La FAF officialise la nomination de Madjer au poste de sélectionneur national    Près de 4.000 dossiers d'investissements en 9 mois    L'accord Hamas/Fatah au menu de l'Onu    Le Brent à plus de 58 dollars mercredi à Londres    Les métiers de l'agriculture attirent de plus en plus les jeunes    Ligue 1 Mobilis - 7e journée : Le CSC prospère, la JSK espère, le MCA décélère    Alger : Le vieux bâti se régénère    Festival international de musique symphonique : Le chant lyrique d'opéra à l'honneur    Paiement en ligne : Les établissements financiers fin prêts    Espagne : Des milliers de manifestants catalans dans la rue    Gestion des catastrophes naturelles : La responsabilité des collectivités locales    Production de ciment : Objectif : 20 millions de tonnes/an    Cyclisme/Tour d`Algérie 2017: les étapes du tour    9e championnat arabe de Kick-boxing en Jordanie: qualification de 9 athlètes algériens aux derniers tours    Sahara occidental: arrivée de Köhler aux camps de réfugiés sahraouis    Fédération de France du FLN: les cotisations ont grandement contribué au financement la Révolution    Selon le vice-président de la HIISE: «70 % des candidats n'ont aucun niveau scolaire»    SuperCoupe : ESS – CRB au stade Chahid Hamlaoui    Le XV national vise la victoire en Zambie    «Pourquoi le Maghreb est essentiel pour la France»    Les principaux projets sidérurgiques en cours de réalisation    Des écoles manquent de mobilier et d'agents d'entretien    Une consécration méritée    Premier ministère : La communication par le démenti    L'aveu de Derbal    Les énergies renouvelables, une nécessité pour l'économie tunisienne (ministre)    Boukhari réaffirme la participation de la RASD au prochain sommet UA-UE    En prévision du match contre l'USMA Ammouta (entraîneur du WAC) : «Tous mes joueurs sont prêts»    Blessé au mollet    Le marbré    Soutien aux groupes terroristes: Un élément arrêté à Jijel    Journée Mondiale de l’Alimentation    Tendances    ACTUCULT    L'arrêté sur l'appel à candidature publié au Journal Officiel    Près de 50 morts dans deux attaques    Un président cynique jusqu'au bout des ongles    Qui veut la "mort" de l'Algérie?    Création prochaine de quatre forêts récréatives au titre de l'investissement privé    Djibouti envoie une équipe médicale et quatre tonnes de médicaments    Le programme du gouvernement face à la contrainte du financement    La rançon de l'urne    Une cinquantaine de participants au Salon national des amateurs de collection    Tahya ya Didou, le film de commande le plus réussi du cinéma    La production nationale dans un timbre-poste    Béjaïa se souvient de Fatima Bedar    Apprenons à valoriser notre temps des loisirs    Vaincre les antagonismes politiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Site web-www.culturedzmaana.com
Association de bienfaiteurs
Publié dans El Watan le 21 - 02 - 2008

Partant de l'idée qu'à plusieurs on pousse toujours mieux, ce site est l'une des tribunes de la culture underground. Culture DZ Maana est, au départ, une association basée à Constantine. Pour ses créateurs, Internet est bien plus qu'un espace d'expression : un lieu pour faire bouger les choses, à leur manière.
Après avoir occupé un blog pendant plusieurs mois, ils ont créér leur site web en avril 2007. Le nom de l'association, il faut le lire en algérien : culture dezz maâna ! D'une pierre deux coups, un DZ qui fait référence à l'Algérie et à un célèbre dicton de chez nous (dezz maâhoum, pousse avec eux). Comme l'expliquent les concepteurs du site, le « but premier est de ranimer la vie culturelle en Algérie » et donc, au passage, « encourager ceux qui créent, ceux qui nous font rêver ou qui peuvent nous faire rêver, ceux qui nous font vibrer ou qui peuvent nous faire vibrer...nous sommes des passionnés de passionnés ! » Sur la page d'accueil du site, on peut lire en grands caractères : Le journal de l'association Culture DZ Maana. Ses concepteurs expliquent qu'en l'absence de vie culturelle « mis à part les quelques excellents festivals de musique une fois par an, la culture à Constantine reste un souvenirs pour les anciens et un rêve pour les plus jeunes ». Le taureau est donc pris par les cornes : « Au lieu d'attendre qu'on nous organise quelque chose d'intéressant, sachant que l'attente aurait pu être très longue, nous avons décidé de le faire nous-mêmes. » Les « dezzeurs » (pousseurs) ne se mettent pas en colère pour autant, simplement, ils ne se résignent pas à leur sort culturel : « Avouons aussi qu'il y a plein d'expositions de livres très intéressants à condition bien sûr d'aimer : les livres de cuisine, les livres d'informatique ‘‘comment utiliser Windows 3.11'', les livres de médecine des années 80 (très dangereux d'ailleurs)… » Ces jeunes constantinois ont choisi de faire dans la simplicité. Le site est, en effet, peu élaboré, pas de graphisme sophistiqué, ni éclats de couleurs. Juste des nuances de beige et de sable, à tel point qu'à la première visite on s'attend à un espace qui vanterait le tourisme au Sahara. Il est fort à parier que le manque de moyens y est pour quelque chose, mais il faut bien avouer que le manque de « tapage » technique va parfaitement avec l'esprit de l'association. Les « dezzeurs » préfèrent se faire remarquer grâce à leurs idées et leurs espérances. Le site ne manque pas pour autant de convivialité. Une ambiance bon enfant règne sur les lieux. Beaucoup d'internautes qui laissent des messages sont des habitués. A force de se fréquenter, ils deviennent des « dezzeurs » en puissance. Leurs commentaires peuvent être consultés dans la rubrique « Comments », tout en bas, à gauche, ainsi que dans les archives à droite. En haut, encore à gauche, dans « Recently », on accède aux dernières nouvelles de la vie culturelle constantinoise et algérienne en général. La plus récente concerne le Musée de Cirta qui « fait ses valise » : tournées dans les écoles de la ville pour faire connaître ses richesses aux enfants et aux adolescents. A droite, un menu. En sous-rubriques : Best of « Refrains » contient des passages de chansons algériennes, généralement du raï, dont les paroles sont surprenantes. C'est de ce côté qu'on peut connaître l'association, contacter ses membres et s'inscrire si l'on est motivé pour pousser ! Après les archives, d'autres sous-rubriques d'actualité, dont « Cinéma, Concerts, Littérature, Mets ton casque, Moussika, Inclassable ou encore, Sous les projecteurs » pour les artistes, poètes et musiciens qui veulent se faire connaître... un lien vers le documentaire de l'association « La vie culturelle à Constantine ». Enfin, des liens vers les sites préférés des pousseurs. Une seule remarque est nécessaire concernant les intitulés des rubriques : les pousseurs avaient bien démarré dans le blog avec Coup de Guelb et Nedjma Bel'hchich. Dommage que sur le site, les titres soient à la limite du sérieux ! Mais pour finir sur une pointe d'humour et d'optimisme, dans le menu, là où l'association est présentée, on peut lire : « Oh toi ! Le ou la ‘‘CULTURiste'' qu'on envoie tout le temps pousser avec eux, rejoins-nous et Dezzons tous ensemble, peut-être que ca avancera ! » Les pousseurs ont tout compris. Espérons que de nombreux internautes liront ce passage et comprendront que partout en Algérie, on peut se mettre à plusieurs pour mieux pousser...

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.