Référendum constitutionnel : début du vote dans les bureaux itinérants de zones reculées au sud    West Ham : Des débuts frustrants pour Benrahma    La manifestation pacifique à El-Guerguerat contrecarre les plans du Maroc    Référendum : affluence appréciable dans les bureaux de vote au Royaume-Uni et en Irlande    Le wali d'Alger inaugure le parking à étages et la station multimodale de la commune de Kouba    Coronavirus: 291 nouveaux cas, 187 guérisons et 8 décès    L' ANIE veillera à assurer la régularité et la sécurisation de l'opération de vote    "Leur Algérie" remporte le Prix du meilleur documentaire arabe    L'Association "Ouled El-houma" se recueille à Alger à la mémoire des martyrs    20 décès et 308 blessés durant les dernières 48 heures    Les opérations de Hammam N'baïl et Medjez Sfa, une proclamation du déclenchement de la révolution à Guelma et Souk Ahras    La permanence a largement été assurée    136 milliards de centimes de créances impayés    Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Début du vote pour les nomades    L'Algérie va-t-elle récupérer ses islamistes radicaux ?    Huawei perd sa couronne de premier fabricant mondial    22 policiers ont été tués dans les manifestations d'octobre    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne    "Nous ressentons une pression qui s'exerce sur nos ressources"    Les islamistes reviennent à la charge    Dr Bekkat Berkani : «le Championnat peut reprendre, mais...»    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Juma en abandon de poste    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    Les cas de Covid-19 en hausse    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Beauté : le saviez-vous ?    Quiche lorraine au fromage    Les mesures sanitaires élargies à 20 wilayas    30 nouveaux notaires prêtent serment    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Nouvelles de Saïda    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouira: Les céréales et l'intérêt des analyses des sols
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 25 - 02 - 2020

La Chambre de l'Agriculture, en collaboration avec la direction des Services agricoles (DSA) et le Conseil interprofessionnel des céréales, vient d'organiser une journée de vulgarisation sur le thème: «L'intérêt des analyses des sols pour une fertilisation raisonnée des céréales».
Le thème de la journée a été développé, dans tous ses moindres détails, par un spécialiste qui n'est autre que le directeur général de l'Institut national des sols, de l'irrigation et du drainage (INSID), M. Cherif Negri, vu la vocation scientifique et technique, de l'Institut qu'il dirige. Ce dernier nous donnera un aperçu de sa démonstration, «L'importance de l'analyse des sols est plus que recommandée aux céréaliculteurs qui sont tenus de faire des prélèvements d'échantillons de leurs sols afin de les analyser en laboratoire. C'est en fonction de la nature de leurs terres que les agriculteurs pourront savoir ce dont elles ont besoin comme engrais et autres intrants, pour améliorer le rendement de leurs cultures» Sur le sujet des frais d'analyses des sols que les agriculteurs estiment coûteux, cet expert se défendra :« J'entends dire que les analyses des sols valent très cher, alors qu'on oublie fort bien que quand le céréaliculteur ne connaît pas la vraie nature de son sol cultivable, il dépensera des sommes exagérées dans les quantités d'engrais qu'il utilisera de façon incontrôlée.» En somme, un gaspillage que l'agriculteur peut économiser, en analysant sa terre.
Pour cela, le Laboratoire de l'INSID sis à El Harrach est spécialisé dans le domaine et détient une expérience éprouvée, en pratiquant également des prix raisonnables, selon le responsable de cet institut. «Le constat est établi et d'ailleurs il est sans conteste, pour vous dire que la plupart de nos agriculteurs et céréaliculteurs souffrent d'un gros déficit de connaissances et de technicité et ne maîtrisent pas parfaitement la fertilisation des sols. Ce pour quoi nous sommes là, aujourd'hui, pour informer les agriculteurs notamment les céréaliculteurs de la wilaya de Bouira.»
Notre interlocuteur poursuivra : «l'objectif étant de convaincre les agriculteurs que c'est l'utilisation rationnelle des engrais qui améliorera leur production des céréales, en faisant le bon choix des engrais à inclure, du dosage des quantités à utiliser et de la période de leur application sur les céréales ». Les informations rapportées par ce spécialiste au profit des céréaliculteurs contribueront certainement à améliorer la productivité, s'ils prennent soins de les traduire sur le terrain, en respectant, bien entendu, les informations fournies. Ainsi, nous saurons que le céréaliculteur peut avoir des rendements convenables, en bonne année agricole. Par contre, quand il y a une mauvaise fertilisation, l'efficacité du rendement au cours de l'année, ne sera effective qu'avec l'apport en eau. Suivant le raisonnement de cet expert quand il abordera la conduite de la céréale, avec l'eau et l'engrais, qui sont deux facteurs fondamentaux sans lesquels il n'y a pas d'équilibre. «L'eau, facteur de production certes, mais n'est pas le seul élément permettant de réaliser un bon rendement, s'il n'y a pas une très paerefaite fertilisation.» dira-t-il.
M. M'hamed El-Bouali, directeur des Services agricoles (DSA) de la wilaya de Bouira, associée à cette journée de vulgarisation, interviendra pour affirmer que cet évènement s'inscrit «dans le cadre d'appui au programme de renforcement de capacités et assistance technique (PA-PRCHAT), pour instruire les agriculteurs à améliorer leur production et à s'initier aux nouvelles formules et techniques de fertilisation et d'irrigation d'appoint également» Il a été également démontré par le DSA que le respect de l'itinéraire technique par l'agriculteur aura un impact plus que positif dans l'amélioration du rendement des céréales.
En somme, cette journée de vulgarisation sur l'intérêt des analyses des sols pour une fertilisation raisonnée des céréales, a été, à plus d'un titre, bénéfique aux agriculteurs et potentiels céréaliculteurs de la wilaya de Bouira, «quant à être informés sur les moyens et techniques de développement de fertilisation mais également et de d'irrigation, notamment l'irrigation d'appoint.» a précisé M'hamed El-Bouali.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.