L'Algérie compte 35 milliardaires    L'Ugta s'engage à accompagner Bouteflika    La tâche est ardue    Angola : Des méga-contrats pour développer le gisement de Total    Au ministère des Affaires étrangères : Lamamra a reçu le président de la mission d'observation de l'OCI    Russie : Le PIB en baisse de -0,5% sur un trimestre    Le Conseil constitutionnel reçoit 94 recours    "La réélection de Bouteflika est une victoire pour la nation"    Paris, Londres et Madrid saluent    Réactions après les résultats du scrutin du 17 avril : Entre satisfaction et déception    Présidentielle : La réélection de Bouteflika vue par les internautes    Confirmation de 61 décès    Dix magasins ravagés par les flammes    Le "Pont romain" sera réhabilité    Tamanrasset : Plusieurs projets à lancer dans la localité de Tahifet    Oran : Mise en service de la station de dessalement de l'eau de mer d'El Macta d'ici juin prochain    La question du réacteur à eau lourde d'Arak "pratiquement réglée"    Yamina Benguigui fuit Paris pour Alger    L'Espagne s'inquiète des F-16 marocains    Yémen : 15 membres d'Al-Qaïda et 3 civils tués dans une frappe de drone    Syrie : L'armée resserre l'étau autour du Vieux Homs    Participation au forum économique mondial pour l'Afrique en mai prochain    Projection lundi à Tizi Ouzou    "Le fleuve de l'amazighité ne s'arrêtera jamais"    Des universitaires algériens au Maroc    Insertion sociale des jeunes : Sept projets innovants retenus à Oran    Au siège de l'ONU : Célébration de la Journée de la langue chinoise    Festival de Cannes : Marcello Mastroianni à l'affiche de la 67e édition    Le match maintenu au stade de Sion    Belfodil pourrait retourner à Parme    Il sera livré dans les délais    Le syndrome de fatigue chronique ou l'asthénie prolongée    Ouf..........    Sortir de la rente pétrolière et bâtir une économie productive    Défis et priorités    L'état de l'Etat a    Logement, emploi, santé et éducation... revendications insistantes des c    Trêve de plaisanterie    Le Conseil constitutionnel devra statuer sur 94 recours au plus tard d    Fibromyalgie et syndrome de fatigue chronique, des maux méconnus et no    Les défis régionaux qui attendent l'Algérie    C'est la dernière ligne droite    Les prétendants aux joutes continentales risquent gros    Une fin de saison sur un rythme endiablé    34e anniversaire du Printemps berbère: réunion à l'université d'Alger d'anciens élèves et collaborateurs de Mouloud Mammeri    Tunisie: le ministère des Affaires étrangères révèle l'identité des ravisseurs du diplomate tunisien en Libye    La délocalisation du match Algérie-Arménie à l'ordre du jour    Tennis : ATP-Monte-Carlo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Neutralisation d'un réseau à Alger
Trafic de faux visas
Publié dans Le Midi Libre le 04 - 09 - 2012

Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.
Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux visas et passeports pour les pays européens vient d'être démantelé par les unités de la Police de la division Centre relevant de la Sûreté d'Alger.
Le réseau est composé de sept individus, tous résidant à Alger. Ces derniers, rapporte le communiqué, fabriquaient de faux visas, de faux passeports et d'autres pièces administratives en contrepartie de la somme de 25 millions de centimes.
Plusieurs victimes sont dénombrées, parmi elles, une société privée. L'affaire a été élucidée suite à une plainte déposée par l'une des nombreuses victimes.
Cette dernière travaillant pour le compte d'une entreprise privée est entrée en contact avec l'un des neufs suspects impliqués dans ce vaste réseau de trafic de faux visas et passeports. La victime avait demandé un visa et un passeport pour se rendre dans un pays européen.
Elle a déboursé une somme d'argent estimée à 25 millions de centimes dans le souci d'avoir, enfin, un visa et un passeport pour aller au pays de ses rêves. Une fois les deux pièces réceptionnées par la victime, cette dernière a été surprise de se retrouver en possession de grossières imitations. Partant de cette plainte enregistrée le 26 août dernier, les policiers de la division Centre de la Sûreté d'Alger ont entamé une enquête approfondie, laquelle a permis l'identification de deux membres du réseau lesquels ont été appréhendés.
Il s'agit du cerveau du réseau et de son intermédiaire (celui chargé de trouver des clients).
Lors de l'interrogatoire des deux individus, les enquêteurs ont réussi à identifier le reste de la bande, composée de cinq autres membres. Ces derniers ont été tous arrêtés, le 27 août passé, suite à des opérations différentes opérées dans différents quartiers d'Alger.
Par ailleurs, plusieurs lots informatique ont été saisis par les policiers, lors de plusieurs perquisitions des domiciles des sept faussaires. Ces derniers ont été présentés, le 30 août passé, devant le procureur de la République près la cour de Sidi M'Hamed, lequel a ordonné la détention provisoire à leur encontre en attendant qu'ils soient jugés pour trafic de faux documents administratifs, faux passeports, faux visas et constitution d'un réseau de trafic.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.