Les Tunisiens à l'heure du choix démocratique    20% des enfants connaissent un retard de croissance à cause de la mal    «Des avancées significatives», en attendant mieux    La scission au sein du RND consommée à Tizi Ouzou    en bref    Amar Saâdani charge l'opposition    Le dossier de l'Algérie a de «grandes chances» d'être accepté    Le dossier algérien pour 2017 en pôle position    CAN-2017 : un cahier de charges peu contraignant, mais...    Guerre des mots autour de la «patate»    «Des dysfonctionnements en terme de gestion»    Le cinéaste Abderrazak Hellal ressuscité    Les Algériens à la découverte de cultures venues d'ailleurs    Le stress souvent à l'origine de la colopathie fonctionnelle    le petit pois    Planification familiale : des spécialistes soulignent l'importance d'a    Les écoles privées sous la loupe    Afrique-pays émergents : donnant, donnant    Tunisie : Création de la première académie de franchise    Inauguration du bureau de l'USAID à Tunis    Inter Milan : Un derby comme baptême du feu pour Roberto Mancini    Islamisme incontournable ?    "Kaci Tizi Ouzou" a été inhumé avant-hier : "Adieu l'artiste !"    Coupe Du Monde des Clubs : Younes : "Nous ne craignons personne"    Selon le quotidien Rossiïskaïa gazeta : Washington insuffle à l'Europe la peur de la Russie    Nucléaire iranien : De nouveaux obstacles dans les négociations    Japon : Le déficit commercial s'est réduit de 35,5%    El Oued : Formation en aquaculture pour 4.500 agriculteurs    Boumerdès : Amélioration attendue dans la production d'olives et d'huile    Hassi-Messaoud : Plusieurs projets de développement lancés    Organisation CAN-2017 : le dossier de l'Algérie a de "grandes chances" d'être accepté    Grande commission mixte algéro-qatarie: poursuite des travaux du groupe d'experts    La Tunisie à la veille d'une présidentielle historique    Le leader défie le champion africain    L'euro termine la semaine sous 1,24 dollar    Le cinéma algérien en 10 leçons    L'UE provoque la colère du FLN et du RND    "Cette défaite tombe à pic"    Amnesty international accuse l'Etat d'Israël de crimes de guerre    Sellal souligne l'importance du partenariat gagnant-gagnant    Hausse de production prévisionnelle de 200 000 tonnes à l'horizon 2020    Tipasa : Deux terroristes abattus    Constantine, capitale de la culture arabe en 2015: Un accord entre l'APC et le commissariat de l'évènement    Le Bonjour du «Soir»    L'OPU à la disposition des éditeurs    Le Soir de l’Est    L’entretien de la semaine    DÉBUT DU TROISIÈME ROUND DES NÉGOCIATIONS À ALGER    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Neutralisation d'un réseau à Alger
Trafic de faux visas
Publié dans Le Midi Libre le 04 - 09 - 2012

Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.
Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.