Enquête au FLN    «Les problèmes sécuritaires n'ont pas empêché l'avancement»    Les ambitions du ministère de l'Agriculture    L'électrique à portée de tous    La mobilité de demain    Et un million pour la 2008 !    Baghdad Bounedjah sacré    Tahrat forfait face à la Gambie    Le programme arrêté    Les localités touchées par la fièvre aphteuse demandent des quotas de vaccins en urgence    Bataille de communication    La perte, la peur et le mystère des yeux bandés    ACTUCULT    Les écrivains et les écrevisses    Tunisie, Une démocratisation au-dessus de tout soupçon ?    L'Algérie au coeur d'un ouvrage de référence paru à Washington    Hydrocarbures: l'Algérie possède des capacités importantes de production    Zaalane appelle à accorder “la priorité absolue” à l'entretien des routes    Le pays est surendetté et en état de faillite : La contestation sociale gagne le Zimbabwe    La CPI lave de tout soupçon l'ex-président ivoirien : Laurent Gbagbo acquitté    Le retour de Boudiaf    Expositions, conférences et ateliers à Bouira    Football - Mercato d'hiver: Une transhumance aux résultats incertains    LFP - Réunion demain pour présenter le nouveau SG    Ballon carré    Education: 2 500 enseignants au concours de promotion    Bouira- Monoxyde de carbone : trois personnes sauvées de la mort    Grippe saisonnière: Le ministère de la Santé rappelle la nécessité de se faire vacciner    Importation de blé: Moscou évincera-t-il Paris du marché algérien ?    L'Alliance présidentielle dans l'expectative    En visite à Alger : Bedoui appelle à la création de délégations au niveau des nouvelles circonscriptions administratives    Un crime odieux pour 200 euros !    Des responsables limogés    Le nœud syrien sera-t-il dénoué sans les USA?    Algérie -Afrique du Sud : Signature d'une feuille de route pour renforcer la coopération économique et commerciale    Ligue des champions (2e J/ Gr.D) Al-Ahly du Caire : Forfait de cinq joueurs égyptiens face à la JS Saoura    Le président du Parlement libéré après avoir été brièvement détenu    Priorité de tous : le bien-être du peuple    10èmes Journées internationales du Marketing Touristique : La "destination Algérie"… le défi de 2019    6 productions en compétition    Un aboutissement de la revendication identitaire    MASCARA : Découverte de 15 bombes artisanales à Maoussa    TIERS PRESIDENTIEL : Report de l'installation des nouveaux sénateurs    FFS : vers le rejet de la présidentielle    Makri candidat ?    Anniversaire ... en prison    L'énigme Hamrouche    CAN-2019 : Le tirage au sort de la phase finale début avril    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Stade Malien en quête de revanche
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 12 - 2018

Le Stade Malien joue ce samedi à Bamako l'Asec Mimosas en 16e de finale aller de la Ligue des champions Total. Dans la capitale malienne on parle d'une revanche.
Aucun club malien depuis sa création, n'a goûté à la phase de poules de la lucrative Ligue des champions Total. Avec un sacre continental dans la Coupe de la Confédération 2009l, le Stade Malien est le seul au Mali à avoir remporté un trophée. Cette année, en Ligue des champions Total cette fois, les Blancs de Bamako espèrent trouver une source d'espérance dans ce passé glorieux. «C'est très important pour nous et pour toutes les personnes impliquées», déclare le défenseur du Stade, Issiaka Samaké. «Nous voulons faire le plein à domicile. Ce sera un grand pas en avant pour le club et j'espère que ce rêve n'est pas une lubie».
Issiaka Samaké est l'un des éléments clés de l'équipe actuelle. Agé de 24 ans, le défenseur a connu une année 2018 inoubliable. Après avoir largement contribué au succès de l'équipe dirigée par Nouhoum Diané en Coupe nationale, alors que le championnat est interrompu depuis près de deux saisons, et obtenu ainsi le ticket pour la Ligue des champions, le défenseur a fait ses débuts internationaux seniors en octobre dernier. Il avait été appelé pour pallier l'absence d'Aboubacar Kouyaté, blessé. «La phase de poules de la Ligue des champions Total sera la cerise sur le gâteau d'une année mémorable sur le plan personnel. Je suis très impatient et j'ai hâte de jouer ce match aller. J'ai hâte de voir ce qu'on peut faire samedi», lance-t-il.
Les yeux rivés sur l'Asec Mimosas
L'adversaire du Stade Malien est un ancien champion d'Afrique des clubs, l'ASEC Mimosas. Mais c'était il y a très exactement vingt ans. En plus de posséder l'avantage de jouer la première manche à domicile, le Stade Malien aura le soutien de tout un peuple pourtant sevré de football depuis presque deux saisons. Mais en face, il y a du répondant. «C'est toujours bien de se mesurer à des joueurs de qualité et de voir ce que l'on peut faire», poursuit l'ancien défenseur de l'équipe nationale des moins de 20 ans de 2013. «Ce sera un grand match. Il y a pas mal de paramètres qui ne sont pas en notre faveur. Nous sommes une équipe jeune mais qui ne manque pas d'ambition. Nous voulons réaliser notre rêve, le rêve des Maliens et nous voulons montrer de quoi nous sommes capables», affirme Issiaka. Et d'ajouter «nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour envisager la qualification».
Dix-sept ans après, le Stade retrouve l'Asec
En 2001 les deux formations s'étaient rencontrées en seizième de finale de la Ligue des champions. Chaque équipe ayant gagné son match sur un score identique (2-0), ce sont les tirs au but qui avaient départagé les deux clubs. Et au Stade Modibo Keita, à Bamako, après l'échec du capitaine malien Boubacar Guèye, ce sont les Mimos qui s'étaient qualifiés. A Bamako, les supporteurs du Stade Malien n'ont pas oublié. D'où cet espoir de revanche entretenu dans les quartiers de la capitale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.