Algérie:Lancement de 105.000 logements AADL à travers le pays (ministre)    Reprise mardi des séances plénières    Abbas menace de mesures judiciaires    Bataille de rue à Kobané    la Tunisie pays de transit de la traite des femmes, selon l'OIM    Fonctionnaires de la Sûreté nationale    Protestation des policiers    "Aucune pression n'est exercée sur l'Anep"    Les Emirats ont levé l'interdiction de visas aux Algériens de moins de 40 ans    Les Crabes seuls invaincus après 7 journées    Le conflit Hannachi-Raouraoua éclate au grand jour    Le rêve des Algériennes prend fin    Alors que Bentaleb a été ménagé pour le match de l'Europa League    Judo - Championnats du Monde 2014 "juniors"    Escalade verbale marocaine contre l'Algérie    Appels à l'arrêt des combats    Ils ont jugé l'avant-projet de loi sanitaire incohérent    Le carrefour des énergies renouvelables    Une vingtaine d'hommes d'affaires autrichiens en visite en Algérie    BRÈVES de l'Est    Le syndicat national affilié au Snapap rend publique une plateforme de revendications    Ce qui attend Sellal au Sud    Une femme et sa nièce égorgées en plein sommeil    Le train est resté en gare    "Il faut stimuler l'enseignement de tamazight à l'école"    L'adaptation cinématographique des oeuvres littéraires en débat à Médéa    Algérie:décès d'un blessé des dernières échauffourées de Berriane    Béjaïa : Une jeune fille enlevée, libérée par les gendarmes    Selon Med Mebarki : Une académie des sciences et des technologies pour bientôt    MCO : Un bon point pour le moral    EL-TARF - Relogement : les représentants des quartiers s'impliquent    Sans relâche de Antoine Bourseiller : La vraie histoire du théâtre français    Association «Les Nomades Algériens» : Sortie découverte au fortin de «Santiago», la semaine prochaine    AIN TEMOUCHENT: Journées cinématographiques «Suicide» décroche le 1er prix    Intérêt nouveau des jeunes pour l'agriculture de montagne    Le début de la purge ?    Solutions politiques avérées : Ne pas faire l'économie de vraies thérapies    François Hollande souhaite une issue rapide des négociations    Il sera aujourd'hui à In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar : Sellal reprend son bâton de pèlerin    Mandi se blesse, Boudebouz renoue avec la compétition    Accession de l'Algérie à l'OMC : Le 13ème round des négociations en janvier 2015    Modiano en tête des ventes de romans    Leonardo DiCaprio s'allie à Netflix    Des marques et des nouveautés    Un partenariat de coproduction pour dépasser la simple coopération    EN BREF    L'ANP au four terroriste et au moulin sécuritaire    Le groupe Freeklane et d'autres artistes algériens au Festival    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Evocation - Manouba Hadj Amar rend hommage au parcours de Malek Haddad : Un repère important dans l'histoire de la littérature algérienne
Publié dans Horizons le 07 - 06 - 2010

• « A la rencontre de Malek Haddad » de Manouba Hadj Amar Editions Casbah, 141 pages, prix public : 450DA. « A la rencontre de Malek Haddad », un ouvrage exquis écrit par Manouba Hadj Amar, professeur d'enseignement secondaire, qui rend un vibrant hommage au parcours du célèbre poète et romancier, Malek Haddad.
Elle raconte avec force la vie de Malek Haddad, sa propre vision de la vie. Le livre s'appuie sur des textes d'une grande valeur littéraire. Il offre une lecture originale d'un pan de l'histoire de ce personnage hors norme. Cet ouvrage qui est une sorte d'archivage narre un espace intimiste où l'auteure tente de prouver à ses enfants, ses amis, son entourage, les générations futures que le souvenir, ne peut s'effacer. Consciente et soucieuse de l'avenir, Manouba Hadj Amar s'intéresse à faire savoir, à travers le parcours de cet homme de culture, le statut de la littérature engagée que revendiquent les romans de Malek Haddad. Il ne s'agit pas seulement d'une adéquation à l'actualité historique mais c'est plutôt le rôle de l'écrivain dans une société en mutation qui est soumis à diverses interrogations.
Les tumultes du passé restent gravés et ancrés à jamais dans la mémoire collective. L'histoire de la littérature algérienne est le moteur principal qui nourrit le discours de ses romans. L'objectif, à travers cette « relecture » est de faire connaître les poèmes répertoriés par l'auteure, de permettre à chacun, de les exploiter dans un souci de simplifier la lecture et la compréhension des textes. Manouba Hadj Amar veut faire partager l'émotion de tout un florilège poétique avec un nombre élargi de sensibilités.
Bien plus qu'un ouvrage ordinaire, Manouba Hadj Amar rend un hommage à Malek Haddad. Son témoignage ou plutôt ses recherches apportent une concentration et un éclairage sur un vécu souvent tombé dans l'oubli.
Les poésies de Malek Haddad oscillent entre engagement et liberté, amertume de l'exil et nostalgie. A travers ses écrits où se retrouve l'empreinte de la Guerre de Libération, transparaît le talent d'un écrivain soucieux surtout des valeurs de la vie. Diplômée de l'école normale d'institutrices de Constantine, puis de l'Ecole normale supérieure d'Alger.
Manouba Hadj Amar a été professeur d'enseignement secondaire jusqu'en 1973. Elle a été ensuite professeur formateur à l'institut de technologie de l'éducation de Ben Aknoun puis professeur chercheur à l'institut pédagogique national et membre d'une commission d'élaboration d'outils didactiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.