Affaire de l'autoroute est-ouest: poursuite du procès, lecture de l'arrêt de renvoi    Immigration: sortie en mer Méditerranée de Renzi, Ban Ki-moon et Mogherini lundi    USM Alger-MC Alger (0-0) : un nul au goût d'une victoire pour Arthur Jorge    Bousculade en haut lieu    Le marché immobilier marocain porté par la demande dans le segment résidentiel (document)    Comment éviter le surendettement    Un baril à 80 dollars d'ici fin 2015?    Quel "toit" pour la classe moyenne?    "Je veux des excuses en public!"    Les appels au dialogue se multiplient    Scania annonce l'installation de son 2e agent    "Ce que j'ai dit à Ouyahia..."    La ville des Roses en liesse!    Zetchi: "Fier de notre parcours et des académiciens"    "Soulagé d'avoir l'ensemble de l'effectif"    Une casemate détruite à Skikda par l'ANP    Début du tournage de deux films-documentaires    Voyage à travers huit communes    Real : Mordic de retour fin Mai ?    Le comité tunisien de soutien au Yémen lance une campagne de solidarité    MO Constantine : Entre les chimères et la réalité du terrain    Quand un pantin s'en prend à un autre    Praticiens de la santé : Retour à la protesta    Oued Tlelat, Sidi Chahmi, Hassi Ben Okba et Oran : Une dizaine de blessés dans cinq accidents    Sous l'égide du R20 : Coup de starter au projet du tri sélectif    AIN TEMOUCHENT: Les huissiers de justice se concertent    BOUMERDES: Démocratie participative, dites-vous ?    TLEMCEN: Il y a cent ans, la grande «Hidjra»    Casting pour le film «Le marin»    La fête de la distillation de l'eau de rose revient    Disponibilité des vaccins ne doit pas être une option (une obligation)    Syrie : le temps de la désillusion    D'où vient et où va l'argent du football ?    Libye : Plus d'un demi-million de déplacés depuis 2014 à cause des violences    Opposition ancienne et opposition nouvelle    Tamanrasset : Extension des superficies irriguées sous pivots dans la daïra d'In-Salah    FC Barcelone : L'héritage de Tito Vilanova    Conférence de Bandung : Une clôture avec l'adoption de trois documents principaux    Le plan d'urgence adopté    Un réseau de voleurs de voitures démantelé à El Oued    Un terroriste abattu par les forces de l'ANP    Deuxième édition de son concours « Oobarmijoo »    Commémoration du centenaire des massacres de 1915    Dix islamistes et trois soldats tués en deux jours    Près de 13.000 migrants algériens arrêtés    Plus de 125.000 logements sociaux recensés    Constantine n'oublie pas ses enfants!    Des acteurs amérindiens quittent le tournage du film d'Adam Sandler    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Ecole privée dalia de dély ibrahim : Des élèves en visite à El Watan
Epoque : les autres articles
Publié dans El Watan le 26 - 05 - 2011

Des élèves de l'école privée Dalia, à Dély Ibrahim, Alger, étaient en visite, hier, au siège du quotidien El Watan.
Accompagnés de leurs professeurs de français et d'art plastique, une vingtaine d'élèves des classes de 3e et 4e années moyennes, découvrent pour la première fois le fonctionnement d'un journal.
Les bambins sont passés par les différents services du journal où des explications fournies et précises leur ont été données sur les différentes étapes permettant la conception du journal. C'est ainsi que, très curieux, ils n'ont pas manqué de «bombarder» les journalistes avec des questions aussi pertinentes que diversifiées sur les différentes étapes de la conception du journal. «D'où ramenez-vous les informations ?» «Les journalistes divulguent-ils leurs sources d'informations ?» «Comment décidez-vous de la une du journal ?» «Etes-vous libres de donner votre avis sur vos articles ?» sont, entres autres, les questions que n'ont pas hésité à poser les élèves de Dalia.
Mais ces derniers n'en sont pas restés là, puisqu'ils se sont même intéressés aux volets économique, commercial et publicitaire d'El Watan. Ainsi, ces questions sur les ventes et les gains d'El Watan ! L'un des élèves s'est même interrogé si c'est avec les
10 DA du prix du journal que le personnel du journal est payé ! D'autres, par contre, n'ont pas hésité à faire des remarques sur le contenu du journal. «Pourquoi il y a plus de politique qu'autre chose dans votre journal ?» interrogent certains élèves.
Au demeurant, en quittant le siège, satisfaits, certains souhaitent déjà revenir, mais pour… exercer cette profession. Vous n'êtes que les bienvenus dans le métier bambins !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.