Ban Ki-moon en faveur d'une force africaine    L'UA appelle à ne pas participer au Forum de Crans-Montana dans la ville de Dakhla occupée    CAN/2015 (1/4 finale) Côte d'Ivoire-Algérie : "On est prêt pour affronter la meilleure équipe du tournoi" (Renard)    Le schiste doit venir "en appoint" aux besoins internes de l'Algérie et non pas comme une rente (expert)    Financement de l'économie algérienne: la nouvelle orientation des pouvoirs publics pourrait favoriser l'investissement (Reuters)    Une bâtisse vétuste s'effondre sur un petit restaurant à Sétif : 4 blessés dont un gravement atteint    Gaz de schiste : mouvements de protestation à travers des villes du Sud du pays    7e confrontation entre l'Algérie et la Côte d'Ivoire en Coupe d'Afrique    Allemagne : Décès de l'ancien président    La loi sur la prévention du blanchiment d'argent et le financement du terrorisme revêt "une caractère urgent" (Louh)    Plus de 11.800 logements sociaux participatifs seront livrés à Alger en 2015    Accidents de la route : quatorze morts et 22 blessés en 48 heures (Protection civile)    Egypte: un employé du ministère de l'Intérieur abattu dans le Sinaï (sécurité)    CAN: début des quarts, derby congolais et Tunisie-Guinée Equatoriale    L'ONU appelle à plus d'efforts dans la Lutte contre Ebola    Bentaleb dans le top 5    La Tunisie attend toujours son gouvernement    Un pas vers la paix    "Un crime de guerre" dénonce l'OLP    L'Aadl aura ses directions régionales    L'Etat devient propriétaire majoritaire de Djezzy    Algérie: Le FCE veut renforcer le partenariat entre les entreprises algériennes et françaises    L'Orchestre symphonique national séduit le public    Entendu à 8 ans au commissariat pour "apologie du terrorisme" en France    Un consensus local se dessine    Saâdani court-circuite le comité central    Nouvelle série de concertations avec les partis et le pouvoir    Raouraoua: "Ça se fera si on se qualifie en finale"    De l'enjeu à tous les niveaux    Une explosion de gaz décime une parfumerie    le président Bouteflika charge Sellal de remettre des lettres à des chefs d'Etat membres de l'APPA    Sellal appelle à une riposte "collective" et "coordonnée" à la menace terroriste    Â«Certaines ambassades à Alger sont particuliÚrement actives ces jours-ci»    PARADOXES DE LA PLANETE ENERGIE    Le coup de bill’art du Soir    ACTUCULT    Le Soir du Centre    Sûreté de wilaya d'Oran : Une délégation du ministère de l'Intérieur français en visite    Ligue 1 - Match avancé CRB 2 USMA 1 : Le Chabab en toute logique    Bébé, terro    Autoroute est-ouest : Les tarifs des péages en cours d'examen    Industrie pétrolière et gazière : Sonatrach s'associe à GE    Les terrasses de Merzak Allouache projeté    "Les manuscrits anciens face aux défis de l'heure"    Grande détermination chez les Verts    Démantèlement d'un réseau de soutien aux auteurs du crime    Temps gris et maussade jusqu'à lundi au nord du pays    La faillite quand la communication ne sort pas des sphères de la décis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Constantine/ Ramadan
Ghrayef, baklaoua et k'taef
Publié dans Info Soir le 15 - 09 - 2007

Douceur n Il est difficile de résister à la tentation de savourer, ne serait-ce qu'un seul morceau, de la baklaoua ou des k'taef savamment préparés et découpés avec art et amour.
Avec leur réputée gastronomie et les mille et une senteurs qui se dégagent de la vieille médina, les Constantinois réservent chaque année un accueil exceptionnel au quatrième pilier de l'Islam, le mois de ramadan, un mois de jeûne et d'abstinence.
C'est avant tout le mois de piété, de recueillement et de solidarité entre musulmans, c'est pourquoi tous les lieux de culte de la ville, à l'image de la magnifique mosquée Emir-Abdelkader, se sont parés de mille et un lampions et préparés à l'afflux des fidèles.
Mais le ramadan reste aussi celui des plaisirs de la table, des petits plats mijotés et des friandises de toutes sortes. Et à Constantine, peut-être un peu plus qu'ailleurs, on garde jalousement le secret de nombreuses recettes de gâteaux que l'on ne se transmet que de mère en fille. Certaines douceurs typiquement constantinoises exigent des soins spécifiques et nécessitent un surcroît de dépenses à cause de l'achat d'ingrédients coûteux mais indispensables, comme les noix, les noisettes, les amandes et les pistaches, sans compter le beurre qui doit provenir obligatoirement du lait de vache.
Il faut reconnaître qu'il est difficile de résister à la tentation de savourer, ne serait-ce qu'un seul morceau, de la baklaoua ou des k'taef savamment préparés et découpés avec art et amour.
Le premier jour de ce mois sacré est accueilli par la plupart des familles constantinoises par la préparation d'un mets encore plus traditionnel qu'on appelle ghrayef' ou qaràa, plus connu au centre et à l'ouest du pays sous le nom de baghrir.
Le miel pur doit être à portée de main pour que les ghrayef' soient dégustés et appréciés à leur juste valeur.
Pour les Constantinois, ramadan est également synonyme de purification de l'âme.
Outre le jeûne durant la journée, les taraweeh, la nuit, et la prière du tahadjoud qui doit être arrêtée juste avant l'appel du muezzin à la prière de l'aube durant les dix derniers jours de jeûne, les familles constantinoises ont pour coutume de repeindre et de nettoyer à grande eau leurs habitations.
Celles qui le peuvent achètent de nouveaux ustensiles de cuisine, en optant généralement pour ceux fabriqués en terre cuite, notamment les marmites pour la chorba frik (soupe traditionnelle à base de blé dur) et les différents tadjines.
A Constantine, le ramadan est également, et surtout, une occasion, une de plus, pour les ménagères de replonger dans la douce ambiance culinaire, ou la gastronomie locale reprend toute son intensité, autant gustative que culturelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.