Le groupe MBC explique sa nouvelle politique    Assad se rend à Maaloula pour la fête de Pâques    L'ANP toujours au front    La Cnisep rendra son rapport dans un mois    Messages de soutien des capitales étrangères    La transition énergétique sans délai    "Je ne suis pas insatisfait"    Concert Folk-Flamenco    Carte blanche au Festival Premiers Plans d'Angers    Le quartier-mémoire d'Oran se meurt    Troussier évoque des contacts au Japon    Bougherra et Lekhwiya en finale    Soustara fait le plein durant la trêve    Signature entre le FNI, VimpelCom et GTH : Le FNI actionnaire d'OTA sous conditions    Optimiser les profits au bénéfice des entreprises    A l'épreuve des menaces informatiques    Nécessité d'une régulation rigoureuse    Ukraine : La situation est calme sauf à Donetsk et Lougansk    La Kabylie touchée par le terrorisme : 37 terroristes éliminés durant le 1er trimestre de 2014    Formation professionnelle : Douze accords pour la prise en charge d'apprentis par des entreprises    Emeutes à Tizi-Ouzou    Ouverture de quatre marchés couverts avant fin 2014    Réhabilitation du pont Romain    Djelfa : Plus de 5 milliards de DA pour des projets de raccordement au gaz naturel    L'étau se resserre autour des terroristes    Une joie immense    Le groupe Adjnad Misr revendique l'attentat du Caire    34e anniversaire du Printemps berbère : Réunion d'anciens élèves et collaborateurs de Mouloud Mammeri    Le monde pleure la légende de la littérature    Prolongation du délai de dépôt des travaux du concours Média Star jusqu'au 04 mai 2014 : Dernière ligne droite    26e Festival de musique : Le chanteur Rachid Taha aux "Francofolies de Montréal"    L'opposition ne désarme pas    Les raisons de l'échec de Ali Benflis    Libye : Le Premier ministre plaide pour l'activation des directions de sûreté    Mohamed Waeel Omani en 8es de finale    Vers un deuxième tour le 28 mai prochain ?    Rapprocher les nouvelles unités agroalimentaires des zones agraires    Multiplication des infrastructures d'envergure au détriment des action    Avantages et inconvénients    Un registre pour les observations sur la zone de protection du Mausolé    Le développement local, une affabulation    Saâdani ne veut pas de «période de transition»    20 avril, un printemps amazigh attendant de fleurir    Citoyenneté, unique rempart aux tentations fondamentalistes et totalit    Le manque de compétition des joueurs inquiète Halilhodzic    Mondial-2014/Algérie : les joueurs du milieu, en manque de compétition, donnent des soucis à Halilhodzic    Omnisports/Boxe Mondiaux juniors    USM Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Amélioration du contrôle des finances publiques en Afrique: Thème principal de la 46éme session de l'AFROSAI
Publié dans Le Maghreb le 20 - 09 - 2012


La réunion du comité directeur de l'AFROSAI, s'est ouverte, hier, à Alger et s'est axée autour de l'amélioration de la qualité du contrôle des finances publiques en Afrique, a indiqué le président de la Cour des comptes, M. Abdelkader Benmarouf. Comme annoncé dans notre édition d'hier, la rencontre prévue sur deux jours de l'organe directeur de l'Organisation africaine des institutions supérieures de contrôle des finances publiques va essentiellement examiner les objectifs à atteindre en termes de qualité de contrôle des deniers publics en Afrique. Selon M. Benmarouf, la 46ème réunion du comité directeur de l'AFROSAI a fait participer à cet effet la commission technique de l'organisation, chargée de développer les outils et les normes de contrôle au niveau des cours des comptes africaines. La commission élabore des programmes pour faire bénéficier ces institutions, de moyens nécessaires à leur fonctionnement, a-t-il précisé. La commission présentera à cet effet son rapport d'activité au comité directeur. Selon lui, plusieurs cours des comptes africaines sont "en situation difficile", dépourvues de moyens financiers, matériels et humains qui leur permettent d'accomplir leurs missions. Certains pays du continent ne disposent même pas d'institutions de contrôle de finances publiques, relève ce responsable. Une deuxième commission chargée de l'amélioration des capacités institutionnelles des cours des comptes africaines participe également à cette réunion. Elle est chargée selon M. Benmarouf de promouvoir le contrôle des finances publiques au sein des membres de l'AFROSAI et de développer les statuts institutionnels des cours des comptes dans les pays qui en sont dépourvus. Aussi, la réunion d'Alger devrait débattre également du règlement intérieur de l'AFROSAI, qui définit les procédures des travaux des réunions de l'assemblée générale, du comité directeur et des commissions de l'organisation. Rappelant le rôle de l'Algérie dans l'élaboration du plan stratégique de l'AFROSAI, M. Benmarouf a indiqué qu'elle "était la cheville ouvrière" de ce programme qui définit les objectifs du continent africain en termes d'amélioration de la qualité du contrôle et l'échange des expériences entre les membres de l'organisation. Les travaux du comité se tiennent à huis clos, en présence du président de l'AFROSAI, le Gabonais Gilbert Ngoulakia, et du représentant du président de l'organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances publiques. Les décisions prises par le Comité directeur lors de cette session seront soumises pour adoption définitive à la prochaine Assemblée générale de l'AFROSAI.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.