Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    CAN-2023 (U23) (qualifications): tirage au sort jeudi au Caire    Plages de Tlemcen: près de 2 mns d'estivants recensés en juin et juillet    Jeux de la Solidarité Islamique/Natation: Syoud décroche une 2ème médaille d'or    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Parution d'une publication dédiée à l'histoire de la participation algérienne aux Jeux Olympiques    Said Chanegriha préside la cérémonie d'ouverture    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    NC Magra: Le maintien comme unique objectif    Après un gel des activités durant ces deux dernières années: Du nouveau pour le montage d'appareils électroménagers    Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc    Onze foyers d'incendies enregistrés à travers six wilayas du pays    Une voiture dérape et chute d'un pont : un mort et un blessé    Etres pensants et animalité    Optimisme interdit ?    RC Relizane - Bilans adoptés et démission du président du CSA: Les responsables du désastre tenus de rendre des comptes    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    L'Algérie pays à fortes potentialités    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    Plus de 4 millions de demandeurs    La nouvelle stratégie    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les essais techniques lancés fin août    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 03 - 07 - 2022

Plusieurs professionnels du secteur de l'après-vente automobile ont affirmé, hier, qu'il n'y a pas eu de rupture d'approvisionnement en matière de pièces de rechange, «même pour la pièce électrique», mais il s'agit seulement d'un ralentissement d'approvisionnement dû aux récentes crises, à la fois sanitaire et économique qui ont ébranlé le monde entier.
Tayeb Siad, directeur général du groupe Siad, a affirmé lors d'une conférence-débat, tenue hier, en marge de l'ouverture la 15ème édition du Salon «Equip Auto Algeria», qui s'étalera jusqu'au 5 juillet au Centre international des conférences Abdellatif-Rahal (CIC) à Alger, qu'il est vrai que les nouvelles réglementations adoptées ont entraîné certains blocages. Mais, dit-il, «cela commence à se débloquer petit à petit». Aujourd'hui, dit-il, la balle est aussi dans le camp des professionnels du secteur, les incitant à s'organiser et se regrouper ou de s'unir sous la coupe d'une association ou d'une fédération pour défendre leur créneau, leur secteur et la corporation. Et ce, pour assurer «une professionnalisation du secteur», car aujourd'hui, dit-il, face aux crises multiples, «il faut s'approvisionner juste» et faire «des prévisions justes» car «l'importation de pièces de rechange n'a rien à voir avec l'importation de la banane».
A la question de savoir si l'Algérie fait face à une pénurie de pièces de rechange, il dit que le parc roulant, estimé à 7 millions de véhicules, continue de rouler et de s'approvisionner en pièces de rechange, et ce en dépit des restrictions d'importation des voitures neuves et des crises. «100.000 à 150.000 véhicules sont importés par les Algériens par an. Ces véhicules sont importés soit par des particuliers ou par ceux ayant la licence de moudjahidine ou bien par des Algériens qui font des déménagements depuis l'étranger», indique le même intervenant.
Aujourd'hui, il y a de nouvelles règles d'importation et une nouvelle réorganisation du marché, ajoute la même source, en faisant référence aux nouvelles mesures d'importation prises par le ministère du Commerce. Et de souligner qu'il est nécessaire de créer une fédération ou une association qui sera capable de faire des propositions et contribuer dans l'organisation du marché de la pièce de rechange et de la sous-traitance automobile.
Julien Le Grix, responsable de Mecamate Degital, a affirmé, pour sa part, que la crise sanitaire due à la Covid-19 est passée comme un «ouragan parfait» avec des effets en cascade notamment sur le secteur automobile que ce soit sur la capacité de production ou les lignes d'approvisionnement en matière de pièces de rechange.
L'Algérie a subi de plein fouet cette crise. Il dira que les mesures visant l'organisation du marché de l'importation et les mesures protectionnistes n'ont pas été adoptées uniquement par l'Algérie, mais par d'autres pays également. Sauf, affirme-t-il, que les équipementiers ont besoin, aujourd'hui, d'être rassurés en matière de visibilité et stabilité règlementaire.
A noter que toutes ces questions relatives à la réglementation, les coûts et le choix des fournisseurs, et le développement de la sous-traitance seront débattus lors de cette 15ème édition du Salon international de la sous-traitance et de l'après-vente automobile et des services pour la mobilité en Afrique du Nord, organisée par «Equip Auto Algeria». 150 entreprises et marques représentées dans tous les secteurs du marché de la réparation-maintenance automobile, des services et des activités complémentaires prennent part à cette manifestation. Près de 54% des exposants participants sont issus d'une dizaine de pays. Fait marquant, une forte participation d'entreprises turques, sous le pavillon national de la Turquie, au salon.
Des entreprises leaders dans le domaine de l'automobile, telles que Valeo, Solaufil, Amerigo, Sangsin Brake, Tradex et nationales telles que Naftal et Total Lubrifiants Algérie, Petroser, Sopre-oil, DMAA-Saida sont présentes. Avec la présence également des principaux importateurs et fabricants algériens de pièces de rechange et de matériels de garage aux côtés des grands fournisseurs.
Pour cette année, un espace a été dédié aux startups réunissant des jeunes entreprises algériennes qui vont proposer des solutions pour les activités en relation avec l'automobile et des applications dans la vente de pièces automobiles neuves et d'origine en provenance de distributeurs ou de grossistes automobiles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.