Bouteflika rend hommage à l'ANP    Nouvelle extension du métro d'Alger vers El Harrach    Chelsea : Le sacrifice financier consenti par Falcao    Barça : Un cadre se confie sur Turan !    Sellal : la rationalisation des dépenses publiques n'est pas de l'austérité    Mesures de grâce du président Bouteflika à l'occasion du 5 juillet    SELON AHMED BENBITOUR :    Disponibilité des médicaments: Le ministère de la Santé rassure    Le ministre de la Communication au Conseil de la Nation    Ghardaà ̄a    Natation : Open de Vichy (France)    Athlétisme : Large vainqueur du 1 000 m à Nancy    Botulisme    Paupiettes de veau au fromage    Debla (Tunis)    ACTUCULT    Le coup de bill’art du Soir    Sellal inaugure la place El Moukawama à Sidi M'Hamed    Grand Prix mondial de volley-ball (dames): victoire à l'arrachée de l'Algérie devant l'Australie (3-2)    Sellal entame une visite de travail à Alger    Nucléaire iranien: l'accord est imminent    Grèce: le "non" peut l'emporter au référendum    Bouira : Un policier tue un citoyen    Le prix du poulet en chute libre    Coopération algéro-française : La frégate Courbet accoste au port d'Oran    Vision faible, navigation à vue    Candidature d'Oran pour les JM de 2021 : L'APW prépare sa feuille de route    Critique    TIARET: Vibrant hommage à Hachemi Fatima-Zohra    «Benboulaïd» et «le colonel Lotfi» projetés le 5 juillet    Tunisie:la Grande-Bretagne observe un jour de deuil en mémoire des victimes de l'attaque terroriste de Sousse    Libye : Contretemps dans les discussions de paix au Maroc    Mercato des Verts : Aoudia, Francfort envisage une action en justice    Marée noire du golfe du Mexique : BP annonce un accord avec la justice américaine    Ferroukhi annonce depuis Tipaza La chute des prix de la sardine est due à l'abondance de la production    Plaider non coupable    Travaux publics : Un plan de restructuration des entreprises publiques prochainement    Les interventions de la Protection civile en hausse    La date des préinscriptions fixée du 6 au 10 juillet    Vers des frappes en Syrie    L'Etat déterminé à "prendre en charge les besoins socioprofessionnels"    Appel des députés islamistes    5 Casques bleus burkinabés tués dans le nord du Mali    L'esprit des Verts tourné vers la seconde journée    Pyromanie ou effets de la canicule ?    Zoom sur Climat-de-France ou la "Colombie algérienne"    Un réseau démantelé à Bouira    L'Egypte face aux limites de l'option sécuritaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Ecole privée dalia de dély ibrahim : Des élèves en visite à El Watan
Epoque : les autres articles
Publié dans El Watan le 26 - 05 - 2011

Des élèves de l'école privée Dalia, à Dély Ibrahim, Alger, étaient en visite, hier, au siège du quotidien El Watan.
Accompagnés de leurs professeurs de français et d'art plastique, une vingtaine d'élèves des classes de 3e et 4e années moyennes, découvrent pour la première fois le fonctionnement d'un journal.
Les bambins sont passés par les différents services du journal où des explications fournies et précises leur ont été données sur les différentes étapes permettant la conception du journal. C'est ainsi que, très curieux, ils n'ont pas manqué de «bombarder» les journalistes avec des questions aussi pertinentes que diversifiées sur les différentes étapes de la conception du journal. «D'où ramenez-vous les informations ?» «Les journalistes divulguent-ils leurs sources d'informations ?» «Comment décidez-vous de la une du journal ?» «Etes-vous libres de donner votre avis sur vos articles ?» sont, entres autres, les questions que n'ont pas hésité à poser les élèves de Dalia.
Mais ces derniers n'en sont pas restés là, puisqu'ils se sont même intéressés aux volets économique, commercial et publicitaire d'El Watan. Ainsi, ces questions sur les ventes et les gains d'El Watan ! L'un des élèves s'est même interrogé si c'est avec les
10 DA du prix du journal que le personnel du journal est payé ! D'autres, par contre, n'ont pas hésité à faire des remarques sur le contenu du journal. «Pourquoi il y a plus de politique qu'autre chose dans votre journal ?» interrogent certains élèves.
Au demeurant, en quittant le siège, satisfaits, certains souhaitent déjà revenir, mais pour… exercer cette profession. Vous n'êtes que les bienvenus dans le métier bambins !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.