Hamar Hacen, président de l'ESS, à Liberté    La JSMB marque le pas    importation de matériaux de construction    TRAVAUX PUBLICS    Benflis présentera aujourd'hui son livre blanc à la presse    Libye : le chef de la mission de l'ONU salue l'ouverture du dialogue politique    ...CULTURE EN BREF...    LA S'BIBA DE DJANET    Plus de 1000 famille seront relogés ce mardi à Birtouta et Eucalyptus    sécurité maritime de la méditerranée    Célébration de son 51e anniversaire en présence de membres fondateurs    Elles ont tenu un sit-in hier à la place du 1er-Mai d'Alger    Tunisie:La HAICA inflige des sanctions à plusieurs radios et télévisions dont Nessma TV et Hannibal TV    Les hôtels ne font pas le tourisme    Elle concernera l'Afrique du nord et le Moyen-Orient    Grine s'implique en force    Raouraoua veut voir l'ESS au Mondial des clubs    Une étape pour moderniser la justice    EBOULEMENT A LA CHIFFA    Le ministre des moudjahidine à Guelma    AÏN SEFRA    Eclaboussée la famille    Ligue des champions d’Europe (phase des poules, 2e journée)    AprÚs sa qualification pour la finale de la Ligue des Champions d’Afrique    La Méditerranée "dévore" 3000 migrants    Soudan    Bahreà ̄n    Espagne    JSK-JSS le 1er octobre au stade du 20-Août 1955    Bouchouareb expose sa stratégie à Istanbul    Le monde au bout de votre index    Théâtre    Le coup de bill’art du Soir    7e Festival international de la miniature et de l’enluminure    La guerre d'Algérie expliquée en images par Stora    La fille de Mohamed Arkoun rend hommage au combat de son père    Apple interdit la publicité pour le Iphone 6 en Algérie    Handball : Coupe d’Algérie messieurs (2013-2014)    Détails sur une rentrée    Tarte aux pommes et à la noix de coco    Le massage contre la cellulite    Les enfants et le manque d’appétit    Ebola conduit le Liberia au bord du chaos    5 millions de dinars pour le village le plus propre    Sonelgaz : L'impact du complexe de turbines à gaz sur les PME    Optimisme de mise pour le Nikkei cette semaine    Afghanistan : L'économiste Ashraf Ghani investi président    Alors que les raids en Syrie s'intensifient Obama reconnaît avoir sous-estimé l'EI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Logements AADL de Bouzouran (Batna)
Remise de clés aux bénéficiaires
Publié dans El Watan le 24 - 05 - 2008

Lancé en 2001, le projet AADL des 1000 logements de Bouzouran vient enfin de voir le jour. C'est devant une foule dense de citoyens de Batna que la cérémonie de remise symbolique des clés aux bénéficiaires a eu lieu, mercredi dernier.
C'est dans une ambiance de fête au rythme de la troupe folklorique locale « Rahabba » et des salves de baroud d'honneur que les autorités locales de la wilaya de Batna, ainsi que le PDG de l'AADL ont été accueillis. Le wali s'est dit « satisfait de la réussite de cette belle réalisation ». Et d'ajouter : « Toujours dans le cadre du million de logements promis dans le programme du président de la République, d'autres attributions auront lieu au cours du mois prochain. Toutefois, je compte sur l'ensemble des responsables concernés pour assurer une bonne gestion et veiller à la propreté de cette cité ». Pour sa part, un couple de bénéficiaires dira : « Nous n'avons pas encore visité les appartements pour apprécier leur conception, mais nous trouvons assez exorbitant le prix qui s'élève à 140 millions de centimes, et le loyer qui est fixé à 6 000 DA/mois, sans compter les frais de gardiennage pour un simple F3, cela par rapport à nos salaires et au faible pouvoir d'achat ». Après son inscription au programme communal de développement en 2002, le projet a été confié à la CSCEC, une entreprise chinoise, et le démarrage n'a pu s'effectuer qu'en 2004. « Le retard dans la réalisation de cette cité est dû, en grande partie, à l'interruption des travaux par la CSCEC, à cause de la maladie du SARS qui a frappé la Chine entre 2004 et 2005 ». « Tout le personnel chinois a été obligé de rejoindre son pays », expliquera M. Khebbache, directeur régional de l'AADL. Vus de l'extérieur, les immeubles de dix étages offrent une agréable vue. Cependant, leurs nouveaux locataires ont relevé un nombre important de lacunes, notamment les ouvrages VRD. Les travaux de ces derniers ont été pris en charge par une entreprise privée algérienne dénommée SEETA, pour un coût de 230 millions de dinars. L'entreprise en question a écopé d'une amende de 7 millions de dinars pour le retard et son travail médiocre. « Pas de caniveaux pour l'évacuation des eaux de pluie, absence de paratonnerres, les avaloirs sont hors normes, le carrelage des allées est de mauvaise qualité, les murs de soutènement des bâtiments ne répondent pas aux normes, parce qu'ils ont été faits à la va vite », fera remarquer un acquéreur. Plus loin, il enchaînera : « Pourquoi a-t-on accordé le marché uniquement à un seul entrepreneur, pourtant les instructions du président de la République sont claires, à savoir engager plusieurs entrepreneurs concurrents ? », s'interroge-t-il.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.