Le staff médical du Real Betis passe à la vitesse supérieure pour soigner Mandi    REUNION OPEP ET NON OPEP : Boutarfa aujourd'hui au Koweït    PARTI DES TRAVAILLEURS : Louisa Hanoune espère convaincre le citoyen    MASCARA : Une famille sauvée d'une asphyxie    Une cache d'armes découverte à Tizi Ouzou    Accidents de la route: 12 morts en 48 heures    Brésil/viande avariée : rappel des produits de 3 usines suspectes    Pétrole-Gaz : Clôture à Oran du Salon international Napec 2017    Hollande dénonce le manque de "dignité" du candidat Fillon    Un commissaire européen met en garde contre "un désastre"    Des listes rejetées à Sidi Bel-Abbès et Tlemcen    Ce que prévoit Zetchi    L'ESS vise les trois points face au CRB    Communiqué de l'ambassade de France en Algérie    La région d'Île-de-France va loger des étudiants algériens    Les praticiens dénoncent une tentative de "déstabilisation"    Traque du commerce de la viande avariée    Feu vert pour la réalisation d'un parc de loisirs    Béjaïa célèbre le centenaire de la naissance de Mouloud Mammeri    Les produits locaux algériens à l'honneur    Equipe de France : Benzema aimerait «une discussion» avec Deschamps    Importations : Le gouvernement parie sur une réduction de 15 milliards de dollars    Rappel à l'ordre    Brèves...    Des stations d'épuration des eaux usées en chantier    Plus de 800 000 articles saisis en 2016    Le jugement a été confirmé en appel de la prison ferme pour 17 architectes    Ould Abbès à Témouchent : «Pour un 5e, 6e ou éternel mandat»    USM Alger : Soustara amoindrie face au RCR    Les excuses de l'émir de Sharjah    Mechtras : Clôture du festival de la chanson moderne    Le renard et le chacal    Voyage culinaire    AÏN DEFLA    Handball : Coupe arabe des vainqueurs de coupe (dames)    Classement féminin Fifa    Mondial-2018 : Zone Amsud (13e journée)    Ould AbbÚs clÃŽturera son année à Ghardaà ̄a    Hormis la médecine: L'enseignement supérieur ouvert au privé    Raqqa en point de mire de l'offensive aux abords de Damas    Le bac et le ramadhan    Bedoui à M'Sila: Boussaâda, les promesses et... le terrorisme routier    L'homme qui séduit les Algériens de France    Moscou met en garde Washington....    Comment sauver le soldat Al Serraj    Huit pièces de théâtre en compétition    Pour quel parti roulent les chaînes privées durant les législatives?    Mohamed Aïssa aux uléma: ça suffit!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guelma
Des projets qui somnolent
Publié dans El Watan le 18 - 08 - 2004

Région à vocation agricole, céréalière par excellence, située au cœur de l'extrême nord-est, la wilaya de Guelma n'a jamais joué et ne joue toujours pas son rôle de carrefour par où transitent personnes et marchandises.
Ses richesses, entre autres les récoltes maraîchères et céréalières, ne sont pas partagées par les autres wilayas. A titre d'exemple, souvent la production de pommes de terre d'arrière-saison pourrit dans des hangars faute de transport et d'infrastructures de conditionnement. Evidemment, le transport y est pour beaucoup. Son essor économique est tributaire de l'efficacité de ce secteur. Ainsi, le coordinateur du RPR de la région de l'Est, Mohamed Yazid Miliani, basé à Guelma, prend sa plume et dit à ce propos les quatre vérités au wali de Guelma, selon une correspondance qu'il lui a dernièrement adressée et dont il nous a remis une copie. « La wilaya du 8 mai 45 et de Houari Boumediène », selon ses propres mots, s'est vu privée d'une desserte reliant Guelma à Bouchegouf depuis des années. Les responsables de la SNTF avancent le fait que cela est dû à la non-rentabilité de cette navette à cause de la concurrence. Selon le coordinateur, ce raisonnement ne tient pas la route, du moment que les moyens de transport privés sont modestes, voire dérisoires par rapport à ceux dont dispose cette grande entreprise. Il relève aussi dans sa correspondance le fait que la réhabilitation de la ligne El Khroub-Bouchegouf de 137 km, dont 108 se trouvent dans la wilaya de Guelma, se fait attendre depuis l'indépendance. Comme on le sait, ce projet avait fait dans les années 1980 l'objet de deux études, l'une par la SNTF, l'autre par un bureau hindou Rites, en vain. Les grands travaux initiés par l'Etat l'ont toujours mis à côté, dira ce responsable du RPR. Et de citer les retombées économiques de cette réalisation, notamment le négoce avec les autres régions du pays, une bonne résorption du chômage et d'autres activités non moins importantes, dont spécialement le transport de voyageurs. Par ailleurs, bien que classé aéroport de l'Etat selon le décret 98-81 du 16 mai 1981, celui de Guelma, datant de l'époque coloniale, a été mentionné dans cette correspondance pour qu'il fasse l'objet d'une réhabilitation. Il y a là une possibilité d'en faire à tout le moins un aéroclub. « L'aéroport se trouve au lieudit Boukerbas, dans la ferme pilote Richi, dans la commune de Belkheir, s'étendant sur une superficie de 106 ha, dont 3 ha comme annexes. La piste a une longueur de 1500 m et une largeur de 30 m », indique-t-on. A présent, l'aérogare sert d'étable pour des vaches laitières. Un autre dossier a été ouvert, celui du secteur de la santé. Le coordinateur du RPR écrit que généralement « les malades sont évacués vers les hopitaux de Annaba », lesquels sont sollicités par plusieurs wilayas. Aussi plaide-t-il pour un centre hospitalo-universitaire (CHU) à Guelma.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.