Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    La Commission africaine des droits de l'Homme appelée à protéger les sahraouis dans les territoires occupés    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Coronavirus: 182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès    Grandiose marche nocturne à Akbou    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Manojlovic, nouvel entraîneur    Le MJS invalide l'élection de Labane    Le MJS met la pression sur les élus    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Le Cnese fait peau neuve    Evolution technologique    Paré pour l'aventure    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    Brahmia succède à Almas    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Le front social s'emballe    Installation d'un nouveau directeur des douanes    L'Algérie à la 146e place    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    Hausse au premier trimestre 2021    la liste des membres sélectionnés approuvée    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Pourquoi il faut rester vigilants    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    Coupe arabe de la FIFA 2021 : L'Algérie sera présente au rendez-vous qatari    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    Chlef: Les infrastructures seules ne font pas le tourisme    La tomate n'a pas partout le même goût    Marche pacifique à Béjaïa    Le FMI livre ses prévisions    Les oligarques sont-ils de retour?    La Turquie maintient le flou    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





NA Hussein Dey: Très loin des espérances
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 10 - 02 - 2021

Alors que le mercato battait son plein, les deux responsables techniques, Merzkane et Leknaoui, n'avaient pas hésité à clamer haut et fort que le NAHD allait jouer les premiers rôles. Il est vrai que le recrutement d'une vingtaine de joueurs est impressionnant. Selon ces mêmes techniciens, dont l'expérience ne peut être mise en doute, le Nasria allait traiter d'égal à égal avec les grosses cylindrées de la Ligue 1. A l'heure actuelle au tiers de la compétition, le NAHD pointe au quatorzième rang, à 16 points du leader sétifien. Et sauf réveil fort improbable, ce club doit se consacrer à la lutte pour le maintien, en compagnie d'une flopée de traînards qui paient cash ce retard à l'allumage. Le Nasria n'a remporté que deux victoires, dont celles récemment face à deux mal classés, la JSMS et le CABBA. Ce sursaut ayant coïncidé avec l'arrivée à la barre technique de Billel Dziri, on a trop vite évoqué «l'effet Dziri». Cette formule est utilisée à tout bout de champ lorsqu'une équipe se remet à gagner des matches, ce que les entraîneurs en question acceptent bien volontiers, car elle est valorisante. Nous évoquerons un entraîneur européen qui s'est trouvé dans cette situation. Au lieu de « gober » cette appréciation pourtant flatteuse, il a préféré mettre cette flambée de bons résultats sur le compte des joueurs, modestie et honnêteté intellectuelle obligent. Le NAHD, qui en est à son deuxième entraîneur, n'a jamais confirmé les pronostics de Merzkane, son parcours oscillant entre la 6e et la 18e place avec un goal-average négatif. Il ne pouvait en être autrement avec une attaque anémique (8 buts en douze rencontres) et une défense perméable (14 buts). En recrutant un grand nombre de joueurs, Merzkane a voulu repartir sur d'autres bases, mais il a oublié que les nouveaux joueurs ont forcément besoin de temps pour acquérir le minimum d'automatismes, bases essentielles d'une équipe de football. Après les deux victoires obtenues face à la JSMS et au CABBA à l'extérieur, on a cru que c'était, enfin, le vrai départ du NAHD. Il n'en est rien et la prestation face à la JSK a démontré que ces succès étaient un feu de paille, car les coéquipiers de Meftah sont retombés dans leurs travers. Dziri a devant lui un chantier conséquent. En premier lieu, il doit revoir la composition de sa défense, trop lente dans ses interventions, avant de se pencher sur le milieu et l'attaque. Un entraîneur peut toujours donner des consignes ou opérer des réajustements tactiques. Mais il ne pourra pas faire grand-chose avec des joueurs limités techniquement et optant le plus souvent pour de mauvais choix dans le jeu. On peut citer Benayed qui a tout raté samedi, même une occasion très nette.
Ce joueur est en quelque sorte le symbole de cette formation, spécialiste des mauvais choix dans le jeu. Et ce comportement n'a rien à voir avec la motivation financière, puisque le président Ould Zmirli est très proche de ses joueurs à qui il a promis une mensualité avant le prochain match contre l'OM. Une équipe médéenne qui ne sera pas facile à manier dans sa forme actuelle. Ensuite, après la réception de l'USMBA et du RCR, les Nahdistes affronteront le CSC qui a repris du poil de la bête. La phase aller sera clôturée avec les rencontres face au PAC, au WAT et au MCA. Il sera alors temps de faire un premier bilan de la phase aller.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.