« Il n'y aura pas d'échec »    « Il y a une cohésion gouvernementale »    LOGEMENTS AADL : Distribution d'un nouveau quota 2001-2002    ACCIDENT FERROVIAIRE DE BOUDOUAOU : Une commission d'enquête administrative constituée    CHLEF : 7000 nouveaux stagiaires dans la formation professionnelle    FAIBLESSE DE LA PRODUCTIVITE, DEPENSES IMPRODUCTIVES SPHERE INFORMELLE ET DEVALUATION DU DINAR : Les quatre raisons du processus inflationniste en Algérie    L'USMA prend déjà le large    Algérie-viande ovine putréfiée: les résultats de l'enquête connus d'ici la fin de la semaine    MINIATURES    Arrestation de l'auteur de la fusillade    AS Rome : Le 250e but de Totti en Serie A    L'ONU appelle à la retenue    Washington met la pression sur Moscou    1.000 ha supplémentaires pour l'oléiculture    Mariage collectif d'une quinzaine de couples à Daya Ben Dahoua    la concertation au point mort    Le café littéraire de Béjaïa s'insurge    Liga, 6e j. : Valence se redonne de l'air    Nigeria : le chef de Boko Haram va «parfaitement bien»    Littoral algérois : Plus de 9 000 tonnes de déchets collectées !    Les dernières    Suppression de la retraite proportionnelle : Vers une grève dans plusieurs secteurs    Real Madrid : Mourinho balance un énorme dossier sur Pérez !    Coupe de la CAF (demi-finale) / FUS de Rabat – MO Béjaïa, ce soir à 22h00 : Les Crabes croient à l'exploit    ONDA : Retraite pour des artistes    "Amar Saâdani ne s'est pas retiré de la bataille"    Retraite anticipée : grève renouvelable les 17 et 18 octobre    Amar Ghoul : "Un facteur encourageant"    Nouvelle réunion du Quartet    Résultats    Les Suisses aux urnes pour moderniser leurs espions    USMH: L'équipe pas encore au point    Sahara occidental : L'Espagne réaffirme sa position    Alger: Près 170 malades de diabète escroqués, des arrestations    Les 12 secteurs urbains mobilisés: Opération de curage de plus de 20.000 avaloirs et regards    Constantine - Moussa Touati: «Respecter la voix du peuple»    Constantine - Passages à niveau non gardés, caillassage, vol de câbles…: Le rail à rude épreuve    Transfert illégal de devises: Un homme d'affaires algérien condamné en France    Le RND dénonce "une mesure populiste"    Pyongyang promet de poursuivre son programme    "L'Algérie a besoin d'un gouvernement fort"    Les préparatifs vont bon train à Oran    L'incongruité hongro-gaulloise    Un terroriste abattu par l'armée    Ouyahia accuse    Sensibilisation et sauvegarde    "American car show" à Alger    Des associations dénoncent l'usage du nom de Bennabi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Logements AADL de Bouzouran (Batna)
Remise de clés aux bénéficiaires
Publié dans El Watan le 24 - 05 - 2008

Lancé en 2001, le projet AADL des 1000 logements de Bouzouran vient enfin de voir le jour. C'est devant une foule dense de citoyens de Batna que la cérémonie de remise symbolique des clés aux bénéficiaires a eu lieu, mercredi dernier.
C'est dans une ambiance de fête au rythme de la troupe folklorique locale « Rahabba » et des salves de baroud d'honneur que les autorités locales de la wilaya de Batna, ainsi que le PDG de l'AADL ont été accueillis. Le wali s'est dit « satisfait de la réussite de cette belle réalisation ». Et d'ajouter : « Toujours dans le cadre du million de logements promis dans le programme du président de la République, d'autres attributions auront lieu au cours du mois prochain. Toutefois, je compte sur l'ensemble des responsables concernés pour assurer une bonne gestion et veiller à la propreté de cette cité ». Pour sa part, un couple de bénéficiaires dira : « Nous n'avons pas encore visité les appartements pour apprécier leur conception, mais nous trouvons assez exorbitant le prix qui s'élève à 140 millions de centimes, et le loyer qui est fixé à 6 000 DA/mois, sans compter les frais de gardiennage pour un simple F3, cela par rapport à nos salaires et au faible pouvoir d'achat ». Après son inscription au programme communal de développement en 2002, le projet a été confié à la CSCEC, une entreprise chinoise, et le démarrage n'a pu s'effectuer qu'en 2004. « Le retard dans la réalisation de cette cité est dû, en grande partie, à l'interruption des travaux par la CSCEC, à cause de la maladie du SARS qui a frappé la Chine entre 2004 et 2005 ». « Tout le personnel chinois a été obligé de rejoindre son pays », expliquera M. Khebbache, directeur régional de l'AADL. Vus de l'extérieur, les immeubles de dix étages offrent une agréable vue. Cependant, leurs nouveaux locataires ont relevé un nombre important de lacunes, notamment les ouvrages VRD. Les travaux de ces derniers ont été pris en charge par une entreprise privée algérienne dénommée SEETA, pour un coût de 230 millions de dinars. L'entreprise en question a écopé d'une amende de 7 millions de dinars pour le retard et son travail médiocre. « Pas de caniveaux pour l'évacuation des eaux de pluie, absence de paratonnerres, les avaloirs sont hors normes, le carrelage des allées est de mauvaise qualité, les murs de soutènement des bâtiments ne répondent pas aux normes, parce qu'ils ont été faits à la va vite », fera remarquer un acquéreur. Plus loin, il enchaînera : « Pourquoi a-t-on accordé le marché uniquement à un seul entrepreneur, pourtant les instructions du président de la République sont claires, à savoir engager plusieurs entrepreneurs concurrents ? », s'interroge-t-il.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.