Equipe nationale : Les joueurs retrouvent l'ambiance du Mondial    SCM Oran : Préparation tous azimuts pour la nouvelle saison    USM Oran : Est-ce la bonne saison ?    De la nécessité à pacifier le nord du Mali    Le Front El Nosra, nouvelle carte syrienne pour les Occidentaux    Après une série noire : Air Algérie soumise à un audit    France : Un deuxième Algérien décédé dans un fourgon de la police    Algérie-Russie : Accord sur l'énergie nucléaire    Limogé par Bouteflika : Le dossier Belkhadem n'est pas clos    En augmentation par rapport à l'an dernier : 100.000 élèves bénéficient de la prime de scolarité    Ténès : Une mère et ses trois filles brûlées suite à une explosion de gaz    Aïn Abid, Benbadis: L'eau sous pression    En attendant le prochain édito «d'El Djeich»    La rentrée sociale et politique sera « ordinaire »    « Les partenaires politiques doivent s'accorder autour d'une Constitution consensuelle »    Quelle formule pour freiner la menace?    Une élue espagnole expulsée de Laâyoune    Guerre froide, guérillas chaudes    L'Algérie et les conflits en Afrique    Le FFS défendra son Consensus national    "L'Armée reste mobilisée contre les résidus du terrorisme"    Les principaux transferts des Verts    Schweinsteiger nouveau capitaine    Cadamuro dispensé du stage    Les marchés à bestiaux seront bientôt rouverts    Les extraits de naissance en vente en dehors de l'APC de Ouled YAïch    L'Israélien ZIM fera escale à Tanger    L'image instruit...    Le grand intérêt des Algérois    Le "Motor Show"à Alger en septembre    "Le phénomène de la violence est inquiétant"    «Toute attaque terroriste contre un pays africain est considérée comme une attaque contre tout le continent»    En vue d'explorer de nouvelles opportunités de partenariat : Un forum économique sur l'Algérie à Hambourg    Une compagnie dans la tourmente    L'UGTA ouvre le débat    Ukraine : Les appels à la paix ne suffisent plus    Finalisation des textes d'application    La police durcit les mesures    62 morts en une semaine    Pellicules : comment s'en débarrasser ?    TF1 affiche sa prudence    Irak : Les opérations s'intensifient contre les djihadistes    Libye : Le gouvernement ne contrôle plus les ministères, le pays à la dérive    Selon les chiffres fournis par l'EPAL : Hausse du nombre de conteneurs au port d'Alger    Deux tragédies en résonance avec le fracas du monde...    Isabelle Adjani, Carole Bouquet et Marie Gillain de retour sur les planches    Succès des livres pour enfants    «Leilet Ghadab» met en avant le talent des comédiens    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Evocation - Manouba Hadj Amar rend hommage au parcours de Malek Haddad : Un repère important dans l'histoire de la littérature algérienne
Publié dans Horizons le 07 - 06 - 2010

• « A la rencontre de Malek Haddad » de Manouba Hadj Amar Editions Casbah, 141 pages, prix public : 450DA. « A la rencontre de Malek Haddad », un ouvrage exquis écrit par Manouba Hadj Amar, professeur d'enseignement secondaire, qui rend un vibrant hommage au parcours du célèbre poète et romancier, Malek Haddad.
Elle raconte avec force la vie de Malek Haddad, sa propre vision de la vie. Le livre s'appuie sur des textes d'une grande valeur littéraire. Il offre une lecture originale d'un pan de l'histoire de ce personnage hors norme. Cet ouvrage qui est une sorte d'archivage narre un espace intimiste où l'auteure tente de prouver à ses enfants, ses amis, son entourage, les générations futures que le souvenir, ne peut s'effacer. Consciente et soucieuse de l'avenir, Manouba Hadj Amar s'intéresse à faire savoir, à travers le parcours de cet homme de culture, le statut de la littérature engagée que revendiquent les romans de Malek Haddad. Il ne s'agit pas seulement d'une adéquation à l'actualité historique mais c'est plutôt le rôle de l'écrivain dans une société en mutation qui est soumis à diverses interrogations.
Les tumultes du passé restent gravés et ancrés à jamais dans la mémoire collective. L'histoire de la littérature algérienne est le moteur principal qui nourrit le discours de ses romans. L'objectif, à travers cette « relecture » est de faire connaître les poèmes répertoriés par l'auteure, de permettre à chacun, de les exploiter dans un souci de simplifier la lecture et la compréhension des textes. Manouba Hadj Amar veut faire partager l'émotion de tout un florilège poétique avec un nombre élargi de sensibilités.
Bien plus qu'un ouvrage ordinaire, Manouba Hadj Amar rend un hommage à Malek Haddad. Son témoignage ou plutôt ses recherches apportent une concentration et un éclairage sur un vécu souvent tombé dans l'oubli.
Les poésies de Malek Haddad oscillent entre engagement et liberté, amertume de l'exil et nostalgie. A travers ses écrits où se retrouve l'empreinte de la Guerre de Libération, transparaît le talent d'un écrivain soucieux surtout des valeurs de la vie. Diplômée de l'école normale d'institutrices de Constantine, puis de l'Ecole normale supérieure d'Alger.
Manouba Hadj Amar a été professeur d'enseignement secondaire jusqu'en 1973. Elle a été ensuite professeur formateur à l'institut de technologie de l'éducation de Ben Aknoun puis professeur chercheur à l'institut pédagogique national et membre d'une commission d'élaboration d'outils didactiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.