L'Algérie lance une initiative pour desserrer l'étau sur la population    L'APRUE lance un programme d'évaluation de l'efficacité énergétique    65 morts sur les routes durant la période de l'Aïd    Délibérations du bureau fédéral    Traçabilité ?    Boudebouz intéresserait Southampton et Sociedad    Crise du pain et du lait durant les trois premiers jours de l'Aïd    Accouchement dans l'avion Oran-Grenoble    L'identification des dépouilles du crash au centre d'un entretien téléphonique    Les Algériens auraient pu mieux faire    Le spectre d'un 11 septembre au Maghreb    Comment les Européens, la France en tête, financent Al Qaîda    La France évacue des ressortissants français et britanniques    L'Algérien Souag cède sa place à un Jordanien à Al Jazeera    Troubles à l'ordre public à Aïn Azel    Quelle partie de dominos?    à l'occasion du 15e anniversaire de son accession au Trône    Probité    Les vétérinaires sollicitent l'adhésion des éleveurs pour cantonner    Boukhanfis sort de sa léthargie et honore ses lauréats    Des habits de l'Aïd et denrées alimentaires aux personnes cancéreuses    Deux nouvelles productions en préparation    Préservé par les Touareg du Tassili    Comment éviter le fair-play financier ?    Comme catharsis, 24 ans après la guerre    Fonds de commerce    Fiba-Afrique (élections), deux candidats pour la présidence    Rajeunissement imminent des Verts !    Classement ATP, Djokovic et Williams dominent toujours le top 10    Infraction ritualisée    Les sages-femmes s'imposent    Tajmaât et les sources d'eau, des lieux de mémoire ignorés    Une partie de la mémoire des Constantinois s'en va    À quand la réouverture des Arènes ?    Berriane replonge dans la violence    Dans quels cas les policiers ont le droit de tirer    De nouvelles violences ont éclaté le jour de l'Aïd    Animation durant le Ramadhan : Rush des citoyens vers les lieux de loisirs    Au grand bonheur des familles : L'opération de relogement reprendra à la mi-août    L'insécurité et les instabilités    La détermination de la CNLTD    Togo : Lancement d'un projet d'adaptation de l'agriculture aux changements climatiques    Alstom : Commandes dopées par le ferroviaire au 1er trimestre    Tunisie : Le PM présente le projet de loi des finances complémentaire pour 2014    Volkswagen : Etablissement de deux nouvelles usines de production en Chine    Prisons CIA : Des ONG en Pologne saluent le verdict historique de la CEDH    Fin du ramadhan : Les Algériens repartent en vacances    Crash : M. Sellal présente ses condoléances au nom du Président Bouteflika    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Amélioration du contrôle des finances publiques en Afrique: Thème principal de la 46éme session de l'AFROSAI
Publié dans Le Maghreb le 20 - 09 - 2012


La réunion du comité directeur de l'AFROSAI, s'est ouverte, hier, à Alger et s'est axée autour de l'amélioration de la qualité du contrôle des finances publiques en Afrique, a indiqué le président de la Cour des comptes, M. Abdelkader Benmarouf. Comme annoncé dans notre édition d'hier, la rencontre prévue sur deux jours de l'organe directeur de l'Organisation africaine des institutions supérieures de contrôle des finances publiques va essentiellement examiner les objectifs à atteindre en termes de qualité de contrôle des deniers publics en Afrique. Selon M. Benmarouf, la 46ème réunion du comité directeur de l'AFROSAI a fait participer à cet effet la commission technique de l'organisation, chargée de développer les outils et les normes de contrôle au niveau des cours des comptes africaines. La commission élabore des programmes pour faire bénéficier ces institutions, de moyens nécessaires à leur fonctionnement, a-t-il précisé. La commission présentera à cet effet son rapport d'activité au comité directeur. Selon lui, plusieurs cours des comptes africaines sont "en situation difficile", dépourvues de moyens financiers, matériels et humains qui leur permettent d'accomplir leurs missions. Certains pays du continent ne disposent même pas d'institutions de contrôle de finances publiques, relève ce responsable. Une deuxième commission chargée de l'amélioration des capacités institutionnelles des cours des comptes africaines participe également à cette réunion. Elle est chargée selon M. Benmarouf de promouvoir le contrôle des finances publiques au sein des membres de l'AFROSAI et de développer les statuts institutionnels des cours des comptes dans les pays qui en sont dépourvus. Aussi, la réunion d'Alger devrait débattre également du règlement intérieur de l'AFROSAI, qui définit les procédures des travaux des réunions de l'assemblée générale, du comité directeur et des commissions de l'organisation. Rappelant le rôle de l'Algérie dans l'élaboration du plan stratégique de l'AFROSAI, M. Benmarouf a indiqué qu'elle "était la cheville ouvrière" de ce programme qui définit les objectifs du continent africain en termes d'amélioration de la qualité du contrôle et l'échange des expériences entre les membres de l'organisation. Les travaux du comité se tiennent à huis clos, en présence du président de l'AFROSAI, le Gabonais Gilbert Ngoulakia, et du représentant du président de l'organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances publiques. Les décisions prises par le Comité directeur lors de cette session seront soumises pour adoption définitive à la prochaine Assemblée générale de l'AFROSAI.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.