La FAF officialise la nomination de Madjer au poste de sélectionneur national    Près de 4.000 dossiers d'investissements en 9 mois    L'accord Hamas/Fatah au menu de l'Onu    Le Brent à plus de 58 dollars mercredi à Londres    Les métiers de l'agriculture attirent de plus en plus les jeunes    Ligue 1 Mobilis - 7e journée : Le CSC prospère, la JSK espère, le MCA décélère    Alger : Le vieux bâti se régénère    Festival international de musique symphonique : Le chant lyrique d'opéra à l'honneur    Paiement en ligne : Les établissements financiers fin prêts    Espagne : Des milliers de manifestants catalans dans la rue    Gestion des catastrophes naturelles : La responsabilité des collectivités locales    Production de ciment : Objectif : 20 millions de tonnes/an    Cyclisme/Tour d`Algérie 2017: les étapes du tour    9e championnat arabe de Kick-boxing en Jordanie: qualification de 9 athlètes algériens aux derniers tours    Sahara occidental: arrivée de Köhler aux camps de réfugiés sahraouis    Fédération de France du FLN: les cotisations ont grandement contribué au financement la Révolution    Selon le vice-président de la HIISE: «70 % des candidats n'ont aucun niveau scolaire»    SuperCoupe : ESS – CRB au stade Chahid Hamlaoui    Le XV national vise la victoire en Zambie    «Pourquoi le Maghreb est essentiel pour la France»    Les principaux projets sidérurgiques en cours de réalisation    Des écoles manquent de mobilier et d'agents d'entretien    Une consécration méritée    Premier ministère : La communication par le démenti    L'aveu de Derbal    Les énergies renouvelables, une nécessité pour l'économie tunisienne (ministre)    Boukhari réaffirme la participation de la RASD au prochain sommet UA-UE    En prévision du match contre l'USMA Ammouta (entraîneur du WAC) : «Tous mes joueurs sont prêts»    Blessé au mollet    Le marbré    Soutien aux groupes terroristes: Un élément arrêté à Jijel    Journée Mondiale de l’Alimentation    Tendances    ACTUCULT    L'arrêté sur l'appel à candidature publié au Journal Officiel    Près de 50 morts dans deux attaques    Un président cynique jusqu'au bout des ongles    Qui veut la "mort" de l'Algérie?    Création prochaine de quatre forêts récréatives au titre de l'investissement privé    Djibouti envoie une équipe médicale et quatre tonnes de médicaments    Le programme du gouvernement face à la contrainte du financement    La rançon de l'urne    Une cinquantaine de participants au Salon national des amateurs de collection    Tahya ya Didou, le film de commande le plus réussi du cinéma    La production nationale dans un timbre-poste    Béjaïa se souvient de Fatima Bedar    Apprenons à valoriser notre temps des loisirs    Vaincre les antagonismes politiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guelma
Des projets qui somnolent
Publié dans El Watan le 18 - 08 - 2004

Région à vocation agricole, céréalière par excellence, située au cœur de l'extrême nord-est, la wilaya de Guelma n'a jamais joué et ne joue toujours pas son rôle de carrefour par où transitent personnes et marchandises.
Ses richesses, entre autres les récoltes maraîchères et céréalières, ne sont pas partagées par les autres wilayas. A titre d'exemple, souvent la production de pommes de terre d'arrière-saison pourrit dans des hangars faute de transport et d'infrastructures de conditionnement. Evidemment, le transport y est pour beaucoup. Son essor économique est tributaire de l'efficacité de ce secteur. Ainsi, le coordinateur du RPR de la région de l'Est, Mohamed Yazid Miliani, basé à Guelma, prend sa plume et dit à ce propos les quatre vérités au wali de Guelma, selon une correspondance qu'il lui a dernièrement adressée et dont il nous a remis une copie. « La wilaya du 8 mai 45 et de Houari Boumediène », selon ses propres mots, s'est vu privée d'une desserte reliant Guelma à Bouchegouf depuis des années. Les responsables de la SNTF avancent le fait que cela est dû à la non-rentabilité de cette navette à cause de la concurrence. Selon le coordinateur, ce raisonnement ne tient pas la route, du moment que les moyens de transport privés sont modestes, voire dérisoires par rapport à ceux dont dispose cette grande entreprise. Il relève aussi dans sa correspondance le fait que la réhabilitation de la ligne El Khroub-Bouchegouf de 137 km, dont 108 se trouvent dans la wilaya de Guelma, se fait attendre depuis l'indépendance. Comme on le sait, ce projet avait fait dans les années 1980 l'objet de deux études, l'une par la SNTF, l'autre par un bureau hindou Rites, en vain. Les grands travaux initiés par l'Etat l'ont toujours mis à côté, dira ce responsable du RPR. Et de citer les retombées économiques de cette réalisation, notamment le négoce avec les autres régions du pays, une bonne résorption du chômage et d'autres activités non moins importantes, dont spécialement le transport de voyageurs. Par ailleurs, bien que classé aéroport de l'Etat selon le décret 98-81 du 16 mai 1981, celui de Guelma, datant de l'époque coloniale, a été mentionné dans cette correspondance pour qu'il fasse l'objet d'une réhabilitation. Il y a là une possibilité d'en faire à tout le moins un aéroclub. « L'aéroport se trouve au lieudit Boukerbas, dans la ferme pilote Richi, dans la commune de Belkheir, s'étendant sur une superficie de 106 ha, dont 3 ha comme annexes. La piste a une longueur de 1500 m et une largeur de 30 m », indique-t-on. A présent, l'aérogare sert d'étable pour des vaches laitières. Un autre dossier a été ouvert, celui du secteur de la santé. Le coordinateur du RPR écrit que généralement « les malades sont évacués vers les hopitaux de Annaba », lesquels sont sollicités par plusieurs wilayas. Aussi plaide-t-il pour un centre hospitalo-universitaire (CHU) à Guelma.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.