NAHD : Boussouf signe pour deux ans au Nasria    L'Egypte promet une législation plus dure    MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE : Gaïd Salah met en exergue les efforts "continus" pour le développement de l'ANP    SELON LE MINISTRE DE LA COMMUNICATION, HAMID GRINE : Bientôt, l'élection de l'autorité de régulation de la presse écrite    Accidents de la route : 14 morts et 35 blessés en 24 h !    OBLIGATION DE PAIEMENT PAR CHEQUE POUR TOUTES LES TRANSACTIONS DEPASSANT 1 MILLION DE DINARS : Des députés refusent le chèque !    Barça : le club bientôt sanctionné ?    Un terroriste abattu et un pistolet mitrailleur ainsi qu'une ceinture explosive récupérés    Oran : Découverte du corps d'une femme en état de décomposition avancé    Naples: Manchester City lorgne vers Hamsik    Algérie-Le gouvernement va plafonner les importations de véhicules à 400.000 unités/an    137.000 migrants ont traversé la Méditerranée en 2015    Guerre au Sinaï    L'Argentine atomise le Paraguay et rejoint le Chili en finale    L'ONDA rend hommage à un « témoin du siècle » Cheikh Namous    Attentat en Tunisie: 30 Britanniques parmi les 38 morts    Algérie- Plus de 50.000 employeurs payent en retard leurs cotisations (responsable)    La colone mobile de lutte contre les incendies de forêts installée à Blida    Obama félicite Bouteflika à l'occasion de la fête de l'indépendance    Les interventions de la Protection civile en hausse à cause de la canicule    USM Blida : Heriat s'engage pour deux saisons    Transports urbains : Un projet de métro aérien pour désengorger Alger    La Grèce accepte le projet de sauvetage sous condition    Boghni (Tizi Ouzou) : Un réseau de soutien au terrorisme démantelé    Des choix difficiles s'imposent    Consommation : 2 tonnes de produits non conformes saisies en 10 jours    Ministère de la Santé : Des cliniques privées fermées    «La fac centrale d'Alger doit être protégée»    Boxe : Mohamed Missouri nous a quittés    Chorfi chargé d'interdire la satire à la télévision ?    SERKADJI    Transfert de Jonathan au MC Alger    Tennis : Tournoi international «Nike Juniors»    Tajine d’aubergines    Yémen: 279 enfants tués depuis fin mars    Encore objet de toutes les discussions    Crash-test Euro NCAP    Du 1er au 5 juillet, les soirées lumiÚres d’Alger    Plus de 800 syriens en Turquie fuyant les combats à Tal Abyad    Peut-on contester un refus de visa ?    Education: 225 postes de directeurs et d'inspecteurs à pourvoir    TLEMCEN : 15 associations au Festival du haouzi    Soirée musicale à la salle de spectacles «Ahmed Bey»    Histoire du 19 juin 1965 : ni coup d'Etat ni redressement…    Réfléchir "rupture" ou "continuité" ?    Affaire Khalifa : Rejet des demandes de Khalifa Bank et de la Banque d'Algérie    Nécessité de classer et protéger ce monument historique    L'ANP renforce la sécurisation et l'imperméabilisation des frontières    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Evocation - Manouba Hadj Amar rend hommage au parcours de Malek Haddad : Un repère important dans l'histoire de la littérature algérienne
Publié dans Horizons le 07 - 06 - 2010

• « A la rencontre de Malek Haddad » de Manouba Hadj Amar Editions Casbah, 141 pages, prix public : 450DA. « A la rencontre de Malek Haddad », un ouvrage exquis écrit par Manouba Hadj Amar, professeur d'enseignement secondaire, qui rend un vibrant hommage au parcours du célèbre poète et romancier, Malek Haddad.
Elle raconte avec force la vie de Malek Haddad, sa propre vision de la vie. Le livre s'appuie sur des textes d'une grande valeur littéraire. Il offre une lecture originale d'un pan de l'histoire de ce personnage hors norme. Cet ouvrage qui est une sorte d'archivage narre un espace intimiste où l'auteure tente de prouver à ses enfants, ses amis, son entourage, les générations futures que le souvenir, ne peut s'effacer. Consciente et soucieuse de l'avenir, Manouba Hadj Amar s'intéresse à faire savoir, à travers le parcours de cet homme de culture, le statut de la littérature engagée que revendiquent les romans de Malek Haddad. Il ne s'agit pas seulement d'une adéquation à l'actualité historique mais c'est plutôt le rôle de l'écrivain dans une société en mutation qui est soumis à diverses interrogations.
Les tumultes du passé restent gravés et ancrés à jamais dans la mémoire collective. L'histoire de la littérature algérienne est le moteur principal qui nourrit le discours de ses romans. L'objectif, à travers cette « relecture » est de faire connaître les poèmes répertoriés par l'auteure, de permettre à chacun, de les exploiter dans un souci de simplifier la lecture et la compréhension des textes. Manouba Hadj Amar veut faire partager l'émotion de tout un florilège poétique avec un nombre élargi de sensibilités.
Bien plus qu'un ouvrage ordinaire, Manouba Hadj Amar rend un hommage à Malek Haddad. Son témoignage ou plutôt ses recherches apportent une concentration et un éclairage sur un vécu souvent tombé dans l'oubli.
Les poésies de Malek Haddad oscillent entre engagement et liberté, amertume de l'exil et nostalgie. A travers ses écrits où se retrouve l'empreinte de la Guerre de Libération, transparaît le talent d'un écrivain soucieux surtout des valeurs de la vie. Diplômée de l'école normale d'institutrices de Constantine, puis de l'Ecole normale supérieure d'Alger.
Manouba Hadj Amar a été professeur d'enseignement secondaire jusqu'en 1973. Elle a été ensuite professeur formateur à l'institut de technologie de l'éducation de Ben Aknoun puis professeur chercheur à l'institut pédagogique national et membre d'une commission d'élaboration d'outils didactiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.