Conférence internationale sur le terrorisme prochainement à Alger    Exécution d'un otage japonais : les précédentes exécutions par l'EI    La situation en Libye perturbe les échanges commerciaux entre Tunis et Tripoli    Egypte: Un "commandement militaire unifié" pour lutter contre le terrorisme dans le Sinaï (Sissi)    L'OACI instaure le suivi des avions en vol    CAN: revanche Côte d'Ivoire-Algérie, le Ghana favori contre la Guinée    CAN-2015 (1/4 de finale) Tunisie-Guinée équatoriale (1-2): Malabo fête l'exploit historique du "Nzalang nacional"    On ne change pas une équipe qui gagne    Une clôture sur fond de tension    Le président du Bénin en visite d'Etat en Algérie à partir de lundi    "Il y a des ministres prédateurs et compradores"    Ban Ki-moon en faveur d'une force africaine contre Boko Haram    Le baril a-t-il fini de broyer du noir?    L'austérité en Grèce est "mauvaise pour toute l'Europe"    La Tunisie veut booster ses exportations vers l'Allemagne    Tizi Ouzou : lancement des prix Rouiched et Fatiha Berber    "CHAWARI3", une exposition collective de photographies inaugurée à Alger    "Les victimes n'étaient pas vaccinées"    Habitat précaire à Alger: Relogement d'au moins 1.200 familles lors de la 17e opération de recasement (wali)    Constantine : 6 personnes sauvées de la mort par asphyxie au monoxyde de carbone    Incendie dans la plus grande bibliothèque universitaire de Russie    L'Algérie occupe la 4e position mondiale    Gourcuff près de l'objectif assigné par la FAF    Plaidoyer pour la création d'une inspection chargée du suivi pédagogique    Des gendarmes en véhicules banalisés    Une femme sauvée et un enfant porté disparu    Le cancer du poumon touche 3500 personnes chaque année en Algérie (spécialistes)    L'ONU salue les efforts de l'Algérie pour la consécration et la promotion du droit à l'éducation    La nouvelle orientation des pouvoirs publics pourrait favoriser l'investissement en Algérie (Reuters)    Terrorisme, l'autre facette (II)    Une délégation du ministère de l'Intérieur français en visite à la sûreté de wilaya d'Oran    «Zoobazar» enflamme la scène    647 mineurs cités dans des affaires de criminalité à travers 11 wilayas    Sous le thÚme «réussir»    OUVERTURE DE L’AVIATION CIVILE AU PRIVE    L’ENMTV fait face    30e Coupe d’Afrique des Nations (quarts de finale) : ce soir (20h30) à Malabo, CÃŽte d’Ivoire - Algérie    Nouveau magazine culturel sur le Web    Handball    La sciatique    Vincenzon Nesci parle des nouveaux défis de Djezzy    Le ministre italien des Affaires étrangères, demain à Alger    Maroc : Le roi Mohammed VI préside un Conseil des ministres à Fès    Les Verts à 90 minutes du dernier carré    Le FCE appelle au renforcement du partenariat    Le "Vieux Lion" qui défia Hitler    Equipe nationale de handball : de Héros à la case zéro    Susciter des vocations et consolider la formation musicale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Neutralisation d'un réseau à Alger
Trafic de faux visas
Publié dans Le Midi Libre le 04 - 09 - 2012

Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.
Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.