Les prix du pétrole à la hausse en Asie    1,4 million d'enfants risquent de mourir de la famine dans 4 pays (Unicef)    Le Maroc dans l'UA, un " cheval de Troie " selon le Washington Post    Elections législatives : Des prétendants trouvent des difficultés    Décès de M. Chorfi : Le défunt inhumé aujourd'hui à Oran    A cause de l'indisponibilité du président Bouteflika : Report de la visite de la Chancelière allemande    Coopération Algéro- malienne: Un plan de travail commun pour diversifier le développement    Invité de la rédaction : La diversification de l'économie, une réalité    Développement local: CAPDEL en «actions»    Assassinat d'Ali Tounsi : L'accusé comparaîtra dimanche devant le tribunal criminel d'Alger    Chlef: Plus de 10.000 citoyens radiés des listes électorales    Mogadiscio : 20 morts dans un attentat à la voiture piegée    Coopération algéro-française : Le projet de loi relatif aux échanges de jeunes actifs en examen à l'Assemblée française    Du chantage proféré à demi-mot à la mise en œuvre pratique    Coupe de la CAF: Une qualification salutaire    Ligue 1 Française : Le PSG tenu en échec par Toulouse    Séisme de magnitude 3,7 à Alger    Tlemcen: Baisse significative des affaires de contrebande    Constantine - Nouveau sit-in de demandeurs de logement    Boudebouz dans le onze type de la semaine    Dix des onze Algériens engagés éliminés dès le 1er tour    Les relations économiques et la situation sécuritaire au menu    Réunion ministérielle de concertation à Tunis sur la situation    Hanni (Anderlecht) signe son 8e but    Hind Oufriha présente El harba wine    Manceron et Gèze appellent les Français à «regarder en face» le passé colonial    Le théâtre introduit à l'école comme méthode pédagogique    Conjuguer les insécurités    23 enlèvements d'enfants enregistrés par la gendarmerie en 2016    Les comissionnaires en douane en alerte    Talaï : «Plusieurs changements s'imposent»    Grine : «Des progrès remarquables ont été enregistrés»    Députés, serrez vos ceintures!    Xavier Driencourt nouvel ambassadeur de France à Alger    Propagande anti-algérienne sur le Net    El Hadi Makboul serait le prochain ministre du Commerce    Plusieurs bléssés déplorés    Grève au lycée de Ouaguenoun    L'hygiène hospitalière dans un séminaire    De la drogue chez des écoliers!    L'AG ordinaire fixée au jeudi à Dély Ibrahim    Le déclic pour les Canaris ?    Laredj remporte la finale B    Deux films algériens en compétition    La France en Algérie: de quelques évidences    "Ta vie, Amar, a été exemplaire"    Quel sort pour les 13 variantes menacées?    Résidence d'écriture de documentaires en mars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Adjoints de l'éducation
Grève nationale à la rentrée
Publié dans Info Soir le 16 - 07 - 2009

Annonce n Les adjoints de l'éducation ont décidé d'entamer une grève de quatre jours dès la prochaine rentrée scolaire plus exactement à partir du 12 septembre prochain.
«Nous allons décider de reprendre le mouvement de protestation dès le début de la rentrée scolaire, nous allons faire une grève nationale qui deviendra épisodique c'est-à-dire une fois par mois.», a affirmé le SG de la coordination nationale des adjoints de l'éducation, Mourad Fartaki, lors d'une conférence de presse qu'il a animée hier, à l'école Aïssat-Idir (Alger).
Il a précisé que la décision a été prise à l'issue de la réunion tenue, mardi dernier, par le conseil national du syndicat. Il a ajouté que le recours à la grève est le résultat d'une rupture subite et sans raison des pourparlers avec les décideurs, d'autant plus, affirme-t-il, que les responsables du ministère ont failli à leur engagement. Pour plus de précision, M. Fartaki a fait savoir que les membres des 32 wilayas de la coordination activant sous l'égide du Syndicat national des travailleurs de l'éducation (Snte) se sont réunis le 14 juin dernier au siège du bureau national d'Alger avec les responsables du ministère de l'Education nationale.
Lors de cette réunion, il a été présenté un bilan des travaux des trois commissions mixtes chargées de traiter les questions soulevées par le syndicat.
Seulement dira M. Fartaki «à partir de cette date aucune suite n'a été donnée par le ministère de l'Education nationale jusqu'à ce jour». Bien plus, il a exprimé son étonnement, et se pose la question pour savoir «pourquoi les responsables du ministère ont refusé d'ouvrir un dialogue et d'entamer des pourparlers alors qu'ils ont promis de régler notre situation au plus tard avant le 30 juin de l'année en cours».
Il était question, précise-t-il encore, «d'organiser une réunion avec le SG du ministère afin de répondre à nos doléances d'autant plus que ce problème persiste depuis le 2 janvier 2008. Après une semaine de pourparlers, le contact a été rompu, nous avons tenté à maintes reprises de contacter le ministère, en vain».
Les revendications des adjoints de l'éducation portent essentiellement sur le droit de ce corps, conformément à l'article 104 de la Fonction publique, de revaloriser l'actuelle classification (passant de la catégorie 7 à la catégorie 10), de dispenser l'adjoint de l'éducation de faire passer la feuille de présence et d'assurer la permanence pendant les vacances scolaires… Le syndicat a, en outre, demandé «des garanties» pour la formation des adjoints de l'éducation dont l'âge dépasse les 40 ans. «Le ministère a suggéré deux types de formation, la première formation professionnelle destinée aux travailleurs ayant le niveau de troisième année secondaire, la seconde concerne les adjoints qui ont obtenu le bac c'est le système LMD.» a-t-il expliqué. D'autres revendications concernent l'abrogation de l'article 18 de la loi 80-315-08 qui définit les missions des adjoints de l'éducation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.