Un climat politique délétère, un peuple spectateur    Appel à impliquer les huissiers de justice    Le moudjahid Kheireddine Mohamed Chérif n'est plus    Déséquilibre des forces    JO-2016 : 21 épreuves-tests programmées en 2015    MOB-ESS : un tournant important dans la course au titre    Mohamed Henkouche résolument optimiste    Dziri "pas pressé" de devenir entraîneur en chef    MOB-ESS, choc des leaders    Ligue des champions (préliminaire retour) : L'USM Alger tranquille, le MC El Eulma sous pression    Deux mémorandums d'entente et des accords signés    Kiev entame, à son tour, le retrait des armes lourdes    La Libye droit vers la dérive    L'Otan se mue en prestataire de service    Le Premier ministre sahraoui à propos de la tournée de l'envoyé spécial du SG de l'ONU : « Christopher Ross est porteur d'engagements décisifs »    La production nationale va s'orienter vers la réduction de la facture    Des dossiers d'importateurs auteurs de transferts illicites de devises    Entre revendications légitimes, intérêts personnels et manipulations    Chômage en France : Une légère éclaircie pour débuter l'année 2015    Prix du pétrole : Le brut chute à New York, l'optimisme sur l'offre s'évapore    Afin de faire face à la hausse des prix : Déstockage de près de 11 000 tonnes de pommes de terre à Boumerdès    Irak : Des djihadistes de l'EI détruisent des sculptures pré-islamiques    L'Afrique en lice pour l'Etalon d'or du Fespaco    Les fatwas réglementées    L'"Amusnaw" ressuscité...    L'union nationale, c'est le changement démocratique    Préparer la commémoration dès 2016 à l'échelle nationale    Un suivi mitigé    Importants éboulements à Médéa    Les travailleurs menacent d'une grève illimitée    Constantine capitale de la culture arabe : Plus de 100 agents communaux pour nettoyer la ville    Selon Mounia Meslem : L'ANGEM a bien tendu la main aux jeunes durant une décennie    Education nationale : La programmation des évaluations pédagogiques laissée à l'appréciation de chaque directeur    Des habitants protestent contre les coupures d'électricité    Une chanteuse authentique    Venezuela    Défense : Gaïd Salah en visite officielle au Qatar    Appels à l'armée et transition démocratique    Mali : Ce que dit l'accord de paix    « C'est nous les handicapés ! »    France : Les parlementaires au cœur de la polémique    C'est une sorte d'hôtel gratuit. Il suffit de prendre rendez-vous par téléphone    Le MCA condamné à l'exploit    LG Algérie, sponsor officiel des jeunes catégories du NAHD    «Les Douanes algériennes ont renfloué les caisses du Trésor public d'un montant de 1 000 milliards de dinars !»    L'Angem a permis la création de plus d'un million d'emplois    Algérie: Abdelkader Messahel (ministre délégué) en visite de travail au Bénin    Algérie: élaboration finale du nouveau code des procédures pénales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Guelma
Des projets qui somnolent
Publié dans El Watan le 18 - 08 - 2004

Région à vocation agricole, céréalière par excellence, située au cœur de l'extrême nord-est, la wilaya de Guelma n'a jamais joué et ne joue toujours pas son rôle de carrefour par où transitent personnes et marchandises.
Ses richesses, entre autres les récoltes maraîchères et céréalières, ne sont pas partagées par les autres wilayas. A titre d'exemple, souvent la production de pommes de terre d'arrière-saison pourrit dans des hangars faute de transport et d'infrastructures de conditionnement. Evidemment, le transport y est pour beaucoup. Son essor économique est tributaire de l'efficacité de ce secteur. Ainsi, le coordinateur du RPR de la région de l'Est, Mohamed Yazid Miliani, basé à Guelma, prend sa plume et dit à ce propos les quatre vérités au wali de Guelma, selon une correspondance qu'il lui a dernièrement adressée et dont il nous a remis une copie. « La wilaya du 8 mai 45 et de Houari Boumediène », selon ses propres mots, s'est vu privée d'une desserte reliant Guelma à Bouchegouf depuis des années. Les responsables de la SNTF avancent le fait que cela est dû à la non-rentabilité de cette navette à cause de la concurrence. Selon le coordinateur, ce raisonnement ne tient pas la route, du moment que les moyens de transport privés sont modestes, voire dérisoires par rapport à ceux dont dispose cette grande entreprise. Il relève aussi dans sa correspondance le fait que la réhabilitation de la ligne El Khroub-Bouchegouf de 137 km, dont 108 se trouvent dans la wilaya de Guelma, se fait attendre depuis l'indépendance. Comme on le sait, ce projet avait fait dans les années 1980 l'objet de deux études, l'une par la SNTF, l'autre par un bureau hindou Rites, en vain. Les grands travaux initiés par l'Etat l'ont toujours mis à côté, dira ce responsable du RPR. Et de citer les retombées économiques de cette réalisation, notamment le négoce avec les autres régions du pays, une bonne résorption du chômage et d'autres activités non moins importantes, dont spécialement le transport de voyageurs. Par ailleurs, bien que classé aéroport de l'Etat selon le décret 98-81 du 16 mai 1981, celui de Guelma, datant de l'époque coloniale, a été mentionné dans cette correspondance pour qu'il fasse l'objet d'une réhabilitation. Il y a là une possibilité d'en faire à tout le moins un aéroclub. « L'aéroport se trouve au lieudit Boukerbas, dans la ferme pilote Richi, dans la commune de Belkheir, s'étendant sur une superficie de 106 ha, dont 3 ha comme annexes. La piste a une longueur de 1500 m et une largeur de 30 m », indique-t-on. A présent, l'aérogare sert d'étable pour des vaches laitières. Un autre dossier a été ouvert, celui du secteur de la santé. Le coordinateur du RPR écrit que généralement « les malades sont évacués vers les hopitaux de Annaba », lesquels sont sollicités par plusieurs wilayas. Aussi plaide-t-il pour un centre hospitalo-universitaire (CHU) à Guelma.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.