L'Algérie, 20e, gagne 4 places    Hors-jeu    Il faut se préparer pour l'après-pétrole    Un nouveau code prévoit un changement radical dans le fonctionnement de l'Andi    «La réalisation des projets ne doit pas se faire au détriment de la qualité»    Référendum sur l'indépendance de l'Ecosse    7e Festival international de la bande dessinée    «Prix de la littérature arabe» en France    Le Parlement adopte une loi antiterroriste    Nouara Djaâfar : «Il n'y a aucune crise au RND»    Signature d'un document de projet de coopération    Accrochages meurtriers à Sanaâ    4 individus appréhendés et 110 cartouches de cigarettes saisies    Le centre anti-cancer inauguré en juillet 2015    100 quintaux de pâtes alimentaires et 4160 litres de carburant confisqués    Ignacio Garcia Vidal à la recherche de la perfection    Grisant !    Les mélodies relevées d'« El Amraouia »    Le nombre d'incendies a triplé en 2014    Madoui veut mener Sétif au paradis    L'heure de vérité pour l'Algérie    Pourquoi la L1 a raté Brahimi    Les Occidentaux face à la menace des «jihadistes»    Une délégation parlementaire française en visite aux camps de réfugiés sahraouis à Tindouf    3 morts et 17 blessés dans une collision à Chaoufa    L'utopie du pire    Hamar promet une forte prime    Favorable à l'USMA    Le match retransmis sur la chaîne terrestre    De la ghaita de cheikh Benaissa au synthé d'Abdou    Découverte d'ossements humains à Terga    Un jeune poignardé mortellement à Béni-Saf    Tunisie: arrestation de plus de 26 terroristes (ministère)    Libye: Touaregs et Toubous se réconcilient après des affrontements meurtriers    Tunisie: Le projet ''Sohealthy'' sera présenté mardi prochain, à la Maison de l'exportateur    Maroc: Le déficit économique sera maintenu à 4,9% (ministre)    Algérie: Ln projet de réalisation du tramway d'Ouargla ouvert en plusieurs chantiers    Crash du vol AH5017: Air Algérie organise une cérémonie multi-religieuse avant la fin de l'année    Hépatite C: un nouveau traitement efficace à 95 % bientôt disponible en Algérie    Algérie: L'Office national du tourisme au 36e salon international de Paris du 23 au 26 septembre (ministère)    Viber et skype en Tunisie: les précisions du ministère de l'Enseignement supérieur    Décès de l'ambassadeur d'Indonésie en Algérie    Parole de Saâdani    Il affirme qu'ils touchent le sommet de l'état    Elle sera adoptée par le Parlement, selon le chef du FLN    Le Maroc préside à Tunis la 17e Conférence des responsables arabes de la lutte contre le terrorisme    Fin d'une bataille rangée entre les députés    De quoi s'agit-il?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

On apprend le coréen
Centre d'enseignement intensif des langues à Alger
Publié dans El Watan le 27 - 06 - 2012

Le Centre d'enseignement intensif des langues, de l'université d'Alger 2, dispense pour la première fois, depuis avril dernier,
des cours de langue coréenne au grand bonheur des intéressés.
Ils sont pas moins de 55 élèves à suivre des cours de coréen dispensés par le professeur Bohyn Kim. Il s'agit du premier cours officiel de la langue coréenne à Alger, soutenu par le projet gouvernemental de la Corée, en l'occurrence, par le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme, et ce, selon la convention entre l'université d'Alger 2 et l'université Pai Chai, en Corée. Bohyn Kim est convaincue que les jeunes Algériens sont nombreux à s'intéresser à la culture et à la langue coréenne. «Ce cours, explique-t-elle, est ouvert à la demande croissante d'un fan-club de K-POP des Algériens. Si cette année, uniquement deux classes ont été constituées, il n'en demeure pas moins que le nombre de classe augmentera lors de la prochaine session, en septembre prochain.»
Samedi dernier, lors de la clôture de cette première session des cours de coréen, les élèves ont eu droit à une présentation de l'histoire du temps moderne de la Corée, comparée à celle de l'Algérie, suivi de la projection d'un film coréen intitulé Frères de sang, réalisé, en 2004, par Kang Je-Gyu .
Avec ce programme, les présents ont pu découvrir certaines similitudes entre l'histoire de la Corée et de l'Algérie, à travers la colonisation, la guerre entre le Sud et le Nord. Bohyn Kim explique qu'à travers le film sur la guerre de la Corée, «le 25 juin est le jour où a commencé cette guerre féroce, nous voulions montrer aux étudiants le passage que la Corée a connu jusqu'à aujourd'hui. Je leur ai donné une petite idée sur notre histoire. Ils sont jeunes, et l'avenir de l'Algérie est entre leurs mains. J'étudie personnellement la littérature algérienne au master chez nous, et la société algérienne, ses traditions et sa religion me passionnent depuis toujours, et j'aimerais échanger ces passions avec ces jeunes Algériens», conclut-elle d'un ton passionné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.