Commerce extérieur: des simplifications douanières et fiscales pour les entreprises    Une relation stratégique globale    LE TAUX DE CHOMAGE EN BAISSE A 9,9% EN AVRIL 2016 : Les femmes toujours plus touchées    Ghezzal relégué en réserve, écarté pour le match du Benfica    Echos des Jeux olympiques 2016    La gifle    PRISE EN CHARGE DE FAMILLES SINISTREES DE L'INCENDIE DE BAB EL OUED : Bedoui donne des instructions au wali Zoukh    MEDEA : Un bus se renverse, 7 morts et 28 blessés    Secousses telluriques à Ain Defla et à Chlef    Une contribution majeure au rayonnement du cinéma arabe    «Loulou'a saoudae» lauréate de la 13e édition    Syrie : des rebelles commencent à se rendre à l'armée syrienne à Alep    Ben Yedder file au Séville FC    RSF dénonce les rafles de journalistes en Turquie    Des clubs très actifs malgré la crise financière    Amour du Croate sur sa valeur    Syrie: des "dizaines de familles" quittent Alep    Turquie/Erdogan aux Occidentaux : «Mêlez-vous de vos affaires»    Etat des lieux du secteur du tourisme à Tizi Ouzou / La médaille et son revers !    Education nationale : il concerne 5 098 postes à pourvoir / Un autre concours de recrutement    Algérie: Aux obsèques de Boualem Bessaieh, la poignée de main entre A. Layada et A. Haddad    Boualem Bessaïh inhumé hier à El Alia    Repères    en bref...    Terrorisme: Rabat va fournir des armes au Niger pour lutter contre Boko Haram    Tizi Ouzou/ Menace sur le bijou d'Ath Yenni    50 milliards de dollars pour la bataille de l'eau    La SNTF renforce ses dessertes de la banlieue algéroise    La course à la Maison-Blanche est lancée !    Constantine : Boudiaf ordonne une enquête à l'hôpital Didouche-Mourad    Les "Ath Tuderth" ne désespèrent pas de retrouver Nihal    Ghezzal - OL, c'est le divorce    Une loi sur la protection des données personnelles    Aucun militant du FNA ne paie sa cotisation    Abdesselam Chelghoum appelle à l'investissement dans les filières agricoles    EnquÃate-Témoignages    Autodétermination au Sahara Occidental    Université Djilali-Bounaâma de Khemis Miliana    FC Barcelone    Boualem Bessaieh inhumé, hier, à El Alia: Un des derniers «malgaches» est parti    Constantine - Ex- «Bazar du globe»: Un haut lieu du commerce transformé en décharge sauvage !    FCE : Une initiative visant à réduire la facture des importations    Gabon : La Cour constitutionnelle rejette les recours contre la candidature de Bongo    Les écologistes d'Afrique du Nord à Alger    Louh, la justice et les médias    Des ministres au pas de charge    L' artiste    Allouache interdit de discours à son hommage à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On apprend le coréen
Centre d'enseignement intensif des langues à Alger
Publié dans El Watan le 27 - 06 - 2012

Le Centre d'enseignement intensif des langues, de l'université d'Alger 2, dispense pour la première fois, depuis avril dernier,
des cours de langue coréenne au grand bonheur des intéressés.
Ils sont pas moins de 55 élèves à suivre des cours de coréen dispensés par le professeur Bohyn Kim. Il s'agit du premier cours officiel de la langue coréenne à Alger, soutenu par le projet gouvernemental de la Corée, en l'occurrence, par le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme, et ce, selon la convention entre l'université d'Alger 2 et l'université Pai Chai, en Corée. Bohyn Kim est convaincue que les jeunes Algériens sont nombreux à s'intéresser à la culture et à la langue coréenne. «Ce cours, explique-t-elle, est ouvert à la demande croissante d'un fan-club de K-POP des Algériens. Si cette année, uniquement deux classes ont été constituées, il n'en demeure pas moins que le nombre de classe augmentera lors de la prochaine session, en septembre prochain.»
Samedi dernier, lors de la clôture de cette première session des cours de coréen, les élèves ont eu droit à une présentation de l'histoire du temps moderne de la Corée, comparée à celle de l'Algérie, suivi de la projection d'un film coréen intitulé Frères de sang, réalisé, en 2004, par Kang Je-Gyu .
Avec ce programme, les présents ont pu découvrir certaines similitudes entre l'histoire de la Corée et de l'Algérie, à travers la colonisation, la guerre entre le Sud et le Nord. Bohyn Kim explique qu'à travers le film sur la guerre de la Corée, «le 25 juin est le jour où a commencé cette guerre féroce, nous voulions montrer aux étudiants le passage que la Corée a connu jusqu'à aujourd'hui. Je leur ai donné une petite idée sur notre histoire. Ils sont jeunes, et l'avenir de l'Algérie est entre leurs mains. J'étudie personnellement la littérature algérienne au master chez nous, et la société algérienne, ses traditions et sa religion me passionnent depuis toujours, et j'aimerais échanger ces passions avec ces jeunes Algériens», conclut-elle d'un ton passionné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.