Réunion des pays du Sahel à Alger pour consolider l'accord d'Ouagadougou    Ligue 1 de football : Un match à huis clos pour la JS Kabylie, Hannachi fait appel    CHLEF : Funérailles d'un jeune militaire tué par les terroristes à Tizi-Ouzou    160 milliards supplémentaires pour la réhabilitation du vieux bâti à Oran    Plus de 7 quintaux de kif découverts dans une voiture abandonnée à Sidi Bel Abbès    Real Madrid-Bayern Munich    MCA    Ukraine    Bouteflika s'adresse aux algériens après l'annonce des résultats définitifs de l'élection présidentielle    Alors que l'APW a dénoncé la répression des manifestants    Ils ont rencontré hier Sid-Ahmed Ghozali et Mouloud Hamrouche    17e Salon international Batimatec 2014    18e Journée de l'énergie    Perspectives à moyen terme    Algérie:lancement d'une opération de "régénération et revitalisation" du centre-ville de Constantine    Les Etats-Unis nomment leur Représentant spécial pour la crise centrafricaine    Enlèvement d'un Algérien au Soudan: l'Algérie en contact permanent avec le gouvernement soudanais    Présidentielle 2014: Le Conseil constitutionnel publie les résultats définitifs    UNE AUTORITE POUR UNE CASTE    Inter-régions Centre-Est : Bataille pour le maintien    Le SICOM ouvre ses portes    TLEMCEN - CNAS : la télé-déclaration en quelques clics    L'élection présidentielle fixée au 3 juin    Les athlètes de neuf pays attendus en mai à Mila    Alger et Tizi se mettent aux "couleurs"    Inflation : La tendance baissière se poursuit    Lacunes dans le secteur du commerce : Benbada passe à l'action    Goldman : Sachs Résultats mieux que prévu, malgré un recul du courtage    "L'Algérie est une équipe expérimentée"    Festival du court métrage maghrébin : Deux films algériens récompensés    Mois du patrimoine : De riches activités à Constantine et Batna    Une ‘'arme'' contre l'Occident    Rachid Taha en digne ambassadeur !    engagement pour le combat identitaire et démocratique    Menasra appelle à une période de transition    Le retour aux hostilités    Le Polisario dénonce    Début le 5 mai de la 1re session criminelle 2014    Oran : 200 milliards de DA pour financer le budget d'équipement de l'année 2015    Les prestations offertes aux assurés sociaux évaluées    Le marché couvert perd son lustre d'antan    Le consommateur livré aux contrefacteurs    La Libye cherche une issue à sa crise politique    Présidentielle du 17 avril 2014 : le Conseil constitutionnel déclare "irrecevables" les 94 recours examinés    Réhabilitation du Théâtre régional d'Oran    Une responsabilité en partage    Une année riche pour l'athlétisme algérien et ses représentants    Non respect des bonnes pratiques commerciales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Blida : Ouverture du premier centre de radiothérapie
Epoque : les autres articles
Publié dans El Watan le 19 - 01 - 2012

Le premier centre privé en Algérie, spécialisé notamment dans la radiothérapie, vient d'ouvrir ses portes à Ouled Yaïch, dans la wilaya de Blida.
Le centre, d'une capacité de 25 lits et doté d'équipements médicaux modernes, est venu répondre à la forte demande de malades cancéreux qui n'arrivent pas à bénéficier de soins à temps , au détriment de leur grave état de santé. Ainsi, ils sont près de 30 000 malades atteints de cancer en Algérie qui attendent un rendez-vous pour une prise en charge. Rien que pour la radiothérapie, le patient doit attendre, souvent plus de six mois, pour qu'il puisse bénéficier de cette thérapie indispensable au traitement du cancer. Certains malades meurent avant les rendez-vous, et les quatre centres anticancer du pays, assurant la radiothérapie, n'arrivent plus à prendre en charge convenablement les cancéreux dont le nombre ne cesse de s'accroître.
En Algérie, des cliniques privées assurent uniquement la chimiothérapie. Avant l'ouverture du centre de Blida, la radiothérapie n'était prodiguée que par quatre établissements hospitaliers publics et d'une manière irrégulière, les machines étant souvent en panne.
Les cancéreux qui ont les moyens préfèrent partir à l'étranger, notamment en France, Turquie, Tunisie ou Maroc pour bénéficier d'un protocole de soins répondant aux normes médicales.
Le centre privé de Blida, qui assure aussi des soins en oncologie et en curiethérapie, compte développer le traitement du cancer de la prostate à travers le recours aux implants, une technique moderne non encore pratiquée en Algérie. Les responsables de ce centre médical, fruit d'un investissement financé par la Banque extérieure d'Algérie (BEA) via le dispositif ANDI, comptent établir une convention avec la Caisse nationale d'assurance sociale (CNAS) comme cela a été fait avec les cliniques assurant la dialyse. «A travers cette convention, on pourra assurer des soins gratuitement à tous nos patients, car il ne faut pas oublier que la prise en charge d'un cancéreux est onéreuse et elle n'est pas à la portée de tous les malades», déclare le responsable du centre en question .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.