Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



165 000 quintaux de blé attendus
CAmpagne moissons-battages à Tizi Ouzou
Publié dans Liberté le 23 - 06 - 2021

La campagne de moissons-battages lancée depuis le 13 juin dans la wilaya de Tizi Ouzou s'annonce prometteuse pour les agriculteurs de la région qui prévoient des rendements considérables, malgré la faible pluviométrie enregistrée cette année.
La campagne se déroule dans de bonnes conditions en raison de la disponibilité de moissonneuses-batteuses en nombre suffisant d'une part, et d'autre sous un climat favorable à la moisson, ont assuré plusieurs agriculteurs de la région de Drâa El-Mizan. "Dix-neuf machines privées sont réquisitionnées pour répondre aux besoins de nos céréaliculteurs. Pour le moment, quatorze d'entre elles sont en action en plus d'une moissonneuse-batteuse affectée par la CCLS de Draâ Ben Khedda", a précisé Mme Saliha Belfadel, subdivisionnaire agricole à Draâ El-Mizan. Selon cette responsable, la récolte est tellement importante qu'il a été nécessaire de solliciter un renfort d'engins auprès des wilayas de Bouira, de Médéa et de Aïn Témouchent.
Ainsi, une semaine après l'entame de l'opération, déjà 407 ha ont été moissonnés pour une récolte de 9668 q toutes variétés confondues (blé dur, blé tendre, orge). "Pour le moment, les rendements oscillent entre 24 et 45 q/ha dans certains champs. Nous avons même enregistré des pics de 55 q/ha. Nous attendons une récolte exceptionnelle parce que la pluie nous a gâtés au mois d'avril d'une part, et d'autre part, parce que les gelées hivernales n'ont pas altéré la formation des épis", a-t-elle expliqué, en ajoutant que ces rendements exceptionnels sont dus au suivi strict de l'itinéraire technique agricole et le désherbage entamé au bon moment par les céréaliculteurs suffisamment outillés pour la réussite de cette filière.
Au total, a-t-elle noté, 2380 ha ont été emblavés durant la campagne labours-semailles. Ce qui représente plus de la moitié de toute la superficie cultivée dans toute la wilaya de Tizi Ouzou qui s'élève, pour cette saison, à 6772 ha. C'est dire que Draâ El-Mizan occupe une place de choix en culture céréalière dans la wilaya de Tizi Ouzou.
Aussi, avec un taux moyen de 25 q/ha pour le blé tendre et 24 q/ha pour le blé dur, la quantité attendue est de 60 000 q de blé alors que pour l'orge 70 ha ont été ensemencés avec une prévision de 22 q/ha. Pour la subdivision agricole de Tizi Ghennif, couvrant les communes de Tizi Ghennif, de M'qira et d'Aït Yahia Moussa, la subdivisionnaire, Mme Hakima Aliouane, a indiqué qu'une superficie de 542 ha (482 ha de blé dur et 60 ha d'orge) a été emblavée. Pour le moment, trois moissonneuses-batteuses sont engagées dans les champs dont la plupart des terres sont concentrées dans la basse de M'qira.
La responsable a annoncé, en outre, que le rendement moyen à l'hectare pour le blé dur est de 29 q alors que celui de l'orge est de 20 q.
S'il est vrai que les céréaliculteurs bénéficient de beaucoup de facilités de la part des pouvoirs publics, CCLS et banques concernant la semence et le crédit Rfig à 0%, il n'en demeure pas moins qu'ils doivent s'acquitter des frais de transport de leur production jusqu'à la CCLS de Draâ Ben Khedda. Ils souhaitent que les services concernés créent un point de collecte à Draâ El-Mizan, d'autant plus que plus de la moitié de la production provient de cette région.
Pourtant, a-t-on appris auprès des fellahs de cette zone, des promesses leur ont été données pour la mise en place de silos dans la localité en vue de leur faciliter le dépôt de leur récolte sans le moindre désagrément. Selon les services agricoles de la wilaya de Tizi Ouzou, la récolte prévisionnelle attendue tournera autour de 165 000 q pour une superficie totale de 6772 ha, soit une augmentation par rapport à la récolte de l'année passée qui était de 163 900 q.

O. Ghilès


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.