Un machiavélisme historique    Les participants recommandent la consolidation de leur rôle aux plans économique et social    Rapport accablant de la LADDH sur les essais nucléaires au Sahara    Appel d'une association pour la décontamination de la région    Installation d'un centre d'appui à la technologie et à l'innovation à l'université    Enjeux et perspectives liés à l‘exploitation du gaz et pétrole de schiste    Les raisons du dérapage du dinar sur le marché parallèle, coté à 190/193 contre un euro le 11 février 2016    Les cambistes sur le qui-vive    Les clés des logements «avant le Ramadhan»    Le désinvestissement stimulerait les prix    La Turquie annonce 40 000 nouveaux réfugiés dans des camps    L'ONU recense des cas suspects mais ne donne pas de noms    La dernière blague (II)    Cessation des hostilités en Syrie, Américains et Russes se mettent d'accord    Une complicité avérée    L'USMA et le CRB tenus en échec    Retard dans la réalisation de l'habitat rural    Une collégienne décède en pleine séance de sport    Des citoyens s'insurgent contre le plan de circulation    Coupable indifférence    Une «deuxième chance» pour tous les recalés    Eclectisme algérien en Afrique du Sud    Près de 130 CD sur le patrimoine classique édités    Crimes et impunité    La culture au cœur du partenariat entre Alger et Paris    Foot/Ligue 1 Mobilis (20e J): le RC Relizane s'accroche au maintien, le DRB Tadjenanet remonte sur le podium    Rajoub Président de la Fédération palestinienne de football : «On remercie les Algériens, et nul doute que la fête sera grande ce mercredi»    Ashanti Gold-MOB : Amrani : «Mes joueurs pensent qu'ils vont disputer le match de leur vie »    La Juventus entre en lice pour Mahrez !    Mali: le chef de la Minusma à Kidal après l'attaque meurtrière contre les Casques bleus    Fausse rumeur sur Amar Ezzahi : L'ENTV bernée par Facebook    Trois nouveaux vaccins dans le calendrier national de vaccination dès avril    Un terroriste neutralisé à Tizi Ouzou (MDN)    Algérie- Le délai de déclaration de l'impôt forfaitaire unique prorogé au premier avril 2016    Police et Gendarmerie font le point : Criminalité en hausse    Enfants soldats : l'ONU appelle à mettre fin à ce fléau    Europe / Terrorisme Manuel Valls, ce matin : «Il y aura des attentats d'ampleur»    Pas d'augmentation du tarif de l'eau potable    40% des propositions du FNA prises en considération    Les Verts à l'étranger / Espagne Feghouli : «Je suis bien à Valence»    Empoignade extrême    L'art face à la violence extrême    La lecture en fête à Médéa    Ankara et Ryadh pourraient mener une opération terrestre en Syrie    Votre Constitution, notre monde    Algérie : plaidoyer pour la consolidation du rôle de l'huissier de justice aux plans économique et social    Le pari du RCD    Un réseau démantelé à Blida    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Logements AADL de Bouzouran (Batna)
Remise de clés aux bénéficiaires
Publié dans El Watan le 24 - 05 - 2008

Lancé en 2001, le projet AADL des 1000 logements de Bouzouran vient enfin de voir le jour. C'est devant une foule dense de citoyens de Batna que la cérémonie de remise symbolique des clés aux bénéficiaires a eu lieu, mercredi dernier.
C'est dans une ambiance de fête au rythme de la troupe folklorique locale « Rahabba » et des salves de baroud d'honneur que les autorités locales de la wilaya de Batna, ainsi que le PDG de l'AADL ont été accueillis. Le wali s'est dit « satisfait de la réussite de cette belle réalisation ». Et d'ajouter : « Toujours dans le cadre du million de logements promis dans le programme du président de la République, d'autres attributions auront lieu au cours du mois prochain. Toutefois, je compte sur l'ensemble des responsables concernés pour assurer une bonne gestion et veiller à la propreté de cette cité ». Pour sa part, un couple de bénéficiaires dira : « Nous n'avons pas encore visité les appartements pour apprécier leur conception, mais nous trouvons assez exorbitant le prix qui s'élève à 140 millions de centimes, et le loyer qui est fixé à 6 000 DA/mois, sans compter les frais de gardiennage pour un simple F3, cela par rapport à nos salaires et au faible pouvoir d'achat ». Après son inscription au programme communal de développement en 2002, le projet a été confié à la CSCEC, une entreprise chinoise, et le démarrage n'a pu s'effectuer qu'en 2004. « Le retard dans la réalisation de cette cité est dû, en grande partie, à l'interruption des travaux par la CSCEC, à cause de la maladie du SARS qui a frappé la Chine entre 2004 et 2005 ». « Tout le personnel chinois a été obligé de rejoindre son pays », expliquera M. Khebbache, directeur régional de l'AADL. Vus de l'extérieur, les immeubles de dix étages offrent une agréable vue. Cependant, leurs nouveaux locataires ont relevé un nombre important de lacunes, notamment les ouvrages VRD. Les travaux de ces derniers ont été pris en charge par une entreprise privée algérienne dénommée SEETA, pour un coût de 230 millions de dinars. L'entreprise en question a écopé d'une amende de 7 millions de dinars pour le retard et son travail médiocre. « Pas de caniveaux pour l'évacuation des eaux de pluie, absence de paratonnerres, les avaloirs sont hors normes, le carrelage des allées est de mauvaise qualité, les murs de soutènement des bâtiments ne répondent pas aux normes, parce qu'ils ont été faits à la va vite », fera remarquer un acquéreur. Plus loin, il enchaînera : « Pourquoi a-t-on accordé le marché uniquement à un seul entrepreneur, pourtant les instructions du président de la République sont claires, à savoir engager plusieurs entrepreneurs concurrents ? », s'interroge-t-il.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.