Bouteflika appelle les journalistes à être les «garants de la dignité    Les combats se poursuivent entre le MNLA et le GATIA au Nord-Mali    La relance de l'industrie nationale au coeur des discussions    Passer de la méfiance à la... confiance    Le développement des zones frontalières garant de la sécurité et de la stabilité    Qui défend les intérêts des journalistes ?    Arrêt sur parcours    La manne publicitaire au centre des enjeux    De nouvelles mesures pour les assurés exerçant à l'étranger    Le troisième round a commencé    15 morts dans un attentat suicide    L'Iran poursuit sa mise en conformité    Reprise des négociations indirectes sur Ghaza    « Le projet n'a pas échoué »    Gourcuff fait son tri de joueurs    Nekkache et El Orfi libérés, Karaoui et Ferhat rappelés    Départ vendredi pour Kinshasa    Grine : "Une question de souveraineté"    Fury détrône Gone Girl    On ne vous oubliera jamais !    Un millier de postes ouverts à travers le pays    Saisie de 7 qx de déchets de cuivre à Tlemcen...    Grève dans les écoles    Une cuvée 2014 dédiée à l'Histoire    Ooredoo réitère son engagement envers les médias nationaux    Echanges préliminaires fructueux entre le FFS et le FLN    La fluidité de la circulation promise reste hypothétique    Où sont les responsables ?    Mascara se dote d'un institut national spécialisé en techniques    Henri Kasperczak veut battre le Malawi et l'Algérie pour se qualifier à la CAN 2015    JOURNEE NATIONALE DE LA PRESSE : Un précieux acquis à consolider    Tunisie: Le produit net bancaire d'AMEN Bank en hausse.    El Orfi et Nekkache libérés et remplacés par Karaoui et Ferhat    Djelfa : deux morts et 18 blessés dans trois accidents de la route    Sellal: le président Bouteflika a donné des instructions pour accorder une "attention particulière" aux régions frontalières    La ministre de la Culture annonce le lancement prochain du "Grand Prix du roman"    Algérie: la relance du secteur de l'industrie au coeur des discussions avec l'OMC.    Lutte contre Ebola: l'ONU appelle la communauté internationale à suivre l'exemple de Cuba et du Venezuela    Ligue 1 Mobilis - JS Kabylie : le président Hannachi de nouveau convoqué par la LFP pour jeudi    Monde: Le PDG de Total, Christophe de Margerie, trouve la mort dans un accident d'avion à Moscou.    LE PUITS DE LOTFI BOUCHOUCHI    Ils réclament les mêmes avantages que leurs collègues en activité    Lancement de 105.000 logements AADL à travers le pays (Tebboune)    Libye:75 morts lors des affrontements à Benghazi (nouveau bilan)    Alors que le Ghana hésite toujours    DIGOUTAGE    Dépénalisation de l'acte de gestion : Aller de la méfiance vers la confiance    Des politiques ou des commis de l'Etat ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

On apprend le coréen
Centre d'enseignement intensif des langues à Alger
Publié dans El Watan le 27 - 06 - 2012

Le Centre d'enseignement intensif des langues, de l'université d'Alger 2, dispense pour la première fois, depuis avril dernier,
des cours de langue coréenne au grand bonheur des intéressés.
Ils sont pas moins de 55 élèves à suivre des cours de coréen dispensés par le professeur Bohyn Kim. Il s'agit du premier cours officiel de la langue coréenne à Alger, soutenu par le projet gouvernemental de la Corée, en l'occurrence, par le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme, et ce, selon la convention entre l'université d'Alger 2 et l'université Pai Chai, en Corée. Bohyn Kim est convaincue que les jeunes Algériens sont nombreux à s'intéresser à la culture et à la langue coréenne. «Ce cours, explique-t-elle, est ouvert à la demande croissante d'un fan-club de K-POP des Algériens. Si cette année, uniquement deux classes ont été constituées, il n'en demeure pas moins que le nombre de classe augmentera lors de la prochaine session, en septembre prochain.»
Samedi dernier, lors de la clôture de cette première session des cours de coréen, les élèves ont eu droit à une présentation de l'histoire du temps moderne de la Corée, comparée à celle de l'Algérie, suivi de la projection d'un film coréen intitulé Frères de sang, réalisé, en 2004, par Kang Je-Gyu .
Avec ce programme, les présents ont pu découvrir certaines similitudes entre l'histoire de la Corée et de l'Algérie, à travers la colonisation, la guerre entre le Sud et le Nord. Bohyn Kim explique qu'à travers le film sur la guerre de la Corée, «le 25 juin est le jour où a commencé cette guerre féroce, nous voulions montrer aux étudiants le passage que la Corée a connu jusqu'à aujourd'hui. Je leur ai donné une petite idée sur notre histoire. Ils sont jeunes, et l'avenir de l'Algérie est entre leurs mains. J'étudie personnellement la littérature algérienne au master chez nous, et la société algérienne, ses traditions et sa religion me passionnent depuis toujours, et j'aimerais échanger ces passions avec ces jeunes Algériens», conclut-elle d'un ton passionné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.