Libye-Des avions non identifiés bombardent à nouveau Tripoli    Gaza: un bombardement israélien décime une famille palestinienne    Mauritanie:Formation du nouveau gouvernement (liste)    Algérie:Lancement des travaux de réalisation de deux trémies sur la RN n°1 (Alger)    Angleterre: Arsenal pour convaincre, avant le choc City-Liverpool    Espagne: une Liga au fort accent latino-américain    Le bilan de l'épidémie d'Ebola s'alourdit à 1.427 morts (OMS)    La production algérienne d'hydrocarbures inquiète économistes et spécialistes du pétrole    Selon un bilan du Haut-commissariat de l'ONU aux droits de l'homme    Ooredoo enrichit ses offres 3G pour ses clients particuliers    Face à la dégradation de la situation en Libye et AU Sahel    Attaque terroriste contre un camion de l'ANP à Abi-Youcef (AIN EL-HAMMAM)    Sélection algérienne de football    Ligue des champions d'Afrique Ce soir à partir de 18h à Sfax, CS Sfax-ES Sétif    Le stade du 1er-Novembre fera certainement le plein ce soir (19h)    CLÔTURE DU FESTIVAL DE LA CHANSON AMAZIGHE À BEJAIA    9e FESTIVAL CULTUREL NATIONAL DE LA MUSIQUE ACTUELLE DE GUELMA    Colloque national du RCD sur le congrès de la Soummam    L'Algérie affirme que l'intervention militaire ne réglera par la crise en Libye    Mostaganem    Saïda : 3 morts et 10 blessés dans une collision entre deux véhicules    Condor : 200 000 tablettes vendues en 6 mois    Vols de câbles téléphoniques, agressions sur le réseau : Près de 78 millions de dinars de pertes en trois ans    287 hectares de forêts partis en fumée depuis juin    Secousse de magnitude 3,9 degrés à Mostaganem    Oran, Bir El Djir, Sidi Chahmi, Aïn El-Turck… : Des travaux pour l'amélioration de la voirie urbaine    "Battre à tout prix l'USMA"    Maghnaoui, mais innocent?    "Une nouvelle loi-cadre au profit de la jeunesse"    La Laddh exige sa "libération immédiate"    BÉJAÏA : ANNULATION DU GALA DE CLÔTURE AVEC IDIR    FESTIVAL DE LA MUSIQUE ACTUELLE DE GUELMA    Un polar expérimental de Mohamed Djaâfar    Takfarinas galvanise le public    Les Arabes vus par un Japonais    TIZI-OUZOU : EMBUSCADE TERRORISTE CONTRE UN CAMION DE RAVITAILLEMENT MILITAIRE À ABI-YOUCEF    LETTRE DE PROVINCE    VENTE DE VÉHICULES NEUFS    L’entretien de la semaine    FOOTBALL    HANDBALL :    Beurre à la tomate    Cap sur une nouvelle stratégie d'édification    USA : Baisse plus forte que prévu des stocks de brut    Un Algérien meurt à son arrivée à l'aéroport de Paris-Roissy    Le RCD égratigne le FFS    Elle a assuré la sécurité de 8.095.264 voyageurs au 1er semestre 2014    Un havre de paix aux multiples sanctuaires et mausolées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Adjoints de l'éducation
Grève nationale à la rentrée
Publié dans Info Soir le 16 - 07 - 2009

Annonce n Les adjoints de l'éducation ont décidé d'entamer une grève de quatre jours dès la prochaine rentrée scolaire plus exactement à partir du 12 septembre prochain.
«Nous allons décider de reprendre le mouvement de protestation dès le début de la rentrée scolaire, nous allons faire une grève nationale qui deviendra épisodique c'est-à-dire une fois par mois.», a affirmé le SG de la coordination nationale des adjoints de l'éducation, Mourad Fartaki, lors d'une conférence de presse qu'il a animée hier, à l'école Aïssat-Idir (Alger).
Il a précisé que la décision a été prise à l'issue de la réunion tenue, mardi dernier, par le conseil national du syndicat. Il a ajouté que le recours à la grève est le résultat d'une rupture subite et sans raison des pourparlers avec les décideurs, d'autant plus, affirme-t-il, que les responsables du ministère ont failli à leur engagement. Pour plus de précision, M. Fartaki a fait savoir que les membres des 32 wilayas de la coordination activant sous l'égide du Syndicat national des travailleurs de l'éducation (Snte) se sont réunis le 14 juin dernier au siège du bureau national d'Alger avec les responsables du ministère de l'Education nationale.
Lors de cette réunion, il a été présenté un bilan des travaux des trois commissions mixtes chargées de traiter les questions soulevées par le syndicat.
Seulement dira M. Fartaki «à partir de cette date aucune suite n'a été donnée par le ministère de l'Education nationale jusqu'à ce jour». Bien plus, il a exprimé son étonnement, et se pose la question pour savoir «pourquoi les responsables du ministère ont refusé d'ouvrir un dialogue et d'entamer des pourparlers alors qu'ils ont promis de régler notre situation au plus tard avant le 30 juin de l'année en cours».
Il était question, précise-t-il encore, «d'organiser une réunion avec le SG du ministère afin de répondre à nos doléances d'autant plus que ce problème persiste depuis le 2 janvier 2008. Après une semaine de pourparlers, le contact a été rompu, nous avons tenté à maintes reprises de contacter le ministère, en vain».
Les revendications des adjoints de l'éducation portent essentiellement sur le droit de ce corps, conformément à l'article 104 de la Fonction publique, de revaloriser l'actuelle classification (passant de la catégorie 7 à la catégorie 10), de dispenser l'adjoint de l'éducation de faire passer la feuille de présence et d'assurer la permanence pendant les vacances scolaires… Le syndicat a, en outre, demandé «des garanties» pour la formation des adjoints de l'éducation dont l'âge dépasse les 40 ans. «Le ministère a suggéré deux types de formation, la première formation professionnelle destinée aux travailleurs ayant le niveau de troisième année secondaire, la seconde concerne les adjoints qui ont obtenu le bac c'est le système LMD.» a-t-il expliqué. D'autres revendications concernent l'abrogation de l'article 18 de la loi 80-315-08 qui définit les missions des adjoints de l'éducation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.