Tunisie: le produit net bancaire de la BNA augmente de 1.66%    Lamamra qualifie l'escalade verbale marocaine de "mauvaise stratégie"    Algérie: Abdesselam Bouchouareb appelle les investisseurs US à faire confiance aux jeunes entrepreneurs algériens    Algérie - Sonatrach réalisera son premier forage offshore en 2015    Maroc: la menace terroriste n'est pas "directe" selon le ministre de l'intérieur (M.Hassad)    Ebola: Premiers tests du vaccin en Suisse    Abrogation de l'article 87 bis    Il a remis ses lettres de créance au Président Bouteflika    Quatre narcotrafiquants tués par l'armée à Adrar    Ils ont marché hier à Tizi Ouzou    Bouchouareb répond à la Banque mondiale    Sonatrach signe avec 5 compagnies étrangères    Après les élections législatives    L'Egypte établit une zone-tampon à sa frontière avec Ghaza    Devant la poursuite des combats en Libye    Téhéran dément qu'un accord soit "finalisé"    "C'est une nouvelle page que nous allons ouvrir"    Le mal africain    Ça va bouger devant    JSMB    Alors qu'il prendra part au premier stage FIFA au Qatar    "L'Etat soutiendra les éditeurs"    Près de 500 conteneurs "abandonnés" au port de Béjaïa    Un toit pour 1080 familles    Près de 40.000 cas chaque année    Le ministre de la Pêche était hier à Boumerdès    Les "favelas"à l'algérienne    Algérie - La guerre est ouverte entre le général Abdelghani Hamel et Tayeb Belaiz    Théoriser la non-Présidence    Football - Ligue 1 : Malheur aux vaincus    Fruits et légumes : Des augmentations de prix «passagères» qui durent !    POLITIQUE ÉTRANGÈRE DU PAYS    DIGOUTAGE    Le coup de bill’art du Soir    Université de Guelma    CE MONDE QUI BOUGE    II FUT INSTRUCTEUR DE SAMORA MACHEL    Ouled El-Houma    USM Alger    Sous la menace d’une suspension qui le priverait du choc face à l’ES Tunis    Nouvelle ville de Hassi Messaoud : Un groupement d'entreprises algériennes pour la réalisation des VRD    Trucs et astuces    Passeport : Le timbre fixé à 6000 DA, et plus de 3 000 000 de dossiers déposés    Les collines oubliées    En finir avec les redondances    L'Entente veut assouvir sa soif de trophées majeurs    Le dialogue «pour garantir la cohésion nationale»    Les associations sauvent des programmes officiels rebattus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Amélioration du contrôle des finances publiques en Afrique: Thème principal de la 46éme session de l'AFROSAI
Publié dans Le Maghreb le 20 - 09 - 2012


La réunion du comité directeur de l'AFROSAI, s'est ouverte, hier, à Alger et s'est axée autour de l'amélioration de la qualité du contrôle des finances publiques en Afrique, a indiqué le président de la Cour des comptes, M. Abdelkader Benmarouf. Comme annoncé dans notre édition d'hier, la rencontre prévue sur deux jours de l'organe directeur de l'Organisation africaine des institutions supérieures de contrôle des finances publiques va essentiellement examiner les objectifs à atteindre en termes de qualité de contrôle des deniers publics en Afrique. Selon M. Benmarouf, la 46ème réunion du comité directeur de l'AFROSAI a fait participer à cet effet la commission technique de l'organisation, chargée de développer les outils et les normes de contrôle au niveau des cours des comptes africaines. La commission élabore des programmes pour faire bénéficier ces institutions, de moyens nécessaires à leur fonctionnement, a-t-il précisé. La commission présentera à cet effet son rapport d'activité au comité directeur. Selon lui, plusieurs cours des comptes africaines sont "en situation difficile", dépourvues de moyens financiers, matériels et humains qui leur permettent d'accomplir leurs missions. Certains pays du continent ne disposent même pas d'institutions de contrôle de finances publiques, relève ce responsable. Une deuxième commission chargée de l'amélioration des capacités institutionnelles des cours des comptes africaines participe également à cette réunion. Elle est chargée selon M. Benmarouf de promouvoir le contrôle des finances publiques au sein des membres de l'AFROSAI et de développer les statuts institutionnels des cours des comptes dans les pays qui en sont dépourvus. Aussi, la réunion d'Alger devrait débattre également du règlement intérieur de l'AFROSAI, qui définit les procédures des travaux des réunions de l'assemblée générale, du comité directeur et des commissions de l'organisation. Rappelant le rôle de l'Algérie dans l'élaboration du plan stratégique de l'AFROSAI, M. Benmarouf a indiqué qu'elle "était la cheville ouvrière" de ce programme qui définit les objectifs du continent africain en termes d'amélioration de la qualité du contrôle et l'échange des expériences entre les membres de l'organisation. Les travaux du comité se tiennent à huis clos, en présence du président de l'AFROSAI, le Gabonais Gilbert Ngoulakia, et du représentant du président de l'organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances publiques. Les décisions prises par le Comité directeur lors de cette session seront soumises pour adoption définitive à la prochaine Assemblée générale de l'AFROSAI.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.