JSK – MCEE : La non-domiciliation fait polémique    Ouled El Houma : tournoi interquartiers à Bouira    Guerre civile en Libye : Les Libyens s'en remettent à l'Algérie    «La loi sur la protection de la femme sera maintenue»    In Salah : Les militaires rencontrent les représentants de la population    L'Algérie sur la voie de la Pologne    Le statu quo confirmé    La police traque les cybercriminels à Oran    Sortie du dernier album de Rabah Asma : Totale confiance    La réforme de l'école à l'épreuve de l'instabilité chronique : Les vérités de Mme Nouria Benghebrit    Mise en œuvre de la commission sectorielle    Vers le renforcement du partenariat dans le domaine agricole    Paraphe de l'accord de paix et de réconciliation au Mali : une étape «très significative»    Jean-Paul Laborde : «L'expérience algérienne peut servir d'exemple»    Pour l'Arabie saoudite, la stabilisation du marché pétrolier exige l'implication des pays non-Opep    ORAN: Découverte d'un commerçant gisant dans une marre de sang    EN SOLIDARITE AVEC LE MAIRE SUSPENDU : Des habitants ferment le siège de l'APC de Kheir Eddine !    Le Maroc condamne les violations des droits humains dans les camps de réfugiés à Tindouf    Le Bureau de l'APN examine 16 amendements proposés au projet de code pénal et d'autres projets de loi    Les Etats-Unis outrés par Netanyahu    Lamamra s'entretient avec plusieurs responsables à Genève    Djabou risque de s'éloigner des Verts    Bouteflika reçoit un émissaire de l'Emir du Koweït    Fermeture de la Corne d’Or et du CET de Tipasa    Le coup de bill’art du Soir    Expo «révéler l’étoffe» de Maya-InÚs Touam à Alger    ACTUCULT    Volley-ball : championnat d'Afrique des clubs    RENCONTRE DES MINISTRES ARABES DE L’INTÉRIEUR À ALGER    CE MONDE QUI BOUGE    Biscothon    Division nationale amateurs Ouest : Mohammadia pôle d'attraction    L'Education au moyen de la langue maternelle    Le musée des Arts et Expressions culturelles sur la bonne voie    TEBESSA: Le cinéma revient    Poutine, l'homme à la poigne de fer    Ligue 2 : Les prétendants à l'épreuve    Football - Ligue 1 : Un tournant à ne pas rater    Un autre enseignement qui nous vient d'In Salah    Le Commandant de la 6è région militaire rencontre des représentants de la population d'In Salah : Tout pour assurer la stabilité dans cette région    Symbole fort d'un patrimoine commun !    Derby algérois palpitant,belle affiche à Oran    L'UGTA "mobilisée"    Trois policiers tués et un autre grièvement blessé    La fuite en avant des uns et des autres    L'expérience de l'Algérie saluée    Commandant de la6e Région militaire coordonne les efforts des services    Juba affirme que les sanctions entraveront la paix et affecteront    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Adjoints de l'éducation
Grève nationale à la rentrée
Publié dans Info Soir le 16 - 07 - 2009

Annonce n Les adjoints de l'éducation ont décidé d'entamer une grève de quatre jours dès la prochaine rentrée scolaire plus exactement à partir du 12 septembre prochain.
«Nous allons décider de reprendre le mouvement de protestation dès le début de la rentrée scolaire, nous allons faire une grève nationale qui deviendra épisodique c'est-à-dire une fois par mois.», a affirmé le SG de la coordination nationale des adjoints de l'éducation, Mourad Fartaki, lors d'une conférence de presse qu'il a animée hier, à l'école Aïssat-Idir (Alger).
Il a précisé que la décision a été prise à l'issue de la réunion tenue, mardi dernier, par le conseil national du syndicat. Il a ajouté que le recours à la grève est le résultat d'une rupture subite et sans raison des pourparlers avec les décideurs, d'autant plus, affirme-t-il, que les responsables du ministère ont failli à leur engagement. Pour plus de précision, M. Fartaki a fait savoir que les membres des 32 wilayas de la coordination activant sous l'égide du Syndicat national des travailleurs de l'éducation (Snte) se sont réunis le 14 juin dernier au siège du bureau national d'Alger avec les responsables du ministère de l'Education nationale.
Lors de cette réunion, il a été présenté un bilan des travaux des trois commissions mixtes chargées de traiter les questions soulevées par le syndicat.
Seulement dira M. Fartaki «à partir de cette date aucune suite n'a été donnée par le ministère de l'Education nationale jusqu'à ce jour». Bien plus, il a exprimé son étonnement, et se pose la question pour savoir «pourquoi les responsables du ministère ont refusé d'ouvrir un dialogue et d'entamer des pourparlers alors qu'ils ont promis de régler notre situation au plus tard avant le 30 juin de l'année en cours».
Il était question, précise-t-il encore, «d'organiser une réunion avec le SG du ministère afin de répondre à nos doléances d'autant plus que ce problème persiste depuis le 2 janvier 2008. Après une semaine de pourparlers, le contact a été rompu, nous avons tenté à maintes reprises de contacter le ministère, en vain».
Les revendications des adjoints de l'éducation portent essentiellement sur le droit de ce corps, conformément à l'article 104 de la Fonction publique, de revaloriser l'actuelle classification (passant de la catégorie 7 à la catégorie 10), de dispenser l'adjoint de l'éducation de faire passer la feuille de présence et d'assurer la permanence pendant les vacances scolaires… Le syndicat a, en outre, demandé «des garanties» pour la formation des adjoints de l'éducation dont l'âge dépasse les 40 ans. «Le ministère a suggéré deux types de formation, la première formation professionnelle destinée aux travailleurs ayant le niveau de troisième année secondaire, la seconde concerne les adjoints qui ont obtenu le bac c'est le système LMD.» a-t-il expliqué. D'autres revendications concernent l'abrogation de l'article 18 de la loi 80-315-08 qui définit les missions des adjoints de l'éducation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.