Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    L'intimidation n'a pas payé    Présidentielle : une élection sans candidats    Vers le forfait de Belaïd et de Sahli    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    Chelsea aurait fixé un seuil pour lâcher Hazard au Real Madrid    Sept nouveaux hôtels touristiques bientôt en service    Plus de 80 000 élèves attendus aux examens de fin d'année    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Le souci des sans-bourses…    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Kwiret esselk, du goût et des forces    Réédition des actes du colloque sur Massinissa    Vaste programme de classification et de restauration de sites et monuments archéologiques    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Pour détournement d'une mineure: Quatre personnes sous les verrous    L'école des gourous    La candidature de Berraf acceptée    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Création d'un comité de surveillance    Facebook supprime trois milliards de comptes    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Al-Khelaïfi ne compte pas quitter    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Un Iftar en l'honneur des médias    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Haro sur les infractions de change    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'AUTRE FACE SI MERVEILLEUSE DU ‘'HIRAK'' : Mostaganem s'offre une superbe ‘'toilette''
Publié dans Réflexion le 19 - 04 - 2019

A l'instar du reste des wilayas, le vent du ‘'hirak'' à Mostaganem semble animer également l'esprit de certains jeunes, et plus particulièrement les moins de vingt ans par des élans sans égal d'un civisme tant marginalisé par les ainés…. Depuis le 22 Février, ces derniers se sont mobilisés pour effectuer d'énormes campagnes d'hygiène publique, de travaux de peinture et d'autres se sont distingués par la réalisation de tableaux d'art sur les façades murales.
A l'heure où le mouvement associatif de Mostaganem semble poursuivre son hibernation, des jeunes de moins de vingt ans se distinguent ces derniers jours par un civisme hors du commun, se caractérisant par la réalisation de bonnes œuvres si utiles à la société. Ces derniers bravent depuis le temps, en se lançant dans des campagnes d'hygiène et des travaux de peinture, qui font la joie de tant de citoyens et redonnent aux lieux une gaieté qui a disparu depuis si longtemps … ! De Fornaka à Tazgait, les rues sont devenues si propres, les jardins si entretenus et certaines façades murales si joliment décorées. Des jeunes se lancent des défis depuis le 22 Février à mieux les entretenir, à protéger de plus en plus l'environnement. Mostaganem-ville se distingue davantage par de superbes réalisations qui ne cessent d'être vivement applaudies par les citoyens. L'implication de dessinateurs est plus que salutaire pour les façades murales, longtemps oubliées et si sales. Ainsi, des murs d'écoles ont été décorés gratuitement à Mazagran par une poignée de dessinateurs avec l'aide de l'APC et d'autres bienfaiteurs qui leur ont offert les produits nécessaires. Ces derniers ne sont point lassés et comptent réaliser d'autres travaux au mausolée de Sidi Belkacem en réalisant des tableaux de peinture, retraçant la ‘'bataille de Mazagran'', ‘'les enfumades d'Ouled Riah''. D'autres amateurs ont participé déjà à l'embellissement des marches menant vers l'avenue ‘'Raynal', qui a ébloui tous les Mostaganemois. Ces jeunes déclarent se mobiliser davantage pour embellir toute la ville de Mostaganem, surtout à l'approche de la saison estivale. D'autres encore, entretiennent d'une semaine à l'autre les rivages de la ville (Salamandre, Si El Medjdoub) et passent au peigne fin les squares et autres aires de jeux des cités urbaines. En retour, ces jeunes ne demandent que l'implication du reste de la société par l'offre de dons (des sachets pour la collecte, de la peinture, des pinceaux, et la permission des autorités concernées.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.