LE GENERAL ALI OUELHADJ YAHIA, NOUVEAU COMMANDANT DE LA GENDARMERIE    10 ans de prison requis à l'encontre de l'ancien wali Moussa Ghellaï    Un chanteur condamné à un an de prison avec sursis    Cette diplomatie dézédienne qui dérange furieusement son altesse Pegasus 6 !    Baâdji passe à l'acte, ses détracteurs n'en démordent pas    L'avant-projet de loi définissant les modalités d'élection des membres du CSM remis à Tabi    Des mesures pour stabiliser le marché    LES PRECISIONS DES DOUANES ALGERIENNES    Cherche oxygène désespérément    Le coup de grâce du Covid-19    L'aval de Mohammed VI    La révolution électrique en marche    Opération spéciale été    Triki : "Objectif : offrir une médaille à l'Algérie"    ELLE AURA LIEU LE 10 AOÛT AU STADE DU 5-JUILLET    Les festivités reportées au mois de décembre prochain    Amar Bourouba, le défenseur qui n'a pas eu peur de Pelé    Vaccination du personnel éducatif avant la rentrée sociale    La protection pénale de la richesse forestière en débat    Les cliniques privées non impliquées à Sétif    «Nous ne sommes pas à l'abri d'une 4e vague»    C'est plus pire !    Le CADC lance son programme virtuel    Le programme du mois d'août    MC Oran : La Real Sociedad s'intéresse à Belloumi    Le président prie Feghouli de trouver un club    Washington décide de reconsidérer la vente de drones et d'autres armes au Maroc    Sétif : Le professeur Abdelmadjid Kessaï s'est éteint    El Tarf - Covid-19 : des opérations de contrôle et de sensibilisation    Ambassade des Etats-Unis à Alger: Une «bourse de développement du leadership»    Les fruits amers des accusations interposées    Tebboune préside aujourd'hui une réunion du Haut Conseil de Sécurité    Son prix explose dans les marchés: Lorsque le citron joue à la grosse légume    L'été de tous les cauchemars    Les mégaprojets miniers revisités par 5 ministres    Un blessé et d'importants dégâts matériels    La date bientôt fixée    Trois dossiers brûlants au menu    L'Algérie produira de l'oxygène chinois    Des malades de plus en plus jeunes    Le gouvernement espagnol doit intervenir pour mettre fin aux violences marocaines    Yahi attend la réponse de Sayoud    Franck Dumas nouvel entraîneur    La pandémie a été «la goutte d'eau qui a fait déborder le vase»    La chute d'une grue fait un blessé    34 millions de dollars de recettes pour Disney    34 Nouveaux sites inscrits    Un projet novateur et révolutionnaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Coupe de la CAF: La JS Kabylie met un pied en finale
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 06 - 2021

La JS Kabylie, seul représentant algérien en compétitions continentales, a réalisé un bel exploit dimanche à Yaoundé après avoir renversé Coton Sport (1-2) lors de la demi-finale aller de la Coupe de la CAF. Cette victoire, ô combien précieuse, permet à la JSK de mettre déjà un pied en finale.
C'est dans les cordes des Canaris qui ont montré de réelles dispositions techniques, physiques et mentales. Séduisants tout le long de la partie, les Algériens ont prouvé qu'ils possèdent les armes nécessaires pour renouer avec leur passé historique. Certes, ce n'est pas encore acquis, mais la prestation d'avant-hier laisse présager des jours meilleurs pour les «Jaune et Vert».
Car, au delà du résultat, la manière était vraiment convaincante. En défense, les joueurs de Denis Lavagne n'ont, à aucun moment, tremblé et ont étonné plus d'un par leur sang-froid dans les moments cruciaux de la partie malgré leur jeune âge. En attaque, la JSK a montré des signes de progression, notamment avec l'apport des latéraux Bencherifa et Kerroum, mettant une pression permanente sur l'arrière-garde adverse, sans pour autant oublier le milieu de terrain qui ne rechigne pas à la besogne avec un Rayah qui s'avère être un élément indispensable dans l'échiquier du coach français.
Aussi, la JSK a confirmé sa suprématie sur Coton Sport qu'elle a battu pour la troisième fois dans ces joutes continentales. Le score aurait pu être plus lourd si les attaquants algériens avaient fait preuve de concentration dans le geste final. La JSK a encore une fois démontré sa force de caractère en réagissant après avoir été menée au score dès la 29'.
Un but de Kerroum et un autre de Bensayah ont suffi au bonheur des Kabyles. A noter que Rayah a vu son but refusé (39') par l'arbitre égyptien pour une position de hors-jeu, en recourant à la VAR, sans oublier le coup franc de Bencherifa qui s'est écrasé sur le poteau du gardien camerounais. «Il nous reste beaucoup de choses à améliorer, car nous ne sommes pas encore qualifiés. Certes, nous avons fait un grand pas vers la finale après avoir réussi à inscrire deux buts à l'extérieur, mais il ne faut pas s'enflammer», prévient Denis Lavagne, mettant ainsi en garde ses joueurs contre tout excès de confiance. L'avantage des Canaris, c'est qu'ils ont désormais leur destin entre les mains. Une victoire ou un nul dimanche prochain leur garantira la qualification.
Le mérite de cette équipe est d'avoir renversé une situation qui semblait compromise, ce qui a suscité l'euphorie dans les rues de Tizi-Ouzou et ailleurs. Compte tenu de ce match presque parfait, les «Jaune et Vert» ont démontré, malgré un calendrier chargé, qu'ils sont sur la bonne voie.
Le mérite revient à Denis Lavagne, qui est parvenu à tirer le maximum de ses jeunes. Une génération qui est tout près d'écrire une nouvelle page de l'histoire du club et c'est le plus bel hommage à Benkaci, Moh Cherif Hannachi, Mahieddine Khalef, Berguiga, Hemani, Gasmi, Baïleche, Baris, Meguelti, Larbes, Cerbah, Menad, Fergani et les autres qui avaient hissé la JSK vers le sommet du football africain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.