Les concessionnaires s'impatientent, ils font appel à Tebboune    Riches et fructueux    L'Algérie condamne    Real : Une date pour le retour de Benzema    Annulation des procédures de suspension et de retrait à compter du 1er février    «Le variant Omicron représente 60 % des contaminations»    Participation algérienne au 53e Salon international du livre du Caire    Les pharmacies d'officine désormais ouvertes jusqu'à minuit    JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    Un jeune de 24 ans succombe au monoxyde de carbone    La CAF sanctionne la FAF d'une amende de 5 000 dollars    Covid-19: les pharmacies d'officine autorisées à effectuer les tests de dépistage    L'Algérie envoie une deuxième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Ligue 1 : Le live des matches de la 15e journée    Une députée britannique affirme avoir été évincée du gouvernement car musulmane    Ce n'était pas mission impossible pour les Aigles de Carthage    Des chutes de neige sur les reliefs de l'Ouest à partir de demain mercredi    Le Brent à plus de 87 dollars    Le sélectionneur se plaint des conditions d'hébergement    La police recrute dans les nouvelles wilayas    Bruits de bottes aux portes de Kiev    Les notaires en colère    Les horaires de distribution réaménagés    Plus de 60 000 m2 pour abriter la première mini-zone d'activités    Vers le dénouement !    Plusieurs arrêtés de fermeture signés par le wali de Jijel    Le gouvernement admet la gravité de la situation    Sellal écope de 5 ans de prison ferme et Metidji de 8 ans    Victoire de l'ASMO devant le MC Saïda    Le Président Tebboune en visite de travail et de fraternité en Egypte    Un homme apparemment déséquilibré fait 3 blessés dans un tram à Tunis    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Amara-Belmadi, l'explication !    Un malheureux «chibani» à la croisée des chemins    Numérisation de 40 œuvres    Quarante millions d'entraîneurs pour aider Belmadi    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    L'enjeu céréalier    Eloge de l'amitié    Des juges qui ont le vertige...    «Les Algériens découvrent leur Sahara»    Les Emirats interceptent deux nouveaux missiles houthis    Plus de 150 morts dans l'assaut de l'EI    Comment avoir les ripoux?    TAM renoue avec le tourisme    «Fouroulou était chacun de nous»    Ce patrimoine qu'on nous envie    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Plus de 1 700 logements réceptionnés par l'OPGI
Jijel
Publié dans Liberté le 29 - 11 - 2021

Alors que la demande sur le logement se fait toujours ressentir au niveau des commissions de daïra, l'Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) recense 1 701 logements réceptionnés et prêts à la distribution. Selon des données de cet organisme, ces logements sont entièrement achevés et n'attendent que leur distribution par les commissions de daïra. Ces unités sont réparties sur plusieurs communes de la wilaya, dont Jijel, qui en recense 739. Il convient de rappeler qu'au début de cette année la municipalité du chef-lieu de wilaya a bénéficié de la distribution de 857 logements qui ont récemment été livrés à leurs bénéficiaires après les procédures de recours et de tirage au sort. À El-Milia, la deuxième grande commune de cette wilaya, c'est un quota de 400 logements qui est réceptionné, qui reste, de surcroît, prêt à la distribution.
Ces logements risquent de ne pas satisfaire les besoins des nombreuses demandes qui sont en instance de traitement à la commission de daïra. Il faut dire que dans cette commune la situation s'est compliquée par le relogement de 600 familles dans des logements sociaux locatifs au niveau du nouveau pôle urbain d'Asserdoune. Ces logements étaient destinés à la distribution avant qu'ils ne soient orientés à la solution de relogement de ces familles habitant les blocs menaçant de s'effondrer à Tabriht. Cette réparation a coûté cher au parc local de logements qui a été imputé de 600 unités, aujourd'hui abandonnées dans cette cité fantôme.
Après près d'une année de leur évacuation, ces blocs, qui ont bénéficié de travaux de confortement qui se sont avérés vains pour stabiliser le sol sur lequel ils sont bâtis, menacent toujours ruine. Il semble qu'aucune solution n'est retenue à leur égard, sinon ce sont les responsables concernés qui ne savent pas quelle décision prendre pour s'en débarrasser, d'autant qu'ils représentent un danger réel. Autant dire que ces blocs restent les parfaits témoins de cette maladresse dans la gestion d'un parc de logements qui a d'un coup perdu 600 appartements, alors que la demande des citoyens est loin d'être satisfaite. Pour les logements achevés dans les autres communes, ils sont de l'ordre de 40 à Ouled Asker, 149 à Chekfa, 20 à Djamaa Beni Hbibi, 40 à Bouraoui Belhadef, 198 à Ziama Mansouriah, 40 à El-Aouana et 75 à Djimla. Par ailleurs, 609 logements sont au niveau des commissions de daïra et attendent d'être distribués, à l'issue de la finalisation de l'étude des demandes en instance de traitement.
Sur le plan des créances détenues par l'OPGI auprès de ses locataires, la situation est loin d'être assainie, nécessitant un effort de recouvrement. "Nous ne pouvons qu'appeler les concernés à s'acquitter de leurs dettes. L'argent recouvré servira à d'autres projets, c'est dans l'intérêt de tous", se contente-t-on de réagir à l'OPGI. Les recouvrements effectués ne représentent que 37% d'un montant global de plus de 47 milliards de centimes, détenus par les créanciers. Les personnes morales, dont l'université, des établissements publics de santé et des communes, détiennent un montant de 8 milliards de centimes.

Amor Z.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.