Le ras-le-bol    Allez-y tout doucement Messieurs !    Exportation: Les aveux du président de l'ANEXAL    Internet: Le très haut débit arrive    L'Europe sommée de faire allégeance à Trump    Conférence internationale sur la sécurité: La fracture de l'Occident    MC Alger: Des ratages à tous les niveaux    Le Complexe olympique de Belgaïd aborde sa dernière ligne droite: Le poids des «aberrations» du passé et des «fausses» réserves    RC Relizane: Latrèche démissionne, Beldjilali limogé    Bouira: Deux hommes se tuent en parapente    Prescription des traitements d'oncologie innovants: Le ministère de la Santé revoit sa copie    80ème anniversaire de la Guerre civile espagnole: Oran, pour un hommage aux réfugiés républicains    Le terroir algérien à l'honneur: Une semaine gastronomique de la ville d'El Oued à l'hôtel Royal    Commémoration de la Journée du Chahid    Le NC Magra résiste au RC Relizane    La France domine la compétition, l'Algérie au tableau des 32    Tunisie - Algérie 1-1 en amical    La révolution algérienne, un exemple pour la liberté des peuples    Abdelaziz Bouteflika : «L'Algérie attachée à ce choix stratégique et populaire»    Djalleb promet plus de facilitations pour les jeunes    Certaines revendications des syndicats ne relèvent pas des compétences du ministère    Bordj-Menaiel expose ses problèmes    L'auteur du crime de Bendaoued placé en détention préventive    Réformes politiques et économiques    La revendication sociale se transforme en atteinte à la Sûreté de l'Etat    Un plan d'aménagement urbain en phase de maturation    Tartit, le désert au féminin pluriel    Ou l'histoire d'un amour impossible    Soirée targuie avec Tikoubaouine    17 millions de dinars dérobés !    Horreur à Haouch El Makhfi    Un terroriste arrêté à Alger    Selon Moscou : Un coup d'Etat militaire au Venezuela devient une priorité des USA    L'opposition cherche toujours un candidat    Chine : Les prix ralentissent, la crainte d'une déflation monte    EDF : L'Ebitda a rebondi en 2018 mais risque de stagner cette année    Agence nationale de l'aviation civile : Contrôle, régulation et supervision sont ses missions essentielles    Accord de pêche UE-Maroc : Appel au boycott des produits issus du Sahara occidental occupé    Oran a son orchestre symphonique    14e Salon international de défense à Abou Dhabi.. Gaïd Salah prend part à l'ouverture    En adressant un message aux pays de la région.. Bouteflika exprime le vœu de relancer l'UMA    Coupe du monde de sabre féminin «juniors».. La Française Sarah Noutcha remporte l'étape d'Alger    Escalade des attaques de colons contre les Palestiniens    L'opposition sceptique    Les Algériens en conquérants    Les meilleurs réunis autour d'une exposition collective    Présidentielle 2019: Une campagne avant l'heure et des protestations    Nigeria : L'élection présidentielle reportée d'une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les employeurs doivent se soumettre à la loi
Publié dans La Nouvelle République le 23 - 01 - 2019

L'application de la loi dans toute sa rigueur en matière de main- d'œuvre étranger a été au centre de la rencontre organisée lundi au siège de la Cnas de Blida, en présence de Mohamed Gacem et Boulares Mohamed, respectivement directeur de l'emploi et de la sécurité sociale et directeur de la Caisse de la sécurité sociale au niveau de la wilaya de Blida.
Lors de cette rencontre, il a été souligné que le ministère de l'Emploi et de la Sécurité sociale a lancé une campagne d'information et de sensibilisation des entreprises nationales et étrangers visant à les encourager à déclarer leur personnel étranger. «On compte une main-d'œuvre étrangère estimé à 24 nationalités qui active en Algérie, venues des pays arabes, africains et asiatique, turc et chinoise qui détient le plus grand nombre de travailleurs. Lors d'un point de presse organisé conjointement par les deux responsables, il a été souligné que le nouveau plan d'action du ministère du Travail tient à sensibiliser les chefs d'entreprise de déclarer leurs travailleurs de nationalité étrangère dont le nombre a atteint les 1 400 employés à travers la wilaya de Blida.
Selon les deux responsables, cette non-déclaration constitue un manque à gagner pour la CNAS mais surtout pour la CNR. Tout en soulignant la parfaite compréhension des chefs d'entreprise contactés, M. Boulares a insisté auprès de ces derniers sur la date du 3 février prochain qui est la date butoir pour la fin de la campagne de sensibilisation qui a débuté le 6 janvier, tout en précisant que les retardataires seront contraints de payer des pénalités. Il a expliqué aussi que cette campagne n'est pas répressive, elle a pour objectif de sensibiliser et informer les chefs d'entreprise sur les avantages qu'ils peuvent avoir en déclarant leur personnel.
Mais cela ne veut pas dire qu'il faut transgresser la loi de la République. Il est beaucoup plus avantageux aux employeurs de déclarer leur employés, fait remarquer le directeur de la CNAS. «La loi de 2017 prévoit une amande entre 500 000 DA et un million de DA pour celui qui transgresse la loi», ajoutant «aujourd'hui, un responsable d'une entreprise doit réfléchir deux fois avant de banaliser la loi». Pour sa part, Mohamed Gacem, fraîchement installé à la tête de la direction de l'emploi de la wilaya de Blida, explique que 60% des opérateurs économique contactés par ses services ont été réceptifs est disposer à respecter la loi sur du travail en Algérie. Notre objectif est de sensibiliser les agriculteurs, les artisans et ceux qui activent dans l'informel de cotiser à la CNAS et la CNR afin qu'ils doivent avoir la carte Chifa et une pension de retraite.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.