Décès des membres de l'équipage    Les chefs de parti restent ministrables    Désindustrialisation de l'Algérie ces trois dernières décennies    Le dispositif de rééchelonnement des dettes présenté    Les résultats du jumelage avec l'UE présentés aujourd'hui    La réouverture de l'ambassade de France à Damas "pas à l'ordre du jour"    "Nous sommes sur une ligne de progrès"    Les réformateurs de Rohani confortés    L'Algérie termine en 6e position    Le Mouloudia veut refaire le coup de 2005    Zidane : la Liga sourit à l'audacieux    "Des mesures ont été prises pour sécuriser l'examen du bac"    La gendarmerie confirme la thèse d'un enlèvement suivi de meurtre    Le "raqi" Belahmar condamné à six mois de prison avec sursis    Algérie Poste rassure: Il n'y aura pas de problèmes de liquidités    Le football algérien pris en otage: De l'insolence des présidents de clubs au dopage des joueurs    MO Béjaïa: Un parcours en deçà des attentes    Obligation d'afficher les prix, la qualité et l'origine des viandes: Les bouchers ne jouent pas le jeu    L'inflation à 7% au mois d'avril    Sur insistance de militants du parti: Soltani revient sur sa démission    Ramadhan : la Solidarité se met en place    Pour une prise en charge a l'étranger de sa fille: Une mère entame une marche à pied vers Alger    Travaux de restauration du Palais du Bey: Une trentaine de familles qui squattaient le site, relogées hier    Tlemcen: Retrouvailles pour les anciens élèves de l'Ouest    Incompatibilité et non pas seulement différence    La candidature de Sid Ali Lebib très attendue    Les finales seniors auront lieu vendredi    Manchester City et Liverpool en Ligue des champions    Trump salue Bouteflika...    La diplomatie du chéquier a payé    Trump aura un entretien avec Abbas    L'UDS s'invite aux locales    15 entreprises algériennes présentes    On s'accroche aux traditions    Le réquisitoire du FFS    Le grand revirement de Soltani    drôle de nostalgie    "Le Redoutable"... ou bien le mépris?    Le "bartering" s'impose dans le paysage audiovisuel algérien    Lancement d'une caravane médicale pour le dépistage du cancer du col de l'utérus    «elle sera réalisée selon les capacités financières de chaque Etat»    Journées du théâtre comique d'Annaba    L'étreinte solide du Minotaure    De sas en sas projeté à Alger    Ligue arabe : qui est responsable de sa sclérose ?    Faut-il lever les sanctions antirusses? : Des membres de l'UE proposent un référendum    Gaid Salah assiste à un exercice de tirs réels    Un séisme de 3,1 enregistré    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





chirurgie de la main
30 spécialistes opérationnels
Publié dans Info Soir le 17 - 06 - 2007

Session n Les nouveaux chirurgiens de la main permettront de soulager beaucoup de malades présentant des cas d'accidents et de malformations. Il est question de réduire les transferts à l'étranger.
La première promotion de spécialistes algériens en chirurgie de la main est sortie hier de l'école spécialisée en médecine et chirurgie orthopédique de Ben Aknoun à Alger.
«Cette première promotion comprend 30 spécialistes ayant bénéficié d'une formation de deux ans sous l'égide du Pr Christophe Oberlin, coordinateur des diplômes de l'université de Paris, en coopération avec 6 médecins spécialisés en chirurgie de la main et des membres supérieurs de différentes villes françaises, pour la plupart d'origine algérienne», a expliqué, à cette occasion, le chef de service au niveau de l'établissement hospitalier, Abderahmane Benbouzid. Il faut noter que 15 sessions de formation ont été organisées déjà à Alger, lors desquelles des médecins spécialistes français ont dispensé des cours théoriques et pratiques sur la microchirurgie de la main et des opérations chirurgicales de la main.
En effet, la chirurgie de la main réputée difficile permettra à l'Algérie de soigner des malades qui n'auront pas nécessairement à se déplacer à l'étranger. Aussi, le Pr Benbouzid souligne que «la formation dans cette technique compliquée et très avancée permettra d'assurer le transfert de la technologie et des connaissances», indiquant que «ceci contribuera à l'allégement de la facture en devises fortes résultant des soins à l'étranger».
Le spécialiste a indiqué également que «les pays du Maghreb ont émis le souhait de former leurs médecins en Algérie», ajoutant que «ses services demeurent disposés à organiser de nouvelles sessions de formation durant l'année en cours».
Le service du professeur Benbouzid devra organiser prochainement des rencontres avec le professeur français Christophe Oberlin et le professeur italien Antonia Londi, deux chirurgiens de la main de renommée mondiale. Il faut savoir que l'Algérie, qui enregistre annuellement des accidents entraînant une paralysie de la main chez les enfants ainsi que des malformations au niveau des membres supérieurs, n'était pas en mesure de prendre en charge ces soins.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.