30.000 policiers ont renforcé les rangs de la sûreté nationale au cours des 5 dernières années    El Ghazi élu au Koweït vice-président de la Conférence arabe du travail    Crise malienne: la médiation invite toutes les parties à signer l'accord de paix le 15 mai    Raja-ESS, 1/8 de finale aller de la LDC, ce soir à 18h30 : Les Sétifiens confiants et déterminés    Real Madrid : Raphaël Varane intransférable    Liverpool : Torres est fan de Gerrard    Djellab participe à la réunion du G24 pour les questions monétaires et le développement    Championnat national de badminton jeunes catégories: 4 équipes se partagent les titres    TRAIT D'UNION : Le Roi déchu !    Le terroriste Mokhtar Belmokhtar serait-il vraiment mort ?    AIN TURCK (ORAN) : Saisie de 2 kg de kif après perquisition d'un logement    OPERATION COUP DE POING A MASCARA : 2350 personnes interpellées par la police    POUR PARER A LA PENURIE DE CARBURANTS : Urgence d'un nouveau modèle de consommation énergétique en Algérie    L'Autorité de régulation de l'Audiovisuel organise des rencontres avec les acteurs du secteur    Libye : de violents combats ont éclaté dans la banlieue est de Tripoli    Bahia Rachedi à Ain Temouchent pour le tournage d'une émission sur son parcours    Le Vieux Mila, une ville musée à protéger en urgence    Ligue 1-Mobilis/CR Belouizdad : l'entraîneur Alain Michel tire la sonnette d'alarme    Sahara Occidental: Messahel rappelle à Madrid la position de l'Algérie    L'Algérie et la France appelées à vivre ensemble leur "mémoire commune" (Todeschini)    L'Algérie veut convaincre les entreprises allemandes de la démarche « import-substitution »    Football/ Ligue 1 (U-21) 25e journée: la JS Saoura met la pression sur le duo de tête    Le président du Rwanda en visite d'Etat en Algérie à partir de dimanche    Les relations bilatérales et la situation au Sahel, au centre des discussions de M. Messahel à Madrid    Epidémie de rougeole enj Californie    Yémen: l'Iran a présenté son plan de paix à l'ONU    Voyage culinaire    Italie (31e journée)    Lettre de province    EnquÃate-Témoignages    DIGOUTAGE    Ouverture de la manifestation «Constantine, capitale de la culture arabe 2015»    La mosquée «Ben Badis» d'Oran ouvre ses portes    Une journée d'étude presse-justice    AIN TEMOUCHENT: 1.996 primo-demandeurs d'emploi placés en trois mois    Détournement du foncier agricole : Enquête sur une superficie de 800 hectares à l'orée d'Aïn El-Kerma    Tindouf, frontière malienne : Nouvelles saisies d'armes et de munitions    Misserghine : Lancement prochain de 4.000 nouveaux logements sociaux    Bouteflika et El Arabi appellent à l'unification des rangs arabes    Constantine, capitale de la culture arabe : Une fresque et une année bien remplie    Situation explosive à Annaba    Une force d'action ou de réaction rapide africaine?    Poursuite de la lutte contre le commerce illicite: 872 marchés informels éradiqués jusqu'à fin mars 2015    Signature d'une convention de partenariat    Le pari du FFS    "Réussir le début est toujours important"    Alerte après le vol d'une source radioactive "dangereuse"    L'évènement et sa portée politique et diplomatique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Baghdad bloque un avion nord-coréen vers la Syrie
L'Irak, soupçonné de transporter des armes
Publié dans Le Midi Libre le 23 - 09 - 2012

L'Irak a refusé l'accès à son espace aérien à un avion nord-coréen à destination de la Syrie soupçonné par Bagdad de transporter des armes, a dit vendredi un responsable irakien.
