Bedoui à M'Sila: Boussaâda, les promesses et... le terrorisme routier    Constantine - El Islah: L'abstention, «obstacle et défi» lors des législatives    El Tarf: 5 listes de candidats aux législatives non validées    Licences d'importation: Tebboune rassure sur les produits de première nécessité    Hormis la médecine: L'enseignement supérieur ouvert au privé    Guelma: L'eau, sa gestion et les perspectives    Raqqa en point de mire de l'offensive aux abords de Damas    Classico MCA-JSK cet après-midi au stade du 5-Juillet: La défaite interdite pour les deux équipes    FAF - Première réunion du bureau fédéral ce mardi: L'Espagnol Fran Escriba dans la short-liste de Zetchi    Ligue 2: Le Paradou AC retrouve l'élite    Le bac et le ramadhan    Constantine - Accidents de la circulation: 4 morts et 6 blessés sur les routes    Skikda: 17 architectes condamnés à deux ans de prison    Quand les Algériens défendent le pays    Constantine - 15e Festival national d'astronomie populaire: Le charlatanisme fait des ravages    Constantine - Election de «Miss Constantine junior»    Un terroriste se rend aux autorités militaires    L'homme qui séduit les Algériens de France    Moscou met en garde Washington....    L'Union africaine accule le Maroc    Comment sauver le soldat Al Serraj    6 rebelles et 6 militaires tués dans une attaque    Revendiqué par Daech    Les précisions de l'ambassade de France    Ould Abbès dévoile l'enjeu capital    Le satisfecit des partis politiques    Le contrat de Yebda sera prolongé    Fracture de la main pour Mandi    Le NR Bordj Bou Arréridj face au Ahly du Caire    Mahrez se rapproche du Barça ?    Ghezzal vers Monaco ?    Le président Bouteflika condamne "énergiquement l'odieux attentat" de Londres    La police tire la sonnette d'alarme    réchauffement, une nécessité    Rassemblement devant la direction du CHU    400 spécialistes débarquent à Oran    Contrefaçon: les Algériens sur les traces des Chinois    Un guide économique pour la wilaya de Guelma    L'ambassade du Brésil à Alger rassure    Alger classée parmi les villes les moins chères    Huit pièces de théâtre en compétition    Les excuses du gouverneur de Sharjah    Pour quel parti roulent les chaînes privées durant les législatives?    Mohamed Aïssa aux uléma: ça suffit!    Mouloud Mammeri sous toutes ses facettes    MATERNITE ‘'AOURAI ZOHRA'' DE TIARET : Arrivée de neuf médecins spécialistes chinois    TIARET : 03 individus placés sous mandat de dépôt    L'Algérie et le Maroc se considèrent comme les gendarmes de l'Europe !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Neutralisation d'un réseau à Alger
Trafic de faux visas
Publié dans Le Midi Libre le 04 - 09 - 2012

Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.
Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.