Liga : Le Real se ressaisit face à Alavés avec un doublé de Benzema    Banque mondiale: Vers une reprise partielle de l'économie algérienne    Des écarts de 500 dinars entre les villes du Nord et du Sud: Appel à réguler les prix des viandes rouges    Hassi Ameur et Bethioua: Plus de 120 milliards pour la mise à niveau des zones industrielles    La pâleur d'une façade    Football - Ligue 1: Un état des lieux préoccupant    Football - Changements d'entraîneurs: Un mouvement perpétuel    CS Constantine: Des défaillances criantes    Covid-19: «Le prix n'a jamais été un critère dans le choix du vaccin»    Nouvelles règles pour les auto-écoles    La prévention gravement négligée !    Selon des historiens: Le rapport Stora doit interpeller la classe politique française    Le lait en sachet sera mieux distribué    Les syndicats de la santé interpellent Benbouzid    Les petites bourses à rude épreuve    Le rapport Stora doit "interpeller la classe politique française    Abdelaziz Rahabi : «Le rapport Stora ne prend pas en compte la principale demande historique des Algériens»    HRW demande une enquête "rapide et impartiale"    Calme relatif en Tunisie    Un prêtre enlevé mardi retrouvé mort    Nairobi annonce la mise sous contrôle de la deuxième vague d'invasion de criquets pèlerins    Loi électorale : un autre recadrage pour brider les votes ?    Ils ont été condamnés à des peines de 2 à 6 mois : Tadjadit et ses codétenus quittent la prison    Il a tancé plusieurs de ses ministres : Abdelaziz Djerad insatisfait du staff gouvernemental    Le procès de nouveau reporté    L'ESS se reprend, le MCA se relâche, les visiteurs se lâchent !    Décès de l'ex-joueur Mohamed Zaoui    La Tunisie s'impose sur le fil et s'offre une finale contre l'Algérie    Farès retrouve la compétition    Le Hirak réinvestit la rue    Le boy-scout révolté    Importation de véhicules : Tirs groupés contre Ferhat Aït Ali    L'affaire de l'autoroute Est-Ouest renvoyée à la fin de la session criminelle    Stratégie retenue pour l'acquisition du vaccin contre la Covid-19 : Les mauvais calculs des autorités    Les syndicats mitigés    Une plateforme pour suivre les travaux de Seaal    Enième engagement pour la livraison des projets de réhabilitation des 5 hôtels du secteur public    Bientôt des marchés de gros des dattes    Début de la période des candidatures pour l'autorité exécutive unifiée    La Centrafrique proclame l'état d'urgence    Le lycée Kerouani de Sétif retrouve son éclat    ...CULTURE EN BREF...    Béjaïa "La perle de la Méditerranée"    Un Salvator Mundi de l'école de Léonard de Vinci retrouvé chez un Napolitain    Le Liban restitue deux icônes religieuses du XVIIIe siècle à la Grèce    Gouvernance et Affaires de l'Etat: Le départ de Laagab de la présidence officialisé    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





28 INTERVENTIONS ENREGISTREES : Alerte à l'asphyxie au gaz à Mostaganem
Publié dans Réflexion le 01 - 12 - 2020


Le docteur Rezgui Abdelkader tire la sonnette d'alarme sur le nombre de cas d'intoxication au monoxyde de carbone qui est issu de la mauvaise combustion des diverses sources d'énergies comme le gaz naturel butane ou propane ; fuel domestique, charbon, bois, etc. Pour illustrer l'ampleur de ce problème devenu récurrent à chaque période de grands froids, il donne des chiffres qui donnent à réfléchir et qui interpellent plus d'un. Il a indiqué qu'au cours de la période comprise entre Janvier et octobre 2020, Mostaganem a enregistré 15 interventions et, depuis, à ces derniers, jours ce chiffre a augmenté pour atteindre les 28 interventions dont 25 d'entre elles se sont déroulées à l'intérieur d'habitations et 03 au dehors. Le Docteur A Rezgui a précisé qu'il a été enregistré 05 interventions pour des cas d'intoxication au monoxyde de carbone (CO) parmi les 12 cas secourus effectivement. Rappelons que les spécialistes de cette question expliquent le mécanisme subtil de « l'intoxication au monoxyde de carbone agit comme un gaz qui remplace l'oxygène dans le sang. Il pénètre dans les globules rouges et empêche ainsi l'oxygénation des cellules. La victime présente alors, le plus souvent un malaise, avec des nausées accompagnées de vertiges et de maux de tête. Ainsi, la personne incommodée par ce gaz trouvera ensuite des difficultés à se déplacer et peut aussi perdre connaissance. Si les secours n'arrivent pas à temps, elle sombrera dans le coma et pourra même mourir en moins d'une heure. »Malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation et d'information sur les risques de la mauvaise utilisation des différentes sources d'énergie et surtout, celle du gaz ménager, les accidents de ce genre restent préoccupants, à plus d'un titre et les précautions restent toujours de mise car c'est la seule façon d‘éviter le pire.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.