Bouteflika écrit à Macron    Talaie El Hourriyet: L'affaire de la cocaïne, une question de «sécurité nationale»    Les finances dans le rouge    Huit douaniers sous contrôle judiciaire: L'affaire du port de Annaba n'a pas tout dit    L'EI revendique un attentat meurtrier contre un meeting électoral    6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien    Israël et ses alliés tombent le masque    Drame à Ali Mendjeli: Une mère et son fils tués par le monoxyde de carbone    Tébessa: Des mesures contre les feux de forêt    Ils réclament l'ouverture du dialogue et dénoncent «la vengeance»: Rassemblement des médecins résidents au CHU Mustapha    Des stars sur scène à Alger    Racistes de chez nous    Est-il plus intelligent que la FAF ?    Le tournoi de la «Zone 1» à Alger    Déjà huit médailles pour l'Algérie, dont trois en or    Les cours du brent en hausse    Renforcer les relations bilatérales    Hanni lâche ses vérités : «Ma mise à l'écart en sélection m'a fait très mal»    Chelsea: Courtois veut rester avec Hazard    CdM: Deschamps rejoint Zagallo et Beckenbauer    Installation de la commission nationale    Derniers préparatifs à Tiferdoud    Un agenda unique pour la Libye    Trump vante une relation "spéciale" avec Londres    «Des ONG sont au service d'officines de certains gouvernements connus»    Le SG du ministère de l'Intérieur prend part à Tunis à la réunion de la Haute commission du prix Nayef pour la sécurité arabe    Portes ouvertes sur l'Ecole supérieure de l'administration militaire d'Oran    De bons chiffres pour les premiers mois de 2018    Pour booster l'agriculture saharienne : La télédétection spatiale, une nécessité "majeure"    Plus de 30 exposants au rendez-vous    Benarbia évoque l'arrivée de Mahrez    Ghoulam disponible à partir de septembre    Consommer et payer moins    L'étrange appel de Makri    "La Présidence n'est pas un bien vacant"    500 familles ont été relogées    Prise en charge des hadjis: le ministre de la Santé veille au grain    «Les résultats ne pourront pas être donnés avant le 20 juillet»    L'université dans un concept Madinati    La commune d'Ibn Badis sera protégée contre les inondations    Agression d'un enfant subsaharien à Annaba    L'Iran envoie un signal "radioactif" à l'Europe    Nouvelle plainte devant l'ONU contre le Maroc    Démantèlement du site de l'opération de sauvetage    Porte ouverte sur ...Karim Sergoua    26 artistes algériens à l'affiche    L'histoire des six Algériens de Paris    LA JSK et le FCE au Salon de la poterie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Collectif de la sauvegarde des cimetières de l'Oranie (CSCO): Des démarches pour réhabiliter le cimetière chrétien des cholériques
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 14 - 05 - 2018

Dans le cadre de la réhabilitation et la sauvegarde des cimetières chrétiens à Oran, le collectif de sauvegarde des cimetières de l'Oranie (CSCO) compte entreprendre des démarches auprès du ministère de la Culture algérien pour la remise en état du cimetière chrétien des cholériques d'Oran, situé à Ras El Aïn et la tombe du père Clément, le créateur de la clémentine, à Misserghine. Selon le président du CSCO, M. Jean-Jacques Lion, rencontré hier au cimetière chrétien Tamasouhat d'El Hamri lors d'une cérémonie organisée pour rendre hommage au travail du collectif pour la préservation de ces espaces, tous les efforts sont consentis pour mener ces deux opérations avant les Jeux méditerranéens JO 21 et préserver ainsi un patrimoine historique puisque, dira-t-il, "le cimetière des cholériques date du 14ème siècle. C'est dans ce cimetière où a été enterré le consul d'Angleterre durant la présence des Turcs en Algérie. C'est donc un intérêt historique fabuleux. Un patrimoine de sept siècles. C'est un grand pont d'histoire qu'il faut préserver. Il est donc important de le nettoyer et le sauvegarder".
Le président du CSCO a expliqué que le sujet a déjà été abordé avec le maire d'Oran qui a été favorable au projet mais rien ne peut se faire sans l'aval du ministère de la Culture. C'est la mission qui a été confiée, selon M. Jean-Jacques Lion, au collectif pour la concrétisation de ce projet. "On travaille aussi pour la réhabilitation de la tombe du père Clément à Misserghine", a indiqué le président du CSCO. "Il s'agit de l'inventeur de la clémentine, devenue un patrimoine mondial". Concernant le cimetière chrétien d'El Hamri, M. Jean-Jacques Lion a expliqué que l'objectif de cette visite à Oran est "de voir le travail qui a été fait et qui a consisté en la restauration du carré 25, le plus dégradé du cimetière. On a établi un protocole, on a essayé de mettre ce plan avec l'accord du directeur des pompes funèbres et le maire d'Oran". Il a précisé que "tout l'assainissement a été réalisé dans les temps en faisant une déviation des écoulements des eaux usées qui passaient dans le cimetière et s'infiltraient dans les tombes".
Pour le président du CSCO, il est prévu aussi d'autres projets pour la réhabilitation des cimetières en Oranie et pour le regroupement des cimetières dans la wilaya de Mascara. Il a souligné que "le problème est d'avoir suffisamment de subventions pour pouvoir développer une action de grande envergure et tout ramener sur Mascara. Pour ne plus avoir de problème avec ces petits villages et lever la pression sur ces communes qui ont un grand projet de logements sociaux". Pour finaliser ce dossier de la sauvegarde des cimetières, un projet soutenu par la Provence-Alpes-Côtes d'Azur (PACA), une réunion est prévue mercredi prochain entre le président du CSCO et le ministère des Affaires étrangères français. Le but est de préserver ces espaces qui ont fait objet pour certains d'actes de vandalisme et regrouper d'autres qui sont en voie de disparition.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.