«Dans le cadre de la politique du gouvernement irakien d'enquête sur le transit d'armes vers la Syrie via l'espace aérien et terrestre irakien, les autorités irakiennes ont empêché un avion nord-coréen, qu'elles soupçonnaient de transporter des armes, de se rendre en Syrie», a dit à Reuters Ali al Amossaoui, conseiller de presse du Premier ministre irakien.
Ali al Amossaoui a précisé qu'il n'y avait eu aucun contact entre l'Irak et la Corée du Nord sur la question.
Le vice-président américain Joe Biden a, par ailleurs, téléphoné dans la journée au Premier ministre irakien Nouri al Maliki pour évoquer la protection par Bagdad de son espace aérien, qui aurait été illégalement utilisé par l'Iran pour envoyer des armes en Syrie.
Selon un rapport des services de renseignements occidentaux auquel Reuters a eu accès, l'Iran a utilisé des moyens aériens civils pour acheminer en Syrie des militaires et de grandes quantités d'armes via l'espace aérien irakien afin d'aider Bachar al Assad à réprimer les insurgés.
«Le vice-président et le Premier ministre ont évoqué des questions de sécurité dans la région, parmi lesquelles la nécessité d'empêcher tout pays de profiter du territoire ou de l'espace aérien irakien pour envoyer des armes en Syrie», a déclaré un communiqué de la Maison blanche, se gardant d'accuser l'Irak d'avoir coopéré avec l'Iran.
Le cabinet de Nouri al Maliki a déclaré que le Premier ministre avait assuré le vice-président du refus de l'Irak de servir de lieux de transit pour l'envoi d'armes en Syrie, quel que soit le camp auquel elles seraient adressées.
«Le Premier ministre a exprimé le mécontentement du gouvernement irakien face aux allégations de certains cercles américains non officiels, qui mettent en doute la position de l'Irak sur la crise syrienne», a-t-il déclaré dans un communiqué.
L'Irak a refusé l'accès à son espace aérien à un avion nord-coréen à destination de la Syrie soupçonné par Bagdad de transporter des armes, a dit vendredi un responsable irakien.
«Dans le cadre de la politique du gouvernement irakien d'enquête sur le transit d'armes vers la Syrie via l'espace aérien et terrestre irakien, les autorités irakiennes ont empêché un avion nord-coréen, qu'elles soupçonnaient de transporter des armes, de se rendre en Syrie», a dit à Reuters Ali al Amossaoui, conseiller de presse du Premier ministre irakien.
Ali al Amossaoui a précisé qu'il n'y avait eu aucun contact entre l'Irak et la Corée du Nord sur la question.
Le vice-président américain Joe Biden a, par ailleurs, téléphoné dans la journée au Premier ministre irakien Nouri al Maliki pour évoquer la protection par Bagdad de son espace aérien, qui aurait été illégalement utilisé par l'Iran pour envoyer des armes en Syrie.
Selon un rapport des services de renseignements occidentaux auquel Reuters a eu accès, l'Iran a utilisé des moyens aériens civils pour acheminer en Syrie des militaires et de grandes quantités d'armes via l'espace aérien irakien afin d'aider Bachar al Assad à réprimer les insurgés.
«Le vice-président et le Premier ministre ont évoqué des questions de sécurité dans la région, parmi lesquelles la nécessité d'empêcher tout pays de profiter du territoire ou de l'espace aérien irakien pour envoyer des armes en Syrie», a déclaré un communiqué de la Maison blanche, se gardant d'accuser l'Irak d'avoir coopéré avec l'Iran.
Le cabinet de Nouri al Maliki a déclaré que le Premier ministre avait assuré le vice-président du refus de l'Irak de servir de lieux de transit pour l'envoi d'armes en Syrie, quel que soit le camp auquel elles seraient adressées.
«Le Premier ministre a exprimé le mécontentement du gouvernement irakien face aux allégations de certains cercles américains non officiels, qui mettent en doute la position de l'Irak sur la crise syrienne», a-t-il déclaré dans un communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.