5 terroristes, dont 4 femmes, capturés    APN : les débats commencent timidement    Les appréhensions des consommateurs    Ahmed Saci reçoit des professionnels et des syndicats de son secteur    Deux ONG exhortent à la mobilisation contre le racisme    Arabie Saoudite : le coup de force du roi Salmane    Le Conseil de sécurité parvient à un consensus    Le MCA à 3 points des quarts de finale    Badou Zaki rêve d'offrir une septième couronne au CRB    Le chargé de communication promu SG de la FAF    "Le nouveau système pédagogique mérite un sacrifice"    Fin de cavale pour le meurtrier de Taghzout    Des armes et des voitures récupérées    AS Monaco : Boukholda va rejoindre le LOSC et Bielsa    USA : Trump est un «psychopathe» selon Pyongyang    Oran : Des agents «Ask Me» pour guider les visiteurs    Omnisports    Aïd El-Fitr : la friperie, ce plan «B»    Alger /Bus, trains et taxis : ça roule pendant l'Aïd    News People    «Avoir 20 ans» : Spectacle algéro-français en préparation    Les assurances de Tebboune et les doutes de l'opposition    «La baisse des recettes pétrolières a asséché le système bancaire»    Pénurie d'eau : Installation d'une cellule de suivi    Belles leçons de bénévolat et d'entraide    Libye : Ghassan Salamé nommé envoyé de l'ONU    Youssef Chahed déjoue le plan de Mohammed VI    Cheikh Ben Badis et les idées reçues    Aghbalou : Le théâtre amazigh à l'honneur    Quand le Pouvoir méprise ses médias    Plan d'action du gouvernement Tebboune: L'opposition entre réserves et propositions    13es championnats d'Afrique juniors d'athlétisme: Tlemcen fin prête pour le rendez-vous continental    Après l'avance de la date de versement des pensions de retraite en prévision de l'Aïd : Entre satisfactions et réalité amère des retraités    Economie française : La croissance va s'affermir en 2017, prédit l'Insee    Fake news, rumeur et manipulation    Le TAS force la main à la FAF    Espace audiovisuel: le quiproquo!    Combien la baguette, khouya?    La bataille a déjà commencé    Les partis de la majorité optimistes    Bruxelles a évité le pire dans une "attaque terroriste"    Le groupe "Babylone" au programme    Le public séduit    La représentante du Centre du patrimoine mondial de l'Unesco à Alger    «Adapter les dispositifs aux besoins sécuritaires de la région»    Radjaâ éliminé au 3e tour des qualifications    Tebboune : «Renforcer la coopération entre le Gouvernement et le Parlement»    Arrestation des criminels et large condamnation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alfatus (Sider El Hadjar)
Les employés débrayent
Publié dans El Watan le 24 - 07 - 2006

Les travailleurs de l'entreprise publique économique Alfatus du groupe Sider El Hadjar sont en grève illimitée depuis hier. Ils revendiquent la révision des salaires des travailleurs en âge de retraite, une classification appropriée des postes de travail, une augmentation générale des salaires et la confirmation à leurs postes de travail respectifs des 117 de leurs collègues sous contrat à durée déterminée depuis plusieurs années.
A l'exception de la question des augmentations de salaires déjà en négociations à Alger depuis plusieurs jours entre la Fédération nationale des travailleurs de la métallurgie et l'employeur, les autres points ont tous été retenus. Selon Rachid Benmihoud, président-directeur général de Alfapipe, la nouvelle entreprise nouvellement créée par la Société de gestion des participations Transolb, la confirmation à leurs postes de travail respectifs des 117 agents et cadres ne pose aucun problème. « Nous avons clairement affirmé notre position sur cette question avec au titre de première étape, l'établissement d'un contrat de travail de 10 mois pour les 117 agents occasionnels. A L'issue de cette période, leur confirmation pourrait intervenir. En ce qui concerne la classification, les travailleurs ont été invités à se prononcer sur un alignement des postes en fonction de ceux existants à Ghardaïa. Si pour les retraités, le problème peut-être solutionné, il n'en est pas de même pour l'augmentation des salaires. Je ne comprends pas cette revendication », a précisé M. Benmihoub. Son incompréhension est justifiée par les négociations engagées depuis plusieurs jours entre Alfapipe et la Fédération nationale des travailleurs de la métallurgie (FNTM). Bien avancées, elles ont été quelque peu perturbées dans leur déroulement avec la dernière décision du gouvernement portant augmentation des salaires. « Devons-nous poursuivre ces négociations avec la FNTM à même d'appréhender au mieux toutes les questions sur les salaires, ou le syndicat d'Allfatus, qui inexplicablement a décidé d'une grève. N'aurait-il pas été plus judicieux d'attendre le communiqué final des négociations FNTM/Alfapipe », s'interroge M. Benmihoub. Déjà confrontée à une situation financière très critique, en charge de 2 importants contrats de fourniture de tubes et de la nécessité de respecter les délais impartis pour fournir un reliquat de 20 km de tubes (contrat russe), Alfatus agonise. Selon de nombreux travailleurs, cette grève inopportune serait l'œuvre de certains animés par des desseins politiques dans la perspective des élections locales de 2007. En attendant, les machines et les expéditions sont totalement à l'arrêt à Alfatus. « Nous avons conseillé à nos camarades de Alfatus de ne pas entamer leur grève puisque leurs revendications sont déjà prises en charge. En tous les cas, leur grève est mal venue. Elle nuit à l'avenir de l'entreprise et celui des 117 agents occasionnels qui auraient pu signer un contrat de 10 mois à l'issue duquel ils seraient permanisés », a déclaré Aïssa Menadi, secrétaire général de la plateforme syndicale UGTA de Sidi Amar. Il a par ailleurs annoncé que Metal Steel a revu à la hausse sa soumission portant acquisition de Alfatus et pipe gaz Ghardaïa.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.