Réunion des pays du Sahel à Alger pour consolider l'accord d'Ouagadougou    Ligue 1 de football : Un match à huis clos pour la JS Kabylie, Hannachi fait appel    CHLEF : Funérailles d'un jeune militaire tué par les terroristes à Tizi-Ouzou    160 milliards supplémentaires pour la réhabilitation du vieux bâti à Oran    Plus de 7 quintaux de kif découverts dans une voiture abandonnée à Sidi Bel Abbès    Real Madrid-Bayern Munich    MCA    Ukraine    Bouteflika s'adresse aux algériens après l'annonce des résultats définitifs de l'élection présidentielle    Alors que l'APW a dénoncé la répression des manifestants    Ils ont rencontré hier Sid-Ahmed Ghozali et Mouloud Hamrouche    17e Salon international Batimatec 2014    18e Journée de l'énergie    Perspectives à moyen terme    Algérie:lancement d'une opération de "régénération et revitalisation" du centre-ville de Constantine    Les Etats-Unis nomment leur Représentant spécial pour la crise centrafricaine    Enlèvement d'un Algérien au Soudan: l'Algérie en contact permanent avec le gouvernement soudanais    Présidentielle 2014: Le Conseil constitutionnel publie les résultats définitifs    UNE AUTORITE POUR UNE CASTE    Inter-régions Centre-Est : Bataille pour le maintien    Le SICOM ouvre ses portes    TLEMCEN - CNAS : la télé-déclaration en quelques clics    L'élection présidentielle fixée au 3 juin    Les athlètes de neuf pays attendus en mai à Mila    Alger et Tizi se mettent aux "couleurs"    Inflation : La tendance baissière se poursuit    Lacunes dans le secteur du commerce : Benbada passe à l'action    Goldman : Sachs Résultats mieux que prévu, malgré un recul du courtage    "L'Algérie est une équipe expérimentée"    Festival du court métrage maghrébin : Deux films algériens récompensés    Mois du patrimoine : De riches activités à Constantine et Batna    Une ‘'arme'' contre l'Occident    Rachid Taha en digne ambassadeur !    engagement pour le combat identitaire et démocratique    Menasra appelle à une période de transition    Le retour aux hostilités    Le Polisario dénonce    Début le 5 mai de la 1re session criminelle 2014    Oran : 200 milliards de DA pour financer le budget d'équipement de l'année 2015    Les prestations offertes aux assurés sociaux évaluées    Le marché couvert perd son lustre d'antan    Le consommateur livré aux contrefacteurs    La Libye cherche une issue à sa crise politique    Présidentielle du 17 avril 2014 : le Conseil constitutionnel déclare "irrecevables" les 94 recours examinés    Réhabilitation du Théâtre régional d'Oran    Une responsabilité en partage    Une année riche pour l'athlétisme algérien et ses représentants    Non respect des bonnes pratiques commerciales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Adjoints de l'éducation
Grève nationale à la rentrée
Publié dans Info Soir le 16 - 07 - 2009

Annonce n Les adjoints de l'éducation ont décidé d'entamer une grève de quatre jours dès la prochaine rentrée scolaire plus exactement à partir du 12 septembre prochain.
«Nous allons décider de reprendre le mouvement de protestation dès le début de la rentrée scolaire, nous allons faire une grève nationale qui deviendra épisodique c'est-à-dire une fois par mois.», a affirmé le SG de la coordination nationale des adjoints de l'éducation, Mourad Fartaki, lors d'une conférence de presse qu'il a animée hier, à l'école Aïssat-Idir (Alger).
Il a précisé que la décision a été prise à l'issue de la réunion tenue, mardi dernier, par le conseil national du syndicat. Il a ajouté que le recours à la grève est le résultat d'une rupture subite et sans raison des pourparlers avec les décideurs, d'autant plus, affirme-t-il, que les responsables du ministère ont failli à leur engagement. Pour plus de précision, M. Fartaki a fait savoir que les membres des 32 wilayas de la coordination activant sous l'égide du Syndicat national des travailleurs de l'éducation (Snte) se sont réunis le 14 juin dernier au siège du bureau national d'Alger avec les responsables du ministère de l'Education nationale.
Lors de cette réunion, il a été présenté un bilan des travaux des trois commissions mixtes chargées de traiter les questions soulevées par le syndicat.
Seulement dira M. Fartaki «à partir de cette date aucune suite n'a été donnée par le ministère de l'Education nationale jusqu'à ce jour». Bien plus, il a exprimé son étonnement, et se pose la question pour savoir «pourquoi les responsables du ministère ont refusé d'ouvrir un dialogue et d'entamer des pourparlers alors qu'ils ont promis de régler notre situation au plus tard avant le 30 juin de l'année en cours».
Il était question, précise-t-il encore, «d'organiser une réunion avec le SG du ministère afin de répondre à nos doléances d'autant plus que ce problème persiste depuis le 2 janvier 2008. Après une semaine de pourparlers, le contact a été rompu, nous avons tenté à maintes reprises de contacter le ministère, en vain».
Les revendications des adjoints de l'éducation portent essentiellement sur le droit de ce corps, conformément à l'article 104 de la Fonction publique, de revaloriser l'actuelle classification (passant de la catégorie 7 à la catégorie 10), de dispenser l'adjoint de l'éducation de faire passer la feuille de présence et d'assurer la permanence pendant les vacances scolaires… Le syndicat a, en outre, demandé «des garanties» pour la formation des adjoints de l'éducation dont l'âge dépasse les 40 ans. «Le ministère a suggéré deux types de formation, la première formation professionnelle destinée aux travailleurs ayant le niveau de troisième année secondaire, la seconde concerne les adjoints qui ont obtenu le bac c'est le système LMD.» a-t-il expliqué. D'autres revendications concernent l'abrogation de l'article 18 de la loi 80-315-08 qui définit les missions des adjoints de l'éducation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.