L'Inter Milan officialise le retour de Lukaku    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines à Mahbes    JM / Water-polo (messieurs) : la Serbie et le Monténégro en finale    JM/ Handball Algérie : blessé, Ayoub Abdi forfait pour le reste du tournoi    Adopter une "approche réfléchie" pour adapter la formation aux nouveaux défis et enjeux    8e session de la haute commission mixte algéro-égyptienne: le Premier ministre égyptien à Alger    JM: quatre soirées du festival international de danse populaire programmées à El Bahia    Le président Tebboune reçoit le Secrétaire général de l'UGCAA    Infirmières agressées à proximité du CHU de Beni Messous: le suspect arrêté    JM/Cyclisme: ''Nous visons le podium de la course en ligne'' (Reda Kehlal)    Un plan d'urgence pour la relance de l'activité du port de Ténès en partenariat avec le groupe Gica    Mise en échec d'introduction d'énormes quantités de drogue par les frontières marocaines    Cour d'Alger: L'ancien ministre Abdelwahid Temmar condamné à 4 ans de prison ferme    Festival de la musique et de la chanson oranaise: clôture en apothéose    JM: un engouement sans précédent pour les spectacles dans la rue    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    JSM Tiaret: Un parcours satisfaisant mais...    Facteurs défavorables    Drame de Melilla: Le Maroc tente une diversion, Alger répond    17 ha de blé, 16.000 arbres fruitiers et 20.000 poussins ravagés par le feu    Enseignement supérieur: Assurer l'employabilité des diplômés universitaires    Des opérations de contrôle inopinées des transporteurs: Des mesures pour veiller au respect du nouveau plan des transports    Traversée du «Tassili II» Marseille-Skikda quasiment vide: Une action délibérée    Chlef: Parer aux coupures d'électricité    Industrie pharmaceutique: La facture d'importation d'insuline réduite de 50% en 2023    Surfer prudent, surfer intelligent    Bouchouareb première recrue    Ça brûle au conseil d'administration    Ces obstacles à franchir    Une délégation américaine à Caracas pour parler «agenda bilatéral»    L'Iran confirme des pourparlers à Doha    Les start-up pour briller    Chakib Khelil condamné à 20 ans de prison ferme    «Chaud» sera l'été...    Le service d'addictologie inauguré    Le CHU sera concrétisé    La session prolongée au 15 juillet    Loukal rattrapé par la justice    562 véhicules livrés    Luis Suarez à River Plate?    Freestyles et punchlines au rendez-vous!    «M'tember» exposition collective    Hamidouche, le chanteur à la voix douce    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    8 ans pour Tliba, 6 pour Ould Abbès    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sujets du Bac et du BEM: Les assurances du ministère de l'Education
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 17 - 05 - 2022

«Les examens blancs du Baccalauréat et du Brevet d'enseignement moyen (BEM) ont débuté, dimanche, dans de bonnes conditions pour plus de 1,5 million d'élèves, avec la mobilisation de tous les moyens humains et matériels pour mettre les élèves dans les meilleures conditions possibles avant les examens de fin d'année», a indiqué, hier lundi, l'Inspecteur central au ministère de l'Education nationale, Abbas Bakhtaoui.
Intervenant sur les ondes de la Radio nationale, Abbas Bakhtaoui a rassuré les parents d'élèves indiquant que «les sujets des épreuves du Bac et du BEM seront puisés des cours réellement dispensés en mode présentiel conformément aux instructions du ministre de l'Education, adressées aux commissions d'élaboration des sujets», a-t-il affirmé. «Le seuil des cours pour l'examen du Baccalauréat relève désormais du passé, a tranché l'Inspecteur central au ministère de l'Education nationale, ajoutant que les sujets du Bac et du BEM «sont déjà prêts puisque les commissions chargées de l'élaboration des sujets travaillent depuis le mois de janvier, alors que les commissions chargées de l'impression de ces sujets sont placées en quarantaine en attendant le jour J», a-t-il souligné.
Le représentant du ministère de l'Education nationale a écarté «toute éventualité quant à la fuite des sujets du Bac et du BEM au vu des mesures prises de concert et en étroite coordination avec plusieurs institutions de l'Etat», affirmant que «les possibilités de fuite des sujets sont égales à zéro». Abbas Bakhtaoui a également appelé les élèves et parents «à ne pas tomber dans le piège des rumeurs propagées sur les réseaux sociaux dont les desseins sont pour perturber les préparatifs des candidats et leur concentration», a-t-il prévenu. L'invité de la Radio a surtout insisté sur la publication des sujets sur les réseaux sociaux, «qui n'est permise qu'une fois que les élèves commenceront à quitter les salles d'examen après avoir consommé la moitié du temps imparti à chaque discipline», avant d'ajouter que «toute tentative de fuiter avant ce temps réglementaire est passible de poursuite, allant jusqu'à l'emprisonnement», a-t-il mis en garde. Rappelant que l'introduction en salle d'examen des téléphones «est strictement interdite», l'Inspecteur central au ministère de l'Education nationale précise que «le même protocole sanitaire que les deux dernières années sera mis en place, surtout concernant la distanciation physique, l'empêchement des encombrements à l'entrée et à la sortie des centres d'examen et limiter à vingt le nombre d'élèves par salle d'examen avec mise à disposition des moyens de prévention et de désinfection des salles d'examen».
Concernant enfin les préparatifs en cours, au niveau des dix nouvelles wilayas, le même responsable a affirmé que les directions de l'Education des wilayas concernées «ont parachevé la préparation des examens», rassurant que les examens de juin prochain «se dérouleront dans des conditions ordinaires», a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.