Derbal rassure sur la tenue de la campagne    «L'unité nationale, une ligne rouge à ne pas franchir»    200 chômeurs de Sidi Amar manifestent pour être embauchés    Premier tour sous haute sécurité, le vote démarre outre-mer    L'USMB et l'USB pratiquement en Ligue 1, l'ASK en amateur    Ould Ali réaffirme son soutien à la FAF    Cinq cambrioleurs sous les verrous à Haï Bensouna    «L'Onda vient d'acquérir le palais El-Menzeh»    Pour l'adoption de normes internationales    Le Conseil de sécurité doit agir avec "détermination"    Les surprises de dernière minute    Ces polémiques réchauffées    Baba Ammi tacle le FMI    "LA LA LAND"à Alger    Dixième titre record pour Nadal    Le bâtiment moteur de l'économie nationale    Le langage des bourreaux    Louisa Hanoune décoche ses flèches à Annaba    Une clôture en apothéose    Djazaïr Big Band, hommage à Duke Ellington    Elargissant ses horizons : Condor s'installe en Tunisie    Médéa : El-Aissaouia prête à relever le défi pour son développement    Commerce : Plusieurs infractions enregistrées en 2017    Après El Oued et Oran : Batna reçoit aujourd'hui Abdelmalek Sellal    General Electric : Le bénéfice et le chiffre d'affaires du groupe supérieurs aux attentes    Mauritanie : La ZFN a œuvré pour l'amélioration de certains services publics    Equipe nationale / Francois Miguel : " Avec Alcaraz il y aura de la sueur et des larmes "    Les Verts s'envolent aujourd'hui pour la Slovénie    Nouvelle attaque terroristes sur Damas    Au moins 140 morts dans l'attaque d'une base de l'armée    20 universités américaines pour séduire les étudiants algériens    Les aéroports de Timimoun et d'Adrar fermés    Un adolescent arrivé en Grèce dans la roue d'un camion    Brahim Saou et Aymen Kheireddine condamnés à 3 ans de prison    Reddition d'un terroriste à Bordj-Badji-Mokhtar    Pas "de dépassements" selon Grine    Louisa Hanoune les accuse de la crise qui frappe le pays    Human Rights Watch épingle l'Algérie    Festival des architectures de Terre    "Sur les traces de Cervantès"    23e partie    59e partie    La grève de la faim illimitée prend de l'ampleur    Nouveau round diplomatique    Plus de 4 000 morts dont 3 000 enfants en 2016    Migrants : un procureur italien dit avoir "des preuves"    Adila Talbi : "Cet établissement a aussi un rôle éducatif"    L'Institut français d'Annaba rouvrira ses portes l'automne prochain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trois blessés dans l'effondrement d'un mur à El Biar
Le vieux bâti s'écroule sous les fortes pluies
Publié dans La Tribune le 12 - 02 - 2013

Les fortes pluies qui se sont abattues sur la capitale ces dernières quarante huit heures ont provoqué hier matin un glissement de terrain qui a conduit à l'effondrement d'un mur de soutènement au niveau du boulevard Mohamed Bougara, à El Biar, juste au dessous de la cité Africana. Il était 9h20 du matin, un moment de forte affluence, quand le mur s'est écroulé blessant trois personnes. L'éboulement du mur qui a débordé sur la chaussée, a causé d'importants dégâts à deux véhicules, qui étaient en plein embouteillage sur la route. Arrivés rapidement sur les lieux, les éléments de la Protection civile ont évacué les blessés à l'hôpital et ont commencé aussitôt à déblayer les débris à la recherche d'éventuelles autres victimes. En effet, des citoyens présents non loin du lieu de l'éboulement ont confirmé aux éléments de la Protection civile la présence de passants au moment de l'effondrement du mur sans pouvoir certifier si ces derniers ont réussi à s'échapper. Heureusement, et après des heures de recherches, les éléments de la Protection civile n'ont trouvé aucune personne sous les décombres. Il est à préciser que le mur de soutènement qui s'est effondré hier a été construit en 2003 mais sans les évacuations des eaux de pluies. Ce qui aurait provoqué son effondrement. Rappelons par ailleurs que depuis le début des intempéries dans le pays, de nombreuses veilles bâtisses se sont écroulées. C'est le cas notamment à Constantine, où trois vieilles bâtisses se sont effondrées dans la vieille ville Souika, il y a deux jours. La chute de ces maisons était prévisible compte tenu de leur état vétuste, d'où l'invitation faite par les services de la Protection civile d'en évacuer les lieux. Vingt-deux personnes y étaient concentrées même si au moment de l'effondrement une victime seulement a été dénombrée, en l'occurrence une fille de six ans. Dimanche dernier, à Alger, une quinzaine de familles, habitant à la rue Rachid Zerabib à Bab El Oued, craignant l'effondrement de leur immeuble, se sont réfugiées dans un café. A Bab El Oued, au moins 37 immeubles ont été classés dans la catégorie rouge 4, dont 10 se trouvent dans un état de dégradation très avancée. A la Casbah, une septuagénaire est morte dans l'effondrement de sa maison. Des blessés ont été signalés également à Belouizdad, Sidi M'hamed et El Harrach. En début de semaine, l'effondrement de la toiture d'un immeuble, sis au 21 rue des Frères Mansour, dans la commune de Sidi M'hamed, a contraint une partie des résidants à quitter leur logement. En fait, en ces temps de fortes pluies, le risque d'effondrement est grand vu l'état de délabrement avancé de certaines bâtisses sur le territoire national. Les autorités locales sont tenues de prendre des mesures urgentes afin d'éviter l'irréparable.
H. Y.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.