32.000 personnes arrêtées    L'armée avance à Alep    DES PARTIES DE HAUT NIVEAU    Sidi Bel-Abbès encourage le para-touristique    Le prix de la sardine en baisse    L'APC mise sur l'adjudication de ses biens    Le cinéma algérien à l'honneur    OPEP : Vers un compromis fragile sur un gel de production hors Iran Nigéria et Irak    Lumières sur le Haut-Karabakh    Coupe de la CAF / Après sa qualification en finale : Le MO Béjaïa vise le 10e titre pour l'Algérie    Omnisports / Euroligue : Le Final Four de l'Euroligue aura lieu à Istanbul en 2017    en bref...    Amrani : «Je souhaite de tout cœur que le MOB remporte ce trophée»    Alger : 20 hôtels publics réhabilités    Moscou inquiète plus que lors de la Guerre froide    Neuf ans de prison pour un jihadiste malien    Peine capitale pour les assassins du P/APC de Bordj Emir-Abdelkader    "Les résultats de l'enquête seront bientôt connus"    Le campus de Tlemcen dans le top 1 000    Entre défis économiques et enjeux environnementaux    Les 23 Verts connus demain    Hannachi, Ghrib et Hamar menacés de sanctions    Réussites spatiales de l'Algérie    La 4G de Djezzy au service d'un écosystème    L'adoption de la Constitution dans un livre    Le président de la République relit la copie du gouvernement    Six personnes écrouées pour soutien à des groupes terroristes    PREVENTION ROUTIÈRE : Axa Assurances cible les enfants de 6 à 12 ans    L'expérience algérienne mise en exergue    Ali Ondimba Bongo prône un gouvernement d'ouverture    L'appel du mufti à cesser les grèves fait polémique    La BD à l'ère de l'austérité    DIGOUTAGE    RÉUNION INFORMELLE DES MINISTRES DE L’éNERGIE DE L’OPEP    Tendances    Pour une réorientation du sport    RC Kouba    Prévue du 4 au 8 octobre 2016    Le coup de bill’art du Soir    Patrimoine    L'Espagne enquête sur son ministre de l'Intérieur    Elle sera consacrée à l'industrie agroalimentaire: Une étude pour la création d'une nouvelle zone d'activité à Gdyel    Commercialisation des stupéfiants: Deux individus sous les verrous    Un peuple qui ne lit pas s'appauvrit    Tizi Ouzou: Le nouveau directeur de la radio locale installé    Pas de renoncement aux objectifs    Des téléphones portables, des puces et des cartes mémoire récupérés    Tayeb Louh : "L'affaire va être jugée prochainement"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ecole privée dalia de dély ibrahim : Des élèves en visite à El Watan
Epoque : les autres articles
Publié dans El Watan le 26 - 05 - 2011

Des élèves de l'école privée Dalia, à Dély Ibrahim, Alger, étaient en visite, hier, au siège du quotidien El Watan.
Accompagnés de leurs professeurs de français et d'art plastique, une vingtaine d'élèves des classes de 3e et 4e années moyennes, découvrent pour la première fois le fonctionnement d'un journal.
Les bambins sont passés par les différents services du journal où des explications fournies et précises leur ont été données sur les différentes étapes permettant la conception du journal. C'est ainsi que, très curieux, ils n'ont pas manqué de «bombarder» les journalistes avec des questions aussi pertinentes que diversifiées sur les différentes étapes de la conception du journal. «D'où ramenez-vous les informations ?» «Les journalistes divulguent-ils leurs sources d'informations ?» «Comment décidez-vous de la une du journal ?» «Etes-vous libres de donner votre avis sur vos articles ?» sont, entres autres, les questions que n'ont pas hésité à poser les élèves de Dalia.
Mais ces derniers n'en sont pas restés là, puisqu'ils se sont même intéressés aux volets économique, commercial et publicitaire d'El Watan. Ainsi, ces questions sur les ventes et les gains d'El Watan ! L'un des élèves s'est même interrogé si c'est avec les
10 DA du prix du journal que le personnel du journal est payé ! D'autres, par contre, n'ont pas hésité à faire des remarques sur le contenu du journal. «Pourquoi il y a plus de politique qu'autre chose dans votre journal ?» interrogent certains élèves.
Au demeurant, en quittant le siège, satisfaits, certains souhaitent déjà revenir, mais pour… exercer cette profession. Vous n'êtes que les bienvenus dans le métier bambins !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.