Le wali de Mostaganem honore la corporation journalistique locale    JOURNEE NATIONALE DE LA PRESSE : Hommage aux chevaliers de la plume de ‘'Réflexion''    Deux morts et un blessé dans un accident de la circulation à Tsabit (Adrar)    La CAF réfute encore l'alibi Ebola et fustige Platini    L'ANP saisit 2600 litres de carburant    Légère hausse hormis pour les industries manufacturières lourdes    Lancement d'un programme de mise à niveau des entreprises    «L'Algérie est directement exposée aux retombées de la crise libyenne»    Le choc JSM Béjaïa - US Chaouia à l'affiche de la 9e journée    Marathon international d'Alger    20e anniversaire du dialogue interméditerranéen de l'Otan    Grine plaide pour une presse «responsable qui assume son rôle d'information»    Les folies électro-égyptiennes d'Orange Blossom    Les facteurs à l'origine de ce fléau sont toujours intacts    «Les dernières fluctuations des marchés pétroliers n'impacteront pas l'économie nationale»    Une production de 200 000 tonnes à l'horizon 2019        Egypte:Explosion devant l'université du Caire, dix blessés        Tlemcen : une énorme saisie de 3 tonnes de kif    Oran : Un mort suite à l'explosion d'une bouteille de gaz à Eckmühl    Tunisie-Qatar:Examen des moyens d'instaurer un partenariat en matière d'industrie militaire    Equipe Nationale A' : "Le stage s'est déroulé dans d'excellentes conditions" (FAF)    Gaïd Salah réitère la détermination de l'ANP à défendre les frontières nationales    Le Brent grimpe à plus de 86 dollars à Londres    Renforcement de l'AEP dans la zone ouest de la ville de Constantine (SEACO)    Ligue des Champions européenne: "la défaite face au Paris SG : une grosse déception" (Djebbour/Apoel Nicosie)    Terrorisme et polarisation régionale menacent la stabilité de la Tunisie à l'approche des élections (rapport)    L'opération de fermeture des comptes spéciaux se poursuit progressivement (ministre)    Conférence du consensus: rencontre de concertation entre le RND et le FFS    Algérie: Sellal évalue l'état d'avancement du projet algérien d'accession à l'OMC    Mort du patron de Total: début du déchiffrement des boites noires    Ligue des champions (3e j) - l'AS Rome corrigée par le Bayern, Garcia fait son mea culpa    Championnat d'Espagne (9e j) Real Madrid-Barcelone : Messi annonce la couleur    Dans un message à l'occasion de la journée du 22 octobre    La grève de l'UNPEF largement suivie hier, selon le responsable de la communication    Conflit malien: Alger propose un avant-projet de paix aux parties concernées    Chantiers et désagréments: Les mises au point du wali    A quoi sert un pays aujourd'hui?    On ne vous oubliera jamais !    Qui défend les intérêts des journalistes ?    La caravane médiatique dans les wilayas du Sud    Arrêt sur parcours    15 morts dans un attentat suicide    L'Iran poursuit sa mise en conformité    Grine : "Une question de souveraineté"    Fury détrône Gone Girl    Un millier de postes ouverts à travers le pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Baghdad bloque un avion nord-coréen vers la Syrie
L'Irak, soupçonné de transporter des armes
Publié dans Le Midi Libre le 23 - 09 - 2012

L'Irak a refusé l'accès à son espace aérien à un avion nord-coréen à destination de la Syrie soupçonné par Bagdad de transporter des armes, a dit vendredi un responsable irakien.
«Dans le cadre de la politique du gouvernement irakien d'enquête sur le transit d'armes vers la Syrie via l'espace aérien et terrestre irakien, les autorités irakiennes ont empêché un avion nord-coréen, qu'elles soupçonnaient de transporter des armes, de se rendre en Syrie», a dit à Reuters Ali al Amossaoui, conseiller de presse du Premier ministre irakien.
Ali al Amossaoui a précisé qu'il n'y avait eu aucun contact entre l'Irak et la Corée du Nord sur la question.
Le vice-président américain Joe Biden a, par ailleurs, téléphoné dans la journée au Premier ministre irakien Nouri al Maliki pour évoquer la protection par Bagdad de son espace aérien, qui aurait été illégalement utilisé par l'Iran pour envoyer des armes en Syrie.
Selon un rapport des services de renseignements occidentaux auquel Reuters a eu accès, l'Iran a utilisé des moyens aériens civils pour acheminer en Syrie des militaires et de grandes quantités d'armes via l'espace aérien irakien afin d'aider Bachar al Assad à réprimer les insurgés.
«Le vice-président et le Premier ministre ont évoqué des questions de sécurité dans la région, parmi lesquelles la nécessité d'empêcher tout pays de profiter du territoire ou de l'espace aérien irakien pour envoyer des armes en Syrie», a déclaré un communiqué de la Maison blanche, se gardant d'accuser l'Irak d'avoir coopéré avec l'Iran.
Le cabinet de Nouri al Maliki a déclaré que le Premier ministre avait assuré le vice-président du refus de l'Irak de servir de lieux de transit pour l'envoi d'armes en Syrie, quel que soit le camp auquel elles seraient adressées.
«Le Premier ministre a exprimé le mécontentement du gouvernement irakien face aux allégations de certains cercles américains non officiels, qui mettent en doute la position de l'Irak sur la crise syrienne», a-t-il déclaré dans un communiqué.
L'Irak a refusé l'accès à son espace aérien à un avion nord-coréen à destination de la Syrie soupçonné par Bagdad de transporter des armes, a dit vendredi un responsable irakien.
«Dans le cadre de la politique du gouvernement irakien d'enquête sur le transit d'armes vers la Syrie via l'espace aérien et terrestre irakien, les autorités irakiennes ont empêché un avion nord-coréen, qu'elles soupçonnaient de transporter des armes, de se rendre en Syrie», a dit à Reuters Ali al Amossaoui, conseiller de presse du Premier ministre irakien.
Ali al Amossaoui a précisé qu'il n'y avait eu aucun contact entre l'Irak et la Corée du Nord sur la question.
Le vice-président américain Joe Biden a, par ailleurs, téléphoné dans la journée au Premier ministre irakien Nouri al Maliki pour évoquer la protection par Bagdad de son espace aérien, qui aurait été illégalement utilisé par l'Iran pour envoyer des armes en Syrie.
Selon un rapport des services de renseignements occidentaux auquel Reuters a eu accès, l'Iran a utilisé des moyens aériens civils pour acheminer en Syrie des militaires et de grandes quantités d'armes via l'espace aérien irakien afin d'aider Bachar al Assad à réprimer les insurgés.
«Le vice-président et le Premier ministre ont évoqué des questions de sécurité dans la région, parmi lesquelles la nécessité d'empêcher tout pays de profiter du territoire ou de l'espace aérien irakien pour envoyer des armes en Syrie», a déclaré un communiqué de la Maison blanche, se gardant d'accuser l'Irak d'avoir coopéré avec l'Iran.
Le cabinet de Nouri al Maliki a déclaré que le Premier ministre avait assuré le vice-président du refus de l'Irak de servir de lieux de transit pour l'envoi d'armes en Syrie, quel que soit le camp auquel elles seraient adressées.
«Le Premier ministre a exprimé le mécontentement du gouvernement irakien face aux allégations de certains cercles américains non officiels, qui mettent en doute la position de l'Irak sur la crise syrienne», a-t-il déclaré dans un communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.