Gaïd-Salah met en exergue les efforts «continus» pour le développement    Le groupe RCD s'inquiète du sort réservé aux projets structurants inscrits à l'indicatif de la wilaya    Incurie et gabegie    Hausse de la croissance industrielle publique hors hydrocarbures au 1er trimestre 2015    Examen prochain des plans d'actions des Groupes publics industriels    Une commission interministérielle pour l'octroi des licences    Sécurité sociale : 15% des employeurs payent leurs cotisations en retard    La démonopolisation a renforcé et élargi la corruption    Projet de loi sur le commerce extérieur :Il a été présenté hier au Conseil de la nation    Ces médias qui inspirent les voisins    42 peines capitales durant les cinq premiers mois 2015    Tunisie : Le Président surpris par l'attentat djihadiste    Djamel Benlameri quitte le club    Mahrez, Ghoulam, Djabou et Meghni seront à Oran aujourd'hui    Messi n'a pas marqué mais il a servi et l'Argentine s'est régalée    Les lyonnais furieux contre Bahlouli «Le projet monégasque m'a convaincu»    une autre opportunité pour gagner en expérience    Fermeture de trois cliniques privées et une pharmacie    «La date des préinscriptions entre le 6 et 10 juillet»    Le génie et l'engagement de Malek Haddad    Un terroriste abattu à Aïn-Defla    Ansar Eddine revendique des attaques    Ligue des champions d'Afrique/MCE Eulma: Hadjar se base sur le travail physique avant l'ES Sétif    Akram Djahnit s'engage avec Al-Arabi (Koweït)    Attention à la crise du pain !    Des efforts «continus» pour faire face aux différentes menaces    Plus de 90 accidents de la route depuis le début Ramadan à Sétif    Mobilis honore les lauréats    Fixée à 100 DA    15.000 téléphones portables saisis à Batna    Le MSP égratigne le gouvernement    Hommage au musicien Cheikh Namous    AGENDA CULTUREL    ESS : Hammar relance Belkaroui et Benlamri    Baisse des accidents de la route durant la première quinzaine du mois    Des dinars algériens pour sauver l'économie tunisienne ?    Daech attaque l'armée égyptienne dans le Sinaï    Les vieux réflexes ont la peau dure    Migration en Méditerranée: record de 137.000 personnes depuis le début de l'année    Un terroriste abattu et un pistolet mitrailleur ainsi qu'une ceinture explosive récupérés    Attentats contre l'armée en Egypte: au moins 20 morts    Une soirée chaâbi en hommage au musicien Cheikh Namous    Le sénateur Chebli brise la clandestinité de l'évènement    Encore objet de toutes les discussions    Du 1er au 5 juillet, les soirées lumiÚres d’Alger    Tizi Ouzou : Un réseau de soutien au terrorisme démantelé    Avertissement verbal au directeur de la chaîne KBC : "Allo oui " et " Jornan el gosto "sont derrière cet avertissement    Nécessité de classer et protéger ce monument historique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Guelma
Des projets qui somnolent
Publié dans El Watan le 18 - 08 - 2004

Région à vocation agricole, céréalière par excellence, située au cœur de l'extrême nord-est, la wilaya de Guelma n'a jamais joué et ne joue toujours pas son rôle de carrefour par où transitent personnes et marchandises.
Ses richesses, entre autres les récoltes maraîchères et céréalières, ne sont pas partagées par les autres wilayas. A titre d'exemple, souvent la production de pommes de terre d'arrière-saison pourrit dans des hangars faute de transport et d'infrastructures de conditionnement. Evidemment, le transport y est pour beaucoup. Son essor économique est tributaire de l'efficacité de ce secteur. Ainsi, le coordinateur du RPR de la région de l'Est, Mohamed Yazid Miliani, basé à Guelma, prend sa plume et dit à ce propos les quatre vérités au wali de Guelma, selon une correspondance qu'il lui a dernièrement adressée et dont il nous a remis une copie. « La wilaya du 8 mai 45 et de Houari Boumediène », selon ses propres mots, s'est vu privée d'une desserte reliant Guelma à Bouchegouf depuis des années. Les responsables de la SNTF avancent le fait que cela est dû à la non-rentabilité de cette navette à cause de la concurrence. Selon le coordinateur, ce raisonnement ne tient pas la route, du moment que les moyens de transport privés sont modestes, voire dérisoires par rapport à ceux dont dispose cette grande entreprise. Il relève aussi dans sa correspondance le fait que la réhabilitation de la ligne El Khroub-Bouchegouf de 137 km, dont 108 se trouvent dans la wilaya de Guelma, se fait attendre depuis l'indépendance. Comme on le sait, ce projet avait fait dans les années 1980 l'objet de deux études, l'une par la SNTF, l'autre par un bureau hindou Rites, en vain. Les grands travaux initiés par l'Etat l'ont toujours mis à côté, dira ce responsable du RPR. Et de citer les retombées économiques de cette réalisation, notamment le négoce avec les autres régions du pays, une bonne résorption du chômage et d'autres activités non moins importantes, dont spécialement le transport de voyageurs. Par ailleurs, bien que classé aéroport de l'Etat selon le décret 98-81 du 16 mai 1981, celui de Guelma, datant de l'époque coloniale, a été mentionné dans cette correspondance pour qu'il fasse l'objet d'une réhabilitation. Il y a là une possibilité d'en faire à tout le moins un aéroclub. « L'aéroport se trouve au lieudit Boukerbas, dans la ferme pilote Richi, dans la commune de Belkheir, s'étendant sur une superficie de 106 ha, dont 3 ha comme annexes. La piste a une longueur de 1500 m et une largeur de 30 m », indique-t-on. A présent, l'aérogare sert d'étable pour des vaches laitières. Un autre dossier a été ouvert, celui du secteur de la santé. Le coordinateur du RPR écrit que généralement « les malades sont évacués vers les hopitaux de Annaba », lesquels sont sollicités par plusieurs wilayas. Aussi plaide-t-il pour un centre hospitalo-universitaire (CHU) à Guelma.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.