Vers la mise en place d'un partenariat entre l'Agence marocaine des ports et le port de Santos    ONU : Bernardino Leon poursuit à Alger les consultations avec des représentants du CGN libyen    Tunisie : 5 individus seront traduits en justice pour avoir tenté de rejoindre une organisation terroriste en Libye    Tunisie : 532 individus arrêtés pour crimes divers    Virus Ebola : un vaccin à l'essai en Guinée se révèle efficace à 100%    Un nouvel arrêté balise l'activité des concessionnaires : Déblocage au «compte-gouttes» des véhicules importés    TIZI-OUZOU: Le nouveau wali et le commandant du groupement de Gendarmerie installés    Le nouveau SG de wilaya installé lundi    Palestine : Un bébé palestinien brûlé vif dans une attaque de colons    Face à Boko Haram : Le Tchad rétablit la peine de mort    Sans salaires depuis 7 mois: Grève illimitée à l'Office de l'élevage équin    Le courroux du patronat privé    Marche ou crève    Education : Conférence régionale pour l'évaluation des examens de fin d'année    AIN TEMOUCHENT : L'auteur présumé d'un crime arrêté    Mila : Un bus dérape, vingt-six blessés    LA LANGUE, ARME D'UN POUVOIR SPOLIE    De la langue de bois à l'art de communiquer    Algérie-Niger : Installations de comités pour booster la coopération aux frontières    Le satisfecit de l'UGTA et du patronat    L'Algérie se classe à la 12e position    Une mesure de la FAF à l'aune de l'humeur décapante des présidents    163 transferts effectués, l'instabilité perdure    L'Algérie conserve la première place    Prolongation de contrat de Mahrez Un accord est imminent !    Satli : «Voilà pourquoi j'ai résilié mon contrat avec Petrolul»    Mesloub : «Toulouse ? Des rumeurs demercato sans plus ! Je suis bien à Lorient»    L'appel de Lamamra aux jeunes pour privilégier les voies pacifiques    Elle est publiée au Journal officiel N° 41    Touati appelle à la récupération des fonds déposés dans les banques étrangères    Un nouveau chef à la tête de la 5e Région militaire    Le journaliste Malik Aït Aoudia tire sa révérence    Des sanctions contre les mauvais payeurs    Sit-in des habitants des chalets devant le siège de la daïra    Nécessité de revoir le plan national    Les licences d'importation de retour, en attendant les textes d'appli    De nouveaux débris découverts sur l'île de la Réunion    Grine appelle à une « critique constructive »    Madame Courage de Marzak Allouache en compétition    Ouverture du concours d'écriture de scénario    L'arabe classique n'a jamais été la langue maternelle    5 choses que vous ignorez (peut-être) sur Iguerbouchène    Un homme recherché dans une affaire de drogue arrêté à Ouargla (MDN)    Tunisie:pas de vacances pour les membres du gouvernement    Algérie:un quota de 70% du Corail récolté sera destinés aux artisans bijoutiers    Maroc:la DGSN dément les informations faisant état d'une circulaire restreignant le droit d'accès à certains commerces    L'Algérie disponible à accompagner la police nigérienne en matière de formation et d'équipements pédagogiques    Mali:la MINUSMA appelle au strict respect du cessez-le-feu et des droits de l'Homme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Evocation - Manouba Hadj Amar rend hommage au parcours de Malek Haddad : Un repère important dans l'histoire de la littérature algérienne
Publié dans Horizons le 07 - 06 - 2010

• « A la rencontre de Malek Haddad » de Manouba Hadj Amar Editions Casbah, 141 pages, prix public : 450DA. « A la rencontre de Malek Haddad », un ouvrage exquis écrit par Manouba Hadj Amar, professeur d'enseignement secondaire, qui rend un vibrant hommage au parcours du célèbre poète et romancier, Malek Haddad.
Elle raconte avec force la vie de Malek Haddad, sa propre vision de la vie. Le livre s'appuie sur des textes d'une grande valeur littéraire. Il offre une lecture originale d'un pan de l'histoire de ce personnage hors norme. Cet ouvrage qui est une sorte d'archivage narre un espace intimiste où l'auteure tente de prouver à ses enfants, ses amis, son entourage, les générations futures que le souvenir, ne peut s'effacer. Consciente et soucieuse de l'avenir, Manouba Hadj Amar s'intéresse à faire savoir, à travers le parcours de cet homme de culture, le statut de la littérature engagée que revendiquent les romans de Malek Haddad. Il ne s'agit pas seulement d'une adéquation à l'actualité historique mais c'est plutôt le rôle de l'écrivain dans une société en mutation qui est soumis à diverses interrogations.
Les tumultes du passé restent gravés et ancrés à jamais dans la mémoire collective. L'histoire de la littérature algérienne est le moteur principal qui nourrit le discours de ses romans. L'objectif, à travers cette « relecture » est de faire connaître les poèmes répertoriés par l'auteure, de permettre à chacun, de les exploiter dans un souci de simplifier la lecture et la compréhension des textes. Manouba Hadj Amar veut faire partager l'émotion de tout un florilège poétique avec un nombre élargi de sensibilités.
Bien plus qu'un ouvrage ordinaire, Manouba Hadj Amar rend un hommage à Malek Haddad. Son témoignage ou plutôt ses recherches apportent une concentration et un éclairage sur un vécu souvent tombé dans l'oubli.
Les poésies de Malek Haddad oscillent entre engagement et liberté, amertume de l'exil et nostalgie. A travers ses écrits où se retrouve l'empreinte de la Guerre de Libération, transparaît le talent d'un écrivain soucieux surtout des valeurs de la vie. Diplômée de l'école normale d'institutrices de Constantine, puis de l'Ecole normale supérieure d'Alger.
Manouba Hadj Amar a été professeur d'enseignement secondaire jusqu'en 1973. Elle a été ensuite professeur formateur à l'institut de technologie de l'éducation de Ben Aknoun puis professeur chercheur à l'institut pédagogique national et membre d'une commission d'élaboration d'outils didactiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.