Hydrocarbures: un régime fiscal propre au secteur encouragera l'investissement étranger    L'ex-député ‘'spécifique'' risque 6 mois de prison ferme    CAMPAGNE ELECTORALE : L'ANIE enquêtera sur la provenance des financements    POUR ATTEINTE A L'UNITE NATIONALE : Un an de prison à l'encontre de 21 détenus    Algérie - Gabon: vers la création d'un conseil économique pour les hommes d'affaires    ACCIDENTS DE LA ROUTE A OUARGLA : Trois morts et une quinzaine de blessés    L'OLP condamne l'assassinat d'un chef du Djihad islamique par Israël à Ghaza    SIDI BEL ABBES : Campagne de sensibilisation sur les risques du monoxyde de carbone    Les hauteurs de Bordj Bou-Arréridj revêtus de neige    Liverpool : Mauvaise nouvelle pour Salah ?    Belmadi évoque le retour de Soudani en sélection    Belmadi : «Cela fait un bon moment que je suis le parcours de Spano-Rahou, Halaïmia et Zorgane»    Crise en Bolivie: Morales se réfugie au Mexique, une présidentielle avant le 22 janvier    10e Fica : trois courts métrages projetés à Alger    FP: les recommandations comme feuille de route pour améliorer la performance des établissements    L'UE octroie 55 millions d'euros d'aide humanitaire    Les états de l'OCI saisissent la Cour internationale de justice    Le portrait du président Chadli parmi les objets jetés    Chlef: affectation d'un quota supplémentaire de 1.000 logements    65 projets agréés et financés par la Cnac depuis le début 2019    Le docteur Mohamed Boughlali de retour chez les Verts    Les Chipolopolo à pied d'œuvre à Alger    Où se jouera le derby MCA-CRB ?    Haddam plaide pour un contrôle plus rigoureux    Une femme se plaint d'y être inscrite à son insu    Présidentielle : les soutiens encombrants de Tebboune    La Turquie commence à renvoyer des terroristes étrangers    Les écoles primaires paralysées hier    Méli-mélo pomme-chocolat    L'UE prolonge les sanctions contre le gouvernement de Maduro    Réquisitoire imparable contre l'amnésie officialisée    Ateliers de formation cinématographique    De précieux manuscrits médiévaux divisent l'Islande et le Danemark    Festival international de danse contemporaine: l'Algérie, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie à l'honneur    Le boulimique penchant de l'exécutif Bedoui à s'attaquer aux sensibles dossiers    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed: Ouverture du procès des 42 détenus du Hirak    DTN : nouveaux staffs des sélections nationales de jeunes: De surprenantes désignations    Vaccination contre la grippe : plus de 46.400 doses réceptionnées    Bouira: Une bouteille de gaz butane explose, un blessé grave    26 wilayas au salon des arts plastiques    Elections législatives : L'Espagne retourne aux urnes dans un climat crispé    Le courroux des producteurs    Marché pétrolier international Le panier de l'Opep établi à 61,98 dollars le baril    Para-athlétisme/Mondiaux-2019: L'Algérie provisoirement 5e au classement    Projet de loi sur les hydrocarbures Sonatrach continuera à développer le conventionnel    Les manifestations se poursuivent    Cinéma : 10e Fica: projection de "Fatwa", un film dénonçant la montée de l'extrémise en Tunisie    Oum El Bouaghi : signature d'accord pour la gestion de deux salles de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Contrebande de produits alimentaires: Cinq sénateurs du Sud tirent la sonnette d'alarme
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 05 - 08 - 2019

Les cinq sénateurs du Sud (Khafi Akhemadou de Tamanrasset, Zefane Boudjemâa d'Adrar, Djedia Abdelkader de Ouargla, Ben Mebarek Salem d'Adrar, Tahar Ghezil de Tamanrasset qui avaient adressé, la semaine dernière, un courrier au chef de l'Etat-major de l'ANP, pour l'exhorter à mettre fin au trafic aux frontières du sud du pays (Bord Badji Mokhtar, Timiaouine, Tinezaouatine et Ain Guezzam) de produits de première nécessité, subventionnés par l'Etat, en direction de pays africains qui pénalise cette région, sont revenus à la charge, hier. Ils expliquent à travers une seconde lettre rendue publique, que cette situation a été créée par «une instruction émanant de l'ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia».
Les sénateurs ont tenu aussi à clarifier les choses en indiquant que leur requête ne parle pas de produits locaux mais bel et bien de produits subventionnés.
Il faut rappeler que les parlementaires de la Chambre haute ont alerté, lors de leur premier courrier, sur l'explosion de la contrebande des produits alimentaires aux frontières sud.
Ce sont les Douanes algériennes qui ont répondu à la place du ministère du Commerce (étrangement muet depuis) aux sénateurs via un communiqué dans lequel ils tentaient de minimiser le danger en affirmant que le gouvernement « n'a accordé aucune autorisation d'exportation des marchandises de produits alimentaires subventionnés de large consommation via les postes frontaliers du Sud».
L'administration des Douanes a affirmé dans ce sens que le gouvernement actuel «n'a accordé aucune autorisation d'exportation de ces marchandises».
Dans leur première lettre, les sénateurs évoquaient un document relatif à une autorisation donnée par le Premier ministre pour l'exportation de certains produits via les frontières de l'extrême Sud.
Ces sénateurs demandaient l'arrêt immédiat de ces opérations d'exportation autorisées ou non pour préserver l'Economie nationale et limiter la saignée des devises qui servent à subventionner ces produits de large consommation. Le gouvernement que conduisait Abdelmadjid Tebboune, en 2017, avait évoqué ce dossier et installé une commission intersectorielle qui avait pour mission l'élaboration d'un rapport exhaustif sur le taux d'application du règlement régissant les opérations d'exportation des marchandises produites avec des matières premières subventionnées. Cette affaire qui n'a pas encore livré tous ses secrets commence à dépasser le cadre local pour devenir, en somme, une affaire d'Etat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.