La nouveauté d'Alcaraz , c'est..................    JSK : Benaldjia : «On doit préserver la JSK, c'est un symbole»    Manchester United : La sortie de Mourinho dans le dossier Griezmann !    Algérie - Le président du Haut-Conseil islamique Bouabdallah Ghlamallah valide les assurances Takaful    Officiel: liste des membres du nouveau gouvernement    Qatar : enquête après la diffusion d'un «faux» discours de l'émir    Une coopération internationale s'impose    Le promoteur M'hamed Sahraoui : «Je suis blanc comme neige»    «Cevital s'apprête à lancer deux complexes industriels à Oran et à Sétif»    Fekhar condamné à 5 ans de prison dont 18 mois ferme    Les étrangers autorisés en Ligue 1, pas de limite d'âge en division inférieures, prêts limités... : Zetchi veut effacer tout ce qui est relatif à Raouraoua    LFP-Sanctions : 6 mois ferme pour Tebbou, mise en garde contre Ghrib    Education/Cycle primaire : De nouveaux livres pour la rentrée    24 heures    Un programme éclectique pour le Ramadhan    CAF Champions League / USMA : battus par Caps United : Les Usmistes décevants à Harare    Alger : Solidarité ramadanesque    Fin de la mauvaise blague Sellal, début de l'illusion Tebboune (contribution)    La vie de 24 millions d'enfants est menacée par les conflits dans région Mena (UNICEF)    L'Algérie propose la mise en place d'un comité OPEP-non OPEP pour l'évaluation du marché énergétique    Prétendue agression d'un diplomate marocain: Retour sur une «mise en scène grotesque»    Trump pour un front anti-iranien    El Tarf: Des citoyens dénoncent la vente concomitante de lait    Délais de réponse aux demandes des visas Schengen: Les explications du consulat général de France    Présidence de l'APN: Saïd Bouhadja succède à Larbi Ould Khelifa    Aïn Defla: Un réseau démantelé, 12 véhicules récupérés    Tébessa: Insertion de plus de 2.100 demandeurs d'emploi    Macron veut prolonger l'état d'urgence jusqu'au 1er novembre    Défaite amère de Soustara à Harare    "Les membres du COA sont libres de choisir leur président"    Le kamikaze connu du renseignement, des militaires en patrouille    La force au féminin    Port d'Alger : Baisse du nombre des navires au premier trimestre de 2017    Vives réactions internationales, appels à la mobilisation contre le terrorisme    «Le Jardin installera prochainement son conseil scientifique»    Allmuth Bourenane et Chafia Loudjici exposent    La pièce Petit boulot pour vieux clown présentée à Alger    L'Algérie invitée d'honneur    Sellal : les raisons d'un départ    Gaïd Salah rend hommage aux officiers décédés    Le livre de nouveau en librairie dès aujourd'hui    Les prix de la semoule s'enflamment    Tissila    BRÈVES de l'Ouest    Il poignarde son voisin et écope de trois ans de prison    Quarante détenus grévistes de la faim transférés dans des hôpitaux    La citerne !    La musique lyrique rencontre un franc succès auprès des Algérois    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Arts plastiques
Nouvelle collection de Zohra Sellal
Publié dans Info Soir le 18 - 12 - 2012

Palette - «Inspiration au fil du temps» est le thème de la nouvelle collection signée Zohra Sellal Hachid, une vingtaine de tableaux exposés à la galerie d'art Dar el-Kenz.
L'exposition, qui se poursuit jusqu'au 15 janvier, montre des peintures inspirées, supportant une charge émotionnelle. Ce sont en effet des créations émotives, sensibles, des peintures de l'intériorité, et cela transparaît dans la manière dont le sujet est traité et dans la façon dont l'espace est composé. A première vue, les peintures semblent exécutées selon le mode figuratif tant la surface du tableau est configurée de manière à s'y repérer et à en palper les formes. Mais il s'agit en fait d'un prétexte à une abstraction très contrastée et contemporaine. C'est une peinture abstraite mais d'où se détachent des figurines.
En effet, les œuvres par lesquelles la plasticienne s'illustre, revêtent une contemporanéité avérée et captivante. Il y a donc une figuration, mais celle-ci est retravaillée suivant un besoin intérieur. Dans l'une de ses peintures, Zohra Sellal – elle aime à travailler le pastel à l'huile, le pastel sec et la technique mixte sur toile et sur papier – trace sur un fond rouge et avec des traits une silhouette de femme, avec un visage presque effacé et un corps qui se délaye dans l'espace comme de l'encre qui se dilue dans l'eau ; une silhouette ample, noyée, baignée dans une atmosphère impalpable, et donc quelque peu imprécise, insaisissable.
Le personnage de la femme revient ailleurs et autrement, mais toujours avec cette même impression de légèreté, de fluidité... Dans une autre peinture, Zohra Sellal se plaît à représenter la femme – ou peut-être à se représenter, l'on parle aussitôt de miroir – dans un genre fluctuant et «inconsistant», empreint d'évanescence. Assise sur un banc, certainement dans un jardin public, la paume de la main droite supportant le poids de sa tête (ou peut-être le fardeau de son existence). Elle a l'air pensive, le regard perdu, les yeux dans le vide ; elle semble absorbée, travaillée par son existence intérieure, elle est effacée, dissipée, paraissant lointaine, éloignée de la réalité immédiate, de toute présence extérieure, du monde qui l'environne.
Notons que ces œuvres exécutés avec autant de sensibilité que de profondeur reflètent l'évolution constante de l'artiste peintre, une évolution qui s'est faite au gré des multiples influences et expériences qu'elles soient personnelles ou artistiques. Chacune de ses peintures sont l'expression de sentiments, d'états d'âme, d'humeurs, d'actualité immédiate ou lointaine... Autant dire «tous les éléments subjectifs, intrinsèques ou plus objectifs et qui déterminent le cheminement et la nature de la création artistique».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.