CAN-2015 : le Maroc met en place un dispositif anti-Ebola    Les lignes ne bougeront qu'à long terme    Dame de cœur, des duos de charme à la conquête des mélomanes    Une seule voix face au pouvoir    Abada annule sa sortie à Oran    La délégation algérienne regagne Alger    Quelles assurances contre la violence?    Cinq joueuses évoluant en France en renfort    Quand les "puissants" cafouillent    Le ministre marocain Mezouar tente de saboter les négociations d'Alger    Nos deux derniers diplomates libérés    Hausse de plus de 4% en juillet    L'entité sera-t-elle reprise à 100% par l'Etat?    L'Algérie pourrait exporter son pétrole vers le Venezuela    La Constitution en pole position    Au souvenir de Maître Chakir Bensmaïa    Le spectacle El Aârdha ou la fin en soi par le prisme de la mort    La Fouine tourne un clip à Bab El Oued    160 vaches abattues    Une décharge publique contrôlée en chantier à Tazrouk    4 427 bâtisses expertisées    Le FMI verse un nouveau prêt à l'Ukraine malgré les risques    Conformément aux dispositions de la Constitution : Ouverture mardi de la session d'automne 2014 du Parlement    Une nouvelle tragédie aérienne frappe l'Algérie : Crash d'un avion-cargo ukrainien au sud de l'aéroport de Tamanrasset    Depuis la disparition du vol MH370 : Malaysia Airlines a doublé ses pertes    Groupe Sonatrach : 18 découvertes d'hydrocarbures réalisées durant les huit premiers mois de 2014    Gaz : "Forts risques" pour les livraisons en hiver vers l'Europe    Abrogation de l'article 87 Bis du Code du travail : Quel impact sur l'économie nationale ?    Jijel : La plage du "Grand Phare", numéro 1 au hit-parade des plages    4 blessés dans trois accidents de la circulation    1700 hectares de végétation partis en fumée depuis juin    Prochaine sortie d'« El Wahrani »    Accroissement de la dépense publique et tensions budgétaires    «Preuve de l'engagement de l'Etat à promouvoir les droits humains»    Hausse en juillet de plus de 4 % du trafic de marchandises au port d'Alger (EPAL)    Algérie:Les deux derniers otages enlevés au Mali libérés (MAE)    Dans un communiqué rendu public jeudi dernier    Crash d'un avion Ukrainien au sud de l'aéroport de Tamanrasset    Qatar    FESTIVAL NATIONAL DE LA POéSIE MELHOUN DE MOSTAGANEM    BRÈVES de l'Ouest    À deux semaines de la rentrée scolaire    Justice : Nouvelles nominations    Ghoulam forfait contre l'Ethiopie et le Mali    Hommage à l'œuvre du regretté M'Hamed Benguettaf    9e FESTIVAL NATIONAL DU THÉÂTRE PROFESSIONNEL D’ALGER    GUELMA    RENTRÉE SCOLAIRE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Alfatus (Sider El Hadjar)
Les employés débrayent
Publié dans El Watan le 24 - 07 - 2006

Les travailleurs de l'entreprise publique économique Alfatus du groupe Sider El Hadjar sont en grève illimitée depuis hier. Ils revendiquent la révision des salaires des travailleurs en âge de retraite, une classification appropriée des postes de travail, une augmentation générale des salaires et la confirmation à leurs postes de travail respectifs des 117 de leurs collègues sous contrat à durée déterminée depuis plusieurs années.
A l'exception de la question des augmentations de salaires déjà en négociations à Alger depuis plusieurs jours entre la Fédération nationale des travailleurs de la métallurgie et l'employeur, les autres points ont tous été retenus. Selon Rachid Benmihoud, président-directeur général de Alfapipe, la nouvelle entreprise nouvellement créée par la Société de gestion des participations Transolb, la confirmation à leurs postes de travail respectifs des 117 agents et cadres ne pose aucun problème. « Nous avons clairement affirmé notre position sur cette question avec au titre de première étape, l'établissement d'un contrat de travail de 10 mois pour les 117 agents occasionnels. A L'issue de cette période, leur confirmation pourrait intervenir. En ce qui concerne la classification, les travailleurs ont été invités à se prononcer sur un alignement des postes en fonction de ceux existants à Ghardaïa. Si pour les retraités, le problème peut-être solutionné, il n'en est pas de même pour l'augmentation des salaires. Je ne comprends pas cette revendication », a précisé M. Benmihoub. Son incompréhension est justifiée par les négociations engagées depuis plusieurs jours entre Alfapipe et la Fédération nationale des travailleurs de la métallurgie (FNTM). Bien avancées, elles ont été quelque peu perturbées dans leur déroulement avec la dernière décision du gouvernement portant augmentation des salaires. « Devons-nous poursuivre ces négociations avec la FNTM à même d'appréhender au mieux toutes les questions sur les salaires, ou le syndicat d'Allfatus, qui inexplicablement a décidé d'une grève. N'aurait-il pas été plus judicieux d'attendre le communiqué final des négociations FNTM/Alfapipe », s'interroge M. Benmihoub. Déjà confrontée à une situation financière très critique, en charge de 2 importants contrats de fourniture de tubes et de la nécessité de respecter les délais impartis pour fournir un reliquat de 20 km de tubes (contrat russe), Alfatus agonise. Selon de nombreux travailleurs, cette grève inopportune serait l'œuvre de certains animés par des desseins politiques dans la perspective des élections locales de 2007. En attendant, les machines et les expéditions sont totalement à l'arrêt à Alfatus. « Nous avons conseillé à nos camarades de Alfatus de ne pas entamer leur grève puisque leurs revendications sont déjà prises en charge. En tous les cas, leur grève est mal venue. Elle nuit à l'avenir de l'entreprise et celui des 117 agents occasionnels qui auraient pu signer un contrat de 10 mois à l'issue duquel ils seraient permanisés », a déclaré Aïssa Menadi, secrétaire général de la plateforme syndicale UGTA de Sidi Amar. Il a par ailleurs annoncé que Metal Steel a revu à la hausse sa soumission portant acquisition de Alfatus et pipe gaz Ghardaïa.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.