Reprise du second round à Genève    Reddition d'un terroriste de l'ex-GSPC    Retour sur le début des années 90    Hocine Aït Ahmed victime d'une série d'AVC    CAN-2015 : Algérie - Sénégal Quelles possibilités pour les Verts de passer en quarts de finale ?    Grande détermination chez les Verts    Avec quel schéma et quelle attaque ?    Cet après-midi à 15h à la salle Duhail : Algérie-Arabie saoudite Signer la première victoire    Slimani out face au Sénégal    L'espoir est toujours permis    Visite du ministre des Affaires étrangères allemand en Algérie : Les relations bilatérales et d'autres sujets brûlants passés en revue    Deux ans après l'attaque terroriste à Tiguentourine : La vie reprend doucement mais sûrement    Bejaïa : Rassemblement d'environ 300 opposants à l'exploitation du gaz de schiste    Le ministre des Finances face aux députés    Le lobbying de Ali Haddad    «Notre objectif est d'offrir la meilleure contribution possible aux so    Une enveloppe de 3,54 milliards de dollars en 2014    Hocine Aït Ahmed au plus mal    Stop au mépris systématique du droit international par Israël !    Respect de la loi internationale et maintien de la paix dans le monde    Condamnation de l'Algérie    Nouveau massacre de Boko Haram    Quatre "jihadistes" présumés arrêtés en Espagne    Serrer l'étau autour des djihadistes dans le Sahel    Egypte : il était une fois la révolution    Une équation de stabilité irrésolvable    Poursuivi pour diffamation : L'information judiciaire ouverte contre Saïd Sadi toujours en cours    Sadi déplore la "surenchère"    Ooredoo lance la 9ème édition de Media Star : Journalistes, à vos plumes !    L'art au milieu du chaos    Classement des ksour de Djanet comme secteurs sauvegardés    Les lettres tunisiennes à l'honneur    Blida : Retard dans les projets de développement à Mouzaia    Plusieurs routes coupées à la circulation    Mohamed Mebarki : Pas de problème d'équivalence entre les diplômes du LMD et ceux de l'ancien système    Boudiaf optimiste : 2015 sera l'année de relance du système de santé    250 palmiers-dattiers et des arbres fruitiers ravagés    4 morts et 12 blessés en 24 heures    La santé mentale dédaignée aussi bien sur le plan social que médical    Temps froid, nuageux et pluvieux lundi sur les régions Nord    Le MOB, c'est du solide !    "Le Premier ministre est désinformé par les partisans du gaz de schiste au sein de Sonatrach" (Kacem Moussa)    CAN-2015 de football : aucune équipe qualifiée à l'issue de la deuxième journée    Ecrire l'histoire de la glorieuse révolution de novembre par des gens intègres (ministre)    Hocine Aït Ahmed "est rentré chez lui et il récupère bien"    Le gaz de schiste: "Un mal nécessaire"    Retour sur l'arrêt du processus électoral    La Constitution en stand-by    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Site web-www.culturedzmaana.com
Association de bienfaiteurs
Publié dans El Watan le 21 - 02 - 2008

Partant de l'idée qu'à plusieurs on pousse toujours mieux, ce site est l'une des tribunes de la culture underground. Culture DZ Maana est, au départ, une association basée à Constantine. Pour ses créateurs, Internet est bien plus qu'un espace d'expression : un lieu pour faire bouger les choses, à leur manière.
Après avoir occupé un blog pendant plusieurs mois, ils ont créér leur site web en avril 2007. Le nom de l'association, il faut le lire en algérien : culture dezz maâna ! D'une pierre deux coups, un DZ qui fait référence à l'Algérie et à un célèbre dicton de chez nous (dezz maâhoum, pousse avec eux). Comme l'expliquent les concepteurs du site, le « but premier est de ranimer la vie culturelle en Algérie » et donc, au passage, « encourager ceux qui créent, ceux qui nous font rêver ou qui peuvent nous faire rêver, ceux qui nous font vibrer ou qui peuvent nous faire vibrer...nous sommes des passionnés de passionnés ! » Sur la page d'accueil du site, on peut lire en grands caractères : Le journal de l'association Culture DZ Maana. Ses concepteurs expliquent qu'en l'absence de vie culturelle « mis à part les quelques excellents festivals de musique une fois par an, la culture à Constantine reste un souvenirs pour les anciens et un rêve pour les plus jeunes ». Le taureau est donc pris par les cornes : « Au lieu d'attendre qu'on nous organise quelque chose d'intéressant, sachant que l'attente aurait pu être très longue, nous avons décidé de le faire nous-mêmes. » Les « dezzeurs » (pousseurs) ne se mettent pas en colère pour autant, simplement, ils ne se résignent pas à leur sort culturel : « Avouons aussi qu'il y a plein d'expositions de livres très intéressants à condition bien sûr d'aimer : les livres de cuisine, les livres d'informatique ‘‘comment utiliser Windows 3.11'', les livres de médecine des années 80 (très dangereux d'ailleurs)… » Ces jeunes constantinois ont choisi de faire dans la simplicité. Le site est, en effet, peu élaboré, pas de graphisme sophistiqué, ni éclats de couleurs. Juste des nuances de beige et de sable, à tel point qu'à la première visite on s'attend à un espace qui vanterait le tourisme au Sahara. Il est fort à parier que le manque de moyens y est pour quelque chose, mais il faut bien avouer que le manque de « tapage » technique va parfaitement avec l'esprit de l'association. Les « dezzeurs » préfèrent se faire remarquer grâce à leurs idées et leurs espérances. Le site ne manque pas pour autant de convivialité. Une ambiance bon enfant règne sur les lieux. Beaucoup d'internautes qui laissent des messages sont des habitués. A force de se fréquenter, ils deviennent des « dezzeurs » en puissance. Leurs commentaires peuvent être consultés dans la rubrique « Comments », tout en bas, à gauche, ainsi que dans les archives à droite. En haut, encore à gauche, dans « Recently », on accède aux dernières nouvelles de la vie culturelle constantinoise et algérienne en général. La plus récente concerne le Musée de Cirta qui « fait ses valise » : tournées dans les écoles de la ville pour faire connaître ses richesses aux enfants et aux adolescents. A droite, un menu. En sous-rubriques : Best of « Refrains » contient des passages de chansons algériennes, généralement du raï, dont les paroles sont surprenantes. C'est de ce côté qu'on peut connaître l'association, contacter ses membres et s'inscrire si l'on est motivé pour pousser ! Après les archives, d'autres sous-rubriques d'actualité, dont « Cinéma, Concerts, Littérature, Mets ton casque, Moussika, Inclassable ou encore, Sous les projecteurs » pour les artistes, poètes et musiciens qui veulent se faire connaître... un lien vers le documentaire de l'association « La vie culturelle à Constantine ». Enfin, des liens vers les sites préférés des pousseurs. Une seule remarque est nécessaire concernant les intitulés des rubriques : les pousseurs avaient bien démarré dans le blog avec Coup de Guelb et Nedjma Bel'hchich. Dommage que sur le site, les titres soient à la limite du sérieux ! Mais pour finir sur une pointe d'humour et d'optimisme, dans le menu, là où l'association est présentée, on peut lire : « Oh toi ! Le ou la ‘‘CULTURiste'' qu'on envoie tout le temps pousser avec eux, rejoins-nous et Dezzons tous ensemble, peut-être que ca avancera ! » Les pousseurs ont tout compris. Espérons que de nombreux internautes liront ce passage et comprendront que partout en Algérie, on peut se mettre à plusieurs pour mieux pousser...

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.