OPEP: L'action diplomatique algérienne aurait contribué à l'accord d'Alger    Rajevac convoque 24 joueurs    Une adolescente portée disparue depuis dimanche    Une partie d'un stock d'acide citrique détruite par un incendie    Peine capitale pour trois terroristes auteurs de l'assassinat d'un maire    Angleterre : Allardyce n'est pas reparti les mains vides    Syrie / Après la reprise des bombardements sur Alep - USA - Russie : rien ne va plus    en bref...    Skikda : Quand la rage... fait rage    Ligue 1 / Matchs avancés de la 6e journée : L'USMH en péril à Oran    Omnisports / JO-2020 : Tokyo voit le budget à la hausse    UEFA Champions League - 2e journée / Groupe A : Le PSG et Arsenal font le travail    Rajevac convoque Rahmani et Abeid    Les supporters béjaouis dénoncent    FLN : rentrée politique pour Saâdani dimanche    1er Salon du tourisme et des voyages    Le ministère tente d'éliminer les causes    À sept mois des législatives, le FLN investit dans le social    Washington demande à Bamako de rompre avec un groupe armé    Le corps sans vie d'un enfant retiré de la bâche d'eau d'une crèche    La SDA-Alger confirme la cause de l'inhalation du monoxyde de carbone    À l'eau ! (4)    Un climat à revoir    L'inflation à 5,8%: Tout a flambé ou presque    Lamamra transmet un message du président Bouteflika à Ban Ki-Moon    Réunion de l'Assemblée parlementaire de l'UPM : Le Parlement algérien y prend part à Bruxelles    Algérie-ONU : Ban Ki-Moon reçoit M. Lamamra    Domaines des énergies solaire et éolienne : Lancement d'ambitieux projets prochainement    Portant ratification de plusieurs accords et mémorandums : Le président Bouteflika signe plusieurs décrets    Inhumation de l'ancien DG de l'APS, Laïd Bici    Décès : L'ancien directeur général de l'APS, Laïd Bici, tire sa révérence    Ayrault menace ceux qui ne voteront pas la résolution française    Le Pentagone ne veut pas renoncer à la première frappe    AI: "Les criminels doivent être traduits devant la justice"    Tizi Ouzou accueillera samedi un meeting    L'Algérie tête de série    Des anomalies à la chaîne    L'adieu à un grand et modeste confrère    Boudina répond aux "nostalgiques de l'Algérie française"    Hommage au grand artiste Athmani    Le bricolage des télévisions privées    Accord pour la réduction du volume de production    L'indifférence !    Plaidoyer pour une réconciliation nationale    La culture coréenne à l'honneur en Algérie    Plusieurs artistes primés    Exposition de bouquinistes en novembre    Tendances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Blida : Ouverture du premier centre de radiothérapie
Epoque : les autres articles
Publié dans El Watan le 19 - 01 - 2012

Le premier centre privé en Algérie, spécialisé notamment dans la radiothérapie, vient d'ouvrir ses portes à Ouled Yaïch, dans la wilaya de Blida.
Le centre, d'une capacité de 25 lits et doté d'équipements médicaux modernes, est venu répondre à la forte demande de malades cancéreux qui n'arrivent pas à bénéficier de soins à temps , au détriment de leur grave état de santé. Ainsi, ils sont près de 30 000 malades atteints de cancer en Algérie qui attendent un rendez-vous pour une prise en charge. Rien que pour la radiothérapie, le patient doit attendre, souvent plus de six mois, pour qu'il puisse bénéficier de cette thérapie indispensable au traitement du cancer. Certains malades meurent avant les rendez-vous, et les quatre centres anticancer du pays, assurant la radiothérapie, n'arrivent plus à prendre en charge convenablement les cancéreux dont le nombre ne cesse de s'accroître.
En Algérie, des cliniques privées assurent uniquement la chimiothérapie. Avant l'ouverture du centre de Blida, la radiothérapie n'était prodiguée que par quatre établissements hospitaliers publics et d'une manière irrégulière, les machines étant souvent en panne.
Les cancéreux qui ont les moyens préfèrent partir à l'étranger, notamment en France, Turquie, Tunisie ou Maroc pour bénéficier d'un protocole de soins répondant aux normes médicales.
Le centre privé de Blida, qui assure aussi des soins en oncologie et en curiethérapie, compte développer le traitement du cancer de la prostate à travers le recours aux implants, une technique moderne non encore pratiquée en Algérie. Les responsables de ce centre médical, fruit d'un investissement financé par la Banque extérieure d'Algérie (BEA) via le dispositif ANDI, comptent établir une convention avec la Caisse nationale d'assurance sociale (CNAS) comme cela a été fait avec les cliniques assurant la dialyse. «A travers cette convention, on pourra assurer des soins gratuitement à tous nos patients, car il ne faut pas oublier que la prise en charge d'un cancéreux est onéreuse et elle n'est pas à la portée de tous les malades», déclare le responsable du centre en question .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.