CAN-2015 (quarts de finale) Côte d'Ivoire-Algérie : Gourcuff ne désespère pas d'un retour de Slimani    CAN-2015 (1/4 de finale) Côte d'Ivoire-Algérie : déclarations des joueurs à 72 heures du match    Le FLN annonce sa participation à la conférence du consensus national initiée par le FFS    Tunisie: sit-in pour revendiquer la création d'un ministère de l'Environnement    "Accord de principe" pour la poursuite des pourparlers en Libye suite au dialogue interlibyen (ONU)    Tunisie: Lancement du dialogue sociétal sur l'éducation    La DGSN octroie un crédit sans intérêt aux postulants au logement AADL    «Les Verts ont joué le match qu'il faut en Afrique»    Les Verts assurent et rassurent    Un hôtel de la capitale libyenne attaqué par un commando islamiste    Un soldat de l'ONU tué au Liban-sud    Pour le président Abdelaziz Bouteflika, le gaz de schiste n'est pas à l'ordre du jour    Selon son PDG : «Sonatrach maintient ses investissements malgré la baisse des cours pétroliers»    Projet de transfert de 600 millions de m3 d'eau vers 19 wilayas    Le patrimoine musical kabyle au rang de l'universalité    Report du procès des auteurs d'un attentat terroriste en 2008 à Béni Amrane    Un cadre juridique donne la priorité au secteur de l'éducation    «Des mesures d'urgence pour améliorer la prise en charge des cancéreux»    Lancement du programme de tri des déchets    La solution à la crise ne peut être que le fait des Libyens eux-mêmes - Lamamra    Le baril fait des tonneaux    Y a-t-il un langage simple et accessible?    Haddad plaide pour une loi de finances complémentaire    Sommet UA: le Premier ministre Abdelmalek Sellal à Addis-Abeba    Ennahar TV s'impose dans le paysage médiatique    Un livre sur le théâtre de marionnettes    Plume d'oiseau, mauvais augure!    Découverte de trois nouvelles fosses communes    En l'absence du dialogue    Les Algériens indésirables dans l'espace Schengen    Extinction de l'incendie    Transports d'une autre époque (1)    Encore une session avortée    10 morts en 20 jours    La décision finale sur la construction du gazoduc reliant l'Algérie à l'Italie reportée à avril (Sonatrach)    Japon : Tokyo juge ignobles les menaces de meurtre lancées par l'EI    Une paix durable ou une pause armée !    CAN-2015 : Possible déplacement des fans des Verts à partir des demi-finales    Madoui entraîneur de l'ES Sétif : Il évoque des "contacts préliminaires" avec le Zamalek d'Egypte    L'intérêt national, un principe    « La grippe saisonnière ne tue pas »    Les Verts avec mention «peut mieux faire»    La culture de la débrouille    2015, entre overdose d'activités et désaffection quasi-générale du pu    Chacun se débrouille comme il peut...    Les Verts ont de l'esprit, du cœur et de l'estomac !    Une subvention qui fait mal    58 représentations prévues à Aïn-Témouchent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Le meilleur rapport qualité-prix
Groupe Batouche
Publié dans Le Maghreb le 14 - 05 - 2007

Avant d'en arriver au Groupe Betouche actuel, la laiterie Djurdjura a vite acquis une part de marché importante au niveau national, et cela, dès sa création en 1983.
Cette société familiale a signé un partenariat avec le géant du yaourt français en 2001 Danone. Ce qui a donné la société Danone-Djurdjura. Ce partenariat a eu comme conséquence l'amélioration de la qualité des produits commercialisés. Quant au Groupe Betouche actuel, il est composé de dix filiales. Parmi elles ALPLAST, CIK Fleisch, Général emballage et Ramdy. Ramdy, produit du fromage fondu. Cette unité domiciliée dans la zone industrielle d'Akbou, a été installée en 2000 mais n'a commencé à produire qu'en 2002. La raison est que les responsables de cette filiale ont préféré attendre l'acquisition d'un matériel moderne. Ramdy emploi 140 personnes permanentes et contribue à la création d'emplois indirects. Par ailleurs, Ramdy propose aux consommateurs quatre gammes de fromage fondu : Ramdy (fromage fondu), Tonus, Ramdy et Gyzmo sans oublier les barres de fromage fondu. La part de marché au niveau régional, est de 70%, et au niveau national, de 20%. Le chiffre concernant le marché national est le résultat de la concurrence déloyale, à savoir, le marché informel. Contrairement à ses concurrents, qui ont augmenté le prix de leurs produits, Ramdy applique toujours les mêmes qui, d'ailleurs, sont accessibles à toutes les bourses. En tout cas, dans la wilaya de Béjaïa, Ramdy peut prétendre au leadership du fromage.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.