"Rien ne peut se faire par l'exclusion"    L'Algérie et le Niger œuvrent de concert à "relever des défis multiples et complexes"    Même les jeunes cèdent à la tentation    L'Algérie s'incline face au Japon    Belhadj prolonge son contrat jusqu'en 2017    UN PHENOMENE EN VOGUE    56,59% des lauréats ont obtenu leurs premiers choix    La pièce Rahla de la troupe El Bahja primée    "On doit mettre en valeur nos réalisations"    Les dangers de la démystification    Maroc:30 filières de recrutement de jihadistes démantelées depuis 2013 (ministre)    L'Algérie "traverse une étape difficile" aux plans sécuritaire et économique, selon le ministre de l'Intérieur    Tunisie- Seule la pression de la société civile peut aboutir à l'amendement de la loi antiterroriste (experts)    Reprise demain du procès après cassation : L'affaire Algérie Télécom revient    Gouverner c'est prévoir, a dit l'autre    USMH - Les dividendes du transfert de Abid : Une aubaine pour le club    USM Annaba : Les comptes bloqués font réagir les supporteurs    MO Constantine- La reprise retardée : Smaïer secondera Boufenara    Parler: entre un Président méfiant et un peuple méfiant    Ding Dang Dong    Trois morts et un blessé dans une collision    Chlef : Neuf «haraga» interceptés au large de Ténès    La réouverture de la «Grande Poste» pas avant juin 2016    Bouira : Des villageois réclament leurs fusils de chasse    Espagne : La nouvelle gauche s'en prend à la monarchie    Les subventions maintenues : A la recherche de l'argent «fantôme»    MEDEA: Hommage au colonel Tayeb Bougacemi    4e session des consultations politiques algéro-polonaises : Elle se tient aujourd'hui en pologne    Une culture des obstacles    FIFA : L'heure de Platini ?    Bedoui : L'Etat existe pour traduire dans la réalité une politique conforme aux vœux de la Nation    A l'invitation de M.Lamamra : Le ministre des AE du Sultanat d'Oman aujourd'hui à Alger    LFC 2015 : Ce que prévoit la loi en matière fiscale    L'abandon n'est pas à l'ordre du jour !    Cap sur une nouvelle dynamique à l'investissement productif    Djaballah revient à la charge    "Ultime" report du procès d'officiers pro-Gbagbo    Trois arrestations et saisie d'un important lot d'armes par la gendarmerie    20 cliniques privées fermées à Alger    Un plan canicule quasi inexistant    Obama appelle à maintenir la "pression" sur les shebab    Réunion le 5 août des ministres de la ligue arabe    Le CIO élit cette semaine la ville hôte    L'assainissement des institutions en marche    Al warda dévoilé pour la 1re fois mardi    Des troupes de la rive nord de la Méditerranée au 7eme festival maghrébin de musique andalouse à Koléa    Le Prix du président de la République du journaliste professionnel vient consolider les réformes du secteur    Une 37e édition sous le signe "Une Nation, Un peuple"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

On apprend le coréen
Centre d'enseignement intensif des langues à Alger
Publié dans El Watan le 27 - 06 - 2012

Le Centre d'enseignement intensif des langues, de l'université d'Alger 2, dispense pour la première fois, depuis avril dernier,
des cours de langue coréenne au grand bonheur des intéressés.
Ils sont pas moins de 55 élèves à suivre des cours de coréen dispensés par le professeur Bohyn Kim. Il s'agit du premier cours officiel de la langue coréenne à Alger, soutenu par le projet gouvernemental de la Corée, en l'occurrence, par le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme, et ce, selon la convention entre l'université d'Alger 2 et l'université Pai Chai, en Corée. Bohyn Kim est convaincue que les jeunes Algériens sont nombreux à s'intéresser à la culture et à la langue coréenne. «Ce cours, explique-t-elle, est ouvert à la demande croissante d'un fan-club de K-POP des Algériens. Si cette année, uniquement deux classes ont été constituées, il n'en demeure pas moins que le nombre de classe augmentera lors de la prochaine session, en septembre prochain.»
Samedi dernier, lors de la clôture de cette première session des cours de coréen, les élèves ont eu droit à une présentation de l'histoire du temps moderne de la Corée, comparée à celle de l'Algérie, suivi de la projection d'un film coréen intitulé Frères de sang, réalisé, en 2004, par Kang Je-Gyu .
Avec ce programme, les présents ont pu découvrir certaines similitudes entre l'histoire de la Corée et de l'Algérie, à travers la colonisation, la guerre entre le Sud et le Nord. Bohyn Kim explique qu'à travers le film sur la guerre de la Corée, «le 25 juin est le jour où a commencé cette guerre féroce, nous voulions montrer aux étudiants le passage que la Corée a connu jusqu'à aujourd'hui. Je leur ai donné une petite idée sur notre histoire. Ils sont jeunes, et l'avenir de l'Algérie est entre leurs mains. J'étudie personnellement la littérature algérienne au master chez nous, et la société algérienne, ses traditions et sa religion me passionnent depuis toujours, et j'aimerais échanger ces passions avec ces jeunes Algériens», conclut-elle d'un ton passionné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.