Talaï annonce une meilleure prise en charge des passagers cet été    Mustapha Guitouni nommé PDG    L'Algérie pour un approfondissement du partenariat avec Londres et un nouvel élan à l'accord d'association avec l'UE    Leicester : Kanté parti pour rester    EN : Qui est Milovan Rajevac?    Six Algériens en détresse secourus au large de Ghazaouet    Retraite à 60 ans: la décision aura un effet de protection de l'outil national de production (SNAPAP)    Yémen: M. Ban à Koweït pour la relance des négociations de paix    Sahara occidental: Addouh appelle l'ONU à la mise en place d'un plan des pourparlers direct    APN: examen des projets de loi sur le régime électoral et la Haute instance indépendante de surveillance des élections    APN: avis mitigés sur les projets de loi sur le régime électoral et la HIISE    Raffinerie d'Alger: la société chargée des travaux de réhabilitation connue avant fin juille    Saisie de plus de 220 tonnes de résine de canabis en 5 ans (SN)    Annaba: arrestation de 20 commerçants exerçant dans l'informel pour trouble à l'ordre public    45 interventions pratiquées au niveau du service de neurochirurgie au CHU Mustapha Pacha depuis le début de Ramadhan    Presse privée : quand les masques de l'imposture intellectuelle tombent !    Radio algérienne    Le Parlement européen accule Londres    Nouveaux heurts sur le parvis d'al-Aqsa    La liste de « Team USA » connue    La Colombie bat les Etats-Unis et termine sur le podium    Troisième titre consécutif pour le NR Bordj Bou-Arréridj    Le talent récompensé    « Des pierres dans ma poche » sur la short-list    Nouveau calendrier de vaccination : Début de la deuxième phase    Sécurisation des frontières : Gaïd Salah valorise les efforts des Unités de la 4e RM    Au moins 11 morts dans une attaque contre un hôtel à Mogadiscio    16 syndicats autonomes répondent à Sellal    La session de printemps sera prolongée au-delà du 2 juillet    Deux cadavres de terroristes découverts dans la forêt d'Errich    Les Verts mettent la pression sur leurs adversaires    Le groupe Bermudes et Kamel Chenane enflamment le public !    Des sociétés étrangères prêtes à investir en Tunisie dans des projets d'énergies renouvelables    De janvier à mai: La facture d'importation de véhicules baisse de plus d'un milliard DA    Aïn-Temouchent: Le bout du tunnel pour des souscripteurs au LSP    Un véhicule volé a Sidi Chami récupéré a Hassi Bounif: Deux individus dont une jeune femme sous les verrous    RND: Les opposants à Ouyahia reprennent du service    251 milliards de DA récoltés: Les limites de l'emprunt obligataire    Réactions après le tirage au sort des éliminatoires du Mondial-2018    GC Mascara; La restructuration du club en marche    18e anniversaire de l'assassinat de Matoub Lounès: Des partisans du MAK tentent de perturber la commémoration    Un chant spirituel au rythme de la poésie populaire    Les citoyens soulagés    12 ONG appellent à accroître "l'aide financière"    Une très belle quaâda chaâbie    Bijouterie kabyle : Tout pour lutter contre la contrefaçon et les fluctuations du marché    Les signatures validées pour un référendum anti-Maduro    Poursuite des combats pour la reprise d'Alep    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sonatrach : Nordine Cherouati limogé
A la une : les autres articles
Publié dans El Watan le 18 - 11 - 2011

Nordine Cherouati n'est plus à la tête de Sonatrach contrairement à ses affirmations de la veille. Abdelhamid Zerguine a été officiellement installé, hier, président-directeur général du groupe Sonatrach lors d'une cérémonie «brève et sereine».
«Cherouati est sorti calme et confiant», déclare une personne qui a assisté à la cérémonie de passation des consignes. La décision de son limogeage a été prise à bord de l'avion présidentiel de retour de Doha où Abdelaziz Bouteflika avait pris part au Sommet des pays exportateurs de gaz. «Youcef Youssefi (ministre de l'Energie) avait profité de l'occasion pour exposer au président Bouteflika le conflit l'opposant à Cherouati et son intention de le limoger de son poste de PDG, ce que le Président avait accepté après avoir écouté le point de vue de Youssefi. Il a par la suite donner son accord à son ministre de l'Energie», révèle une source à la Présidence qui a requis l'anonymat.
Le conflit opposant Youcef Youssefi à l'ex-PDG de Sonatrach serait le refus de ce dernier de signer un important contrat. «Depuis son installation à la tête de Sonatrach, Nordine Cherouati a instauré une nouvelle atmosphère à l'intérieur de l'entreprise, refusant les contrats qui viennent d'en haut», assure un haut cadre de la Sonatrach. Mercredi dernier, le conflit a atteint son paroxysme après le refus catégorique de Cherouati de signer un contrat, dont nos sources refusent d'en révéler la nature et le contenu. «Une altercation verbale violente s'en est suivie», confie une source à Sonatrach.
«le gendarme»
Le jour même, Nordine Cherouati fait une sortie fracassante dans la presse et dément son limogeage. «Cherouati n'ignorait pas que sa tête était mise à prix et savait pertinemment que le nouveau mode de gestion établi au sein de la firme dérangeait des parties qui ont vu leur influence et leurs affaires menacées. Beaucoup de cadres et de hauts responsables se sont plaints auprès de Youcef Youssefi et ils ont exercé une pression sur lui pour le débarquer de la firme», confie un haut cadre du ministère de l'Energie et des Mines. Le conflit remonte au mois de juin dernier, selon même les déclarations faites ce mercredi par Cherouati himself à la presse : «Il n'y a rien, ce n'est que de la rumeur, ça revient, ça dure depuis trois semaines. Il y a six mois, il y a eu la même rumeur.»
Un clin d'œil que les initiés avait bien capté : «Il était prévisible que des parties allaient tout faire pour le dégommer de la tête de Sonatrach ; Cherouati a osé s'attaquer à des pratiques et des habitudes comme il l'a lui-même déclaré hier, où des secteurs sont départagés entre des têtes connues, il a voulu mettre fin à tout cela, voilà qu'on le remercie.» Ainsi le «gendarme», comme le surnomment certains cadres et employés de Sonatrach, subit, depuis des mois, une campagne de déstabilisation. Des rumeurs ont été distillées dans la presse évoquant diverses raisons de son limogeage : «Ce n'était qu'une manière de mettre la pression sur Cherouati, une mise en demeure qui ne dit pas son nom», selon une source de Sonatrach. Mais d'autres lectures inscrivent ce limogeage express dans la logique des «guerres des clans» qui viennent de reprendre.

Bio express :
Abdelhamid Zerguine succède à Nordine Cherouati qui avait été désigné à la tête de Sonatrach en mai 2010. Avant sa nomination à ce poste, M. Zerguine, 61 ans, assurait la présidence de Samco, filiale de Sonatrach et de l'italien ENI, chargée de la commercialisation du gaz dont le siège est à Lugano en Suisse. Ingénieur de formation de l'Institut algérien du pétrole (IAP) en 1976, il a occupé plusieurs postes de responsabilité dans le secteur, notamment DG de l'Entreprise de génie civil et du bâtiment (ENGCB), vice-président de Sonatrach chargé de l'activité transport des hydrocarbures (TRC), et directeur exécutif chargé des activités internationales de Sonatrach.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.