Marche des travailleurs de l'enseignement professionnel à Tizi Ouzou.. Forte mobilisation    Prévue avril prochain.. La réunion de l'Opep pourrait être annulée    Chlef.. L'abattage clandestin de volailles prend de l'ampleur    Les champs Elysées seraient interdits aux «gilets jaunes»    Action sociale pendant le ramadhan à Sidi Bel-Abbés.. Plus de 31 milliards de centimes dégagés    Djelfa et Khenchela.. Contrebande de boissons alcoolisées    Belmadi cherche les remplaçants de Chita et de Benzia.. Le milieu, un chantier ouvert    Volley-Championnat d'Afrique (dames).. Bonne entame du GS Pétroliers    Bouteflika veut imposer sa conférence nationale    MINISTERE DE LA DEFENSE : Ahmed Gaïd Salah en visite de travail à la 3e Région Militaire    PREMIERE SESSION DE L'APW : Le dossier des affaires sociales en débat    POUR DETOURNEMENT DE DENIERS PUBLICS A L'ADE BOUHADJAR : Arrestation de trois fonctionnaires à El Tarf    NOUVEAU GOUVERNEMENT : Le CNES refuse de participer aux consultations    Une AG extraordinaire pour baliser le terrain à l'Hyproc    Un staff technique collégial pour terminer la saison    La Mekerra en quête de 18 points pour éviter le purgatoire    «Il faut faire confiance aux jeunes»    Marches et rassemblements des blouses blanches mardi    Vers la classification de 7 sites et monuments à Mila    ACTUCULT    Dire la vérité contre le mensonge    La crise actuelle en Algérie    Banque d'Algérie: Le taux des réserves obligatoires des banques passe de 8 à 12%    Augmentation des salaires des policiers: La DGSN dément et menace    El-Bayadh: Les trois derniers martyrs du 19 mars 1962    Formation du nouveau gouvernement    Le FNA, le PT et le Mouvement El Islah se prononcent    Abderrahmane Mebtoul appelle à privilégier les intérêts supérieurs de l'Algérie    Les fidèles tués dans les mosquées de Christchurch étaient âgés de trois à 77 ans    Ligue des champions (6e et dernière journée)    Le bleu de la mer à Cap-Djinet    Suivi permanent des projets publics    Le MC Oued Tlelat à trois points du rêve    Le football national doit faire dans l'optimisme    Initiatrice du projet «Past Forward Architecture»    Cinq conventions signées entre la BASTP et des PME    Un prix pour les auteurs édités en Afrique    Importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités    Les journalistes et correspondants de Tizi Ouzou observent un sit-in    Exhumation d'un charnier de Yézidis victimes de l'EI    Cela doit se concrétiser pour le bien de la Patrie    Casino : Le groupe livre des prévisions à trois ans fraîchement accueillies    Bourses L'Europe salue les nouvelles sur le front du commerce et du Brexit    Sahara occidental: Les accords UE-Maroc violent la jurisprudence de la CJUE    La France a-t-elle "perdu" l'Afrique de l'Est au profit de la Chine?    Canada Et si la corruption au Québec était la face cachée de la crise que traverse Trudeau ?    Tarik Chenafa, un miraculé algérien    "La douleur de voir souffrir le peuple syrien se ressent dans ma musique"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Etat encourage les exportateurs
Publié dans La Nouvelle République le 05 - 02 - 2019

Il était attendu 3,2% de croissance hors hydrocarbures ; cet exploit a besoin d'être révisé à la baisse, vu que les résultats à l'export sont décevants, malgré les recettes se chiffrant à 2 milliards de dollars réalisées en 2018.
«Cibler les marchés extérieurs ne sera pas une sinécure pour les opérateurs économiques qui souffrent de multiples maux, dont la physionomie obsolète des outils de production, et de la dévalorisation du dinar. Les réformes engagées par l'Algérie ne seront payantes que dans 3 ou 5 ans en considération de la situation difficilement lisible de la conjoncture mondiale, et plus singulièrement celle du marché pétrolier, qui persiste par son instabilité, à rendre permanente la résilience aux chocs externes.
Le ministre des Finances a omis dans son allocution faite à la Chambre de Commerce et d'Industrie de mettre en valeur le secteur de l'agriculture, possédant pourtant, présentement plus d'atouts que l'industrie, notamment pour le volet spécifique aux exportations, tout comme il n'a pas souligné les apports des secteurs secondaires et tertiaires dans l'itinéraire du gouvernement consistant à relever les défis assignés. Le marché local est doté actuellement de bien meilleures dispositions face à la concurrence déloyale.
Ce protectionnisme à l'endroit de nos productions est une véritable aubaine, pour multiplier positivement le chiffre d'affaires des entreprises algériennes, qui ont désormais accès au financement des banques, au foncier, et principalement à un cadre législatif contenu dans «la loi de Finances 2019, qui renferme des mesures d'encouragement à la production locale comme l'application du taux réduit de TVA pour le film plastique destiné au secteur agricole, et la restructuration d'une sous-position tarifaire (la 8541.4O) à l'effet d'identifier les collections dites CKD pour les cellules photovoltaïques, et leur affecter les taux réduits de droits de douane et de TVA afin d'encourager cette industrie naissante, a précisé à l'assistance le Directeur de la législation, de la règlementation et des régimes douaniers au sein de la Direction générale des Douanes (DGD), Ibrahim Abalou, a présenté les principales mesures douanières inscrites au titre de la loi de Finances 2019, notamment celles visant la promotion des exportations», ainsi que les exonérations des droits et taxes pour certaines importations ou services effectués, notamment par les compagnies de transport aérien de passagers et fret, de droit algérien, ainsi que leurs filiales, destinés aux aéronefs durant leur exploitation.
Des mesures de débureaucratisassion figurent dans la loi de Finances 2019 en compagnie d'une informatisation généralisée de la Direction générale des impôts, son directeur général M. Mustapha Zikara réaffirmera que «la loi de Finances 2019 ne contenait aucune nouvelle imposition en annonçant que sa direction était sur le point de finaliser le processus d'informatisation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.