Réunion Opep/non-Opep dimanche à Vienne    Algérie : Vers la naissance d'une industrie automobile sur les décombres des importations    Messahel participe à la 10ème session de la réunion des pays voisins de la Libye    Six éléments de soutien aux groupes terroristes interceptés à Boumerdès (MDN)    DIVERSIFICATION ECONOMIQUE : Oxford Business fait le bilan de l'Algérie pour l'année 2016    SOUS-TRAITANCE : Conventions entre Sonatrach et deux groupes industriels publics    Zone d'El Guerguarat : La situation risque de s'aggraver    NIGERIA : Au moins 90 tués par erreur    ONPI : Impératif de mise en place d'une commission ad hoc    Ligue1 Mobilis : Le live de la 16ème journée    West Ham: Payet ne sera pas bradé    CAN 2017 : L'Algérie est désormais dos au mur    Primaire de la gauche française : "Oui, il faut davantage nous protéger"    Algérie- En forte décélération au 3e trimestre 2016, l'activité hors hydrocarbure tire la croissance vers le bas    Tevez donne son avis sur le retard de la prolongation de Messi    Ecoles fermées à cause de la neige et la pluie / Benghebrit : «Les cours seront rattrapés»    Chômage, gaz et transport : Chréa va-t-elle enfin pouvoir respirer ?    Musique / Othmane Bali ou la leçon de luth    Deux terroristes arrêtés par l'ANP non loin d'Azazga    Fekhar maintient sa grève de la faim    "À notre niveau, nous n'avons aucun problème"    Fin de mission pour Leekens    Les deux scénarios pour se qualifier en quarts de finale    Abdoun décline une offre du WA Casablanca    Donald Trump, 45e président des Etats-Unis    L'Algérie pour l'accélération du processus de paix au Mali    Le HCR et l'OIM lancent une nouvelle stratégie    4 personnes mortes asphyxiées au monoxyde de carbone    Deux ouvriers ont trouvé la mort    Tension sur le gaz butane    FLN : la base ne se calme pas    EnquÃate-Témoignages    Zidane Mohamed El-Amine (capitaine d'équipe du RC Relizane) ;    LE PRÉSIDENT DU MSP, ABDERREZAK MOKRI, AU SOIR D’ALGÉRIE :    PRÉVU EN AVRIL PROCHAIN    Emploi: De plus en plus d'universitaires optent pour la police    Bedoui à propos des violences dans les nouvelles cités: Des «actes isolés» amplifiés par les médias et réseaux sociaux    Plusieurs axes routiers bloqués par la neige    Début de la bataille des frontières    Festival international des programmes audiovisuels à Biarritz    Avant-premières des films universels    Le président Bouteflika condamne «avec la plus grande fermeté»    La CNAS a réalisé des résultats importants    Les Etats-Unis renouvellent leur gratitude à l'Algérie    Les islamistes misent sur 180 sièges    "Le voyage de Keltoum" de Anis Djaâd en compétition    Hamza Bounoua expose    Les télévisions privées et les législatives 2017    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Site web-www.culturedzmaana.com
Association de bienfaiteurs
Publié dans El Watan le 21 - 02 - 2008

Partant de l'idée qu'à plusieurs on pousse toujours mieux, ce site est l'une des tribunes de la culture underground. Culture DZ Maana est, au départ, une association basée à Constantine. Pour ses créateurs, Internet est bien plus qu'un espace d'expression : un lieu pour faire bouger les choses, à leur manière.
