Quintescope    Hamel entame une visite de travaille et d'inspection à Tizi Ouzou    Bentobal annonce son départ    La démission de Kerbadj sera-t-elle entérinée?    L'Algérie présidera la 9ème Conférence d'examen du TNP à New York (Lamamra)    Une situation complexe et instable    L'Osce va renforcer son rôle en Ukraine    Une délégation de l'ONU à Alep    4G: les équipements engendreront un minimum de changements    Algérie-Italie : Création d'une joint-venture de fabrication de batteries condensateurs    Un des piliers de la Révolution    L'affirmation identitaire dans l'Algérie antique    Des milliers d'élèves en otage!    Comment accompagner l'Algérienne    Le périple "vert" de Zoukh    Zone mixte ce matin à Sidi Moussa    L'armée récupère une famille dans une casemate    Le chef de la 6e région militaire appelle les protestataires d'In Salah au calme    Le projet de loi divise les députés    USM Oran : Est-ce la bonne saison ?    Inter-régions Ouest : Le CRB Hennaya de sortie, l'ASB Maghnia à l'affût    OUED EL ABTAL: Distribution de 219 logements sociaux    Le 9ème GIR de la gendarmerie baptisé Lahouari Dehiba    TIMIMOUNE: Chantier de bénévolat de printemps    TLEMCEN: 17 corps de Chahids déterrés à Amieur    Lorsque les Américains parlent du schiste algérien    Les retards de certains projets n'affecteront pas la grande manifestation de Constantine    A la recherche de soi...    Alors que le marché des télécommunications est en pleine mutation : ARPTva lancer une étude sur la concurrence nationale    Complexe sidérurgique de Bellara : Lancement d'une enquête d'utilité publique    Afin de pallier le grand déficit de main-d'œuvre agricole : Création d'une école des métiers de l'agriculture    Nécessité d'une lutte efficace    L'OICS accable le royaume de Sa Majesté    Les habitants d'Iouanoughen à Boumerdès observent un sit-in    Pyongyang défie les Etats-Unis et procède à des tirs de missile    Equipe Nationale : Soudani ne serait pas du voyage au Qatar avec les Verts    Lutte contre le financement du terrorisme : L'Algérie proposera un protocole additionnel à la convention de l'ONU    38 arrestations lors d'une manifestation    Quels principes fondent l'équilibre au sein de la majorité ?    CET,décharges contrôlées et ordures ménagères:le problème est ailleurs    Tout est fin prêt pour la réussite de la 5e édition    Vers la restauration du ksar d'El-Menea    Une vitrine pour le secteur des hydrocarbures en Algérie    80% des diplômés des établissements de formation ont intégré le monde    Balayer devant sa porte, le grand défi    Blocage politique et incertitudes économiques : Le système Bouteflika en panne    Investissement étranger    Les mises au point de Bensalah et d'Ould Khelifa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Neutralisation d'un réseau à Alger
Trafic de faux visas
Publié dans Le Midi Libre le 04 - 09 - 2012

Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.
Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.