Un terroriste se rend avec un important lot d'armes    Le président Bouteflika reçoit le Premier ministre belge    Hamel évoque à Tunis l'expérience pionnière de l'Algérie    Les prix se maintiendront à 50 dollars en 2017    Cinq millions de cartes électroniques prêtes dès ce mois    « Nous sommes prêts à accompagner l'Algérie »    L'armée reprend Alep    Grande affluence à l'ouverture du 16e Salon AutoWest d'Oran    Des juristes dénoncent le pillage des ressources naturelles    Quatre gardiens de but en stage    La manipulation des produits pyrotechniques est dangereuse    21 individus soupçonnés d'incitation à la haine et à la violence écroués    Musée du moudjahid    « Ce genre de manifestation préservera notre identité »    MARATHON DE 22 RONDES !    Le Barça retrouve sa verve, Naples et Benfica qualifiés    Mini-remaniement du gouvernement    L'ONU préoccupée par la lenteur des progrès    16e salon d’Oran Autowest    L'ambassadeur d'Algérie à Paris dit avoir respecté la procédure    Les cheminots observent une grève surprise    Bentahar instruit les douaniers de faciliter les opérations d'exportation    Les Aigles de Carthage amoindris pour le stage en Espagne    Gymnastique    Comment les ménages peuvent alléger leurs factures    GOURAYA (TIPASA)    Les étudiants ferment les campus d'Aboudaou et de Targa Ouzemour    21 affaires de kidnapping traitées depuis 2003    Arrestation de 40 individus    Benflis appelle à réduire le train de vie de l'Etat "à sa plus simple expression"    Rachid Halet radié du FFS    Des cours en langue et culture amazighes lancés    TR Constantine    7e FICA    Sidi Bel-Abbès: Une recette des impôts cambriolée    Sécurité et fair-play : Les acteurs du football appelés à être impliqués    Accidents de la route : Les agences de contrôle contribuent à l'aggravation de la situation    Commercialisation du café : Un nouveau texte adopté    Projet de la nouvelle loi sanitaire : Il sera présenté aujourd'hui    Blida: Des milliers de pétards saisis    Première victime des tensions entre l'Iran et l'Arabie saoudite    Le trophée remis le 12 décembre    Deux militants appellent au «boycott et au sabotage»    Téhéran s'offusque du maintien des sanctions américaines    "On veut nos fusils!"    Des manuscrits originaux de Dylan et Clapton    Yousra récupérée par le festival de Marrakech    Hommage à un officier de valeur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Adjoints de l'éducation
Grève nationale à la rentrée
Publié dans Info Soir le 16 - 07 - 2009

Annonce n Les adjoints de l'éducation ont décidé d'entamer une grève de quatre jours dès la prochaine rentrée scolaire plus exactement à partir du 12 septembre prochain.
«Nous allons décider de reprendre le mouvement de protestation dès le début de la rentrée scolaire, nous allons faire une grève nationale qui deviendra épisodique c'est-à-dire une fois par mois.», a affirmé le SG de la coordination nationale des adjoints de l'éducation, Mourad Fartaki, lors d'une conférence de presse qu'il a animée hier, à l'école Aïssat-Idir (Alger).
Il a précisé que la décision a été prise à l'issue de la réunion tenue, mardi dernier, par le conseil national du syndicat. Il a ajouté que le recours à la grève est le résultat d'une rupture subite et sans raison des pourparlers avec les décideurs, d'autant plus, affirme-t-il, que les responsables du ministère ont failli à leur engagement. Pour plus de précision, M. Fartaki a fait savoir que les membres des 32 wilayas de la coordination activant sous l'égide du Syndicat national des travailleurs de l'éducation (Snte) se sont réunis le 14 juin dernier au siège du bureau national d'Alger avec les responsables du ministère de l'Education nationale.
Lors de cette réunion, il a été présenté un bilan des travaux des trois commissions mixtes chargées de traiter les questions soulevées par le syndicat.
Seulement dira M. Fartaki «à partir de cette date aucune suite n'a été donnée par le ministère de l'Education nationale jusqu'à ce jour». Bien plus, il a exprimé son étonnement, et se pose la question pour savoir «pourquoi les responsables du ministère ont refusé d'ouvrir un dialogue et d'entamer des pourparlers alors qu'ils ont promis de régler notre situation au plus tard avant le 30 juin de l'année en cours».
Il était question, précise-t-il encore, «d'organiser une réunion avec le SG du ministère afin de répondre à nos doléances d'autant plus que ce problème persiste depuis le 2 janvier 2008. Après une semaine de pourparlers, le contact a été rompu, nous avons tenté à maintes reprises de contacter le ministère, en vain».
Les revendications des adjoints de l'éducation portent essentiellement sur le droit de ce corps, conformément à l'article 104 de la Fonction publique, de revaloriser l'actuelle classification (passant de la catégorie 7 à la catégorie 10), de dispenser l'adjoint de l'éducation de faire passer la feuille de présence et d'assurer la permanence pendant les vacances scolaires… Le syndicat a, en outre, demandé «des garanties» pour la formation des adjoints de l'éducation dont l'âge dépasse les 40 ans. «Le ministère a suggéré deux types de formation, la première formation professionnelle destinée aux travailleurs ayant le niveau de troisième année secondaire, la seconde concerne les adjoints qui ont obtenu le bac c'est le système LMD.» a-t-il expliqué. D'autres revendications concernent l'abrogation de l'article 18 de la loi 80-315-08 qui définit les missions des adjoints de l'éducation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.