Football : Beldjilali (ES Sahel) pas encore qualifié en coupe de la CAF    Sida : des millions de vies sauvées grâce aux antirétroviraux (étude)    La nuit du doute pour l'observation du croissant lunaire du mois de Chaoual fixée au dimanche 27 juillet    Saisie de plus de 135 kg de cannabis durant le premier semestre 2014    Turquie : arrestation de plus de 50 hauts responsables de la police    Chine: pas de riche capitaliste pour acquérir une lettre de Marx    L'éminent jurisconsulte, Al-Gubrini (1246-1314) au cœur d'un colloque international à Bejaia    DEUX ALGERIENS, DONT UN ENFANT DE 3 ANS, TUES A GAZA    Espagne - Ronaldo prêt à rebondir au Real Madrid après son Mondial raté    UN NOUVEAU CODE D'INVESTISSEMENT EN ALGERIE : POURQUOI FAIRE ?    ARZEW : Plus de 700 hectares de forêts dévorés par les flammes    Ghaza:mort d'un enfant algérien de 3 ans à Rafah (MAE)    Tunisie:près d'un demi million d'électeurs inscrits (ISIE)    Des offres accessibles à tous    11 milliards de DA pour la réalisation de cinq tours de contrôle    L'Algérie exprime "son indignation"    "La responsabilité incombe à Hollande et Valls"    "Il faut mettre fin à l'agression israélienne"    Solidarité avec le peuple palestinien    Le chef du gouvernement rappelé à l'ordre par Ennahda    Tirage au sort du 24e Mondial-2015 «messieurs»    Le calme revient mais...    Les vigiles de la sécurité fêtent leur journée    Insécurité à Tizi-Ouzou    Courrier des lecteurs    DÉBATS D’AVENIR OU DE DÉRIVE ?    Leicester veut aussi Slimani    Azzedine Chih (entraîneur de l’EN Dames) évoque le groupe de l’Algérie lors de la CAN-2014 :    Le tournage est imminent    "Le Centre national du livre doit être plus efficace"    Assassiné par le Mossad pour son soutien à la cause Palestinienne    Une édition qui a tenu toutes ses promesses    Un livre révélé pour l'avènement d'une religion monothéiste    USM Alger    Cinq Algériens dans le onze Lyonnais    Arnaque ou escroquerie à la CLOA ?    Recul des exportations d'hydrocarbures    Le volet solidarité a été bien pris en charge par les autorités locales    M'khabez version économique    Bientôt une réforme pour le secondaire    Le domaine économique est celui où Alger et Paris peuvent faire mieux    Evasion fiscale, listes Falciani : Le fisc britannique a récupéré 135 millions de livres    USA : Expansion de l'activité économique dans toutes les régions    Tarifs d'électricité en France : Le nouveau mode de calcul limitera bien la hausse des prix    Des partis, mais pas de forces politiques    Les prix flambent à l'approche de l'Aïd : La nouvelle saignée !    Comment attirer les supporters, le gros défi !    Du hawzi et du théâtre à l'affiche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Evocation - Manouba Hadj Amar rend hommage au parcours de Malek Haddad : Un repère important dans l'histoire de la littérature algérienne
Publié dans Horizons le 07 - 06 - 2010

• « A la rencontre de Malek Haddad » de Manouba Hadj Amar Editions Casbah, 141 pages, prix public : 450DA. « A la rencontre de Malek Haddad », un ouvrage exquis écrit par Manouba Hadj Amar, professeur d'enseignement secondaire, qui rend un vibrant hommage au parcours du célèbre poète et romancier, Malek Haddad.
Elle raconte avec force la vie de Malek Haddad, sa propre vision de la vie. Le livre s'appuie sur des textes d'une grande valeur littéraire. Il offre une lecture originale d'un pan de l'histoire de ce personnage hors norme. Cet ouvrage qui est une sorte d'archivage narre un espace intimiste où l'auteure tente de prouver à ses enfants, ses amis, son entourage, les générations futures que le souvenir, ne peut s'effacer. Consciente et soucieuse de l'avenir, Manouba Hadj Amar s'intéresse à faire savoir, à travers le parcours de cet homme de culture, le statut de la littérature engagée que revendiquent les romans de Malek Haddad. Il ne s'agit pas seulement d'une adéquation à l'actualité historique mais c'est plutôt le rôle de l'écrivain dans une société en mutation qui est soumis à diverses interrogations.
Les tumultes du passé restent gravés et ancrés à jamais dans la mémoire collective. L'histoire de la littérature algérienne est le moteur principal qui nourrit le discours de ses romans. L'objectif, à travers cette « relecture » est de faire connaître les poèmes répertoriés par l'auteure, de permettre à chacun, de les exploiter dans un souci de simplifier la lecture et la compréhension des textes. Manouba Hadj Amar veut faire partager l'émotion de tout un florilège poétique avec un nombre élargi de sensibilités.
Bien plus qu'un ouvrage ordinaire, Manouba Hadj Amar rend un hommage à Malek Haddad. Son témoignage ou plutôt ses recherches apportent une concentration et un éclairage sur un vécu souvent tombé dans l'oubli.
Les poésies de Malek Haddad oscillent entre engagement et liberté, amertume de l'exil et nostalgie. A travers ses écrits où se retrouve l'empreinte de la Guerre de Libération, transparaît le talent d'un écrivain soucieux surtout des valeurs de la vie. Diplômée de l'école normale d'institutrices de Constantine, puis de l'Ecole normale supérieure d'Alger.
Manouba Hadj Amar a été professeur d'enseignement secondaire jusqu'en 1973. Elle a été ensuite professeur formateur à l'institut de technologie de l'éducation de Ben Aknoun puis professeur chercheur à l'institut pédagogique national et membre d'une commission d'élaboration d'outils didactiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.