Mort des tribus, naissance des tribalismes (III)    Le Mouvement El Bina prêt à s'engager dans l'élection présidentielle    Un acte inacceptable estime Abdelaziz Rahabi    30e vendredi du Hirak: Appel au départ de tous les symboles de l'ancien système    Aigle Azur (SNLP) : Le Comité d'entreprise soutient deux offres de redressement    Résoudre rapidement, par une élection présidentielle transparente, la crise politique ou la régression    Portes ouvertes sur la CASNOS    Bomare Company mise à l'honneur dans le magazine allemand de l'IFA Berlin    La préservation des acquis de la révolution, priorité des Tunisiens    Appel à hâter la désignation d'un nouvel envoyé personnel du SG de l'ONU    Assemblée générale extraordinaire le 17 septembre    «Boudaoui est bourré de talent»    Réda Benbaziz (-63 kg) dominé par l'Ouzbek Adu Raimov    Lancement du concours international de la photographie sous-marine de la corniche jijelienne    Alger, Constantine, Annaba plus exposées aux inondations que d'autres villes du pays    Baisse de 60 % du taux de mortalité de la mère parturiente    Après adoption par les deux chambres des deux textes de loi organique relatifs à l'Autorité en charge des élections et au régime électoral: Place à ...    Prochaine édition du Festival national de la littérature et du cinéma de la femme    Il fête ses 50 ans de carrière à Alger    Les startups favorisées    L'Algérie réaffirme sa position    Ahmet Davutoglu quitte l'AKP pour créer un mouvement rival    Un individu abattu à Tizi-Ouzou    Le marché de Tidjelabine rouvre ses portes    Le tour de vis du gouvernement    De nouvelles taxes sur les véhicules ?    Le président de Microsoft se positionne aux côtés de Huawei    Bedoui exprime sa "gratitude" à l'ANP    Deux films algériens en compétition officielle au festival international d'Elgouna en Egypte    Borussia Mönchengladbach: Bonne prestation de Bensebaini face à Cologne    L'autorité des élections reflète-t-elle les articles de la Constitution ?    TISSEMSILT : Installation du nouveau chef de sûreté de wilaya    NUIT DE DELUGE A ALGER : La capitale avait ses avaloirs bouchés    LES MEDECINS DENONCENT L'INSOUCIANCE DES RESPONSABLES : Un ‘'abattoir'' à l'hôpital de Mostaganem    Six soldats émiratis tués dans une collision de véhicules militaires    Un 15e penalty sifflé    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 4ème journée    La DJS prête à louer le stade Zabana le jour des matchs    Deux collines illuminées par des milliers de manifestants    Détermination plus forte    Vers de fortes tensions sur le marché de la devise    Des milliers de Soudanais dans les rues    ACTUCULT    Julien Clerc célèbre ses 50 années de carrière à L'Opéra d'Alger    "Bee Home" ou la culture dans la convivialité    Plaisir du grattage et pizza anti-cancer au menu    LDC (2e tour – aller) JS Kabylie – Horoya Conakry (19h30) : Assurer la qualification à Tizi Ouzou    Comment la stratégie israélienne contourne le blocage libanais en se portant vers l'est de L'Euphrate    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un réseau spécialisé de trafic de documents démantelé
Publié dans La Nouvelle République le 14 - 03 - 2019

La direction générale de la Sûreté nationale marocaine a annoncé hier dans un communiqué l'arrestation de 10 personnes suspectées d'appartenir à un réseau de trafic de documents, des cartes d'identité et des passeports, au profit d'Israéliens n'ayant pas des origines marocaines.
L'agence d'informations du Maroc citant la DGSN a rapporté qu'un réseau de falsification de documents officiels a été démantelé au Maroc par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ). Or, le réseau en question est spécialisé dans l'obtention de la citoyenneté marocaine puis des cartes d'identité et des passeports avec de nouveaux noms pour des Israéliens, a indiqué la même source. Dix suspects ont été arrêtés dans cette opération du premier genre. Agissant sur la base de renseignements crédibles, la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), les agents de la BNPJ ont procédé pendant ces 72 heures à l'arrestation de 10 personnes impliquées dans un dangereux réseau criminel de falsification de documents officiels dans le but d'obtenir la nationalité marocaine.
D'après ce communiqué cité par le media, les faussaires faisaient de vrais fausses identités marocaines au profit des israéliens et parmi les suspects arrêtés figurent un Marocain de confession juive, trois fonctionnaires de police, un agent d'autorité, un fonctionnaire d'une annexe administrative, une responsable commerciale dans une agence de voyage en plus de trois autres individus soupçonnés d'avoir facilité la commission de ces actes criminels. A –t- on informé de même source. L'objectif du ce réseau démantelé est, selon la même source, de permettre à des Israéliens n'ayant pas des origines marocaines d'obtenir la citoyenneté marocaine, puis les cartes d'identité et les passeports, en contrepartie de sommes d'argent allant de 5.000 à 7.000 dollars américains soit de 4.400 à 6.200 euros.
La direction générale de la Sûreté nationale marocaine a expliqué que ce réseau utilisait des actes de naissance falsifiés pour obtenir des attestations fausses de non enregistrement à l'état civil, dans le but de les inclure dans des dossiers de procès judiciaires pour réclamer l'autorisation d'enregistrement à l'état civil puis obtenir à la fin des actes de naissance avec des identités de Marocains de confession juive», L'enquête est toujours en cours sous la supervision du parquet compétent. Il faut savoir à ce sujet que le code civil marocain autorise de plein droit à tous les Israéliens d'origines marocaines à accéder à la citoyenneté, sous réserve de présenter des actes de naissances authentiques de leurs parents au Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.