5 juillet : Bouteflika confirme qu'il ira jusqu'au bout de son mandat    Le parti de Benflis affiche sa détermination    Barreau d'Oran : Projets de jumelage avec les barreaux de Nantes, Nanterre, Lyon et Genève    Visite du 1er ministre dans la capitale - Abrogation de l'article 87 bis : entrée en vigueur en août    Pénurie de médicaments : Les assurances de la tutelle    A l'occasion du 5 Juillet : Le tramway gratuit pour les usagers    Target : Libya    ES Sétif : La défense, le grand chantier de Madoui    JSM Tiaret : Les bilans adoptés sur fond de contestation    AS Khroub - Le club interdit de recrutement : Mobilisation générale pour solutionner le problème    MEDEA: 2 morts et 24 blessés sur les routes    Transport urbain : Gel des agréments pour la création de nouvelles lignes    Les voyagistes optimistes : Des promesses pour le hadj 2015    LA GRECE ET LES DENTIERS D'ACIER    Les guignols    Qu'avons-nous fait de notre indépendance ?    L'Algérie risque d'affronter le Maroc ou la Libye en novembre    L'Atlético de Madrid entre en lice pour Ghoulam    Des services AV rénovés à la succursale : «Les grands Vents»    Aït Bouadou (Ouadhias) : Hommage à «Krikeche»    Solitude, spleen et mal du pays    Poutine prône le dialogue avec Washington    «La révision de la Constitution en phase de finalisation ultime»    Plan de restructuration des entreprises des travaux publics    L'épopée de Constantine ce soir au Casif de Sidi Fredj    Les syndicats appellent à une commission d'évaluation des examens    L'Algérie condamne fermement    Belaili dans le viseur de deux clubs qataris    Fermeture de 10 locaux par la DCP durant la 1re décade du mois de Ramadhan    La dernière ligne droite ?    Allaoua, la star de toujours    Algérie : Hausse de 1,1% des prix à la production industrielle hors hydrocarbures au 1er trimestre 2015    Algérie : le projet de révision de la Constitution est en phase de "finalisation ultime" (Bouteflika)    Nouvelle extension du métro d'Alger vers El Harrach    Bouteflika rend hommage à l'ANP    Sellal inaugure la nouvelle Faculté de droit à Saïd Hamdine    Sellal : la rationalisation des dépenses publiques n'est pas de l'austérité    La troupe musicale "Ruta Pùrpura" enchante le public oranais    Athlétisme : Large vainqueur du 1 000 m à Nancy    Debla (Tunis)    Botulisme    EnquÃate-Témoignages    Le ministère rassure quant à la disponibilité des médicaments    Le poÚte est en tournée nationale    Egypte: trois civils tués au Sinaï    Ministère de la Communication : Le département songe à renforcer le secteur audiovisuel public    Appel des députés islamistes    L'Egypte face aux limites de l'option sécuritaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Blida : Ouverture du premier centre de radiothérapie
Epoque : les autres articles
Publié dans El Watan le 19 - 01 - 2012

Le premier centre privé en Algérie, spécialisé notamment dans la radiothérapie, vient d'ouvrir ses portes à Ouled Yaïch, dans la wilaya de Blida.
Le centre, d'une capacité de 25 lits et doté d'équipements médicaux modernes, est venu répondre à la forte demande de malades cancéreux qui n'arrivent pas à bénéficier de soins à temps , au détriment de leur grave état de santé. Ainsi, ils sont près de 30 000 malades atteints de cancer en Algérie qui attendent un rendez-vous pour une prise en charge. Rien que pour la radiothérapie, le patient doit attendre, souvent plus de six mois, pour qu'il puisse bénéficier de cette thérapie indispensable au traitement du cancer. Certains malades meurent avant les rendez-vous, et les quatre centres anticancer du pays, assurant la radiothérapie, n'arrivent plus à prendre en charge convenablement les cancéreux dont le nombre ne cesse de s'accroître.
En Algérie, des cliniques privées assurent uniquement la chimiothérapie. Avant l'ouverture du centre de Blida, la radiothérapie n'était prodiguée que par quatre établissements hospitaliers publics et d'une manière irrégulière, les machines étant souvent en panne.
Les cancéreux qui ont les moyens préfèrent partir à l'étranger, notamment en France, Turquie, Tunisie ou Maroc pour bénéficier d'un protocole de soins répondant aux normes médicales.
Le centre privé de Blida, qui assure aussi des soins en oncologie et en curiethérapie, compte développer le traitement du cancer de la prostate à travers le recours aux implants, une technique moderne non encore pratiquée en Algérie. Les responsables de ce centre médical, fruit d'un investissement financé par la Banque extérieure d'Algérie (BEA) via le dispositif ANDI, comptent établir une convention avec la Caisse nationale d'assurance sociale (CNAS) comme cela a été fait avec les cliniques assurant la dialyse. «A travers cette convention, on pourra assurer des soins gratuitement à tous nos patients, car il ne faut pas oublier que la prise en charge d'un cancéreux est onéreuse et elle n'est pas à la portée de tous les malades», déclare le responsable du centre en question .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.