Bayern Munich : Coup dur pour Alaba ?    La Palestine devient Etat membre de la Cour pénale internationale    Porto: Le Real tient Danilo    Algérie:incendie au Palais du Gouvernement    L'Algérie, un partenaire "stratégique" pour l'Afrique du Sud    Yémen : 62 enfants tués en une semaine dans les combats    Les cours du pétrole en baisse en Asie    M. Bensalah offre un dîner officiel en l'honneur du président sud-africain    Sahara occidental: Le Maroc fait l'objet de pressions pour la reprise des négociations avec le Front polisario    Hadj : quota réduit pour l’Algérie    Le Soir du Centre    Alain Michel (Entraîneur du CRB) :    DécÚs de Rabah Feddal, ex-gardien de but du MCA, de la JSEB et de l’EN militaire    DIGOUTAGE    Strudel au bœuf    Le saviez-vous?    Ecole supérieure des Beaux-Arts d’Alger    ACTUCULT    CHIFRA MIN SARAB D’ISMAÏL BENSAÂDA    Libye:les islamistes limogent leur gouvernement    RC Relizane : Faux pas interdit face à l'O. Médéa    Un nouveau directeur de la Protection civile    Affaires de l'autoroute Est-Ouest et Sonatrach 1 : Reprise des procès les 19 avril et 7 juin    Concessionnaires de véhicules neufs : De nouvelles normes de sécurité pour les bus    Erigées sur des terres agricoles : Une quarantaine de constructions illicites démolies, à Mers El Hadjadj    Chehairia (Aïn El Bia) : Tentative de cambriolage au bureau de Poste    Fin de la grève à Air Algérie    Equipe nationale : Des hauts et des bas    Equipe nationale : Les Verts remettent les pendules à l'heure    LES PROCURATIONS USURPEES    Il faut être laïc pour sauver la religion    Profil avenir    Transport ferroviaire : Création d'une société mixte algéro-autrichienne    Selon le ministre Hocine Nécib : Il est impératif d'adopter une stratégie d'eau en Méditerranée occidentale    Redéfinir le concept de démocratie    Moto GP : Pedrosa (Honda) s'arrête pour une durée indéterminée    Mauritanie : Inauguration d'une nouvelle infrastructure d'hydratation de chaux à Nouakchott    Opérations chirurgicales au profit de 13 enfants à Ouargla    40 morts et 1.278 blessés en une semaine !    Un avion turc atterrit à Casablanca    La raison des réserves de l'Algérie    Un manque flagrant de compétitivité    Fawzi Rebaïne, président de Ahd 54 : «Bouteflika ne doit pas être au service d'un clan»    Dispositifs de sécurité par genre de véhicule    Les bâtisses à démolir menaçaient ruine    "Offrande au pays du cèdre"    Entre sadisme et inconscience !    Le président Bouteflika reçoit son homologue Sud-africain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

BM-SMART, UN NOUVEAU RECEPTEUR NUMERIQUE SATELLITE
Zapper et naviguer simultanément
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 03 - 2011

A partir d'avril prochain, et pour moins de 20 000 DA, les Algériens pourront regarder leurs chaînes TV préférées et naviguer sur Internet à partir de leur téléviseur. Ce dernier devenant en quelque sorte l'ordinateur. Cette alternative est possible avec le BM-Smart, un récepteur numérique satellite, fruit d'un partenariat entre l'entreprise algérienne Bomare Company et le sud-coréen Celrun, leader mondial dans l'ingénierie appliquée aux télécommunications.
Meriem Ouyahia- Alger (Le Soir) - Cet accord exclusif permettra à Bomare Company, connue sur le marché algérien sous la marque commerciale de Stream System, de servir les marchés d'Afrique et du Moyen-Orient, notamment en récepteurs numériques satellites et en produits professionnels comme la solution IPTV pour l'hôtellerie et les opérateurs télécoms. «Le partenariat porte sur un transfert technologique et industriel ainsi que sur la mutualisation des efforts dans le domaine de la recherche et du développement ou celui du commerce. La coopération portera au départ sur la fabrication et la commercialisation des produits de Celrun dans notre usine. Par la suite, cet accord s'orientera vers la sous-traitance des produits destinés au marché européen», a expliqué Ali Boumediène, directeur général de Bomare Company, lors d'une visite guidée organisée dimanche dernier, au sein de son usine, en présence d'une délégation sud-coréenne. Avec un chiffre d'affaires de 600 millions de dinars réalisé durant l'année écoulée, Bomare Company se lance le défi de continuer dans l'exportation de ses produits après de fructueuses tentatives, notamment vers l'Espagne. Le choix de Celrun a été motivé, comme souligné par son directeur marketing, ST Jeong, par l'acquisition de cette entreprise d'une technologie avancée, permettant d'intégrer dans l'ensemble de la chaîne de production des produits électroniques, dans le respect des normes européennes les plus exigeantes, notamment en termes de qualité et d'environnement. A ce propos, Bomare Company a été le premier opérateur industriel algérien à adopter la directive européenne ROHS qui bannit l'usage de certains composants chimiques, comme le plomb dans les soudures, nocifs pour la santé du consommateur. «Celrun est le détenteur exclusif d'un micro-processeur américain puissant, en l'occurrence Sigma Design permettant de développer cette technologie». Une technologie qui deviendra accessible aux Algériens, d'abord grâce au BM-Smart. Ce récepteur satellite numérique full HD (1080p) avancé est muni des fonctionnalités multimédia conçues pour satisfaire les nombreuses exigences des différentes normes de diffusion mondiale. La démonstration faite au sein du département technique de Bomare Company a permis de constater la qualité des images. Doté d'un clavier interactif, ce «démo» permet de consulter sa messagerie électronique ou de visualiser des vidéos, notamment sur le site YouTube, directement sur l'écran TV, sans avoir besoin d'un PC, d'une unité centrale ou d'un laptop. La seule nécessité est d'acquérir une connexion internet. «Le prochain modèle sera conçu avec une intégration Wifi», a tenu à souligner le DG de la compagnie. Ce dernier, dont les investissements avoisinent le 1,2 milliard de dinars, ne compte pas s'arrêter là. «Nous avons ficelé, depuis 2006, un projet d'extension dans lequel seront injectés près de 300 millions de dinars destinés en partie à la réalisation d'une extension, pour prendre en charge la fabrication des carcasses pour LED, LCD et récepteurs», a révélé Ali Boumediène. L'étendue du circuit informel alimenté par les produits chinois a été le frein au développement de cette société, spécialisée dans le domaine de la fabrication et du montage de récepteurs satellites numériques, de téléviseurs LED et LCD ainsi que de la sous-traitance à travers son unité de production de cartes électroniques, son pôle d'ingéniering et ses unités d'injection plastique, de peinture et de sérigraphie. Il rappellera, à ce sujet, que Stream System est le seul opérateur industriel national dans son domaine d'activité à offrir une garantie de 5 ans sur l'ensemble de sa gamme. Par ailleurs, Stream System se veut aussi un incubateur de compétences à travers la concrétisation de nombreux protocoles d'accord avec des laboratoires de recherche et des universités algériennes, à l'image de l'Ecole supérieure d'Informatique (ex-INI) ou de l'Université des sciences et technologies Houari - Boumediène (USTHB). Nous avons investi à Sidi Abdallah pour près de 450 millions de dinars, du fait qu'après trois années de partenariat, notre équipe sera intégrée dans le processus pour produire la machine de A à Z», conclut fièrement le DG de Bomare Company.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.