Tunisie:début d'année difficile pour le tourisme, selon la Banque centrale    Algérie:lancement du réseau de téléphonie mobile de ''Mobilis'' dans le métro d'Alger    Maroc:le roi Mohamed VI entame une visite de trois jours en Guinée-Bissau    Mali:3 casques bleus blessés par une mine sur l'axe Teherdge-Tombouctou    L'investissement à l'ordre du jour    La voie libre pour Saadani    Baisse de près de 50% en avril    Ligue 2 : Les clubs à gros salaires recalés    On vous le dit    Comment concilier travail et responsabilité au foyer ? : des femmes de l'Oranie en parlent    Recrudescence des agressions à l'arme blanche    Tennis, Roland Garros : Les résultats du 2e tour    NAHD-JSS : Aliouane : «On n'a pas le droit de décevoir nos supporters»    Maroc-France:signature à Paris d'une convention de coopération entre la CGEM et le MEDEF    FIFA : Le Graët doute de Blatter    L'Etat de Palestine rejette la proposition    Gourcuff aujourd'hui à Alger    Alain Michel rempile pour une saison    "La menace de Daesh est très sérieuse en Libye"    La guerre de Louh continue    L'ANP frappe fort au sud du pays    33% des jeunes Algérois sont accros à l'Internet    "L'enseignement de tamazight sera généralisé"    Elle sera renforcée par des textes d'application    L'Aarc condamne vigoureusement    TrÃave d’opportunisme !    En cas d’égalité de points entre plusieurs équipes    CS Constantine    Concours de recrutement dans l’éducation    Scepticisme    Salah Bey ouvre la compétition du FNTP    EN PRÉVISION DE SON DÉPLACEMENT AU MAROC    MEDEA: 2 morts et 4 blessés sur la route    Tri sélectif à Akid Lotfi : Un projet pilote qui ne fait pas bon ménage avec les chiffonniers    Attentat de Beni Amrane : Deux condamnations à perpétuité et douze peines de mort    Affaire Khalifa Bank : Les directeurs généraux et les dépôts en milliards    Quelle légitimité ?    Misserghine : cinq blessés dans une collision    Yémen : Raids contre les forces spéciales à Sanaa    FCE : Pour le renforcement des liens entre l'université et l'entreprise    Libye : Le Premier ministre échappe à une tentative d'assassinat    Algérie-Lesotho : Le Roi Letsie III a reçu Mohamed Larbi Ould Khelifa    Constantine : Lancement du projet de réhabilitation du chemin des Touristes    Marche à pied de 1.000 km contre Rousseff    Rejet du recours en référé contre "Les Républicains"    Lamamra réitère l'engagement de l'Algérie    Il fête ses 50 ans en juillet avec 1.336 spectacles    La chanteuse américaine Madonna crée la polémique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

BM-SMART, UN NOUVEAU RECEPTEUR NUMERIQUE SATELLITE
Zapper et naviguer simultanément
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 03 - 2011

A partir d'avril prochain, et pour moins de 20 000 DA, les Algériens pourront regarder leurs chaînes TV préférées et naviguer sur Internet à partir de leur téléviseur. Ce dernier devenant en quelque sorte l'ordinateur. Cette alternative est possible avec le BM-Smart, un récepteur numérique satellite, fruit d'un partenariat entre l'entreprise algérienne Bomare Company et le sud-coréen Celrun, leader mondial dans l'ingénierie appliquée aux télécommunications.
Meriem Ouyahia- Alger (Le Soir) - Cet accord exclusif permettra à Bomare Company, connue sur le marché algérien sous la marque commerciale de Stream System, de servir les marchés d'Afrique et du Moyen-Orient, notamment en récepteurs numériques satellites et en produits professionnels comme la solution IPTV pour l'hôtellerie et les opérateurs télécoms. «Le partenariat porte sur un transfert technologique et industriel ainsi que sur la mutualisation des efforts dans le domaine de la recherche et du développement ou celui du commerce. La coopération portera au départ sur la fabrication et la commercialisation des produits de Celrun dans notre usine. Par la suite, cet accord s'orientera vers la sous-traitance des produits destinés au marché européen», a expliqué Ali Boumediène, directeur général de Bomare Company, lors d'une visite guidée organisée dimanche dernier, au sein de son usine, en présence d'une délégation sud-coréenne. Avec un chiffre d'affaires de 600 millions de dinars réalisé durant l'année écoulée, Bomare Company se lance le défi de continuer dans l'exportation de ses produits après de fructueuses tentatives, notamment vers l'Espagne. Le choix de Celrun a été motivé, comme souligné par son directeur marketing, ST Jeong, par l'acquisition de cette entreprise d'une technologie avancée, permettant d'intégrer dans l'ensemble de la chaîne de production des produits électroniques, dans le respect des normes européennes les plus exigeantes, notamment en termes de qualité et d'environnement. A ce propos, Bomare Company a été le premier opérateur industriel algérien à adopter la directive européenne ROHS qui bannit l'usage de certains composants chimiques, comme le plomb dans les soudures, nocifs pour la santé du consommateur. «Celrun est le détenteur exclusif d'un micro-processeur américain puissant, en l'occurrence Sigma Design permettant de développer cette technologie». Une technologie qui deviendra accessible aux Algériens, d'abord grâce au BM-Smart. Ce récepteur satellite numérique full HD (1080p) avancé est muni des fonctionnalités multimédia conçues pour satisfaire les nombreuses exigences des différentes normes de diffusion mondiale. La démonstration faite au sein du département technique de Bomare Company a permis de constater la qualité des images. Doté d'un clavier interactif, ce «démo» permet de consulter sa messagerie électronique ou de visualiser des vidéos, notamment sur le site YouTube, directement sur l'écran TV, sans avoir besoin d'un PC, d'une unité centrale ou d'un laptop. La seule nécessité est d'acquérir une connexion internet. «Le prochain modèle sera conçu avec une intégration Wifi», a tenu à souligner le DG de la compagnie. Ce dernier, dont les investissements avoisinent le 1,2 milliard de dinars, ne compte pas s'arrêter là. «Nous avons ficelé, depuis 2006, un projet d'extension dans lequel seront injectés près de 300 millions de dinars destinés en partie à la réalisation d'une extension, pour prendre en charge la fabrication des carcasses pour LED, LCD et récepteurs», a révélé Ali Boumediène. L'étendue du circuit informel alimenté par les produits chinois a été le frein au développement de cette société, spécialisée dans le domaine de la fabrication et du montage de récepteurs satellites numériques, de téléviseurs LED et LCD ainsi que de la sous-traitance à travers son unité de production de cartes électroniques, son pôle d'ingéniering et ses unités d'injection plastique, de peinture et de sérigraphie. Il rappellera, à ce sujet, que Stream System est le seul opérateur industriel national dans son domaine d'activité à offrir une garantie de 5 ans sur l'ensemble de sa gamme. Par ailleurs, Stream System se veut aussi un incubateur de compétences à travers la concrétisation de nombreux protocoles d'accord avec des laboratoires de recherche et des universités algériennes, à l'image de l'Ecole supérieure d'Informatique (ex-INI) ou de l'Université des sciences et technologies Houari - Boumediène (USTHB). Nous avons investi à Sidi Abdallah pour près de 450 millions de dinars, du fait qu'après trois années de partenariat, notre équipe sera intégrée dans le processus pour produire la machine de A à Z», conclut fièrement le DG de Bomare Company.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.