Troisième round du dialogue intermalien à Alger    Egypte-Au moins 28 membres des forces de sécurité tués dans des attaques dans le Sinaï    Déclenchée par trois ministres frondeurs    À la veille de la fin de la campagne électorale    Sport Events accuse la Fédération d'athlétisme    Trois affiches ternies par le huis clos    Hannachi convoqué pour le 5 novembre    "Les secrets..." 79e partie    Un jour je saurais... 82e partie    Les soupçons de la CNLTD    BRÈVES de l'Est    Boumerdès    BRÈVES du Centre    Médéa    Malaise à la cité Haï Ethoura    Une clôture avec des inquiétudes    Journée nationale de la presse à Tamanrasset    Le rendez-vous des pros    Les partis et la loi de finances    Loi de finances 2015 : les inquiétudes du parti Al Adala    Coopération bilatérale entre l'Algérie et l'Afrique du Sud    TEBESSA    Colloque international à Béchar    Tunisie:La présentation du projet du budget 2015 à l'ANC dans les délais est un message pour les terroristes (Jomaa)    Libye: l'armée s'empare d'un camp islamiste à Benghazi    Maroc-Tchad:renforcement de la coopération bilatérale en matière d'investissement et d'expertise touristiques    Air Algérie face à ses clients : l’enjeu stratégique    BORDJ-BOU-ARRERIDJ    L’explication sud-américaine planera sur la pelouse du Bernabeu    Handball    En raison du virus Ebola    La CNLTD tranche sur les consultations lancées par le plus vieux parti de l’opposition :    Croquettes de viande    Comment retrouver des cheveux naturels ?    Pour vous relaxer, apprenez à respirer    Le coup de bill’art du Soir    Les enfants des nuages, derniÚre colonie au festival des libertés de Bruxelles    5e Festival international du théâtre de Béjaà ̄a    Mobilisation tous azimuts pour redémarrer le haut fourneau    Le défi de l'association Santé pour tous à Constantine    Transition-transaction    Que la justice passe    Le syndrome de la précarité dans une fausse symbiose médiatico-partisa    Tunisie : scrutin sous haute tension    Tayeb Louh : «L'affaire des moines de Tibhirine avance normalement»    «Les revendications de la Protection civile et des Douanes prises en    Patrimoine : la ministre de la Culture s'engage à rattraper les retard    Au pays de Boubagra, ce n'est toujours pas le raz-de- marrer !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Evocation - Manouba Hadj Amar rend hommage au parcours de Malek Haddad : Un repère important dans l'histoire de la littérature algérienne
Publié dans Horizons le 07 - 06 - 2010

• « A la rencontre de Malek Haddad » de Manouba Hadj Amar Editions Casbah, 141 pages, prix public : 450DA. « A la rencontre de Malek Haddad », un ouvrage exquis écrit par Manouba Hadj Amar, professeur d'enseignement secondaire, qui rend un vibrant hommage au parcours du célèbre poète et romancier, Malek Haddad.
Elle raconte avec force la vie de Malek Haddad, sa propre vision de la vie. Le livre s'appuie sur des textes d'une grande valeur littéraire. Il offre une lecture originale d'un pan de l'histoire de ce personnage hors norme. Cet ouvrage qui est une sorte d'archivage narre un espace intimiste où l'auteure tente de prouver à ses enfants, ses amis, son entourage, les générations futures que le souvenir, ne peut s'effacer. Consciente et soucieuse de l'avenir, Manouba Hadj Amar s'intéresse à faire savoir, à travers le parcours de cet homme de culture, le statut de la littérature engagée que revendiquent les romans de Malek Haddad. Il ne s'agit pas seulement d'une adéquation à l'actualité historique mais c'est plutôt le rôle de l'écrivain dans une société en mutation qui est soumis à diverses interrogations.
Les tumultes du passé restent gravés et ancrés à jamais dans la mémoire collective. L'histoire de la littérature algérienne est le moteur principal qui nourrit le discours de ses romans. L'objectif, à travers cette « relecture » est de faire connaître les poèmes répertoriés par l'auteure, de permettre à chacun, de les exploiter dans un souci de simplifier la lecture et la compréhension des textes. Manouba Hadj Amar veut faire partager l'émotion de tout un florilège poétique avec un nombre élargi de sensibilités.
Bien plus qu'un ouvrage ordinaire, Manouba Hadj Amar rend un hommage à Malek Haddad. Son témoignage ou plutôt ses recherches apportent une concentration et un éclairage sur un vécu souvent tombé dans l'oubli.
Les poésies de Malek Haddad oscillent entre engagement et liberté, amertume de l'exil et nostalgie. A travers ses écrits où se retrouve l'empreinte de la Guerre de Libération, transparaît le talent d'un écrivain soucieux surtout des valeurs de la vie. Diplômée de l'école normale d'institutrices de Constantine, puis de l'Ecole normale supérieure d'Alger.
Manouba Hadj Amar a été professeur d'enseignement secondaire jusqu'en 1973. Elle a été ensuite professeur formateur à l'institut de technologie de l'éducation de Ben Aknoun puis professeur chercheur à l'institut pédagogique national et membre d'une commission d'élaboration d'outils didactiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.