Vers la mise en place d'un partenariat entre l'Agence marocaine des ports et le port de Santos    ONU : Bernardino Leon poursuit à Alger les consultations avec des représentants du CGN libyen    Tunisie : 5 individus seront traduits en justice pour avoir tenté de rejoindre une organisation terroriste en Libye    Tunisie : 532 individus arrêtés pour crimes divers    Virus Ebola : un vaccin à l'essai en Guinée se révèle efficace à 100%    Un nouvel arrêté balise l'activité des concessionnaires : Déblocage au «compte-gouttes» des véhicules importés    TIZI-OUZOU: Le nouveau wali et le commandant du groupement de Gendarmerie installés    Le nouveau SG de wilaya installé lundi    Palestine : Un bébé palestinien brûlé vif dans une attaque de colons    Face à Boko Haram : Le Tchad rétablit la peine de mort    Sans salaires depuis 7 mois: Grève illimitée à l'Office de l'élevage équin    Le courroux du patronat privé    Marche ou crève    Education : Conférence régionale pour l'évaluation des examens de fin d'année    AIN TEMOUCHENT : L'auteur présumé d'un crime arrêté    Mila : Un bus dérape, vingt-six blessés    LA LANGUE, ARME D'UN POUVOIR SPOLIE    De la langue de bois à l'art de communiquer    Algérie-Niger : Installations de comités pour booster la coopération aux frontières    Le satisfecit de l'UGTA et du patronat    L'Algérie se classe à la 12e position    Une mesure de la FAF à l'aune de l'humeur décapante des présidents    163 transferts effectués, l'instabilité perdure    L'Algérie conserve la première place    Prolongation de contrat de Mahrez Un accord est imminent !    Satli : «Voilà pourquoi j'ai résilié mon contrat avec Petrolul»    Mesloub : «Toulouse ? Des rumeurs demercato sans plus ! Je suis bien à Lorient»    L'appel de Lamamra aux jeunes pour privilégier les voies pacifiques    Elle est publiée au Journal officiel N° 41    Touati appelle à la récupération des fonds déposés dans les banques étrangères    Un nouveau chef à la tête de la 5e Région militaire    Le journaliste Malik Aït Aoudia tire sa révérence    Des sanctions contre les mauvais payeurs    Sit-in des habitants des chalets devant le siège de la daïra    Nécessité de revoir le plan national    Les licences d'importation de retour, en attendant les textes d'appli    De nouveaux débris découverts sur l'île de la Réunion    Grine appelle à une « critique constructive »    Madame Courage de Marzak Allouache en compétition    Ouverture du concours d'écriture de scénario    L'arabe classique n'a jamais été la langue maternelle    5 choses que vous ignorez (peut-être) sur Iguerbouchène    Un homme recherché dans une affaire de drogue arrêté à Ouargla (MDN)    Tunisie:pas de vacances pour les membres du gouvernement    Algérie:un quota de 70% du Corail récolté sera destinés aux artisans bijoutiers    Maroc:la DGSN dément les informations faisant état d'une circulaire restreignant le droit d'accès à certains commerces    L'Algérie disponible à accompagner la police nigérienne en matière de formation et d'équipements pédagogiques    Mali:la MINUSMA appelle au strict respect du cessez-le-feu et des droits de l'Homme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Guelma
Des projets qui somnolent
Publié dans El Watan le 18 - 08 - 2004

Région à vocation agricole, céréalière par excellence, située au cœur de l'extrême nord-est, la wilaya de Guelma n'a jamais joué et ne joue toujours pas son rôle de carrefour par où transitent personnes et marchandises.
Ses richesses, entre autres les récoltes maraîchères et céréalières, ne sont pas partagées par les autres wilayas. A titre d'exemple, souvent la production de pommes de terre d'arrière-saison pourrit dans des hangars faute de transport et d'infrastructures de conditionnement. Evidemment, le transport y est pour beaucoup. Son essor économique est tributaire de l'efficacité de ce secteur. Ainsi, le coordinateur du RPR de la région de l'Est, Mohamed Yazid Miliani, basé à Guelma, prend sa plume et dit à ce propos les quatre vérités au wali de Guelma, selon une correspondance qu'il lui a dernièrement adressée et dont il nous a remis une copie. « La wilaya du 8 mai 45 et de Houari Boumediène », selon ses propres mots, s'est vu privée d'une desserte reliant Guelma à Bouchegouf depuis des années. Les responsables de la SNTF avancent le fait que cela est dû à la non-rentabilité de cette navette à cause de la concurrence. Selon le coordinateur, ce raisonnement ne tient pas la route, du moment que les moyens de transport privés sont modestes, voire dérisoires par rapport à ceux dont dispose cette grande entreprise. Il relève aussi dans sa correspondance le fait que la réhabilitation de la ligne El Khroub-Bouchegouf de 137 km, dont 108 se trouvent dans la wilaya de Guelma, se fait attendre depuis l'indépendance. Comme on le sait, ce projet avait fait dans les années 1980 l'objet de deux études, l'une par la SNTF, l'autre par un bureau hindou Rites, en vain. Les grands travaux initiés par l'Etat l'ont toujours mis à côté, dira ce responsable du RPR. Et de citer les retombées économiques de cette réalisation, notamment le négoce avec les autres régions du pays, une bonne résorption du chômage et d'autres activités non moins importantes, dont spécialement le transport de voyageurs. Par ailleurs, bien que classé aéroport de l'Etat selon le décret 98-81 du 16 mai 1981, celui de Guelma, datant de l'époque coloniale, a été mentionné dans cette correspondance pour qu'il fasse l'objet d'une réhabilitation. Il y a là une possibilité d'en faire à tout le moins un aéroclub. « L'aéroport se trouve au lieudit Boukerbas, dans la ferme pilote Richi, dans la commune de Belkheir, s'étendant sur une superficie de 106 ha, dont 3 ha comme annexes. La piste a une longueur de 1500 m et une largeur de 30 m », indique-t-on. A présent, l'aérogare sert d'étable pour des vaches laitières. Un autre dossier a été ouvert, celui du secteur de la santé. Le coordinateur du RPR écrit que généralement « les malades sont évacués vers les hopitaux de Annaba », lesquels sont sollicités par plusieurs wilayas. Aussi plaide-t-il pour un centre hospitalo-universitaire (CHU) à Guelma.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.