Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Laïd Benamor désavoué
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 06 - 2019

Amor Benamor l'homme d'affaire propriétaire de la société éponyme dont le siège social est implanté à Annaba n'a pas été réélu à la présidence de la Chambre Algérienne de Commerce et d'Industrie (CACI) Finalement, c'est par l'écart d'une voix 66 contre 65 que Abdelkader Gouri président de la Chambre de commerce et de l'industrie de la wilaya d'El Oued a été élu à la présidence de la Chambre Algérienne de Commerce et d'Industrie (CACI).
Les élections se sont déroulées hier samedi 15 juin à la Safex Pins Maritimes. S'y étaient rendus l'ensemble des électeurs pour décider du sort de l'un ou de l'autre de leurs deux seuls candidats. De par son occupation du poste et de par son activisme dans le milieu des commerçants et des industriels algériens Laïd Benamor, Pdg du groupe éponyme partait en favori. Ce qui n'a pas été le cas et pour cause. Bien qu'il ait actionné ses soutiens les plus fidèles, Benamor n'a pas réussi à faire l'unanimité autour de lui. Les voix prises par son adversaire, indiquent qu'il a été victime des répercussions du Hirac où de par ses relations avec les Bouteflika, il est mal vu. C'est cette impression qui s'était dégagée à la « Safex Pins Maritimes » lieu de déroulement des élections pour la présidence de la CACI juin 2019. Tout l'électorat présent s'intéressait beaucoup plus à la situation de familier de Saïd Bouteflika qu'arborait depuis 2014, le grand patron de l'agro-industrie en Algérie. Nos sources ont affirmé que bon nombre de cet électorat s'est interrogé sur la candidature de Laïd Benamor. Il faut signaler que depuis pratiquement le début de ce mois de juin, Benamor avait multiplié ses appels à destination de ses alliances potentielles. L'objectif était de les inciter à venir en force pour le soutenir à reprendre, pour un autre mandat, le siège de président de la CACI Il faut croire que même si certains parmi les siens le positionnaient en favori, d'autres affirmaient le contraire. Ils ont avancé au titre d'arguments, les relations amicales à la limite de la complicité dans la gestion du pays qu'avait affichées Laïd Benamor avant le 22 février 2019. Depuis précisément la mise au jour des dépassements impliquant les Bouteflika, des premiers ministres, ministres et des opérateurs économiques. Il faut rappeler qu'à l'époque, les élections similaires de 2014, avaient vu Benamor être élu pour remplacer Tahar Kelil, Seul candidat, Laïd Benamor avait été élu à la tête de la CACI en 2014. Cinq années après, le désormais ex président de la CACI semble avoir perdu de nombreux atouts. Promoteurs de petites et moyennes entreprises ou d'industries, membres ou non de la CACI ont rejeté son appel à voter pour lui. D'autres n'ont même pas daigné se déplacer sur le lieu des élections pour, ont-ils affirmé, sanctionner les faux engagements qui leur ont été faits en termes de Programme de restructuration et de mise à niveau principal bras opérationnel technique de la CACI que Laïd Benamor occupé à courir après les Bouteflika n'a pas mis en application.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.