Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Mauritanie: El-Ghazouani élu président, l'opposition conteste    Une récolte de plus de 2 millions de quintaux attendue    Le constat amer du FJL    Le niet de Ghoul    Les gesticulations d'un gouvernement en partance    L'ex-P-DG d'Algérie Télécom devant le procureur jeudi    Le ministre de l'énergie inaugure le 6e Symposium de l'AIG    Premiers incidents post-congrès    "Ça n'a plus de sens que Bensalah propose quoi que ce soit"    Le président Keïta prépare le dialogue politique inclusif    Erdogan perd définitivement la municipalité d'Istanbul    L'Iran fait état d'un incident précédent avec un drone américain    Garder l'entraîneur et réviser les salaires des joueurs    L'état interpellé à s'impliquer… dans les affaires du club    Au rythme des surprises    Karim Ziani, le fils du peuple !    Large vague de dénonciation    1 281 morts et 12 914 blessés en 5 mois    Un fonctionnaire arrêté en flagrant délit de corruption    Plus de 6 quintaux de drogue saisis au niveau de l'autoroute Est-Ouest    Vers l'annulation de 6 zones d'expansion touristique    Vers le durcissement des sanctions    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Les trois manifestants arrêtés à Tamanrasset libérés    Curieuse distribution gratuite du Coran dans la rue    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    EN : Bounedjah remercie les supporteurs et leur fait une promesse    Ammal : Une cinquantaine de familles oubliées du relogement    Nouvelles de l'Ouest    Annoncée pour cet été à la Casbah : Où en est l'opération d'ouverture d'espaces pour l'artisanat ?    CAN-2019: Maroc 1 - Namibie 0 - Les Marocains ont sué    Habitat: L'agrément des promoteurs immobiliers désormais du ressort des walis    L'ATTENTE ET LES EXIGENCES DE SOI AUSSI    CRB Abdelmalek Ramdane: La présidente du club dénonce un complot    Les papys font de la résistance    Avec une croissance à la peine : Le marché pétrolier s'inquiète de la demande    Sahara occidental : Des eurodéputés interpellent le Maroc sur le sort de militants sahraouis    L'Algérie et la ZLECAF : Une occasion pour conquérir le marché africain    Police aux frontières : Des instructions pour fournir les meilleures prestations sécuritaires au citoyen    Entretien : La Tunisie et Naïm Sliti veulent "passer un cap"    "La banqueroute de Lehman Brothers paraîtra une simple gaminerie": Deutsche Bank lutte pour sa survie ?    Bourses : L'Europe termine en baisse avec les tensions USA-Iran    Reddition d'un terroriste    Mandat de dépôt pour 18 manifestants    Les Houthis affirment avoirabattu un avion militaire saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Constantine - Renouvellement partiel des membres du Sénat: Le FLN enquête dans les rangs de ses élus locaux
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 14 - 01 - 2019

Les élections du 29 décembre dernier pour le renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation (Sénat) sont passées, mais pas l'arrière-goût amer laissé par les défections dans les rangs des deux principales formations politiques qui avaient présenté des candidats à ces joutes, en l'occurrence le FLN et le RND.
Pour rappel, le candidat du FLN, Ahmed Kherchi, a raflé 129 voix sur un ensemble de 293 élus locaux votants. Alors que le candidat d'en face, celui du RND, qui a fait couler des sueurs froides au Flniste, a pu récolter 113 voix malgré les 75 élus locaux de même couleur politique. Trahison dans les rangs des uns et des autres, «cela est une évidence», nous confirme M. O. Mansour, le mouhafedh du FLN. Car, avec 124 élus locaux, le FLN pouvait prétendre à un nombre de voix plus important en faveur de son candidat, estime-t-il. Ajoutant qu'«il faut encore compter que sur les 129 voix arrachées par le candidat du FLN, il y a une bonne trentaine de voix d'élus qui appartiennent à d'autres formations politiques qu'on a pu mobiliser en faveur de notre candidat». Cela confirmerait-il que des élus FLN ont voté pour le candidat du RND? «Cela fait partie de ces élections depuis qu'elles existent, dira notre interlocuteur, il y en a et il y en aura toujours des brebis galeuses». Et, dans ce contexte, le mouhafedh nous a affirmé qu'une enquête interne est en cours pour cerner l'ampleur des défections dans les rangs du FLN et identifier ceux qui ont trahi le parti. « Pour le moment, nous n'avons pas encore les résultats définitifs, mais cela ne saurait tarder », dira-t-il. Tout en soulignant que les 20 ou 30 élus locaux qui n'ont pas voté en faveur du candidat du FLN seront mis en marge du parti, après conclusion de l'enquête en cours. Relevant dans ce contexte que « le FLN a bien négocié ces élections pour le renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation, notamment grâce à une campagne électorale qui a sillonné les 12 communes et l'organisation de plusieurs rencontres entre les élus locaux du parti.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.