La liberté de la presse a reculé en 2016    Le pétrole rebondit en Asie    L'émissaire de l'ONU à Khartoum pour évoquer la crise libyenne    Affrontements entre soldats turcs et kurdes de Syrie    Iran: Washington exige la libération d'Américains détenus    Belfodil : «On est des êtres humains, on ne peut être tout le temps ....»    Naples propose 2ME pour convaincre Ghoulam !    Reconduction de l'accord OPEP: le SG de l'OPEP exprime son optimisme    Nécessité d'opérer un changement radical qui servira les intérêts du citoyen (PL)    Oran: lancement prochain de la 2e phase de l'investissement Renault-Algérie    Sous-traitance industrielle : Le spécialiste des joints d'étanchéité Sealynx s'installe en Algérie    Louisa Hanoune à Béjaïa : «Ce régime est un danger pour le pays»    Ghoul appelle à ne pas toucher aux symboles de l'Etat et de la Révolution    En bref...    Sonatrach : Les salariés titulaires du DUEA et de la licence reviennent à la charge    Justice : 10 ans de réclusion pour homicide    Mascara : La détresse des malades cancéreux    Voici venu le temps des imposteurs !    Amnesty International Belgique réitère son engagement à défendre les droits de l'Homme au Sahara occidental occupé    Sellal inaugure une usine de traitement de gaz à Hassi-Moumène    Solidarité avec les prisonniers palestiniens en grève de la faim : Allumage de bougies à l'ambassade de Palestine à Alger    Tiaret : 6 morts et 14 blessés suite au renversement d'un bus de voyageurs    L'USMA et le MCA connaissent leurs adversaires    L'USMBA, le MCA et l'USMA peuvent-ils encore détrôner l'ESS ?    Les Annabis ne décolèrent pas    Y a-t-il réduction des approvisionnements des laiteries en poudre de lait ?    Mohcine Belabbas : "Le train de vie de l'Etat doit être réduit"    L'Algérie recule de cinq places    "Ni délestage ni hausse des tarifs cet été"    La police et le rectorat diligentent des enquêtes    Bréves du Centre    Le ministère du Commerce lance une opération de contrôle    Sellal préconise un programme d'urgence pour l'Afrique    L'Europe boursière dans le rouge avant la BCE    La situation est sous contrôle !    Le ministre des Affaires étrangères se confie à la presse: Les attaques marocaines, l'Elysée et le dossier libyen    Une ambiance de bla-bla-bla    Béni-Saf: Un ancien condamné à mort chez les jeunes des CFPA    Rail, rail    Une SPA pour gérer les ordures    Le Doyen boudé par ses supporters    Les espaces électoraux désertés    Le RCD choisit la place des Martyrs    Lucas Alcaraz convoque 27 joueurs    Hommage au sourcier des convergences    Appel à candidature pour le "Laboratoire d'Alger"    L'ambassade de Suisse en Algérie lance un concours photo    Concert du quartet Festen le 30 avril à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Logements AADL de Bouzouran (Batna)
Remise de clés aux bénéficiaires
Publié dans El Watan le 24 - 05 - 2008

Lancé en 2001, le projet AADL des 1000 logements de Bouzouran vient enfin de voir le jour. C'est devant une foule dense de citoyens de Batna que la cérémonie de remise symbolique des clés aux bénéficiaires a eu lieu, mercredi dernier.
C'est dans une ambiance de fête au rythme de la troupe folklorique locale « Rahabba » et des salves de baroud d'honneur que les autorités locales de la wilaya de Batna, ainsi que le PDG de l'AADL ont été accueillis. Le wali s'est dit « satisfait de la réussite de cette belle réalisation ». Et d'ajouter : « Toujours dans le cadre du million de logements promis dans le programme du président de la République, d'autres attributions auront lieu au cours du mois prochain. Toutefois, je compte sur l'ensemble des responsables concernés pour assurer une bonne gestion et veiller à la propreté de cette cité ». Pour sa part, un couple de bénéficiaires dira : « Nous n'avons pas encore visité les appartements pour apprécier leur conception, mais nous trouvons assez exorbitant le prix qui s'élève à 140 millions de centimes, et le loyer qui est fixé à 6 000 DA/mois, sans compter les frais de gardiennage pour un simple F3, cela par rapport à nos salaires et au faible pouvoir d'achat ». Après son inscription au programme communal de développement en 2002, le projet a été confié à la CSCEC, une entreprise chinoise, et le démarrage n'a pu s'effectuer qu'en 2004. « Le retard dans la réalisation de cette cité est dû, en grande partie, à l'interruption des travaux par la CSCEC, à cause de la maladie du SARS qui a frappé la Chine entre 2004 et 2005 ». « Tout le personnel chinois a été obligé de rejoindre son pays », expliquera M. Khebbache, directeur régional de l'AADL. Vus de l'extérieur, les immeubles de dix étages offrent une agréable vue. Cependant, leurs nouveaux locataires ont relevé un nombre important de lacunes, notamment les ouvrages VRD. Les travaux de ces derniers ont été pris en charge par une entreprise privée algérienne dénommée SEETA, pour un coût de 230 millions de dinars. L'entreprise en question a écopé d'une amende de 7 millions de dinars pour le retard et son travail médiocre. « Pas de caniveaux pour l'évacuation des eaux de pluie, absence de paratonnerres, les avaloirs sont hors normes, le carrelage des allées est de mauvaise qualité, les murs de soutènement des bâtiments ne répondent pas aux normes, parce qu'ils ont été faits à la va vite », fera remarquer un acquéreur. Plus loin, il enchaînera : « Pourquoi a-t-on accordé le marché uniquement à un seul entrepreneur, pourtant les instructions du président de la République sont claires, à savoir engager plusieurs entrepreneurs concurrents ? », s'interroge-t-il.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.