Algérie:le marché algérien des énergies renouvelables de plus en plus attractif (CDER)    Tunisie-Fusillade à la caserne de Bouchoucha: un cinquième militaire succombe à ses blessures    Real : Le couperet pourrait tomber aujourd'hui pour Ancelotti    FIFA : Platini apporte son soutien au prince Ali    OM : Bielsa parti pour rester ?    Le témoignage accablant de Djellab    Pétrole:le plafond de l'OPEP restera sans doute inchangé (ministre iranien)    Les finances publiques en danger    Benflis veut ratisser large    Lamamra mercredi au koweït pour la réunion de l'OCI    L'EI consolide son emprise sur la frontière Syrie-Irak    L'aviation libyenne boùmbarde un navire au large de Syrte    Tunisie:un soldat tue un colonel et blesse huit miltaires    Les partis ont investi le terrain    10 ans de réclusion à l'encontre d'Oultache et 4 autres prévenus    Du sang neuf dans les entreprises    Soustara au bord de la catastrophe    Belkalem rejoue, 7e but pour Medjani    Colère et déception chez les Chélifiens    La plage interdite à la baignade    12 contrebandiers arrêtés et 10 quintaux de kif saisis    Un Conseil des ministres très social    Des jeunes parlent de leurs expériences    Salon international de l'eau : 250 exposants d'une quinzaine de pays présents    Bilan macabre des accidents sur les routes d'Oran : 23 morts et 228 blessés en trois mois    SKIKDA - L'Entreprise portuaire : bilan et perspectives    Le rêve monstrueux d'une Algérie sans jambes    Trime, trime    L'opération de nettoiement de la casbah se poursuit : Entre engouement citoyen et désintérêt de l'APC    Changements à la tête d'entreprises et institutions financières    L'Irak face à l'étrange évolution de Daech    Redécouverte de la facette méconnue du poète de l'Enfant-jazz    Une évolution linéaire    Terrorisme : Procès jeudi prochain de 34 individus pour assassinats, rapts et pose de bombes    Ligue 1 Mobilis L'ES Sétif remporte son 7e titre de champion    Liga BBVA : Le Barça finit en roue libre    Réseau Internet à M'sila : Mécontentement des abonnés d'Algérie Télécom    Yémen : Des raids aériens visent des bases militaires à Sanaa    Affaire de dilapidation de deniers publics : Audition des témoins à la Cour de Boumerdès    Tébessa : Une exposition-concours de photographies prochainement    Bouteflika préside un Conseil des ministres    L'EI est entré dans le musée de Palmyre    L'Algérie à Rabat les 25 et 26 mai    Bras de fer entre le Satef et le ministère    15 personnes victimes d'enlèvements au cours du mois de mai    Une priorité nationale    Tizi-Ouzou rend hommage à Rabah Ouferhat !    Agenda culturel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Blida : Ouverture du premier centre de radiothérapie
Epoque : les autres articles
Publié dans El Watan le 19 - 01 - 2012

Le premier centre privé en Algérie, spécialisé notamment dans la radiothérapie, vient d'ouvrir ses portes à Ouled Yaïch, dans la wilaya de Blida.
Le centre, d'une capacité de 25 lits et doté d'équipements médicaux modernes, est venu répondre à la forte demande de malades cancéreux qui n'arrivent pas à bénéficier de soins à temps , au détriment de leur grave état de santé. Ainsi, ils sont près de 30 000 malades atteints de cancer en Algérie qui attendent un rendez-vous pour une prise en charge. Rien que pour la radiothérapie, le patient doit attendre, souvent plus de six mois, pour qu'il puisse bénéficier de cette thérapie indispensable au traitement du cancer. Certains malades meurent avant les rendez-vous, et les quatre centres anticancer du pays, assurant la radiothérapie, n'arrivent plus à prendre en charge convenablement les cancéreux dont le nombre ne cesse de s'accroître.
En Algérie, des cliniques privées assurent uniquement la chimiothérapie. Avant l'ouverture du centre de Blida, la radiothérapie n'était prodiguée que par quatre établissements hospitaliers publics et d'une manière irrégulière, les machines étant souvent en panne.
Les cancéreux qui ont les moyens préfèrent partir à l'étranger, notamment en France, Turquie, Tunisie ou Maroc pour bénéficier d'un protocole de soins répondant aux normes médicales.
Le centre privé de Blida, qui assure aussi des soins en oncologie et en curiethérapie, compte développer le traitement du cancer de la prostate à travers le recours aux implants, une technique moderne non encore pratiquée en Algérie. Les responsables de ce centre médical, fruit d'un investissement financé par la Banque extérieure d'Algérie (BEA) via le dispositif ANDI, comptent établir une convention avec la Caisse nationale d'assurance sociale (CNAS) comme cela a été fait avec les cliniques assurant la dialyse. «A travers cette convention, on pourra assurer des soins gratuitement à tous nos patients, car il ne faut pas oublier que la prise en charge d'un cancéreux est onéreuse et elle n'est pas à la portée de tous les malades», déclare le responsable du centre en question .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.