Le dialogue à Genève dans un esprit positif    CAN-2015 (Gr C-3e journée) : l'Algérie bat le Sénégal et va en quarts de finale    CAN-2015 (Gr C-3e journée) : Algérie 2-Sénégal 0 : l'Algérie passe en quarts de finale    Vibrant hommage au medersien Tahar Gaïd    L'Algérie et le Niger pour une solution politique à la crise libyenne    Bientôt un nouveau siège pour la radio et un bureau pour la télévision nationale, annonce Grine    Perturbations sur les voies de circulation    Le ministère invite les personnes fragiles à se faire vacciner    Tamanrasset : hausse des activités de contrebande en 2014 (Douanes)    Les syndicats partagés    Les avocats boycottent les audiences    Communiqué du conseil restreint consacré au développement dans les wilayas du Sud et des Hauts Plateaux    Les Verts derniers de la classe    Tayeb Louh : «L'Algérie se doit de combler les vides juridiques contenus dans sa législation»    Le gouvernement sahraoui interpelle l'UA    Mostaganem : Arrestation de trafiquants de faux billets à Safsaf    TOUJOURS EN FUITE, L'EX-SG PRES DE LA COUR DE MOSTAGANEM FAIT ENCORE PARLER DE LUI... : La victime dénonce les dessous d'un embargo !    Les mises en garde des Sahraouis    Introduction de nouvelles variétés de semences à haut rendement    La Tunisie et la RDC, un nul et deux heureux    Trois Algériens en lice    Les enjeux de la chute de Kobané    Zeguili promet des «révélations»    La gagne ouverte    Anis Rahmani: Ennahar ne défend pas les ministres mais l'Algérie    Un terroriste arrêté par l'armée à Lakhdaria    Justice: Procès des auteurs d'un attentat terroriste en 2008 à Béni Amrane    Devises: l'euro progresse face au dollar, le marché reste prudent avant la Fed    Lamamra et son homologue égyptien soulignent la convergence de vues des deux pays    Algérie:Les transports aériens et maritimes seront ouverts aux investisseurs privés nationaux (ministre)    Révision à la baisse de la tarification des médicaments annoncée dans les prochains jours (ministre)    Le syndicat des acteurs d'Hollywood décerne ses prix    Des députés appellent à la création d'un système bancaire de contrôle des mouvements des capitaux    Maroc:20% des associations s'accaparent 80% du financement public destiné à l'action associative (ministre)    Algérie:l'action de protestation contre l'exploitation du Gaz de schiste se poursuit à In-Salah    ACTUCULT    LE TRAFIC AÉRIEN FORTEMENT PERTURBÉ HIER    Tunisie:Ghannouchi souhaite un consensus sur la composition et le plan d'action du gouvernement    CHUTES DE NEIGE    L’Algérie face aux grands défis énergétiques du 3e millénaire    Kamel Daoud reporte sa conférence à Tizi-Ouzou et déclare :    Cinéma    Coupe d’Afrique des Nations (3e journée, groupe C) : Ce soir (19h) : Sénégal-Algérie    Des hommes armés encerclés dans un immeuble au centre-ville de Batna    Afin de réclamer la réouverture de l'université : Marche des enseignants à Béjaïa    Les Hébrides et la Symphonie italienne de Mendelssohn au programme    Areva : Coupes inédites dans les effectifs à La Hague    Grèce : Syriza plébiscité pour dire non à l'austérité imposée par l'Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Blida : Ouverture du premier centre de radiothérapie
Epoque : les autres articles
Publié dans El Watan le 19 - 01 - 2012

Le premier centre privé en Algérie, spécialisé notamment dans la radiothérapie, vient d'ouvrir ses portes à Ouled Yaïch, dans la wilaya de Blida.
Le centre, d'une capacité de 25 lits et doté d'équipements médicaux modernes, est venu répondre à la forte demande de malades cancéreux qui n'arrivent pas à bénéficier de soins à temps , au détriment de leur grave état de santé. Ainsi, ils sont près de 30 000 malades atteints de cancer en Algérie qui attendent un rendez-vous pour une prise en charge. Rien que pour la radiothérapie, le patient doit attendre, souvent plus de six mois, pour qu'il puisse bénéficier de cette thérapie indispensable au traitement du cancer. Certains malades meurent avant les rendez-vous, et les quatre centres anticancer du pays, assurant la radiothérapie, n'arrivent plus à prendre en charge convenablement les cancéreux dont le nombre ne cesse de s'accroître.
En Algérie, des cliniques privées assurent uniquement la chimiothérapie. Avant l'ouverture du centre de Blida, la radiothérapie n'était prodiguée que par quatre établissements hospitaliers publics et d'une manière irrégulière, les machines étant souvent en panne.
Les cancéreux qui ont les moyens préfèrent partir à l'étranger, notamment en France, Turquie, Tunisie ou Maroc pour bénéficier d'un protocole de soins répondant aux normes médicales.
Le centre privé de Blida, qui assure aussi des soins en oncologie et en curiethérapie, compte développer le traitement du cancer de la prostate à travers le recours aux implants, une technique moderne non encore pratiquée en Algérie. Les responsables de ce centre médical, fruit d'un investissement financé par la Banque extérieure d'Algérie (BEA) via le dispositif ANDI, comptent établir une convention avec la Caisse nationale d'assurance sociale (CNAS) comme cela a été fait avec les cliniques assurant la dialyse. «A travers cette convention, on pourra assurer des soins gratuitement à tous nos patients, car il ne faut pas oublier que la prise en charge d'un cancéreux est onéreuse et elle n'est pas à la portée de tous les malades», déclare le responsable du centre en question .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.