Le RND appelle Bouteflika à se porter candidat à la présidentielle    ELECTION PRESIDENTIELLE 2019 : Les Algériens appelés à voter le 18 avril    JOURNEE NATIONALE DE LA COMMUNE : Les maires appelés à s'éloigner de la bureaucratie    Aux Algériens de décider.. !    Un remake de 2014 en cours: l'Algérie hors du temps    HABITAT : Temmar lance un projet de 2000 logements à Oran    SIDI BEL ABBES : ‘'La numérisation, c'est pour la fin mars''    CNAS : Les arrêts de travail ont coûté 16 milliards de DA    BECHAR : Arrestation de 2 dealers sur motocycle    LUTTE CONTRE L'ANALPHABETISME : Plus de 8000 analphabètes recensés à Mostaganem    MAZAGRAN : Un berger découvert mort    Un citoyen arrêté par la police pour avoir réclamé ses droits à Batna    En bref…    CAN U-20 : Début du contrôle médical des joueurs    Cross-country à la mémoire de Abdou Seghouani demain à Bouchaoui    Boudebouz intéresse Bologne    Le hasard selon Amari    Mohamed Chafa Ouzzani Des œuvres flamboyantes    Amar Amarni, un artiste complet    Election présidentielle : Ce que prévoit la loi    Rassemblement de soutien à Adlène Mellah    Réorganisation du baccalauréat : Les premières évaluations dès l'année prochaine    Le MCEE et le NCM à la poursuite de l'ASO    Messahel à la Valette    Les graves accusations du Snapo    Pour l'institution d'un prix national «Si Muhend u Mhand»    L'opérette Novembre… sidjil el khouloud conquiert le public tlemcénien    Hommage à un stratège de la révolution    Macron : une communication sans fin, mais sans beaucoup de réponses    Tlemcen: Plus de 10 tonnes de kif saisies en une année    Ligue des champions : JSS-Ahly du Caire, vendredi à 20h00: Les Bécharis au pied de la pyramide    Le réseau électrique renforcé    USMA-NAHD (4-1) et CSC-CABBA (1-0)    «L'enquête achevée et le dossier transmis à la justice»    L'APN prend part à la réunion de la commission des affaires politiques, de la sécurité et des droits de l'Homme de l'UPM à Strasbourg    Des mesures pour le parachèvement des travaux du projet du stade de Bordj Menaïel    Les représentants des membres de l'UA se penchent sur le dossier des personnes déplacées    Les cours du pétrole stables en Asie    «La colonisation et l'occupation continuent de saper le développement» de l'Etat de Palestine    Vingt-deux équipes dont le GSP au rendez-vous de Tunis    L'Algérien Dib élu président de la zone I nord    Tout accord Maroc-UE incluant les territoires sahraouis, sont nuls et non avenus    L'urgence de les récupérer et numériser    Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi-Ouzou    Gouvernance vertueuse    Isolé dans la région, vers quels pays le Venezuela se tournera-t-il?    Attentat terroriste contre un complexe hôtelier à Nairobi : L'Algérie condamne "avec force" l'attaque    Le "shutdown" de Donald Trump coûtera bientôt plus cher que son... mur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les confrontations des promesses des sélectionneurs, qui aura raison ?
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 10 - 2018

Cet après-midi, ce sera l'autre défi que lancera Belmadi à Cotonou. La promesse, tout le monde s'y accroche et tous y croient. La réalité du terrain du stade de l'amitié de Cotonou, lieu de la rencontre de cet après-midi, aura le dernier mot. Les Verts se sentent prêts à revenir avec une victoire qui confirmera cette sacrée réconciliation avec la nation qui commence à donner des signes de confiance.
Ils ne veulent pas laisser passer leur chance et comptent s'appuyer sur la mauvaise expérience pour devenir champions africains. Au lendemain de la victoire, ils ne se sont pas permis un repos, au contraire, ils ont travaillé sur la rencontre, ils ont passé en revue les différentes phases qui ont fait que le match aller soit un bon de départ. Mais cela n'a pas suffi, pas de risques à prendre, il faut confirmer cette valeur retrouvée. Ce ne sera pas facile, mais le pari de gagner, lancé par le sélectionneur, pèse déjà sur les jambes de ses éléments qui ont compris ce message.
Ils ont revu, et peut-être même refait le match sur papier, une manière d'apporter les correctifs aux erreurs tactiques signalées par le sélectionneur «j'ai toujours ces défaites en tête. Je ne veux pas que ça recommence une nouvelle fois, tout ce que nous savons, nous devons oublier les matches de la déception, de l'humiliation, nous devons redonner confiance à notre Equipe nationale. Nous savons tous que nous pouvons le faire, et ce notamment avec un sélectionneur qui communique bien, mesure et analyse un peu nos soucis.
Je ne voudrai pas remettre en cause le travail fait par Madjer, mais chacun a son style et chacun a un discours qui arrive à nous mobiliser...», nous confiait Feghouli après le match de Blida. Alors que la plupart de ses coéquipiers étaient sur un nuage, Belmadi a voulu leur remettre les pieds sur terre «c'est beau ! Mais ce n'est pas fini. C'est tout ce que je peux dire. J'étais content, on a fait quelque chose d'extraordinaire. On a remporté une seconde victoire en très peu de temps. Cela ne veut pas dire que nous n'allons pas accélérer la préparation des prochains matches». Et d'ajouter «on a trois jours et l'objectif, on le connaît, on va tout faire pour être du bon côté parce qu'il y a des années, c'était si terrible et douloureux...»
«Le prochain à Cotonou (Bénin) ne sera pas facile, mais nous devons l'entamer avec le même réalisme et le souci de maintenir ce rythme de victoires. Des changements seront apportés... Sur le terrain, il y aura que ceux qui manifestent des signes de forme et de capacité à aller vers les buts».
La qualité du discours et des messages se font entendre et le climat semble changer de camps pour aller vers un autre terrain celui qui remettra sur rails les Verts. Il est évident que la partie ne sera pas facile, face à une équipe décidée de son côté à récupérer le match en sa faveur pour remonter au classement et espérer prendre le même wagon vers le Cameroun. Cette manière de faire s'est faite remarquer dans la déclaration du sélectionneur béninois, qui promet de faire le résultat tant espéré par la nation. Ce qui s'est passé à Alger va nous permettre de nous engager sur une autre forme de tactique qui puisse nous permettre de remporter la rencontre. Côté du médias La Nation du Bénin : «Les Ecureuils n'auront pas un autre choix que de chercher à prendre leur revanche, les deux matches nuls auxquels ils ont contraint leurs hôtes à rester sur leurs deux exploits...»
En concédant une défaite, les poulains de Michel Dussuyer ne seront plus maîtres de leur destin. Stéphane Sessegnon et ses coéquipiers ont donc la lourde mission, non seulement, de se rattraper, mais aussi de vaincre enfin le signe indien face aux Fennecs, un adversaire qu'ils n'ont jamais battu depuis leur première confrontation qui date de 1983.
Le même média écrira : «Par rapport à la défaite concédée, vendredi 12 octobre dernier, elle ne devrait plus être d'actualité. Ce qui urge, c'est le match de demain. Inutile donc de continuer à pleurer sur le lait renversé. Faisons confiance au sélectionneur national Michel Dussuyer. En homme averti, il en a tiré les grands enseignements qui s'imposent, quitte à procéder aux divers réglages. Il va certainement chercher à revoir le système de jeu et faire les réajustements tactiques indiqués. Ce qui assurera la sérénité au sein du groupe».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.