Le général major Hamel s'enquiert à Berlin de l'expérience de la Police allemande    PSG : Transfert enfin bouclé pour Lavezzi ?    L'huissier de justice algérien est "au coeur du dispositif de l'Etat de droit"    Manchester United : Mourinho à Man U avec 380 millions d'euros pour recruter ?    Les examens de rattrapage se dérouleront fin juin prochain (Benghebrit)    Evocation : Paris rend hommage à Assia Djebar    Chorégraphie / «El-Hijra» : Mise en scène du calvaire des réfugiés    Un peu de tenue, mon général ! (opinion)    Maroc:Le forum "Ra'edat" appelle au renforcement du rôle de la femme dans les institutions politiques    FIFA : Revirement de situation pour le Soudan du Sud    Algérie:Nécessité de livrer le tronçon relatif au dédoublement de la RN 1 entre Chiffa et Berrouaghia en 2017 (ministre)    Conflit du Sahara occidental : Une solution urgente s'impose    «Référendum maintenant»    Formation d'un premier noyau d'archéologues spécialisés dans l'inventaire    La maire de Paris qualifie de "réussite" sa visite à Alger    Au moins 6 morts et une trentaine de blessés    Courrier & courriel    Fergani : "Améliorer les résultats de l'équipe"    Corée du Nord : exécution du chef d'état-major de l'armée    Une famille décimée par un raid aérien à Sanâa    Franchise : l'activité peine à décoller    Préparatifs intenses pour une mobilisation extrême    Rêver de djinn en islam    La ménopause littéraire !    Une ode à l'amour    Tunisie:La mise en échec du trafic d'armes à Nabeul a été planifiée préalablement (Douane)    Algérie:Une centaine d'exposants à la 4ème édition du salon du mariage d'Oran    Algérie Télécom lancera "incessamment" l'offre ADSL à 20 Megaoctets/s    CRISE MIGRATOIRE : L'EUROPE SE TOURNE VERS L'OTAN    TIARET: L'eau au menu du conseil de wilaya    Y-a-t-il une issue à la crise du capitalisme?    MAGHNIA: Démantèlement d'un réseau de trafic de psychotropes    11.000 logements attribués avant la fin 2016    Importés frauduleusement : Des médicaments de contrebande dans les pharmacies    Journaux et partis : la cacophonie ?!    Algérie-Palestine décalé à 17h    Ifticen ne viendra pas    Les trois Algériennes passent en 1/4 de finale    Gestion des déchets : pour un redéploiement intelligent    Une guéguerre sans fin ?    125 dossiers transmis à la justice    Merkel s'affole devant l'augmentation du flux de réfugiés syriens    Abdelouahab Nouri dimanche en Iran pour une visite de trois jours    L'éthique et la déontologie au programme    Le gouvernement approuve les dates    2.438 interventions en 45 heures    Une véritable tragédie nationale    Terrorisme de la route : L'élément humain est "en cause avec un taux de 98,77 %" à Blida    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Blida : Ouverture du premier centre de radiothérapie
Epoque : les autres articles
Publié dans El Watan le 19 - 01 - 2012

Le premier centre privé en Algérie, spécialisé notamment dans la radiothérapie, vient d'ouvrir ses portes à Ouled Yaïch, dans la wilaya de Blida.
Le centre, d'une capacité de 25 lits et doté d'équipements médicaux modernes, est venu répondre à la forte demande de malades cancéreux qui n'arrivent pas à bénéficier de soins à temps , au détriment de leur grave état de santé. Ainsi, ils sont près de 30 000 malades atteints de cancer en Algérie qui attendent un rendez-vous pour une prise en charge. Rien que pour la radiothérapie, le patient doit attendre, souvent plus de six mois, pour qu'il puisse bénéficier de cette thérapie indispensable au traitement du cancer. Certains malades meurent avant les rendez-vous, et les quatre centres anticancer du pays, assurant la radiothérapie, n'arrivent plus à prendre en charge convenablement les cancéreux dont le nombre ne cesse de s'accroître.
En Algérie, des cliniques privées assurent uniquement la chimiothérapie. Avant l'ouverture du centre de Blida, la radiothérapie n'était prodiguée que par quatre établissements hospitaliers publics et d'une manière irrégulière, les machines étant souvent en panne.
Les cancéreux qui ont les moyens préfèrent partir à l'étranger, notamment en France, Turquie, Tunisie ou Maroc pour bénéficier d'un protocole de soins répondant aux normes médicales.
Le centre privé de Blida, qui assure aussi des soins en oncologie et en curiethérapie, compte développer le traitement du cancer de la prostate à travers le recours aux implants, une technique moderne non encore pratiquée en Algérie. Les responsables de ce centre médical, fruit d'un investissement financé par la Banque extérieure d'Algérie (BEA) via le dispositif ANDI, comptent établir une convention avec la Caisse nationale d'assurance sociale (CNAS) comme cela a été fait avec les cliniques assurant la dialyse. «A travers cette convention, on pourra assurer des soins gratuitement à tous nos patients, car il ne faut pas oublier que la prise en charge d'un cancéreux est onéreuse et elle n'est pas à la portée de tous les malades», déclare le responsable du centre en question .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.