Chlef : La Journée des Douanes célébrée au nouveau siège    Autoroutes à étages et relance du système de régulation du trafic : Des projets réalisables ou simple effet d'annonce    Microcrédit à Tizi Ouzou : Cri de détresse d'un jeune promoteur    FAF : Une coupe de la Ligue à 20 clubs    MO Béjaïa : Le stage de Chlef annulé    Mouloudia d'Alger : El Mouaden libéré, Ibara en stand-by    Budget des communes à Bouira : La moitié des PCD pour les zones d'ombre    Tizi Ouzou : Drame à Aït Yahia Moussa    Boumerdès : Quatre projets pour le chef-lieu de wilaya    Sidi Naâmane : Une maison historique menace ruine    Milan AC : Pioli commente l'exclusion d'Ibrahimovic    Barça : La famille de Messi dément prendre des cours de Français    Appel à la levée des sanctions économiques contre la Syrie    Pour «incitation à l'insurrection»: L'acte d'accusation de Trump déposé au Sénat    Football - Ligue 1: L'étau se resserre en tête, le CSC dans le rouge    Football - Cadors européens: Que signifie cette baisse de régime ?    Mort d'un Algérien en Belgique: Les curieux dérapages de la presse belge    Le président de la Confédération du patronat citoyen: «La bureaucratie, un vrai danger pour le pays»    L'urgence de la 2ème tranche du projet et son raccordement avec Oran-ouest: La pénétrante portuaire amorce sa dernière ligne droite    LE BOUT DU FIL    Selon une étude menée par Sonelgaz- Covid-19 : le tabagisme, un important facteur de risque    La clé de tous les soucis    Traque des exploitants frauduleux de l'espace public: Des panneaux publicitaires et des kiosques illicites démantelés au centre-ville    "Un travailleur a besoin d'un salaire de 75.000 dinars    Alain Portes décide de poursuivre son aventure avec l'Algérie    243 nouveaux cas positifs et 5 décès en 24 heures    L'Etat attaché à la moralisation de l'action politique    "Une dérobade historiquement indigne"    Revoilà les manifestations du pain au Soudan    Le ministre de l'Enseignement supérieur chahuté par les étudiants    Attar insiste sur le développement de la pétrochimie    Report du procès en appel de Zoukh au 6 février    Charfi répond aux «petits» partis    Huit activistes condamnés à 10 000 DA d'amende    La patrie d'Armstrong et la dignité des peuples : un challenge existentiel    Longue attente et grande confusion    L'Afrique du Sud appelle Biden à annuler la décision de Trump    Rome attend du Caire une collaboration "complète"    "Le rapport Stora est loin de la réalité"    Des gargotes pour les haltes solitaires    Lupin ou la consécration des séries télévisées européennes    Dans un mur de la chapelle, le message attendait depuis 165 ans    Mesures à l'encontre des coupables    Le monde en bref...    Culture : Le sociologue Liess Boukraa s'est éteint    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    La justice se déjuge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Retour à la case départ pour l'association dédiée au cheval
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 11 - 2020

L'association, entièrement dédiée au noble équidé, a déjà 24 ans d'âge. En effet, créée en 1996, l'Association sportive équestre et de loisirs de la commune de Tiaret (ASELCT) est fort connue pour la qualité de ses chevaux, mais aussi et surtout pour l'exploit de ses cavaliers. Malgré les difficultés rencontrées depuis quelque temps déjà, une situation aggravée par la pandémie de Covid-19, l'association, basée au niveau du haras national de Chaouchaoua, avec un bureau de liaison, au niveau du centre «Ali Maâchi», continue, outre l'activité mère qui est l'endurance, «seule discipline valorisante de la race locale, cheval arabe et arabe barbe» selon son président M. Belkacem Safi, à tenter de faire revivre des activités liées au tourisme vert comme la mise en valeur des circuits équestres ruraux existants, des visites aux sites historiques et culturels à travers des randonnées équestres, la création d'un Poney Club, des activités pédagogiques de proximité en faveur des écoliers, ou encore le développement rural avec des actions de partenariat avec les riverains se trouvant à proximité des sites et circuits équestres. L'ASELCT, à caractère sportif et culturel, s'investit également dans les métiers para-hippiques comme la création d'une école de maréchalerie, une école de bourrellerie moderne et traditionnelle.
Mais malgré le programme ambitieux de l'association, son président, M. Belkacem Safi, a eu l'occasion, lors de la présentation du bilan moral et financier, de réitérer son appel à l'adresse des responsables locaux pour trouver une solution définitive au problème du siège dont souffre l'ASELCT, qui a exprimé la demande de s'installer au niveau du parc d'attractions et de loisirs, situé au sein de la magnifique pinède de la forêt des pins. L'appel de l'association sportive équestre et de loisirs a finalement trouvé un écho, mais temporairement, auprès du maire de Tiaret qui a décidé de lui octroyer une décision d'installation au niveau du champ de tir, patrimoine communal situé sur la route d'Alger, en attendant la réhabilitation du site, quelque peu abandonné depuis des années. Mais l'ASELCT va vite déchanter quand elle butera sur le refus de la ligue de wilaya de tir aux armes sportives, qui s'opposera catégoriquement à l'installation des box de chevaux sur le site du champ de tir. L'association se retrouve au point de départ et continue à survivre en maintenant ses activités à minima au niveau du haras national de Chaouchaoua. Pourtant, l'ASELCT s'est, à maintes reprises, distinguée avec d'excellents résultats comme des championnats d'Algérie élite en individuel, ou encore une honorable participation au championnat du monde d'endurance des jeunes cavaliers en Italie, avec à la clef une première place au niveau africain.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.