Affaire de l'autoroute est-ouest: Lecture des 250 pages de l'arrêt de renvoi    "Consommons algérien": offrir des produits de qualité pour convaincre le consommateur    MCA : Bachiri : «Les joueurs de l'USMA auraient pu rester deux jours sans pouvoir nous marquer»    MOB : Le trophée de la Coupe d'Algérie exposé à la maison de la culture    Séisme au Népal: près de 2.500 morts et plus de 6.000 blessés    La 3ème Conférence sur les ZEAN a permis une "grande sensibilisation" sur la cause sahraouie    SLOGAN ‘'CONSOMMONS NATIONAL'' ET LE RETOUR DU CREDIT A LA CONSOMMATION : Sans vision stratégique, impacts limités sur l'économie algérienne    Yémen: poursuite des combats, un nouvel émissaire de l'ONU pour relancer le dialogue    Beaux-arts d'Alger: Les étudiants de nouveau en grève    Cagnotte en ligne de mire    Plongeon d'un 4 X 4 dans les eaux du barrage de Taksebt : les recherches se poursuivent    Le foncier industriel disponible à Oran pour les projets viables    Le jeune Touairi honoré par les siens    Le nombre de touristes algériens visitant la Tunisie a augmenté de 5,6%, du 1er janvier au 10 avril 2015    Ouverture sur l'environnement socio-économique, une responsabilité sociétale de l'Université    Inter Milan, Icardi: «Je veux rester ici»    L'Egypte annonce une prolongation de trois mois de l'état d'urgence sur une partie du Sinaï    Tunisie : un spécialiste en nutritionun trouve un traitement contre la maladie du Vitiligo    Immigration: sortie en mer Méditerranée de Renzi, Ban Ki-moon et Mogherini lundi    Un baril à 80 dollars d'ici fin 2015?    "Ce que j'ai dit à Ouyahia..."    La ville des Roses en liesse!    Zetchi: "Fier de notre parcours et des académiciens"    L'option d'achat de Taïder en négociation    Bousculade en haut lieu    "Je veux des excuses en public!"    Une casemate détruite à Skikda par l'ANP    Le marché immobilier marocain porté par la demande dans le segment résidentiel (document)    Début du tournage de deux films-documentaires    Quand un pantin s'en prend à un autre    Praticiens de la santé : Retour à la protesta    Oued Tlelat, Sidi Chahmi, Hassi Ben Okba et Oran : Une dizaine de blessés dans cinq accidents    Sous l'égide du R20 : Coup de starter au projet du tri sélectif    AIN TEMOUCHENT: Les huissiers de justice se concertent    BOUMERDES: Démocratie participative, dites-vous ?    TLEMCEN: Il y a cent ans, la grande «Hidjra»    Casting pour le film «Le marin»    La fête de la distillation de l'eau de rose revient    Opposition ancienne et opposition nouvelle    Conférence de Bandung : Une clôture avec l'adoption de trois documents principaux    Commémoration du centenaire des massacres de 1915    Dix islamistes et trois soldats tués en deux jours    Un terroriste abattu par les forces de l'ANP    Deuxième édition de son concours « Oobarmijoo »    Le plan d'urgence adopté    Un réseau de voleurs de voitures démantelé à El Oued    Constantine n'oublie pas ses enfants!    Des acteurs amérindiens quittent le tournage du film d'Adam Sandler    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Sonatrach : Nordine Cherouati limogé
A la une : les autres articles
Publié dans El Watan le 18 - 11 - 2011

Nordine Cherouati n'est plus à la tête de Sonatrach contrairement à ses affirmations de la veille. Abdelhamid Zerguine a été officiellement installé, hier, président-directeur général du groupe Sonatrach lors d'une cérémonie «brève et sereine».
«Cherouati est sorti calme et confiant», déclare une personne qui a assisté à la cérémonie de passation des consignes. La décision de son limogeage a été prise à bord de l'avion présidentiel de retour de Doha où Abdelaziz Bouteflika avait pris part au Sommet des pays exportateurs de gaz. «Youcef Youssefi (ministre de l'Energie) avait profité de l'occasion pour exposer au président Bouteflika le conflit l'opposant à Cherouati et son intention de le limoger de son poste de PDG, ce que le Président avait accepté après avoir écouté le point de vue de Youssefi. Il a par la suite donner son accord à son ministre de l'Energie», révèle une source à la Présidence qui a requis l'anonymat.
Le conflit opposant Youcef Youssefi à l'ex-PDG de Sonatrach serait le refus de ce dernier de signer un important contrat. «Depuis son installation à la tête de Sonatrach, Nordine Cherouati a instauré une nouvelle atmosphère à l'intérieur de l'entreprise, refusant les contrats qui viennent d'en haut», assure un haut cadre de la Sonatrach. Mercredi dernier, le conflit a atteint son paroxysme après le refus catégorique de Cherouati de signer un contrat, dont nos sources refusent d'en révéler la nature et le contenu. «Une altercation verbale violente s'en est suivie», confie une source à Sonatrach.
«le gendarme»
Le jour même, Nordine Cherouati fait une sortie fracassante dans la presse et dément son limogeage. «Cherouati n'ignorait pas que sa tête était mise à prix et savait pertinemment que le nouveau mode de gestion établi au sein de la firme dérangeait des parties qui ont vu leur influence et leurs affaires menacées. Beaucoup de cadres et de hauts responsables se sont plaints auprès de Youcef Youssefi et ils ont exercé une pression sur lui pour le débarquer de la firme», confie un haut cadre du ministère de l'Energie et des Mines. Le conflit remonte au mois de juin dernier, selon même les déclarations faites ce mercredi par Cherouati himself à la presse : «Il n'y a rien, ce n'est que de la rumeur, ça revient, ça dure depuis trois semaines. Il y a six mois, il y a eu la même rumeur.»
Un clin d'œil que les initiés avait bien capté : «Il était prévisible que des parties allaient tout faire pour le dégommer de la tête de Sonatrach ; Cherouati a osé s'attaquer à des pratiques et des habitudes comme il l'a lui-même déclaré hier, où des secteurs sont départagés entre des têtes connues, il a voulu mettre fin à tout cela, voilà qu'on le remercie.» Ainsi le «gendarme», comme le surnomment certains cadres et employés de Sonatrach, subit, depuis des mois, une campagne de déstabilisation. Des rumeurs ont été distillées dans la presse évoquant diverses raisons de son limogeage : «Ce n'était qu'une manière de mettre la pression sur Cherouati, une mise en demeure qui ne dit pas son nom», selon une source de Sonatrach. Mais d'autres lectures inscrivent ce limogeage express dans la logique des «guerres des clans» qui viennent de reprendre.

Bio express :
Abdelhamid Zerguine succède à Nordine Cherouati qui avait été désigné à la tête de Sonatrach en mai 2010. Avant sa nomination à ce poste, M. Zerguine, 61 ans, assurait la présidence de Samco, filiale de Sonatrach et de l'italien ENI, chargée de la commercialisation du gaz dont le siège est à Lugano en Suisse. Ingénieur de formation de l'Institut algérien du pétrole (IAP) en 1976, il a occupé plusieurs postes de responsabilité dans le secteur, notamment DG de l'Entreprise de génie civil et du bâtiment (ENGCB), vice-président de Sonatrach chargé de l'activité transport des hydrocarbures (TRC), et directeur exécutif chargé des activités internationales de Sonatrach.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.