Hadji Baba Ammi à Addis-Abeba    Les relations bilatérales algéro-canadiennes sont "profondes" et "étroites"    Des experts de General Electric sur le site    Les délais de livraison bientôt réduits à une semaine    Le Colonel Amirouche, un stratège et un organisateur de maquis hors-pair    La visite du président Zuma permettra de "renforcer" les relations algéro-sud africaines    Sellal reçu par le président de l'Assemblée des représentants du peuple tunisien    Sellal reçu par le président tunisien    Bensalah au sommet arabe: adapter le système d'action arabe commune aux exigences de l'heure    France : les Français aux urnes pour le second tour des élections départementales    Le MOB conserve malgré tout son fauteuil de leader    Qatar: Al Sadd dément finalement l'arrivée de Xavi    Belfodil : «Une revanche à prendre sur nous-mêmes»    Une conférence nationale pour recadrer le commerce extérieur    Poursuite à Oran des travaux de la rencontre nationale d'évaluation des urgences et de l'hygiène hospitalière    Relogement de près de 1.500 familles début avril prochain à Constantine    Le président sud-africain en visite d'Etat en Algérie à partir de lundi    Adrar: ferveur et tristesse à l'inhumation de Moulay Touhami Ghitaoui    Ain Témouchent: Saisie de cannabis et de psychotropes    Souk Ahras: diffuser une "culture de l'optimisme"    Une conférence nationale pour recadrer le commerce extérieur    Bayern : Trograncic 15 ans et déjà avec les pros !    Bayern Munich : Alaba prêt à porter le maillot du Real Madrid    Un exemple concret d'intégration    Les petits partis tentent d'exister    Les chefs d'Etat planchent sur une force conjointe "testée" au Yémen    Ban Ki-moon fera-t-il plier le roi?    Les USA sortent-ils de leur amnésie?    L'Algérie 79e au Monde, 7e en Afrique    Soustara dès demain à Dakar    L'univers des bulles chez Yemma Gouraya    "L'aristocrate du coeur et de la vertu"    Une mémoire à honorer        Maroc: L'Union Constitutionnelle tient à Casablanca son 5-ème congrès national    Entretient à Charm el-Scheikh entre Béji Caïd Essebsi et le Roi du Bahreïn    Deux mains    Immigration clandestine : Deuxième opération annoncée de rapatriement des Subsahariens    Batna : Deux enfants emportés par les eaux d'un oued    CHUO : Pression sur l'unité de chimiothérapie    Bensalah contesté    Pas de congrès pour l'opposition    «Quatre nouvelles DG et six directions régionales pour l'AADL»    6es journées sur le marketing touristique : Plusieurs thèmes seront débattus    Pessimisme    Madani Mezrag fait l'apologie du terrorisme    Le wali inspecte des projets    Amara Benyounès fait l'objet de menaces et d'appels au meurtre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Neutralisation d'un réseau à Alger
Trafic de faux visas
Publié dans Le Midi Libre le 04 - 09 - 2012

Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.
Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.