Syrie: le bilan de l'attentat de Daech près d'Al-Bab s'élève à 83 morts    L'opposition syrienne "condamne le terrorisme" depuis Genève    LEGISLATIVES 2017 : Les médias audiovisuels appelés à une couverture honnête et équitable    Benflis à Sétif: «Le patriotisme n'est pas un monopole»    Opep : Un taux de conformité qui devrait encore s'améliorer    Tebboune: «Nous n'avons pas interdit l'importation de bananes»    SELON L'ONS : La croissance des prix enregistre une hausse    Assassinat du DGSN Ali Tounsi: Le procès de Oultache s'ouvre aujourd'hui    Le RND adopte sa liste d'Oran pour les législatives: Tayeb Zitouni et Nabil Louhibi en tête de liste    Affaire Fillon : Ouverture d'une information judiciaire    Quelle tournure pour le dialogue stratégique algéro-US ?    Etats-Unis : Les médias privés d'accès au briefing quotidien de Spicer    Smart Fortwo ED : La citadine électrique idéale ?    USM Bel-Abbès: Une excellente opération    MC Alger: Mouassa sur un siège éjectable    Hammar, Ghrib et Hannachi créent l'événement par leurs déclarations    Premier League Claudio : Ranieri limogé par Leicester !    Handball : Ould Ali réaffirme le soutien de l'Etat à l'organisation du Mondial U21    Faut-il larguer l'UGTA ?    Alger : Près de 17 000 tonnes d'ordures collectées à la Casbah en 2016    Constantine : Les équipements publics doivent être réalisés parallèlement aux logements AADL-2    Développement local: Plaidoyer pour un retour aux architectures de terre    Le Capterre ou l'histoire de l'«Oasis rouge»    Qui et cris    L'université d'Oran crée un "master tourisme"    Le Rallye au féminin    Aucune médiation permise entre l'Etat et le citoyen    Le FFS chez les Canadiens    Un terroriste abattu par l'Armée    Le Doyen piégé par l'Entente au 5-Juillet    Bentaleb transféré définitivement pour 19 millions d'euros    Les présidents des Ligues soutiennent Raouraoua    L'opposition en fait ses choux gras    On redistribue les mêmes cartes    La période d'acquittement débutera le 1er mars prochain    Aucune victime mais des dégâts matériels    23 crimes élucidés en janvier    Boudiaf veut clarifier la situation    Deux lycéens témoignent    La formation professionnelle à la rescousse    Une copie de l'avant-projet transmise aux syndicats    Une aubaine pour relancer l'UMA    Idéologies corrosives    Abdelmadjid Meskoud honoré    Le programme    Quel sort pour les chaînes privées non accréditées durant les législatives    la nouvelle appli qui répare les coeurs brisés    Fret Zeppelin vous fera jouer de la guitare comme un dieu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trois blessés dans l'effondrement d'un mur à El Biar
Le vieux bâti s'écroule sous les fortes pluies
Publié dans La Tribune le 12 - 02 - 2013

Les fortes pluies qui se sont abattues sur la capitale ces dernières quarante huit heures ont provoqué hier matin un glissement de terrain qui a conduit à l'effondrement d'un mur de soutènement au niveau du boulevard Mohamed Bougara, à El Biar, juste au dessous de la cité Africana. Il était 9h20 du matin, un moment de forte affluence, quand le mur s'est écroulé blessant trois personnes. L'éboulement du mur qui a débordé sur la chaussée, a causé d'importants dégâts à deux véhicules, qui étaient en plein embouteillage sur la route. Arrivés rapidement sur les lieux, les éléments de la Protection civile ont évacué les blessés à l'hôpital et ont commencé aussitôt à déblayer les débris à la recherche d'éventuelles autres victimes. En effet, des citoyens présents non loin du lieu de l'éboulement ont confirmé aux éléments de la Protection civile la présence de passants au moment de l'effondrement du mur sans pouvoir certifier si ces derniers ont réussi à s'échapper. Heureusement, et après des heures de recherches, les éléments de la Protection civile n'ont trouvé aucune personne sous les décombres. Il est à préciser que le mur de soutènement qui s'est effondré hier a été construit en 2003 mais sans les évacuations des eaux de pluies. Ce qui aurait provoqué son effondrement. Rappelons par ailleurs que depuis le début des intempéries dans le pays, de nombreuses veilles bâtisses se sont écroulées. C'est le cas notamment à Constantine, où trois vieilles bâtisses se sont effondrées dans la vieille ville Souika, il y a deux jours. La chute de ces maisons était prévisible compte tenu de leur état vétuste, d'où l'invitation faite par les services de la Protection civile d'en évacuer les lieux. Vingt-deux personnes y étaient concentrées même si au moment de l'effondrement une victime seulement a été dénombrée, en l'occurrence une fille de six ans. Dimanche dernier, à Alger, une quinzaine de familles, habitant à la rue Rachid Zerabib à Bab El Oued, craignant l'effondrement de leur immeuble, se sont réfugiées dans un café. A Bab El Oued, au moins 37 immeubles ont été classés dans la catégorie rouge 4, dont 10 se trouvent dans un état de dégradation très avancée. A la Casbah, une septuagénaire est morte dans l'effondrement de sa maison. Des blessés ont été signalés également à Belouizdad, Sidi M'hamed et El Harrach. En début de semaine, l'effondrement de la toiture d'un immeuble, sis au 21 rue des Frères Mansour, dans la commune de Sidi M'hamed, a contraint une partie des résidants à quitter leur logement. En fait, en ces temps de fortes pluies, le risque d'effondrement est grand vu l'état de délabrement avancé de certaines bâtisses sur le territoire national. Les autorités locales sont tenues de prendre des mesures urgentes afin d'éviter l'irréparable.
H. Y.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.