Il faut un rapprochement politique entre les partis pour relever les défiss    Ouyahia ira au Parlement    Mohammed VI tourne le dos au rêve maghrébin    Washington suspend l'octroi de visas aux Russes    L'Espagne cherche toujours les suspects en fuite    Ligue 1 Mobilis - Homologation, domiciliation, programmation,... : La LFP poursuit son bricolage    La convocation : Ounas bel et bien concerné par le match !    Man City : Selon Guardiola, un scénario à la Neymar est possible pour Messi    Face à la Zambie : Feghouli, Brahimi, Medjani, Boudebouz, Abeïd et Benzia out    Neymar "Prince du Parc"    Aïd El-Adha : Ça sera le vendredi 1er septembre    Bréves de l'Est    Poésie : Soirée enchanteresse à Beni Haoua    Amin Malouf, invité d'honneur ?    Marseille : Une voiture-bélier tue une jeune femme et en blesse une autre    La Chine premier fournisseur de l'Algérie    Pêche au Thon : L'Algérie autorisée à créer des fermes d'engraissement    Le gouvernement est-il prêt ?    Oran/Approvisionnement des boulangers en farine : Minoteries en congé, ville sans pain !    Remous au RND de Constantine    L'Algérie débute par une défaite face à la Tunisie    USM Alger : Soustara affiche ses ambitions    Transfert : Bennacer en route vers Empoli    Dictature du présent    Refus de gouverner    Mostaganem : Ces aventuriers qui prennent des risques sur les plages non surveillées    24 heures    Le Snategs menace de plusieurs actions de protestation à la rentrée    Le président angolais José Eduardo dos Santos s'apprête à céder le pouvoir    Les chemins de Damas    Il se «livre» à la librairie Média Plus    Syrie: 42 civils tués par la coalition à Raqa    Pétrole - L'OPEP examinera en novembre l'accord sur la production    Fruits et légumes: Nouvelle flambée des prix    Tlemcen: Mouvement des chefs de daïra : trois promotions et une mutation    Un état des institutions    Attentats terroristes : Barcelone, Paris, et les fondements culturels du terrorisme    Le Maroc en ébullition    Des logements vides dans des anciens sites de l'Aadl    Il était une fois...!    Et si on s'inspirait de nos ancêtres?    Ali Amran explose la scène    Le théâtre de rue fait son grand retour    Les fêtes traditionnelles attirent du monde    27 parkings sauvages recensés dans la capitale depuis le début du mois en cours    Jean Chamoun s'en est allé sur la pointe des pieds le 9 août    Un sondage de RAJ confirme l'ampleur de la désaffection des jeunes Algériens à l'égard de la politique    Production des céréales saison 2016-2017 : Plus de 35 millions de quintaux enregistrés en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Neutralisation d'un réseau à Alger
Trafic de faux visas
Publié dans Le Midi Libre le 04 - 09 - 2012

Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.
Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.