«L'Algérie mobilisée pour éradiquer le terrorisme en Afrique»    «Les journalistes algériens sont les premières victimes du terrorisme»    Gourcuff ne désespère pas sur un retour de Slimani    Wallemme veut sa première victoire    Les Fennecs attendent les Eléphants    Enjeux et perspectives liés à l‘exploitation du gaz et pétrole de schiste    Le FLN annonce sa participation à la conférence du consensus du FFS    Des axes fondamentaux    Salle de spectacles de Constantine    La commission du relogement poursuit le traitement des dossiers    «La sécurité est une responsabilité collective à Ghardaïa»    CAN-2015/quarts de finale : Le Mali et la Guinée auraient dû être départagés aux tirs au but (Le Roy)    Parlement: La session d'automne 2014 était "fructueuse" eu égard aux projets de loi adoptés (ministre)    Une délégation du ministère de l'Intérieur français en visite à la Sûreté de wilaya d'Oran    Le nouveau roi d'Arabie saoudite imprime sa marque    Le FNI finalise l'acquisition de 51% du capital de Djezzy    Egypte: 30 morts dans des attaques terroristes coordonnées et des heurts (responsables)    Froid et pluie jusqu'à lundi au nord du pays    « Les terrasses » de Merzak Allouache à la conquête de l'Amérique    « Noces de sang » de Lorca ravit les Annabis    Quarté - Quintescope    L'ancien Parlement participera au dialogue    Nouba Zidane pour Mezghenna    Le Gambien Gassama au sifflet    Le gaz de schiste pollue déjà. Le CPP en est la première victime (vidéo)    TRAIT D'UNION : Quand vous dites complot !    PARCE QUE IL A REFUSE D'ETRE ''CHARLIE " : Un enfant de 8 ans accuse "d'apologie du terrorisme" en France    Algérie-France:Le FCE appelle au renforcement du partenariat entre les entreprises des deux pays    TERRORISME : Daech recrute des djihadistes au Maroc, l'Algérie s'en mêle    LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE DROGUE : Saisie de 17 tonnes de kif et de 71000 comprimés de psychotropes en 2014    ORAN : Un jeune homme poignardé lors d'une rixe à Ain Beida    L'Algérie meilleure attaque    L'euro se stabilise face au dollar avant la publication des chiffres de la croissance aux Etats-Unis    Les prix du pétrole montent un peu vendredi mais reste faibles    Lutte contre la contrebande : 11 contrebandiers arrêtés et 4 véhicules tout-terrain saisis à Djanet et à El Oued (MDN)    Artisanat : près d'un millions d'empois d'ici cinq ans    Fervent hommage de la France aux journalistes Algériens    Algérie:L'OPGI procède au recensement des logements sociaux vendus au marché noir    Ligue 1 Mobilis (18e journée) : ES Sétif-MC El Eulma avancé à 15h00    Partenariat entre Sonatrach et GE pour la fabrication d'équipements liés à l'industrie pétrolière et gazière    Gaz de schiste: Ksentini préconise de s'en remettre aux experts nationaux et internationaux    L'Algérie propose le boycott du forum de Crans-Montana prévu dans la ville occupée de Dakhla    Ressources en eau: il n'y aura pas d'austérité pour le secteur (ministre)    L'Emir Abdelkader n'était aucunement affilié à la franc-maçonnerie (Témoignage)    La grève des 8 jours a contribué à l'internationalisation de la cause algérienne (Bitam)    Gaz de schiste: rassemblement à Ouargla et poursuite de la contestation à In-Salah    Amar Saadani en mauvaise posture    Tunisie:16 individus arrêtés et un fusil de chasse saisi à Zaghouan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Anciens combattants du Moyen-Orient
« Nous sommes délaissés »
Publié dans El Watan le 07 - 10 - 2004

« Il est humiliant de voir certains héros vivre dans une situation précaire. » Cette phrase sortie de la bouche d'un ancien général et ancien officier combattant, en l'occurrence Belkacem Mazouzi, renseigne bien sur ce que sont devenus les anciens combattants du Moyen-Orient.
En des termes plus clairs, lors d'une conférence de presse tenue hier au siège du quotidien El Moudjahid, le président de l'Organisation nationale des anciens combattants du Moyen-Orient (ONACMO), Kaci Ramdane, qui était lui-même à cette époque-là un appelé qui a participé à cette guerre, regrette qu'il n'est accordé à ces guerriers aucune reconnaissance historique de leur statut et ce malgré les maintes interpellations des pouvoirs publics. « Des milliers d'Algériens ont participé à la guerre de 1973 parmi lesquels se trouvaient beaucoup de jeunes appelés et qui n'ont reçu aujourd'hui aucune reconnaissance », se plaint M. Kaci. C'est ainsi qu'ils demandent « une reconnaissance historique » de leur participation à cette guerre communément appelée « la guerre du transit ». « L'Algérie doit reconnaître ces jeunes en leur attribuant leurs droits en tant que tel », estime M. Kaci. Ce dernier explique qu'après l'échec de la guerre de 1967 appelée la guerre des Six jours ou du Km 101, l'Union arabe de cette époque avait décidé de faire une force d'union et l'Algérie avait alors décidé d'envoyer quelques soldats de la 8e BB de Constantine pour combattre Israël. Dans son intervention, le vice-président du Sénat, Abderrezak Bouhara, a dressé la genèse de cette guerre en mettant l'accent sur le rôle qu'avait joué l'Etat algérien en établissant un lien avec ce qu'a joué comme rôle également l'Egypte dans la guerre de Libération nationale. « La forte invasion qu'a effectuée Israël sur l'Egypte en occupant une partie de son territoire avait nécessité la solidarité des peuples arabes », a estimé M. Bouhara tout en soulignant que « cette invasion était une opération complotée » qui avait pour cible l'Egypte, car celle-ci militait pour les droits des peuples arabes. M. Bouhara considère que c'est la stratégie qui était utilisée en 1956 en Algérie qui a été appliqué en 1967 en Egypte. Il soulignera également que l'Algérie était en état de guerre contre Israël depuis cette date. Toujours est-il, selon M. Bouhara qui préfère qualifier la guerre de 1973 qui a permis la récupération des terres arabes envahies par les Israéliens en 1967 ainsi que la réouverture du canal de Suez, de guerre d'usure, le mérite dans la réussite dans cette guerre revient à l'ancien président Djamel Abdel Nasser.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.