Dans le respect de la Constitution et des lois républicaines : L'ANP fera face aux plans de la discorde    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    "L'aide de l'armée est capitale"    Le Hirak doit désigner une élite qui le représente    "L'armée ne doit pas imposer son agenda"    Chakib Khelil devant la Cour suprême    l'ambassade de France dément officiellement    Le prix du baril pourrait flamber    Justice : Deux dossiers de poursuites contre Chakib Khelil et ses complices transmis à la Cour suprême    Zone euro : Reflux de la dette en 2018 mais l'Italie fait tache    Pétrole : L'amélioration des fondamentaux du marché derrière l'ascension des cours    Soudan: Un délai de 3 mois pour la mise en place d'un gouvernement civil    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Ali Baba et les 40 voleurs    Des armements livrés à Khalifa Haftar sans factures    Un terroriste abattu dans la région du Kef    Coupe d'Algérie (demi-finales/retour), aujourd'hui, JSMB-ESS : Avantage pour Béjaia mais…    Van de Beek, ça coûte cher    Renato Sanches veut vraiment partir    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Championnat d'Afrique de lutte : Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    Les examens sont du ressort des universités    "Laissez la justice faire son travail"    Le long métrage "Abou Leïla" en compétition à la Semaine de la critique à Cannes    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    Ain Lahdjer (Bouira).. Le non bénéficiaires de logement reviennent à la charge    Il sera poursuivi pour infraction à la législation.. Chakib Khelil devant la Cour suprême    Nouveau PDG de Sonatrach.. Rachid Hachichi prend ses fonctions    Après avoir critiqué l'opposition, il se dit ouvert à toute proposition constructive et initiative.. Le discours apaisant de Gaïd Salah    Sidi Bel-Abbés.. Saisie de kif et de psychotropes    Actions de solidarité durant le mois sacré.. Le mouvement associatif tend la main aux démunis    Coupe d'Algérie (1/2 finale retour) CRB 2 : CSC 0.. Le Chabab s'offre sa onzième finale    Mahrez veut quitter City    La Casbah pleure ses victimes dans le recueillement    APRES AVOIR COMMIS NEUF VOLS CONSECUTIFS : Trois dangereux voleurs, sous les verrous à Mascara    L'Algérie 5e plus chère sélection africaine présente en Egypte    L'atteinte au patrimoine peut conduire à l'effacement de l'identité civilisationnelle    Al-Sarraj dénonce le soutien «non proportionné» de la France à Haftar    Un délai de 3 mois pour la mise en place d'un gouvernement civil    Saisie d'armes à feu, d'une quantité de munitions et arrestation de trois personnes    Semaine de la critique riche en premiers films    L'onda avoue son impuissance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La FNAI alerte contre des transactions immobilières douteuses
Publié dans La Nouvelle République le 23 - 03 - 2019

L'instabilité politique et économique du pays pourrait pousser certains promoteurs économiques à profiter de ce gouffre pour escroquer et tromper le consommateur algérien. Pour ne pas tomber dans ce cas échéant, notamment, dans le domaine de l'immobilier, la Fédération nationale des agences immobilières (FNAI) a averti dans un communiqué rendu public jeudi dernier, ses adhérents contre «d'éventuelles propositions de vente» qui pourraient être «mises sur le circuit dont les acquisitions initiales sont douteuses». Elle les a appelé surtout à la vigilance et à la prudence.
Le recours de certaines personnes ou entrepreneurs à la ruse et à la supercherie dont l'unique victime est l'acquéreur du bien immobilier est une pratique courante dans ce type de situation incertaine. Dans ce communiqué signé par le président du directoire de la FNAI, Azzedine Semcheddine, ce dernier a mis en garde les adhérents de l'association et les a incité à prendre leur précaution en cas de présomption d'un acte douteux et prévenir les autorités concernées. «Au regard des évènements que traverse notre cher pays, et afin de prendre une attitude exemplaire dans le cadre de l'exercice de la profession, il est important d'attirer l'attention de l'ensemble des confrères que d'éventuelles propositions de vente pourraient être mises sur le circuit dont les acquisitions initiales sont douteuses », a-t-il précisé. Ce communiqué est une réaction aux différentes déclarations émises par certaines personnalités publiques concernant la revente de certaines personnes de leur bien afin de quitter le pays au vu de la situation inquiétante du pays. Vendre leur bien est un droit, explique le même responsable, mais il faut être prudent quant à la façon et le circuit utilisé pour vendre, notamment, les biens immobiliers. Des actes qui peuvent nuire en premier lieu à l'économie nationale et au secteur de l'immobilier. Etant un secteur sensible, le directeur général de la FNAI n'hésite pas à tirer la sonnette d'alarme afin de sensibiliser contre toute action douteuse. «De ce fait, une approche vigilante serait souhaitable et, en particulier, concernant la légalité des documents y afférents et ce conformément aux textes des lois en vigueur», a renchéri la même source. Pour rappel, le rôle de la FNAI a toujours été de soutenir et orienter les agents immobiliers dans leur travail et, également, accompagner l'acheteur dans sa transaction immobilière à travers les conseils et l'évaluation réelle de son bien. Souvent trompé par certains entrepreneurs, le consommateur demeure l'unique victime de ce type de pratique commerciale. En absence d'un régulateur et de contrôle, certaines personnes saisissent la situation délicate du pays pour réaliser des ventes. L'action de la FNAI s'inscrit dans la démarche de la protection de ses adhérents contre « les opportunistes » et les « escrocs » qui œuvrent illégalement dans ce secteur et qui sont la cause principale des spéculations et arnaques qui plombent ce secteur.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.