Le social met un pas dans «le» politique    Sursaut d'«énergie» (I)    Estimé à 21 milliards de DA    El-Ghazi appelle les entreprises à s'impliquer davantage    Le derby de tous les rêves !    Ratage    Les candidats handicapés réclament l'application de la loi d'insertion    Souk-Ahras et ses joyaux émerveillent les visiteurs    Des poèmes colorés aux peintures poétiques    Histoire d'un joyau du patrimoine algérien    Une personne blessée par balle dans une attaque terroriste    L'Italie appelle à la levée de l'embargo contre les armes sur la Libye    Yémen: aucune avancée n'a été enregistrée    Trois terroristes abattus dans la wilaya de Skikda (MDN)    Les mises au point de Tayeb Louh    Louisa Hanoune met en garde    Afripol sera lancé officiellement à partir du mois d'octobre, selon le général-major Hamel    Ooredoo entame l'année 2016 sous le signe de la croissance    Le projet américain de résolution modifié sous la pression de la France    Syrie: neuf personnes tuées par des rebelles à Alep    Tottenham : Pochettino va prolonger    SOUR : Un réseau de voleurs de câbles électriques démantelé    BAC 2016 : 800 000 cartes d'identité biométriques réalisées    MEMOIRE : Habib Kassous    Louh: 15 enlèvements d'enfant enregistrés en 2015    Le président Bouteflika de retour en Algérie après des contrôles médicaux à Genève    La Chine va envoyer un homme sur la Lune d'ici 2036    Tirs meurtriers à l'aéroport de Kidal: l'enquête n'a pas déterminée l'origine    Leicester : Un sacré bonus pour Claudio Ranieri !    Large opération d'entretien du réseau d'eau potable    Des projets pour renforcer le développement de la commune de Boukaïs    Plusieurs opérations pour moderniser le réseau routier à In-Salah    Moscou critique le déploiement de forces américaines en Syrie    à CHANCES éGALES    Bessa Moussa - Un cycliste complet    Hommage à une idole : Ahmed Chibane    Une belle soprano à découvrir    Une légende écornée    La pièce « Hada houwa bayti » chaleureusement accueillie    Le pétrole ouvre en hausse à New York    La Tunisie prépare un plan national pour booster ses exportations    Real Madrid : Coup dur pour CR7?    Mauritanie - La ruée vers l'or amènent les autorités à réglementer l'orpaillage    Veille d'un examen :TOP 10 d'un " Procrastinator"    CAP sur une jeunesse bouillonnante (Vidéo)    Algérie-UE : Cinq villes accueilleront le 17e Festival culturel européen    Ali Benflis : "C'était une tentative de diversion"    Le tribunal administratif autorise le congrès du MDS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Evocation - Manouba Hadj Amar rend hommage au parcours de Malek Haddad : Un repère important dans l'histoire de la littérature algérienne
Publié dans Horizons le 07 - 06 - 2010

• « A la rencontre de Malek Haddad » de Manouba Hadj Amar Editions Casbah, 141 pages, prix public : 450DA. « A la rencontre de Malek Haddad », un ouvrage exquis écrit par Manouba Hadj Amar, professeur d'enseignement secondaire, qui rend un vibrant hommage au parcours du célèbre poète et romancier, Malek Haddad.
Elle raconte avec force la vie de Malek Haddad, sa propre vision de la vie. Le livre s'appuie sur des textes d'une grande valeur littéraire. Il offre une lecture originale d'un pan de l'histoire de ce personnage hors norme. Cet ouvrage qui est une sorte d'archivage narre un espace intimiste où l'auteure tente de prouver à ses enfants, ses amis, son entourage, les générations futures que le souvenir, ne peut s'effacer. Consciente et soucieuse de l'avenir, Manouba Hadj Amar s'intéresse à faire savoir, à travers le parcours de cet homme de culture, le statut de la littérature engagée que revendiquent les romans de Malek Haddad. Il ne s'agit pas seulement d'une adéquation à l'actualité historique mais c'est plutôt le rôle de l'écrivain dans une société en mutation qui est soumis à diverses interrogations.
Les tumultes du passé restent gravés et ancrés à jamais dans la mémoire collective. L'histoire de la littérature algérienne est le moteur principal qui nourrit le discours de ses romans. L'objectif, à travers cette « relecture » est de faire connaître les poèmes répertoriés par l'auteure, de permettre à chacun, de les exploiter dans un souci de simplifier la lecture et la compréhension des textes. Manouba Hadj Amar veut faire partager l'émotion de tout un florilège poétique avec un nombre élargi de sensibilités.
Bien plus qu'un ouvrage ordinaire, Manouba Hadj Amar rend un hommage à Malek Haddad. Son témoignage ou plutôt ses recherches apportent une concentration et un éclairage sur un vécu souvent tombé dans l'oubli.
Les poésies de Malek Haddad oscillent entre engagement et liberté, amertume de l'exil et nostalgie. A travers ses écrits où se retrouve l'empreinte de la Guerre de Libération, transparaît le talent d'un écrivain soucieux surtout des valeurs de la vie. Diplômée de l'école normale d'institutrices de Constantine, puis de l'Ecole normale supérieure d'Alger.
Manouba Hadj Amar a été professeur d'enseignement secondaire jusqu'en 1973. Elle a été ensuite professeur formateur à l'institut de technologie de l'éducation de Ben Aknoun puis professeur chercheur à l'institut pédagogique national et membre d'une commission d'élaboration d'outils didactiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.