Libye Le prochain gouvernement sera consensuel et représentatif, selon le Premier ministre    L'Otan entend interdire à la Russie et à la Chine de se développer    Syrie : Les Etats-Unis vont viser les sanctuaires de l'Etat islamique    Prix du pétrole : Pour Yousfi, pas d'inquiétude    Salon international "Alger industries 2014" : Quelque 200 exposants seront au rendez-vous    Marchés Les Bourses européennes baissent avant la Fed et le référendum écossais    Alger : Sécurisation de 1.093 établissements scolaires par les services de sûreté    Au grand bonheur des Algérois : Début d'exploitation du téléphérique de Oued Koriche    Il a été conçu dans le cadre du plan d'action du gouvernement 2015-2019 : Le projet "Aquapêche 2020" présenté à Oran    Deux romans algériens en lice    Dortmund assomme Arsenal, l'Atletico sombre, le Real Madrid régale    L'Etat islamique va-t-il bénéficier de l'aide de deux branches d'Al-Qaïda ?    Un monument s'en va    Boussaâda et Médéa sur du velours    Ligue des champions/ES Sétif : le huis-clos face au TP Mazembe va renforcer notre détermination à atteindre la finale (Hammar)    Accident de route près de Laghouat : le bilan s'alourdit à 9 morts    Début d'exploitation du téléphérique de Oued Koreiche: Bab El Oued-Bouzaréah par les...airs    Des assises sur l'industrialisation du logement le 30 septembre à Alger    La FAF présentera demain le dossier algérien à la CAF    LE PROFESSEUR ABDERRAHMANE MEBTOUL REPOND AU MINISTRE DU COMMERCE : ‘'Le retour aux licences d'importation contraire aux engagements internationaux de l'Algérie''    Découverte du cadavre d'une vieille femme à Arzew    Tunisie: Un terroriste tué lors d'affrontements dans le Djebel Chaambi    Saadani: La prochaine Constitution conférera davantage de prérogatives aux assemblées élues, à l'Exécutif et à l'opposition    Ligue des champions (1/2 finale) ES Sétif-TP Mazembe : "aborder la rencontre avec un esprit commando" (Carteron)    Mieux former les imams pour se prémunir contre l'intégrisme (ministre)    Une baisse des températures prévue à partir de lundi prochain    Ecosse: des sondages donnent le non à l'indépendance en tête    Pétrole: proche de l'équilibre avant les stocks américains    Lamamra s'entretient à Madrid avec son homologue espagnol    Renouvellement des structures de l'APN : l'Alliance de l'Algérie verte appelle au respect du règlement intérieur    Dans son rapport devant le conseil de sécurité de l'ONU    Elle appelle Bouteflika à retirer le texte de Loi et celui de la santé    Adhésion de l'Algérie à l'OMC    9e édition du festival de théâtre comique de Médéa    Maison de la culture Rachid-Mimouni    Egypte: prison à perpétuité pour le guide des Frères musulmans    Violence dans les stades : La Sûreté s'implique    FLN : Les dissidents préfèrent voir venir    Limitation de l'activité médicale complémentaire    Une palette d'émotions et de compositeurs avec l'Italie, la France et    Les défis qui attendent les hommes en bleu    Le projet en stand-by    Slimani découvrira la Ligue des Champions ce soir    Hadhra Rjel Tounès enflamme le public    L'enseignement de tamazight piétine    Science-fiction    Décès de l'ancien entraîneur Smain Khabatou    Où recevra la JSK ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Sonatrach : Nordine Cherouati limogé
A la une : les autres articles
Publié dans El Watan le 18 - 11 - 2011

Nordine Cherouati n'est plus à la tête de Sonatrach contrairement à ses affirmations de la veille. Abdelhamid Zerguine a été officiellement installé, hier, président-directeur général du groupe Sonatrach lors d'une cérémonie «brève et sereine».
«Cherouati est sorti calme et confiant», déclare une personne qui a assisté à la cérémonie de passation des consignes. La décision de son limogeage a été prise à bord de l'avion présidentiel de retour de Doha où Abdelaziz Bouteflika avait pris part au Sommet des pays exportateurs de gaz. «Youcef Youssefi (ministre de l'Energie) avait profité de l'occasion pour exposer au président Bouteflika le conflit l'opposant à Cherouati et son intention de le limoger de son poste de PDG, ce que le Président avait accepté après avoir écouté le point de vue de Youssefi. Il a par la suite donner son accord à son ministre de l'Energie», révèle une source à la Présidence qui a requis l'anonymat.
Le conflit opposant Youcef Youssefi à l'ex-PDG de Sonatrach serait le refus de ce dernier de signer un important contrat. «Depuis son installation à la tête de Sonatrach, Nordine Cherouati a instauré une nouvelle atmosphère à l'intérieur de l'entreprise, refusant les contrats qui viennent d'en haut», assure un haut cadre de la Sonatrach. Mercredi dernier, le conflit a atteint son paroxysme après le refus catégorique de Cherouati de signer un contrat, dont nos sources refusent d'en révéler la nature et le contenu. «Une altercation verbale violente s'en est suivie», confie une source à Sonatrach.
«le gendarme»
Le jour même, Nordine Cherouati fait une sortie fracassante dans la presse et dément son limogeage. «Cherouati n'ignorait pas que sa tête était mise à prix et savait pertinemment que le nouveau mode de gestion établi au sein de la firme dérangeait des parties qui ont vu leur influence et leurs affaires menacées. Beaucoup de cadres et de hauts responsables se sont plaints auprès de Youcef Youssefi et ils ont exercé une pression sur lui pour le débarquer de la firme», confie un haut cadre du ministère de l'Energie et des Mines. Le conflit remonte au mois de juin dernier, selon même les déclarations faites ce mercredi par Cherouati himself à la presse : «Il n'y a rien, ce n'est que de la rumeur, ça revient, ça dure depuis trois semaines. Il y a six mois, il y a eu la même rumeur.»
Un clin d'œil que les initiés avait bien capté : «Il était prévisible que des parties allaient tout faire pour le dégommer de la tête de Sonatrach ; Cherouati a osé s'attaquer à des pratiques et des habitudes comme il l'a lui-même déclaré hier, où des secteurs sont départagés entre des têtes connues, il a voulu mettre fin à tout cela, voilà qu'on le remercie.» Ainsi le «gendarme», comme le surnomment certains cadres et employés de Sonatrach, subit, depuis des mois, une campagne de déstabilisation. Des rumeurs ont été distillées dans la presse évoquant diverses raisons de son limogeage : «Ce n'était qu'une manière de mettre la pression sur Cherouati, une mise en demeure qui ne dit pas son nom», selon une source de Sonatrach. Mais d'autres lectures inscrivent ce limogeage express dans la logique des «guerres des clans» qui viennent de reprendre.

Bio express :
Abdelhamid Zerguine succède à Nordine Cherouati qui avait été désigné à la tête de Sonatrach en mai 2010. Avant sa nomination à ce poste, M. Zerguine, 61 ans, assurait la présidence de Samco, filiale de Sonatrach et de l'italien ENI, chargée de la commercialisation du gaz dont le siège est à Lugano en Suisse. Ingénieur de formation de l'Institut algérien du pétrole (IAP) en 1976, il a occupé plusieurs postes de responsabilité dans le secteur, notamment DG de l'Entreprise de génie civil et du bâtiment (ENGCB), vice-président de Sonatrach chargé de l'activité transport des hydrocarbures (TRC), et directeur exécutif chargé des activités internationales de Sonatrach.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.