Après avoir occupé un blog pendant plusieurs mois, ils ont créér leur site web en avril 2007. Le nom de l'association, il faut le lire en algérien : culture dezz maâna ! D'une pierre deux coups, un DZ qui fait référence à l'Algérie et à un célèbre dicton de chez nous (dezz maâhoum, pousse avec eux). Comme l'expliquent les concepteurs du site, le « but premier est de ranimer la vie culturelle en Algérie » et donc, au passage, « encourager ceux qui créent, ceux qui nous font rêver ou qui peuvent nous faire rêver, ceux qui nous font vibrer ou qui peuvent nous faire vibrer...nous sommes des passionnés de passionnés ! » Sur la page d'accueil du site, on peut lire en grands caractères : Le journal de l'association Culture DZ Maana. Ses concepteurs expliquent qu'en l'absence de vie culturelle « mis à part les quelques excellents festivals de musique une fois par an, la culture à Constantine reste un souvenirs pour les anciens et un rêve pour les plus jeunes ». Le taureau est donc pris par les cornes : « Au lieu d'attendre qu'on nous organise quelque chose d'intéressant, sachant que l'attente aurait pu être très longue, nous avons décidé de le faire nous-mêmes. » Les « dezzeurs » (pousseurs) ne se mettent pas en colère pour autant, simplement, ils ne se résignent pas à leur sort culturel : « Avouons aussi qu'il y a plein d'expositions de livres très intéressants à condition bien sûr d'aimer : les livres de cuisine, les livres d'informatique ‘‘comment utiliser Windows 3.11'', les livres de médecine des années 80 (très dangereux d'ailleurs)… » Ces jeunes constantinois ont choisi de faire dans la simplicité. Le site est, en effet, peu élaboré, pas de graphisme sophistiqué, ni éclats de couleurs. Juste des nuances de beige et de sable, à tel point qu'à la première visite on s'attend à un espace qui vanterait le tourisme au Sahara. Il est fort à parier que le manque de moyens y est pour quelque chose, mais il faut bien avouer que le manque de « tapage » technique va parfaitement avec l'esprit de l'association. Les « dezzeurs » préfèrent se faire remarquer grâce à leurs idées et leurs espérances. Le site ne manque pas pour autant de convivialité. Une ambiance bon enfant règne sur les lieux. Beaucoup d'internautes qui laissent des messages sont des habitués. A force de se fréquenter, ils deviennent des « dezzeurs » en puissance. Leurs commentaires peuvent être consultés dans la rubrique « Comments », tout en bas, à gauche, ainsi que dans les archives à droite. En haut, encore à gauche, dans « Recently », on accède aux dernières nouvelles de la vie culturelle constantinoise et algérienne en général. La plus récente concerne le Musée de Cirta qui « fait ses valise » : tournées dans les écoles de la ville pour faire connaître ses richesses aux enfants et aux adolescents. A droite, un menu. En sous-rubriques : Best of « Refrains » contient des passages de chansons algériennes, généralement du raï, dont les paroles sont surprenantes. C'est de ce côté qu'on peut connaître l'association, contacter ses membres et s'inscrire si l'on est motivé pour pousser ! Après les archives, d'autres sous-rubriques d'actualité, dont « Cinéma, Concerts, Littérature, Mets ton casque, Moussika, Inclassable ou encore, Sous les projecteurs » pour les artistes, poètes et musiciens qui veulent se faire connaître... un lien vers le documentaire de l'association « La vie culturelle à Constantine ». Enfin, des liens vers les sites préférés des pousseurs. Une seule remarque est nécessaire concernant les intitulés des rubriques : les pousseurs avaient bien démarré dans le blog avec Coup de Guelb et Nedjma Bel'hchich. Dommage que sur le site, les titres soient à la limite du sérieux ! Mais pour finir sur une pointe d'humour et d'optimisme, dans le menu, là où l'association est présentée, on peut lire : « Oh toi ! Le ou la ‘‘CULTURiste'' qu'on envoie tout le temps pousser avec eux, rejoins-nous et Dezzons tous ensemble, peut-être que ca avancera ! » Les pousseurs ont tout compris. Espérons que de nombreux internautes liront ce passage et comprendront que partout en Algérie, on peut se mettre à plusieurs pour mieux pousser...

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.