Le président Bouteflika regagne le territoire national    Le président Bouteflika regagne le territoire national après une visite à Genève pour des contrôles médicaux périodiques    Mauritanie - La ruée vers l'or amènent les autorités à réglementer l'orpaillage    EdF : Mathieu envoie un message à Deschamps    CAP sur une jeunesse bouillonnante (Vidéo)    Lettre au...parking    Le temps du business en mode « surcoût politique » de Peugeot à Souk El Fellah    Europa League, Liverpool : Jürgen Klopp est déjà tourné vers le match retour    Atlético Madrid : Saul dans le viseur du Barça ?    15 enlèvements d'enfant enregistrés en 2015    Veille d'un examen :TOP 10 d'un " Procrastinator"    Un ministre britannique des AE à Cuba pour la première fois depuis 1959    L'Iran veut récupérer ses fonds gelés aux Etats-Unis    Brésil : le Nobel de la Paix argentin, Esquivel, défend Rousseff    Marrakech Air Show 2016 : Le Maroc confirme sa place de plateforme incontournable de l'industrie aéronautique    Coupe d'Algérie (finale) /MCA-NAHD: les deux clubs appellent au fair-play    Yémen: aucune percée aux pourparlers de paix entre le gouvernement et les Houthis    Une moyenne annuelle de 13% des travailleurs non déclarés à la sécurité sociale    Baccalauréat 2016: réalisation de 800.000 cartes d'identité biométriques pour les candidats    Un terroriste abattu et un commerçant blessé    Cherif Rezki, cofondateur et actionnaire d'El Khabar : «C'est un acharnement»    En bref...    Nouvelles d'Oran    Laboratoire de recherche dans le domaine de la psychologie des usagers de la route    Algérie-UE : Cinq villes accueilleront le 17e Festival culturel européen    28 avril 1961 : Il y a 55 ans, Messaoud Boudjeriou tombait en martyr    Colloque maghrébin sur le patrimoine oral à Kairouan: l'Algérie présente à la 4e édition    Les journalistes sont appelés à respecter l'éthique et la déontologie    Suspense : Douce nuit 58e partie    Histoires Etranges / Naufrage du Lusitania : coulé en 18 minutes, un siècle de mystères 5e partie    Histoires vraies : Le racket 1re partie    La «perle» antique du désert syrien dévastée / Palmyre : retour sur un pillage international !    Sahara occidental : Washington soutient Ban Ki-moon et Ross    La Cnas introduit un nouveau médicament    La marche des étudiants réprimée par les forces de l'ordre    La Syrie au centre des préoccupations de la communauté internationale    Programme du week-end    Emeutes, trafic et marché noir !    Salah Abdeslam a été remis hier à la France    Cinq accords de coopération ont été signés    Le tribunal administratif autorise le congrès du MDS    Ali Benflis : "C'était une tentative de diversion"    Pour un ordre moral, sécuritaire et culturel    L'ANP garante de la stabilité politique du pays : Une armée professionnelle et citoyenne plus que jamais en symbiose avec la nation    Belkhadem revient par les fenêtres de... Facebook    Les finalistes connus    90 députés du FLN contestent Djemaï    Le CET, le wali et les ordures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Résultats du bac sur onec-dz.org
Bac Deux millions de pages visitées
Publié dans El Watan le 26 - 07 - 2004

La nuit du 18 juillet 2004 marquera certainement l'accès à Internet en Algérie. Grâce au site de l'Office national des examens et concours (http://www.onec-dz.org), les 418 783 inscrits aux épreuves de l'examen du baccalauréat, pour l'année 2004, ont pu accéder aux résultats avant leur affichage dans les lycées qui était prévu pour le 20 juillet.
Selon Ahcène Ihaddadène, gérant de Technohome, l'entreprise qui a conçu et qui gère le site pour l'ONEC, « en 48 heures, le nombre de hits sur le site a atteint 4 millions, cela représente quelque 2 millions de pages consultées par les candidats, leurs parents ou leurs amis ». Cyber résultats La particularité cette année réside dans le fait que Technohome a annoncé quelques jours à l'avance l'heure exacte de l'affichage des résultats. Ce qui explique l'engouement enregistré dans les cybercafés cette nuit-là et la charge sur le serveur du site des résultats. Du fait que les autres années, le site n'annonçait pas la date de publication des résultats, le rush sur les cybercafés n'a pas été constaté auparavant. Pour les observateurs, la cinquième année aura été la bonne le site a été lancé en 2000. Ahcène Ihaddadène rappelle qu'à la réception de la base des données, de la taille d'une cinquantaine de mégaoctets, celle-ci a été mise en ligne et l'accès a été libéré vers 22 h. Hébergé par GECOS, le site se compose de deux serveurs dédiés. Bien que certains candidats aient pu se plaindre de la lenteur de l'obtention des réponses du serveur, son concepteur est tout fier d'affirmer : « A aucun moment, le site n'a planté ou n'est tombé en panne vu la charge qui a atteint les 3 000 accès simultanés. » Chronologiquement, la nuit du 18 juillet a connu un pic d'accès entre 22 h et 3 h. Une baisse des accès a été enregistrée entre 3 h et 6 h, puis l'accès a repris vers 8 h. Le gérant de Technohome insiste, non sans fierté, sur le fait que le site n'ait pas crashé et ce malgré sa catégorie qui n'est pas supérieure. Le choix d'un serveur de catégorie de base s'explique par le peu de ressources financières dégagées pour le site. Pour cette année, et pour optimiser l'accès au serveur, les ingénieurs de Technohome ont apuré le site de tout ce qui pouvait ralentir l'accès en enlevant toutes les images et en laissant uniquement un formulaire pour saisir le numéro du candidat (la page a un poids de 1 kilo octet). Les services de bases des sites web (statistiques,...) ont été, quant à eux, suspendus pour alléger la charge. A cela, Technohome a évité de donner la possibilité d'afficher par lycée dans un souci de minimisation de l'utilisation des ressources du serveur. L'expérience devrait être renouvelée la prochaine année scolaire et ce malgré le fait que les 10 755 candidats de Chlef et les 8 314 de Aïn Defla n'aient pas été présents sur le site de l'ONEC, malgré leur classement à l'échelle nationale 4e et 8e.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.