Les Tunisiens tournent la page de la transition    L'Algérie et les mouvements de libération comme thème    Commerce extérieur : Chute vertigineuse de l'excédent commercial    Prochaine mise en service du complexe de production de cigarettes de Sig    La faible consommation des crédits "due aux reliquats"    La classe politique mitigée    Oran abritera la future école régionale    Les explications du MDN    10ème édition d'AFRICA TELECOM PEOPLE AWARDS 2014 : Ooredoo Meilleur Opérateur d'Afrique du Nord pour la cinquième fois    Tunisie : Ouverture des bureaux de vote pour le second tour de la présidentielle    Etat Islamique : Nouvelle offensive kurde en Irak et en Syrie    Les Farc tuent huit soldats et policiers    4 détenus afghans de Guantanamo renvoyés dans leur pays    Cuba : Raul Castro est prêt à discuter sans tabous avec les Etats-Unis    Equipe nationale : Feghouli invite Fekir à rejoindre l'Algérie    Mondial de Handball 2015 : Les Verts sont en Slovénie    Ouverture du procès de 41 terroristes à Boumerdès    Collecte de fonds via SMS pour lutter contre Ebola    "Journée de secours" en direction des SDF à Oran    En vue d'adhérer à l'OMC : L'Algérie accélère le processus des négociations    "L'Algérie et les mouvements de libération"    L'expérience d'écriture collective dans le 4e art national    Le Real c'est vraiment royal !    EN BREF    Encadrer l'informel pour suppléer la diminution des prix du pétrole    Messahel réaffirme l'attachement de l'Algérie pour une solution    L'Algérie en soutien et renfort à la Palestine    En plus du coude et du genou, se fouler la cheville n'est pas anodin    Un projet de métro aérien en cours d'étude pour désengorger lacapitale    Les inquiétudes des producteurs de la wilaya d'El Tarf    L'USM El Harrach accrochée, l'USM Alger piégée    Le patrimoine lyrique amazigh à l'honneur    La scène théâtrale d'Aïn Témouchent se dédie aux enfants    Gestion du Hadj et de la Omra    Une cinquantaine de jeunes exposent    Un accident de la route toutes les six heures    Le président palestinien se recueille à la mémoire des martyrs de la guerre de libération    TANDIS QUE DES INTELLECTUELS APPELLENT A SON INCARCERATION : La fatwa de Hamadache, reflet d'une société en perte de repères ?!    La fièvre hémorragique Ebola a fait 7.373 morts sur 19.031 cas de contaminations (bilan OMS)    Un séisme d'une magnitude de 3,3 secoue Hammam Melouane (Blida)    Football-sélection algérienne : Feghouli encourage Fékir à opter pour les "Verts"    Hamrouche anime une conférence à Sidi Bel-Abbès    Ligue 1 algérienne : l'entraîneur Geiger dément tout contact avec la JS Kabylie    Les portes de la conférence de consensus national ouvertes à toute la classe politique    Aoudia marque 8 minutes après son retour!    Une présence marquée sur le terrain    Les consommateurs n'ont pas suivi    Trois terroristes éliminés à Boumerdès (MDN)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Evocation - Manouba Hadj Amar rend hommage au parcours de Malek Haddad : Un repère important dans l'histoire de la littérature algérienne
Publié dans Horizons le 07 - 06 - 2010

• « A la rencontre de Malek Haddad » de Manouba Hadj Amar Editions Casbah, 141 pages, prix public : 450DA. « A la rencontre de Malek Haddad », un ouvrage exquis écrit par Manouba Hadj Amar, professeur d'enseignement secondaire, qui rend un vibrant hommage au parcours du célèbre poète et romancier, Malek Haddad.
Elle raconte avec force la vie de Malek Haddad, sa propre vision de la vie. Le livre s'appuie sur des textes d'une grande valeur littéraire. Il offre une lecture originale d'un pan de l'histoire de ce personnage hors norme. Cet ouvrage qui est une sorte d'archivage narre un espace intimiste où l'auteure tente de prouver à ses enfants, ses amis, son entourage, les générations futures que le souvenir, ne peut s'effacer. Consciente et soucieuse de l'avenir, Manouba Hadj Amar s'intéresse à faire savoir, à travers le parcours de cet homme de culture, le statut de la littérature engagée que revendiquent les romans de Malek Haddad. Il ne s'agit pas seulement d'une adéquation à l'actualité historique mais c'est plutôt le rôle de l'écrivain dans une société en mutation qui est soumis à diverses interrogations.
Les tumultes du passé restent gravés et ancrés à jamais dans la mémoire collective. L'histoire de la littérature algérienne est le moteur principal qui nourrit le discours de ses romans. L'objectif, à travers cette « relecture » est de faire connaître les poèmes répertoriés par l'auteure, de permettre à chacun, de les exploiter dans un souci de simplifier la lecture et la compréhension des textes. Manouba Hadj Amar veut faire partager l'émotion de tout un florilège poétique avec un nombre élargi de sensibilités.
Bien plus qu'un ouvrage ordinaire, Manouba Hadj Amar rend un hommage à Malek Haddad. Son témoignage ou plutôt ses recherches apportent une concentration et un éclairage sur un vécu souvent tombé dans l'oubli.
Les poésies de Malek Haddad oscillent entre engagement et liberté, amertume de l'exil et nostalgie. A travers ses écrits où se retrouve l'empreinte de la Guerre de Libération, transparaît le talent d'un écrivain soucieux surtout des valeurs de la vie. Diplômée de l'école normale d'institutrices de Constantine, puis de l'Ecole normale supérieure d'Alger.
Manouba Hadj Amar a été professeur d'enseignement secondaire jusqu'en 1973. Elle a été ensuite professeur formateur à l'institut de technologie de l'éducation de Ben Aknoun puis professeur chercheur à l'institut pédagogique national et membre d'une commission d'élaboration d'outils didactiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.