L'Armée impuissante face a Boko Haram    Une base de l'ONU attaquée    Le président tunisien réduit son salaire    L'ambassadeur US se ballade à pied à Alger    Libye : Un diplomate tunisien enlevé à Tripoli...    Sergueï Lavrov annonce un accord sur une désescalade    Opel n'exclut pas de renouer avec les bénéfices dès l'an prochain    Afin de redresser la barre : PSA table sur l'international et un repositionnement de ses marques    Sommet international du bâtiment en Turquie : Participation de plus de 30 hommes d'affaires algériens    La spectaculaire percée de Mobilis    Marché mondial des produits alimentaires : Le café repart en forte hausse, au plus haut en 2 ans    Les prix du blé reculent, pénalisés par des pluies    L'Algérie acquiert 51% du capital Orascom Telecom Algérie    Quitus des observateurs internationaux    Débattre des perspectives économiques entre les deux pays    L’État rachÚte 51% de l’opérateur de téléphonie    Journée à la permanence de Bouteflika : Le triomphe !    Les Algériens ont dit leur dernier mot : Vote de l'espoir    L'Espagne félicite l'Algérie pour le déroulement du scrutin    Avec un taux de 81.53 % des suffrages : Bouteflika l'emporte haut la main !    AU QG D’ABDELAZIZ BELAÏD    Une matinée ensoleillée sans surprise    Béjaà ̄a    Bouteflika, premier à Tizi-Ouzou    Halilhodzic enfin... optimiste    Bounedjah de retour face à Horoya    Dunkerque et Mokrani toujours leader    Volley-ball    Haltérophilie : Championnat d'Afrique cadets-juniors    Marche sur Route (coupe d'Algérie)    Encore une semaine pour régler les automatismes    17 avril 2014 : Une journée ordinaire pour les Algériens    Noyade de deux collégiens    La dernière image de Ahmed Hocine    Tombouctou sur la Croisette    Colloque international sur les "Cultures au Maghreb" : Participation de plusieurs universitaires algériens    Décès de Gabriel Garcia Marquez, Prix Nobel de littérature    Nessma TV veut rapatrier son argent d'Algérie    Libertés, dignité et justice sociale    Le GS Pétroliers en conquérant à Tunis    Maturité    Démantèlement d'un réseau de vol de voitures    Saisie de 10 q de drogue à Maghnia    De nombreuses interventions et évacuations    Le chantre du réalisme magique s'est tu    Interroger les multiples représentations    Saisie d'un quintal de kif traité à Oran (sûreté de wilaya)    Algérie: Plusieurs projets à lancer dans la localité de Tahifet (Tamanrasset)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Blida : Ouverture du premier centre de radiothérapie
Epoque : les autres articles
Publié dans El Watan le 19 - 01 - 2012

Le premier centre privé en Algérie, spécialisé notamment dans la radiothérapie, vient d'ouvrir ses portes à Ouled Yaïch, dans la wilaya de Blida.
Le centre, d'une capacité de 25 lits et doté d'équipements médicaux modernes, est venu répondre à la forte demande de malades cancéreux qui n'arrivent pas à bénéficier de soins à temps , au détriment de leur grave état de santé. Ainsi, ils sont près de 30 000 malades atteints de cancer en Algérie qui attendent un rendez-vous pour une prise en charge. Rien que pour la radiothérapie, le patient doit attendre, souvent plus de six mois, pour qu'il puisse bénéficier de cette thérapie indispensable au traitement du cancer. Certains malades meurent avant les rendez-vous, et les quatre centres anticancer du pays, assurant la radiothérapie, n'arrivent plus à prendre en charge convenablement les cancéreux dont le nombre ne cesse de s'accroître.
En Algérie, des cliniques privées assurent uniquement la chimiothérapie. Avant l'ouverture du centre de Blida, la radiothérapie n'était prodiguée que par quatre établissements hospitaliers publics et d'une manière irrégulière, les machines étant souvent en panne.
Les cancéreux qui ont les moyens préfèrent partir à l'étranger, notamment en France, Turquie, Tunisie ou Maroc pour bénéficier d'un protocole de soins répondant aux normes médicales.
Le centre privé de Blida, qui assure aussi des soins en oncologie et en curiethérapie, compte développer le traitement du cancer de la prostate à travers le recours aux implants, une technique moderne non encore pratiquée en Algérie. Les responsables de ce centre médical, fruit d'un investissement financé par la Banque extérieure d'Algérie (BEA) via le dispositif ANDI, comptent établir une convention avec la Caisse nationale d'assurance sociale (CNAS) comme cela a été fait avec les cliniques assurant la dialyse. «A travers cette convention, on pourra assurer des soins gratuitement à tous nos patients, car il ne faut pas oublier que la prise en charge d'un cancéreux est onéreuse et elle n'est pas à la portée de tous les malades», déclare le responsable du centre en question .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.