Liverpool : Klopp suggère un départ en janvier pour Coutinho    Un taux d'inflation annuel de 5,9% en septembre 2017    FORUM MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE TERRORISME (GCTF) : Le trafic de drogue et le blanchiment d'argent, source de financement    L'armée irakienne avance vers Kirkouk    L'Envoyé de l'ONU pour le Sahara occidental reçu à la présidence    ARMEE NATIONALE POPULAIRE : Arrestation d'une terroriste et mère de deux terroristes    DROGUE : 38 tonnes de kif traité saisies en Algérie en 2017    PLF 2018: amélioration de certaines données de l'économie nationale    USM Alger- USM El Harrach: les "Rouge et Noir" pour oublier la désillusion africaine    42e EUCOCO: large élan de solidarité en faveur de la cause sahraouie    Le prix du Président de la République du journaliste: Khaled Taâzibt de l'APS primé    Bayern : La durée d'absence de Müller connue !    Crise du Golfe : Les parties toujours pas prêtes au dialogue    Des remplaçants des Super Eagles pour affronter les Fennecs : La notoriété des Verts écorchée    Péage de l'autoroute Est-Ouest : Quels tarifs ?    Après la Catalogne, c'est au tour de la Lombardie et de la Vénétie en Italie / Europe : à l'ère des « petites patries »    Musique/Retour d'Idir sur la scène algérienne : «L'officialisation de tamazight a été déterminante»    Poésie amazighe : Poésie amazighe : Promouvoir l'apprentissage du tifinagh    Les premiers essais dynamiques sont en cours    Pourquoi Abdelkader Messahel a éructé le dépit terminal de l'économie 1.0    AS Radieuse : Finale du Tournoi de l'amitié    On vous le dit    Oran en bref :    Le ministère compte revoir le discours religieux en profondeur    Des classes de 60 élèves !    Ouattara à la botte du roi Mohammed VI    «Toutes nos interrogations persistent sur les exclusions de listes électorales»    Youcef Yousfi assène ses vérités et tente la conciliation avec le privé    Participation de 52 pays et l'Afrique du Sud invitée d'honneur    Verts d’Europe    Bouchées croustillantes au thon    Championnat arabe des clubs (messieurs)    Mali    Ce que prévoit la réglementation en vigueur pour les maîtres d’œuvre nationaux    PROJET DE LOI SUR LA PUBLICITÉ    Idir, le come-back :    Tlemcen: Des locaux pour la presse    Bagarres rangées à la cité Ruisseau d'or    Le wali de Constantine rend visite au bureau de L'Expression    La sinistrose gagne les partis    Le journalisme et "l'auberge espagnole"    988 millions de dinars de créances    Bientôt une Air Afrique algérienne?    50 kg de kif et 21 kg de corail saisis à El Tarf    "Les ombres de la vérité" de Salah Boufellah    Quelle place pour le feuilleton arabe dans le Festival des séries en 2018?    "L'Algérie qui m'a marqué"    Victoire de Yacine Hamza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On apprend le coréen
Centre d'enseignement intensif des langues à Alger
Publié dans El Watan le 27 - 06 - 2012

Le Centre d'enseignement intensif des langues, de l'université d'Alger 2, dispense pour la première fois, depuis avril dernier,
des cours de langue coréenne au grand bonheur des intéressés.
Ils sont pas moins de 55 élèves à suivre des cours de coréen dispensés par le professeur Bohyn Kim. Il s'agit du premier cours officiel de la langue coréenne à Alger, soutenu par le projet gouvernemental de la Corée, en l'occurrence, par le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme, et ce, selon la convention entre l'université d'Alger 2 et l'université Pai Chai, en Corée. Bohyn Kim est convaincue que les jeunes Algériens sont nombreux à s'intéresser à la culture et à la langue coréenne. «Ce cours, explique-t-elle, est ouvert à la demande croissante d'un fan-club de K-POP des Algériens. Si cette année, uniquement deux classes ont été constituées, il n'en demeure pas moins que le nombre de classe augmentera lors de la prochaine session, en septembre prochain.»
Samedi dernier, lors de la clôture de cette première session des cours de coréen, les élèves ont eu droit à une présentation de l'histoire du temps moderne de la Corée, comparée à celle de l'Algérie, suivi de la projection d'un film coréen intitulé Frères de sang, réalisé, en 2004, par Kang Je-Gyu .
Avec ce programme, les présents ont pu découvrir certaines similitudes entre l'histoire de la Corée et de l'Algérie, à travers la colonisation, la guerre entre le Sud et le Nord. Bohyn Kim explique qu'à travers le film sur la guerre de la Corée, «le 25 juin est le jour où a commencé cette guerre féroce, nous voulions montrer aux étudiants le passage que la Corée a connu jusqu'à aujourd'hui. Je leur ai donné une petite idée sur notre histoire. Ils sont jeunes, et l'avenir de l'Algérie est entre leurs mains. J'étudie personnellement la littérature algérienne au master chez nous, et la société algérienne, ses traditions et sa religion me passionnent depuis toujours, et j'aimerais échanger ces passions avec ces jeunes Algériens», conclut-elle d'un ton passionné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.