Algérie: Abdesselam Bouchouareb appelle les investisseurs US à faire confiance aux jeunes entrepreneurs algériens    Maroc: la menace terroriste n'est pas "directe" selon le ministre de l'intérieur (M.Hassad)    Algérie - Sonatrach réalisera son premier forage offshore en 2015    Un «Travel Warning» du Quai d'Orsay ravive la tension entre Rabat et Paris    Ebola: Premiers tests du vaccin en Suisse    Ils ont marché hier à Tizi Ouzou    Ça va bouger devant    JSMB    Après les élections législatives    L'Egypte établit une zone-tampon à sa frontière avec Ghaza    Téhéran dément qu'un accord soit "finalisé"    "C'est une nouvelle page que nous allons ouvrir"    Devant la poursuite des combats en Libye    Le mal africain    Alors qu'il prendra part au premier stage FIFA au Qatar    Il a remis ses lettres de créance au Président Bouteflika    L'APN adopte la Loi de finances 2015    Bouchouareb répond à la Banque mondiale    Sonatrach signe avec 5 compagnies étrangères    Près de 500 conteneurs "abandonnés" au port de Béjaïa    Quatre narcotrafiquants tués par l'armée à Adrar    Un toit pour 1080 familles    Près de 40.000 cas chaque année    Le ministre de la Pêche était hier à Boumerdès    Les "favelas"à l'algérienne    "L'Etat soutiendra les éditeurs"    Algérie - La guerre est ouverte entre le général Abdelghani Hamel et Tayeb Belaiz    Fruits et légumes : Des augmentations de prix «passagères» qui durent !    Football - Ligue 1 : Malheur aux vaincus    Théoriser la non-Présidence    Ouled El-Houma    POLITIQUE ÉTRANGÈRE DU PAYS    CE MONDE QUI BOUGE    II FUT INSTRUCTEUR DE SAMORA MACHEL    USM Alger    Sous la menace d’une suspension qui le priverait du choc face à l’ES Tunis    Trucs et astuces    Passeport : Le timbre fixé à 6000 DA, et plus de 3 000 000 de dossiers déposés    Nouvelle ville de Hassi Messaoud : Un groupement d'entreprises algériennes pour la réalisation des VRD    Abrogation de l'article 87 bis : Trois millions de travailleurs concernés    DIGOUTAGE    Le coup de bill’art du Soir    Université de Guelma    Le dialogue «pour garantir la cohésion nationale»    L'Entente veut assouvir sa soif de trophées majeurs    Les associations sauvent des programmes officiels rebattus    Les collines oubliées    En finir avec les redondances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Alfatus (Sider El Hadjar)
Les employés débrayent
Publié dans El Watan le 24 - 07 - 2006

Les travailleurs de l'entreprise publique économique Alfatus du groupe Sider El Hadjar sont en grève illimitée depuis hier. Ils revendiquent la révision des salaires des travailleurs en âge de retraite, une classification appropriée des postes de travail, une augmentation générale des salaires et la confirmation à leurs postes de travail respectifs des 117 de leurs collègues sous contrat à durée déterminée depuis plusieurs années.
A l'exception de la question des augmentations de salaires déjà en négociations à Alger depuis plusieurs jours entre la Fédération nationale des travailleurs de la métallurgie et l'employeur, les autres points ont tous été retenus. Selon Rachid Benmihoud, président-directeur général de Alfapipe, la nouvelle entreprise nouvellement créée par la Société de gestion des participations Transolb, la confirmation à leurs postes de travail respectifs des 117 agents et cadres ne pose aucun problème. « Nous avons clairement affirmé notre position sur cette question avec au titre de première étape, l'établissement d'un contrat de travail de 10 mois pour les 117 agents occasionnels. A L'issue de cette période, leur confirmation pourrait intervenir. En ce qui concerne la classification, les travailleurs ont été invités à se prononcer sur un alignement des postes en fonction de ceux existants à Ghardaïa. Si pour les retraités, le problème peut-être solutionné, il n'en est pas de même pour l'augmentation des salaires. Je ne comprends pas cette revendication », a précisé M. Benmihoub. Son incompréhension est justifiée par les négociations engagées depuis plusieurs jours entre Alfapipe et la Fédération nationale des travailleurs de la métallurgie (FNTM). Bien avancées, elles ont été quelque peu perturbées dans leur déroulement avec la dernière décision du gouvernement portant augmentation des salaires. « Devons-nous poursuivre ces négociations avec la FNTM à même d'appréhender au mieux toutes les questions sur les salaires, ou le syndicat d'Allfatus, qui inexplicablement a décidé d'une grève. N'aurait-il pas été plus judicieux d'attendre le communiqué final des négociations FNTM/Alfapipe », s'interroge M. Benmihoub. Déjà confrontée à une situation financière très critique, en charge de 2 importants contrats de fourniture de tubes et de la nécessité de respecter les délais impartis pour fournir un reliquat de 20 km de tubes (contrat russe), Alfatus agonise. Selon de nombreux travailleurs, cette grève inopportune serait l'œuvre de certains animés par des desseins politiques dans la perspective des élections locales de 2007. En attendant, les machines et les expéditions sont totalement à l'arrêt à Alfatus. « Nous avons conseillé à nos camarades de Alfatus de ne pas entamer leur grève puisque leurs revendications sont déjà prises en charge. En tous les cas, leur grève est mal venue. Elle nuit à l'avenir de l'entreprise et celui des 117 agents occasionnels qui auraient pu signer un contrat de 10 mois à l'issue duquel ils seraient permanisés », a déclaré Aïssa Menadi, secrétaire général de la plateforme syndicale UGTA de Sidi Amar. Il a par ailleurs annoncé que Metal Steel a revu à la hausse sa soumission portant acquisition de Alfatus et pipe gaz Ghardaïa.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.