Ben Yedder file au Séville FC    Sept morts dans le renversement d'un autobus à Médéa    RSF dénonce les rafles de journalistes en Turquie    Des simplifications douanières et fiscales pour les entreprises    Djamel Menad affiche sa satisfaction    Des clubs très actifs malgré la crise financière    Amour du Croate sur sa valeur    Syrie: des "dizaines de familles" quittent Alep    Badr Bank en manque de liquidités première victime de la nouvelle conjoncture    Algérie: Aux obsèques de Boualem Bessaieh, la poignée de main entre A. Layada et A. Haddad    Boualem Bessaïh inhumé hier à El Alia    Turquie/Erdogan aux Occidentaux : «Mêlez-vous de vos affaires»    Vie des clubs / Sporting Lisbonne : Pastorello évoque trois offres pour Slimani    Algérie - Chine : Pour un investissement productif    Secousse tellurique de magnitude 3,7 à Chlef    Etat des lieux du secteur du tourisme à Tizi Ouzou / La médaille et son revers !    Repères    en bref...    Terrorisme: Rabat va fournir des armes au Niger pour lutter contre Boko Haram    Tizi Ouzou/ Menace sur le bijou d'Ath Yenni    50 milliards de dollars pour la bataille de l'eau    Ghezzal - OL, c'est le divorce    La course à la Maison-Blanche est lancée !    Merkel rejette les appels à remettre en cause l'accueil des réfugiés    La SNTF renforce ses dessertes de la banlieue algéroise    Une loi sur la protection des données personnelles    Constantine : Boudiaf ordonne une enquête à l'hôpital Didouche-Mourad    Les "Ath Tuderth" ne désespèrent pas de retrouver Nihal    Aucun militant du FNA ne paie sa cotisation    Abdesselam Chelghoum appelle à l'investissement dans les filières agricoles    Le film égyptien "Nawara" décroche le Wihr d'Or    EnquÃate-Témoignages    Autodétermination au Sahara Occidental    FC Barcelone    Université Djilali-Bounaâma de Khemis Miliana    Tizi-Ouzou: Toujours sans nouvelles de la petite Nehal    Football - Ligue 2: Les trois promus et le CRBAF attendus au tournant    Boualem Bessaieh inhumé, hier, à El Alia: Un des derniers «malgaches» est parti    Constantine - Ex- «Bazar du globe»: Un haut lieu du commerce transformé en décharge sauvage !    Elberrah !    Gabon : La Cour constitutionnelle rejette les recours contre la candidature de Bongo    FCE : Une initiative visant à réduire la facture des importations    Alger : 170 familles de fonctionnaires bénéficient de logements de type LSP    Les écologistes d'Afrique du Nord à Alger    Louh, la justice et les médias    Des ministres au pas de charge    L' artiste    Allouache interdit de discours à son hommage à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Adjoints de l'éducation
Grève nationale à la rentrée
Publié dans Info Soir le 16 - 07 - 2009

Annonce n Les adjoints de l'éducation ont décidé d'entamer une grève de quatre jours dès la prochaine rentrée scolaire plus exactement à partir du 12 septembre prochain.
«Nous allons décider de reprendre le mouvement de protestation dès le début de la rentrée scolaire, nous allons faire une grève nationale qui deviendra épisodique c'est-à-dire une fois par mois.», a affirmé le SG de la coordination nationale des adjoints de l'éducation, Mourad Fartaki, lors d'une conférence de presse qu'il a animée hier, à l'école Aïssat-Idir (Alger).
Il a précisé que la décision a été prise à l'issue de la réunion tenue, mardi dernier, par le conseil national du syndicat. Il a ajouté que le recours à la grève est le résultat d'une rupture subite et sans raison des pourparlers avec les décideurs, d'autant plus, affirme-t-il, que les responsables du ministère ont failli à leur engagement. Pour plus de précision, M. Fartaki a fait savoir que les membres des 32 wilayas de la coordination activant sous l'égide du Syndicat national des travailleurs de l'éducation (Snte) se sont réunis le 14 juin dernier au siège du bureau national d'Alger avec les responsables du ministère de l'Education nationale.
Lors de cette réunion, il a été présenté un bilan des travaux des trois commissions mixtes chargées de traiter les questions soulevées par le syndicat.
Seulement dira M. Fartaki «à partir de cette date aucune suite n'a été donnée par le ministère de l'Education nationale jusqu'à ce jour». Bien plus, il a exprimé son étonnement, et se pose la question pour savoir «pourquoi les responsables du ministère ont refusé d'ouvrir un dialogue et d'entamer des pourparlers alors qu'ils ont promis de régler notre situation au plus tard avant le 30 juin de l'année en cours».
Il était question, précise-t-il encore, «d'organiser une réunion avec le SG du ministère afin de répondre à nos doléances d'autant plus que ce problème persiste depuis le 2 janvier 2008. Après une semaine de pourparlers, le contact a été rompu, nous avons tenté à maintes reprises de contacter le ministère, en vain».
Les revendications des adjoints de l'éducation portent essentiellement sur le droit de ce corps, conformément à l'article 104 de la Fonction publique, de revaloriser l'actuelle classification (passant de la catégorie 7 à la catégorie 10), de dispenser l'adjoint de l'éducation de faire passer la feuille de présence et d'assurer la permanence pendant les vacances scolaires… Le syndicat a, en outre, demandé «des garanties» pour la formation des adjoints de l'éducation dont l'âge dépasse les 40 ans. «Le ministère a suggéré deux types de formation, la première formation professionnelle destinée aux travailleurs ayant le niveau de troisième année secondaire, la seconde concerne les adjoints qui ont obtenu le bac c'est le système LMD.» a-t-il expliqué. D'autres revendications concernent l'abrogation de l'article 18 de la loi 80-315-08 qui définit les missions des adjoints de l'éducation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.