Ultime reconnaissance    MOTS POUR MAUX : Un maire «Allah Ghaleb»    Plus de 3.400 migrants secourus au large de la Libye    Un lien entre élections et paix ?    Le ministre dresse un état des lieux    19 nouveaux produits ont obtenu le label «Bassma Djazaïria»    Publication dans le Journal officiel de deux arrêtés interministériels    Coopération sino-africaine: fin des travaux de la réunion de Pékin sur l'évaluation des engagements de Johannesburg    Assad décrète une amnistie    La sécurisation des régions Nord-Mali en débat    Kerry rencontre Abbas à Paris    «Il a raison, je suis jeune»    «Les athlètes seront hébergés dans des conditions satisfaisantes»    La qualification se jouera entre le MOB et Medeama SC    Le nouveau président de la Cour d'Alger installé    Vers l'élaboration d'un mémorandum politique    Réouverture du service mère et enfant à Constantine    Abdelkader Ouali lance l'opération à Mohammadia    Concours de recrutement le 17 septembre prochain    Bedoui exhorte les collectivités locales à mieux exploiter les atouts touristiques    MOSTAGANEM : Des estivants en quête d'hébergement    Etats Unis: 4 cas de Zika autochtones "probables" en Floride    Traduction vers tamazight des textes fondamentaux de l'Etat    HOMMAGE AU DEFUNT BOUALEM BESSAIH : Portrait d'un homme d'Etat    Le rythme de la croissance s'accélère aux Etats-Unis    Jeux olympiques : l'Algérie a 5 médaille à son compteur    Un million de personnes pourraient fuir les combats à Mossoul    Man Utd : les 9 victimes de José Mourinho    L'étau se resserre autour Maroc, les voix appelant à l'autodétermination du peuple sahraoui s'élèvent    Vers une arrivée Jackpot    FC Barcelone: Mathieu ne veut pas partir    Le Moudjahid Boualem Bessaih, un grand homme à la hauteur des missions qu'il a habilement assumées (le Président Bouteflika)    Un policier tué et un autre blessé par balle à San Diego    Plus de 250.000 migrants en Europe depuis janvier    La Tunisie va mettre de l'ordre dans ses avantages fiscaux aux investisseurs    Le nouvel album de Cheb Zino diffusé sur les radios    Le site archéologique de l'antique cité Tobna délimité    Bouzidi et les Sang et Or dans l'embarras    Pour sa der de la saison, le CPP reprend ses « obsessions » : 4e mandat, corruption et libertés (audio-vidéo)    Le pétrole poursuit sa baisse à la recherche d'un plancher    Gaz: Le Venezuela et la Russie signent des accords d'exploitation    Najdat Anzour fait le procès de Daesh    Mellouk, le lanceur d'alerte made in Algeria (Vidéo)    Tomber de rideau sur la 9ème édition du FIOFA    FIOFA: le long métrage égyptien "Nouara" remporte le "Wihr d'or"    Festival du théâtre scolaire: des troupes de Tipasa, Tissemsilt et Oum El Bouaghi s'illustrent    Opposition : une conférence contre la nouvelle loi électorale    Le passeport rouge ou être ministre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Evocation - Manouba Hadj Amar rend hommage au parcours de Malek Haddad : Un repère important dans l'histoire de la littérature algérienne
Publié dans Horizons le 07 - 06 - 2010

• « A la rencontre de Malek Haddad » de Manouba Hadj Amar Editions Casbah, 141 pages, prix public : 450DA. « A la rencontre de Malek Haddad », un ouvrage exquis écrit par Manouba Hadj Amar, professeur d'enseignement secondaire, qui rend un vibrant hommage au parcours du célèbre poète et romancier, Malek Haddad.
Elle raconte avec force la vie de Malek Haddad, sa propre vision de la vie. Le livre s'appuie sur des textes d'une grande valeur littéraire. Il offre une lecture originale d'un pan de l'histoire de ce personnage hors norme. Cet ouvrage qui est une sorte d'archivage narre un espace intimiste où l'auteure tente de prouver à ses enfants, ses amis, son entourage, les générations futures que le souvenir, ne peut s'effacer. Consciente et soucieuse de l'avenir, Manouba Hadj Amar s'intéresse à faire savoir, à travers le parcours de cet homme de culture, le statut de la littérature engagée que revendiquent les romans de Malek Haddad. Il ne s'agit pas seulement d'une adéquation à l'actualité historique mais c'est plutôt le rôle de l'écrivain dans une société en mutation qui est soumis à diverses interrogations.
Les tumultes du passé restent gravés et ancrés à jamais dans la mémoire collective. L'histoire de la littérature algérienne est le moteur principal qui nourrit le discours de ses romans. L'objectif, à travers cette « relecture » est de faire connaître les poèmes répertoriés par l'auteure, de permettre à chacun, de les exploiter dans un souci de simplifier la lecture et la compréhension des textes. Manouba Hadj Amar veut faire partager l'émotion de tout un florilège poétique avec un nombre élargi de sensibilités.
Bien plus qu'un ouvrage ordinaire, Manouba Hadj Amar rend un hommage à Malek Haddad. Son témoignage ou plutôt ses recherches apportent une concentration et un éclairage sur un vécu souvent tombé dans l'oubli.
Les poésies de Malek Haddad oscillent entre engagement et liberté, amertume de l'exil et nostalgie. A travers ses écrits où se retrouve l'empreinte de la Guerre de Libération, transparaît le talent d'un écrivain soucieux surtout des valeurs de la vie. Diplômée de l'école normale d'institutrices de Constantine, puis de l'Ecole normale supérieure d'Alger.
Manouba Hadj Amar a été professeur d'enseignement secondaire jusqu'en 1973. Elle a été ensuite professeur formateur à l'institut de technologie de l'éducation de Ben Aknoun puis professeur chercheur à l'institut pédagogique national et membre d'une commission d'élaboration d'outils didactiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.