Banque d'Algérie: Fin de fonction pour Laksaci    Economie: Le patronat veut une relance sur de nouvelles bases    Sur les 4 premiers mois: La facture du médicament en nette hausse    La SDE menace de couper l'électricité: Le complexe El Hadjar a jusqu'au 15 juin pour payer ses dettes    Bouteflika décrète un deuil de 8 jours: Décès du président sahraoui    Les Américains plus forts que Ban    Le loup devenant subitement agneau    ASM Oran- Saâdoun Mohamed: «De grands changements sont prévus»    ASM Oran - A l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance: Tournois non-stop U-11 et U-12 au stade Habib Bouakeul    Oran - Jubilé Souma Othmane ce samedi: Une juste récompense pour un gentlemen    Selon des arguments scientifiques: Ramadhan, le mardi 7 juin    Pour garantir aux estivants un séjour sans incidents: 1.600 agents de la Protection civile mobilisés pour la saison estivale    Constantine: Des cas de triche… et le quart des candidats libres absents !    Procès en appel opposant Abdelfattah Hamadache à Kamel Daoud: Le jugement mis en délibéré pour mardi prochain    «L'effet spectateur»    Alger-Budapest: décollage le 11 septembre    Neghiz recherche la bonne formule    L'EN U17 aujourd'hui face au Maroc pour le rachat    Boumerdès accueille la compétition ce week-end    Des membres du bureau politique démissionnent    Le franc-jeu du pouvoir    La Cltd réapparaît enfin    Une bombe de confection artisanale détruite à Chlef    L'Algérie sera autosuffisante d'ici fin 2016    Le baril dans l'expectative    Expo de photographies    "Good luck Algeria" projeté à Alger    L'association andalouse El Djazira en concert    Haïti : La commission électorale recommande l'annulation de la présidentielle    ....Le citoyen doit intégrer la réalité de sismicité de la région du Nord    Conseil des ministres : Le président Bouteflika préside la réunion    France - Cameroun : Ces Bleus sont angoissants et flamboyants    Profession de commissaire-priseur : Le projet de loi définit les prérogatives de cette catégorie    Philips : Une page se tourne pour le géant néerlandais de l'électronique    Procès Habré : L'ex-président tchadien condamné à la prison à vie    Organisé à Alger par la CNAS : Forum de formation et d'information en langue tamazight    Peine de prison alourdie pour le chef de l'opposition    Prochainement de nouvelles mesures    40 fumeurs meurent chaque jour en Algérie    51 morts et 1.725 blessés    Fixés pour la Fonction publique et les wilayas du Sud    L'élite se met à l'heure du "marché"    Le Président Bouteflika préside un Conseil des ministres    Vers l'apaisement    Le projet reste bloqué    11 personnes tués par un groupe armé dans l'ouest du pays    L'Anep le décernera début juillet    Ana Djazairi en tournée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Site web-www.culturedzmaana.com
Association de bienfaiteurs
Publié dans El Watan le 21 - 02 - 2008

Partant de l'idée qu'à plusieurs on pousse toujours mieux, ce site est l'une des tribunes de la culture underground. Culture DZ Maana est, au départ, une association basée à Constantine. Pour ses créateurs, Internet est bien plus qu'un espace d'expression : un lieu pour faire bouger les choses, à leur manière.
Après avoir occupé un blog pendant plusieurs mois, ils ont créér leur site web en avril 2007. Le nom de l'association, il faut le lire en algérien : culture dezz maâna ! D'une pierre deux coups, un DZ qui fait référence à l'Algérie et à un célèbre dicton de chez nous (dezz maâhoum, pousse avec eux). Comme l'expliquent les concepteurs du site, le « but premier est de ranimer la vie culturelle en Algérie » et donc, au passage, « encourager ceux qui créent, ceux qui nous font rêver ou qui peuvent nous faire rêver, ceux qui nous font vibrer ou qui peuvent nous faire vibrer...nous sommes des passionnés de passionnés ! » Sur la page d'accueil du site, on peut lire en grands caractères : Le journal de l'association Culture DZ Maana. Ses concepteurs expliquent qu'en l'absence de vie culturelle « mis à part les quelques excellents festivals de musique une fois par an, la culture à Constantine reste un souvenirs pour les anciens et un rêve pour les plus jeunes ». Le taureau est donc pris par les cornes : « Au lieu d'attendre qu'on nous organise quelque chose d'intéressant, sachant que l'attente aurait pu être très longue, nous avons décidé de le faire nous-mêmes. » Les « dezzeurs » (pousseurs) ne se mettent pas en colère pour autant, simplement, ils ne se résignent pas à leur sort culturel : « Avouons aussi qu'il y a plein d'expositions de livres très intéressants à condition bien sûr d'aimer : les livres de cuisine, les livres d'informatique ‘‘comment utiliser Windows 3.11'', les livres de médecine des années 80 (très dangereux d'ailleurs)… » Ces jeunes constantinois ont choisi de faire dans la simplicité. Le site est, en effet, peu élaboré, pas de graphisme sophistiqué, ni éclats de couleurs. Juste des nuances de beige et de sable, à tel point qu'à la première visite on s'attend à un espace qui vanterait le tourisme au Sahara. Il est fort à parier que le manque de moyens y est pour quelque chose, mais il faut bien avouer que le manque de « tapage » technique va parfaitement avec l'esprit de l'association. Les « dezzeurs » préfèrent se faire remarquer grâce à leurs idées et leurs espérances. Le site ne manque pas pour autant de convivialité. Une ambiance bon enfant règne sur les lieux. Beaucoup d'internautes qui laissent des messages sont des habitués. A force de se fréquenter, ils deviennent des « dezzeurs » en puissance. Leurs commentaires peuvent être consultés dans la rubrique « Comments », tout en bas, à gauche, ainsi que dans les archives à droite. En haut, encore à gauche, dans « Recently », on accède aux dernières nouvelles de la vie culturelle constantinoise et algérienne en général. La plus récente concerne le Musée de Cirta qui « fait ses valise » : tournées dans les écoles de la ville pour faire connaître ses richesses aux enfants et aux adolescents. A droite, un menu. En sous-rubriques : Best of « Refrains » contient des passages de chansons algériennes, généralement du raï, dont les paroles sont surprenantes. C'est de ce côté qu'on peut connaître l'association, contacter ses membres et s'inscrire si l'on est motivé pour pousser ! Après les archives, d'autres sous-rubriques d'actualité, dont « Cinéma, Concerts, Littérature, Mets ton casque, Moussika, Inclassable ou encore, Sous les projecteurs » pour les artistes, poètes et musiciens qui veulent se faire connaître... un lien vers le documentaire de l'association « La vie culturelle à Constantine ». Enfin, des liens vers les sites préférés des pousseurs. Une seule remarque est nécessaire concernant les intitulés des rubriques : les pousseurs avaient bien démarré dans le blog avec Coup de Guelb et Nedjma Bel'hchich. Dommage que sur le site, les titres soient à la limite du sérieux ! Mais pour finir sur une pointe d'humour et d'optimisme, dans le menu, là où l'association est présentée, on peut lire : « Oh toi ! Le ou la ‘‘CULTURiste'' qu'on envoie tout le temps pousser avec eux, rejoins-nous et Dezzons tous ensemble, peut-être que ca avancera ! » Les pousseurs ont tout compris. Espérons que de nombreux internautes liront ce passage et comprendront que partout en Algérie, on peut se mettre à plusieurs pour mieux pousser...

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.