143 policiers promus    «60% des porteurs de projets Ansej diplômés de la formation professionnelle»    ALGERIE-CHINE : La coopération a atteint un niveau extrêmement important (Messahel)    Le soutien de l'Algérie est source de fierté    Brexit, quelles incidences politiques et économiques ?    RC Relizane et RC Arbaâ interdits de recrutement plus une défalcation de 3 points    Le président Bouteflika nomme trois nouveaux membres    Invité à des festivals internationaux    RELIZANE : 600 logements CNEP attribués à leurs bénéficiaires    Terminé : TP Mazembe 1-0 MO Béjaia (Coupe de la CAF)    La coopération énergétique avec le Qatar au menu    FIOFA: clôture de la compétition des longs métrages    Communiqué du Conseil des ministres (texte intégral)    Tipasa    Alors que les premiers appels parviennent au TAS    Maroc    Olympique Médéa    Algérie - Le Conseil des ministres a adopté l'avant-projet de loi définissant les postes exigeant "la nationalité algérienne exclusive"    ILS ONT RENONCE A LEUR RASSEMBLEMENT, HIER, DEVANT L’APN    BOUTEFLIKA EN CONSEIL DES MINISTRES :    Adaptation de "Le petit prince", d'Antoine de Saint Exupéry, au théâtre    "Je rêve de camper le rôle de l'archevêque Capucci au cinéma"    Kheloui Lounès se produira vendredi à Alger    Cinéma    Tlemcen: L'Education dresse son bilan    Tébessa: Trois enfants tués dans une explosion de gaz    À l'horizon 2020 : L'Algérie compte accroître sa production de gaz et de produits liquides    Diversification de l'économie nationale : Les USA côte à côte avec l'Algérie pour surmonter le défi    27e session ordinaire du sommet arabe de Nouakchott : Les défis sécuritaires en ligne de mire    Etats-Unis : Début de la convention démocrate qui doit investir Clinton    Surcharge des services obstétriques : Un phénomène accru durant l'été    Inscriptions universitaires : Le nombre des nouveaux bacheliers ayant confirmé leur choix a atteint les 100%    Réunion Poutine-Erdogan à St. Petersbourg    Réunion ONU-USA-Russie à Genève    Les premiers appels au TAS tombent    Infantino veut un Mondial à 40 équipes    Ould Ali honore les athlètes algériens    Le gouvernement a-t-il les moyens de sa politique?    Djezzy aligne ses atouts maîtres    "Le régime prépare sa reconduction à huis clos"    Merzak Allouache "gatlatou redjla"    Daech revendique l'attaque    Louh appelle au respect du magistrat    Trois casemates détruites à Boumerdès    1.919 décès sur les routes    Leurs corps repêchés à El-Kala    Le Maroc n'y a pas participé    13e édition de la fête du bijou d'Ath-Yenni    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Logements AADL de Bouzouran (Batna)
Remise de clés aux bénéficiaires
Publié dans El Watan le 24 - 05 - 2008

Lancé en 2001, le projet AADL des 1000 logements de Bouzouran vient enfin de voir le jour. C'est devant une foule dense de citoyens de Batna que la cérémonie de remise symbolique des clés aux bénéficiaires a eu lieu, mercredi dernier.
C'est dans une ambiance de fête au rythme de la troupe folklorique locale « Rahabba » et des salves de baroud d'honneur que les autorités locales de la wilaya de Batna, ainsi que le PDG de l'AADL ont été accueillis. Le wali s'est dit « satisfait de la réussite de cette belle réalisation ». Et d'ajouter : « Toujours dans le cadre du million de logements promis dans le programme du président de la République, d'autres attributions auront lieu au cours du mois prochain. Toutefois, je compte sur l'ensemble des responsables concernés pour assurer une bonne gestion et veiller à la propreté de cette cité ». Pour sa part, un couple de bénéficiaires dira : « Nous n'avons pas encore visité les appartements pour apprécier leur conception, mais nous trouvons assez exorbitant le prix qui s'élève à 140 millions de centimes, et le loyer qui est fixé à 6 000 DA/mois, sans compter les frais de gardiennage pour un simple F3, cela par rapport à nos salaires et au faible pouvoir d'achat ». Après son inscription au programme communal de développement en 2002, le projet a été confié à la CSCEC, une entreprise chinoise, et le démarrage n'a pu s'effectuer qu'en 2004. « Le retard dans la réalisation de cette cité est dû, en grande partie, à l'interruption des travaux par la CSCEC, à cause de la maladie du SARS qui a frappé la Chine entre 2004 et 2005 ». « Tout le personnel chinois a été obligé de rejoindre son pays », expliquera M. Khebbache, directeur régional de l'AADL. Vus de l'extérieur, les immeubles de dix étages offrent une agréable vue. Cependant, leurs nouveaux locataires ont relevé un nombre important de lacunes, notamment les ouvrages VRD. Les travaux de ces derniers ont été pris en charge par une entreprise privée algérienne dénommée SEETA, pour un coût de 230 millions de dinars. L'entreprise en question a écopé d'une amende de 7 millions de dinars pour le retard et son travail médiocre. « Pas de caniveaux pour l'évacuation des eaux de pluie, absence de paratonnerres, les avaloirs sont hors normes, le carrelage des allées est de mauvaise qualité, les murs de soutènement des bâtiments ne répondent pas aux normes, parce qu'ils ont été faits à la va vite », fera remarquer un acquéreur. Plus loin, il enchaînera : « Pourquoi a-t-on accordé le marché uniquement à un seul entrepreneur, pourtant les instructions du président de la République sont claires, à savoir engager plusieurs entrepreneurs concurrents ? », s'interroge-t-il.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.