Le déficit du Trésor devrait reculer à 55 milliards DA en 2019    Investissements marocains en Afrique. Des organismes internationaux en parlent.    Italie: Lombardie et Vénétie votent pour plus d'autonomie    Algérie-Le cadre réglementaire de la presse électronique relève des prérogatives de la ARPE (ministre)    Aïn Témouchent/Elle sera une zone industrielle : Tamazougha, l'espoir de la wilaya    Presse écrite / Djamel Kaouane : «L'avenir est aux médias électroniques»    Accord Opep/non Opep - réduction de production de pétrole : Un taux au-delà des engagements !    Ligue 1 Mobilis - 8e journée : Le Doyen s'offre le clasico et amorce son déclic    Battue hier soir à Casablanca : L'USMA attendra pour accrocher une «Etoile»    Le programme : USMA - USMH ce mardi    Dellys / Environnement : L'enfant et la mer    Real : Zidane bientôt désigné meilleur entraineur au monde ?    Ce qui attend l'actuel wali...    «Nous avons été victime d'une cabale»    Le Salon des énergies renouvelables s'ouvrira demain    Du statut de «nation» au bras de fer    Equipe nationale : La fin de l'ère M'bolhi ?    EN jeunes : Charef entame les contacts    Deuxième victoire de Hamza Yacine    Cinq harraga interceptés à El Ançor    Des quartiers ne sont pas raccordés au réseau d'AEP    Un centre commercial ravagé par le feu    Une procédure de justice du Front Polisario contre Transavia pour son vol Paris-Dakhla    Tizi Ouzou : 1er Salon de la bande dessinée    Mohamed Ghafir présente son livre et rend hommage à Fatima Bedar    On vous le dit    Tunisie: Slim Riahi auditionné pour une affaire de chèques sans provision    Mali : l'ONU veut l'application urgente de l'accord de paix    Equilibre alimentaire dans les cantines scolaires des zones défavorisées: Une dizaine d'écoles ciblées par une campagne de sensibilisation    Pour mettre un terme au stationnement anarchique dans les grandes communes: Le dossier des parkings à étages relancé    Tlemcen: Elections locales: 357 listes validées, 14 autres rejetées    Europe: «Ce grand corps malade»    Ouyahia, une cible ?    Après les déclarations de Messahel: Crise diplomatique entre Alger et Rabat    Les partis mobilisent leurs "bataillons"    Veto et atrocités!    Hanoune se "déchaîne"    Un acquis de taille pour le CHU de Annaba    Les Verts viseront le podium au Caire    Une enseigne qui s'impose    L'innovation récompensée    Le RND affûte ses armes    "La loi sur la publicité n'est pas sur la table du gouvernement"    Cérémonie de remise des prix    13.000 livres distribués    Un espace de réflexion et une force de proposition    "Une occasion pour une représentation juste de la femme"    Idir de retour à Alger après 38 ans d'absence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Adjoints de l'éducation
Grève nationale à la rentrée
Publié dans Info Soir le 16 - 07 - 2009

Annonce n Les adjoints de l'éducation ont décidé d'entamer une grève de quatre jours dès la prochaine rentrée scolaire plus exactement à partir du 12 septembre prochain.
«Nous allons décider de reprendre le mouvement de protestation dès le début de la rentrée scolaire, nous allons faire une grève nationale qui deviendra épisodique c'est-à-dire une fois par mois.», a affirmé le SG de la coordination nationale des adjoints de l'éducation, Mourad Fartaki, lors d'une conférence de presse qu'il a animée hier, à l'école Aïssat-Idir (Alger).
Il a précisé que la décision a été prise à l'issue de la réunion tenue, mardi dernier, par le conseil national du syndicat. Il a ajouté que le recours à la grève est le résultat d'une rupture subite et sans raison des pourparlers avec les décideurs, d'autant plus, affirme-t-il, que les responsables du ministère ont failli à leur engagement. Pour plus de précision, M. Fartaki a fait savoir que les membres des 32 wilayas de la coordination activant sous l'égide du Syndicat national des travailleurs de l'éducation (Snte) se sont réunis le 14 juin dernier au siège du bureau national d'Alger avec les responsables du ministère de l'Education nationale.
Lors de cette réunion, il a été présenté un bilan des travaux des trois commissions mixtes chargées de traiter les questions soulevées par le syndicat.
Seulement dira M. Fartaki «à partir de cette date aucune suite n'a été donnée par le ministère de l'Education nationale jusqu'à ce jour». Bien plus, il a exprimé son étonnement, et se pose la question pour savoir «pourquoi les responsables du ministère ont refusé d'ouvrir un dialogue et d'entamer des pourparlers alors qu'ils ont promis de régler notre situation au plus tard avant le 30 juin de l'année en cours».
Il était question, précise-t-il encore, «d'organiser une réunion avec le SG du ministère afin de répondre à nos doléances d'autant plus que ce problème persiste depuis le 2 janvier 2008. Après une semaine de pourparlers, le contact a été rompu, nous avons tenté à maintes reprises de contacter le ministère, en vain».
Les revendications des adjoints de l'éducation portent essentiellement sur le droit de ce corps, conformément à l'article 104 de la Fonction publique, de revaloriser l'actuelle classification (passant de la catégorie 7 à la catégorie 10), de dispenser l'adjoint de l'éducation de faire passer la feuille de présence et d'assurer la permanence pendant les vacances scolaires… Le syndicat a, en outre, demandé «des garanties» pour la formation des adjoints de l'éducation dont l'âge dépasse les 40 ans. «Le ministère a suggéré deux types de formation, la première formation professionnelle destinée aux travailleurs ayant le niveau de troisième année secondaire, la seconde concerne les adjoints qui ont obtenu le bac c'est le système LMD.» a-t-il expliqué. D'autres revendications concernent l'abrogation de l'article 18 de la loi 80-315-08 qui définit les missions des adjoints de l'éducation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.