JSK : Menad : «Hannachi n'accepte pas d'être critiqué»    Bensalah poussé vers la sortie : Ouyahia reviendra-t-il par la grande porte ?    Création de médailles pour les éléments de l'ANP ayant participé aux guerres du Moyen-Orient en 1967 et 1973 et de bravoure militaire    Un autre arsenal de guerre récupéré par l'ANP    Des banques et des entreprises publiques changent de patrons    La filière lait en danger    Usines de logements préfabriqués : Admission de neuf entreprises étrangères    Exportations d'hydrocarbures : Les recettes ont baissé de 41%    Ali Benflis à Constantine : «L'ANP garantira la transition démocratique»    ESS 2 - CSC 0 L'Aigle Noir au 7e ciel    Bureau fédéral de la FAF : Réunion le 12 juin    MOB 3 - MCEE 2 Belle victoire des Béjaouis    24 heures    Santé : Les enjeux de la psychiatrie en débat    Les rentrées scolaire et universitaire et le Ramadhan au menu    MU : la décision est tombée pour Falcao    DRONES ANTI-IMMIGRATION CLANDESTINE SUR LE SOL ALGERIEN : Alger dit non à l'UE !    Merzougui (RCR) termine en tête des buteurs avec 17 buts    Real : le communiqué est prêt pour Ancelotti    Daech a tué 400 civils à Palmyre    Retards dans le train    Ryadh affirme avoir identifié le kamikaze, lié à Daech    FACE AUX TENSIONS SECURITAIRES ET AUX ENJEUX GEOSTRATEGIQUES EN AFRIQUE DU NORD : L'Algérie un acteur majeur    Mohamed Djellab :"Ce sont les dettes et les crédits non déclarés qui ont conduit le Groupe Khalifa à sa perte"    Les dindons de la farce (II)    L'aviation de la coalition soutient les pro-Hadi    L'opposition se retire du dialogue    L'éradication des chalets pour 2015 ?    TLEMCEN : SAISIE DE 785 KG DE KIF EN PROVENANCE DU MAROC    Constantine découvre la musique serbe    Algérie-Boumerdes : audition d'une dizaine de témoins dans l'affaire de dilapidation de deniers publics    Procès de Morsi et des figures de la révolte de 2011    La République des juges    La Palme d'or à la Chine ou l'Italie?    600 entreprises algériennes et près de 750 exposants étrangers    Aà ̄n Defla    Ali Haddad (chef de daà ̄ra de Tadjenanet) :    Mauvaises odeurs corporelles    Journées portes ouvertes sur la Gendarmerie nationale    Bac, BEM et examen de passage en 1ère année moyenne : 64.699 élèves se présenteront aux examens de fin de cycle à Oran    Algérie : Abdelaziz Bouteflika reçoit le chef de la diplomatie égyptienne    Visite guidée pour des journalistes à l'ENTA de Blida    Ici mieux que là -bas    La piÚce Ettefah du TRO présentée à Constantine    Conférence de presse du commissaire du FNTP    Mohamed Arkoun, chercheur, historien de l'islam, écrivain émérite    Ali Amrane, la Finlandaise Stina et le groupe Dey invités d'honneur    Mohamed Houas remporte le prix du meilleur comédien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Neutralisation d'un réseau à Alger
Trafic de faux visas
Publié dans Le Midi Libre le 04 - 09 - 2012

Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.
Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.