Algérie-Etats Unis: renouvellement de l'accord de coopération scientifique et technologique    COMMUNICATION    Nour-Eddine Boukrouh répond au professeur K. Merad-Boudia    Les militantes RND du Sud en conclave    LA DECISION D’Y PRENDRE PART N’EST PAS ENCORE ARRETEE    Importations de véhicules : chute de 67% au 1er semestre 2016    Démarrage de la cimenterie Cilas Biskra    L'Anem lance une étude régionale sur le marché de l'emploi    Allemagne    Sommet de la Ligue arabe: terrorisme et sécurité parmi les enjeux principaux    Tripoli proteste contre l'intervention militaire de la France    Le stage d’Autriche se termine pour les Hammers    A J-10 des JO-2016    Pochettino ne veut plus de lui à Tottenham    Le CIO ne suspend pas la Russie    Les chances algériennes    L'Algérie décroche l'argent    La petite Nihal est toujours introuvable    Un homme retrouvé mort à Larbaâ Nath Irathen    "Halte à la marginalisation"    Concert    Ã‰DITION    Etats-Unis: la présidente du parti démocrate démissionne    Afin d'améliorer l'entreprise touristique : Nouri appelle à promouvoir la formation    Justice: Des bracelets électroniques algériens à la fin de l'année    Chlef: 175 promotions dans le corps de la police    Y a-t-il encore un avenir pour l'opposition ?    Développement local : Bedoui insiste sur une gestion participative des walis    Entretien Lamamra-Blinken : "Un temps fort" dans la dialogue stratégique entre Alger et Washington    France-Algérie : dérapage ou coup bas délibéré ?    L'Algérie refuse d'être partie prenante dans le conflit intercommunautaire    Promotion de l'artisanat traditionnel : Appel à l'exploitation des structures existantes    4e phase de la 21e opération de relogement : Lancement prévu pour septembre prochain    Hausse de près de 8% des prix à la consommation : Le rythme d'inflation annuel à 5,2% en juin    Optimisation fiscale : Des pays du G20 veulent se coordonner et durcir les règles    Tizi Ouzou: La stèle de Mouloud Mammeri inaugurée à Ath Yenni    Le cinéma arabe veut casser les frontières    La concurrence sera rude cette année    Les Olympiques algériens ce mercredi à Rio    "J'ai très envie de rejouer en Europe"    Tassili Airlines lance la ligne Constantine-Strasbourg    L'attaque de l'EI a fait 80 morts    Soirée maghrébine à l'ouverture    "La route d'Istanbul" de Rachid Bouchareb primé    Les réalisateurs tunisiens et les figures historiques algériennes    Des produits cancérigènes sur nos étals    1 mort et des blessés par balle lors d'une manifestation    Deux courts métrages algériens projetés en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ecole privée dalia de dély ibrahim : Des élèves en visite à El Watan
Epoque : les autres articles
Publié dans El Watan le 26 - 05 - 2011

Des élèves de l'école privée Dalia, à Dély Ibrahim, Alger, étaient en visite, hier, au siège du quotidien El Watan.
Accompagnés de leurs professeurs de français et d'art plastique, une vingtaine d'élèves des classes de 3e et 4e années moyennes, découvrent pour la première fois le fonctionnement d'un journal.
Les bambins sont passés par les différents services du journal où des explications fournies et précises leur ont été données sur les différentes étapes permettant la conception du journal. C'est ainsi que, très curieux, ils n'ont pas manqué de «bombarder» les journalistes avec des questions aussi pertinentes que diversifiées sur les différentes étapes de la conception du journal. «D'où ramenez-vous les informations ?» «Les journalistes divulguent-ils leurs sources d'informations ?» «Comment décidez-vous de la une du journal ?» «Etes-vous libres de donner votre avis sur vos articles ?» sont, entres autres, les questions que n'ont pas hésité à poser les élèves de Dalia.
Mais ces derniers n'en sont pas restés là, puisqu'ils se sont même intéressés aux volets économique, commercial et publicitaire d'El Watan. Ainsi, ces questions sur les ventes et les gains d'El Watan ! L'un des élèves s'est même interrogé si c'est avec les
10 DA du prix du journal que le personnel du journal est payé ! D'autres, par contre, n'ont pas hésité à faire des remarques sur le contenu du journal. «Pourquoi il y a plus de politique qu'autre chose dans votre journal ?» interrogent certains élèves.
Au demeurant, en quittant le siège, satisfaits, certains souhaitent déjà revenir, mais pour… exercer cette profession. Vous n'êtes que les bienvenus dans le métier bambins !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.