Comment renforcer son système immunitaire    Médéa: Deux terroristes abattus    Voyager dans un autre temps    Lancement de trois satellites algériens: L'Algérie fait un pas important dans sa quête de la maîtrise des technologies spatiale et satellitaire.    Tiaret: Les jeunes s'engagent dans l'agriculture    Nouvelle et grave provocation marocaine    Tribune libre: Une décennie jalonnée d'épreuves, une époque riche de possibles    Affectés au niveau de 5 tribunaux: Prestation de serment de 30 nouveaux magistrats    Coupe de la CAF: Qualification historique du MOB en finale    ASB Maghnia: Un autre semi-échec et des interrogations    JS Saoura - Khouda de retour: L'instabilité à la barre technique en cause    Constantine - Nombre pléthorique, transport, moyens pédagogiques…: Le malaise des étudiants en médecine    Déficit d'enseignants de Physique et de Mathématiques: Les contractuels de retour et un concours de recrutement à l'horizon    Entre 3.500 et 4.000 morsures recensées chaque année: Campagne de vaccination des animaux domestiques contre la rage    Le «j'accuse» de Zohra Drif-Bitat    Coopération algéro-tunisienne : Une commission conjointe dans le domaine de l'éducation    Gabon : Les observateurs de l'UE regrettent que la Cour constitutionnelle n'ait pas rectifié les anomalies observée    Ligue des champions : Slimani, le chasseur de Dragons    Yémen : La coalition arabe veut un règlement d'ensemble    Violence lors des manifestations au pays : Le gouvernement tunisien exhorté à prendre des mesures nécessaires    Licence d'exploitation de la 4G : Les décrets exécutifs publiés au JO    Mebarki à propos des ressources humaines : Nécessité d'une formation de qualité    A la veille de la réunion informelle-OPEP à Alger : Le Brent à plus de 46 dollars    Tzi Ouzou : Rassemblement des anciens gardes communaux    Plus de 3100 nouveaux stagiaires pour la session de septembre    Commentaire : Chape institutionnelle    Les pénuries s'aggravent à Alep sous les bombes    Le championnat d'Algérie le 8 octobre à Batna    Plus de 2 000 cavaliers attendus    Hanni une nouvelle fois buteur    Un débat présidentiel attendu avec impatience    Le roi Salmane baisse les salaires de ses ministres    Louh rappelle les fondamentaux    Un peu d'humanité dans le baril    Des affaires en...polyester    Trois casemates détruites    "Cessez cette dérive M. Hadjar!"    Les professeurs et docents réagissent    "La réunion de l'Icso va clarifier beaucoup de choses"    Exposition de bouquinistes    Une exposition de photographies sur l'Algérie    Projet de recueil de contes populaires    Deux terroristes abattus par les forces de l'ANP    Le 11e Festival national du théâtre comique reporté à l'année prochaine    Un projet de recueil lancé à Oran    ACCIDENT DE TRAIN DE BOUDOUAOU    ACTUCULT    Dans l'application du programme du président : Grine affirme qu'il y a une discipline gouvernementale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BM-SMART, UN NOUVEAU RECEPTEUR NUMERIQUE SATELLITE
Zapper et naviguer simultanément
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 03 - 2011

A partir d'avril prochain, et pour moins de 20 000 DA, les Algériens pourront regarder leurs chaînes TV préférées et naviguer sur Internet à partir de leur téléviseur. Ce dernier devenant en quelque sorte l'ordinateur. Cette alternative est possible avec le BM-Smart, un récepteur numérique satellite, fruit d'un partenariat entre l'entreprise algérienne Bomare Company et le sud-coréen Celrun, leader mondial dans l'ingénierie appliquée aux télécommunications.
Meriem Ouyahia- Alger (Le Soir) - Cet accord exclusif permettra à Bomare Company, connue sur le marché algérien sous la marque commerciale de Stream System, de servir les marchés d'Afrique et du Moyen-Orient, notamment en récepteurs numériques satellites et en produits professionnels comme la solution IPTV pour l'hôtellerie et les opérateurs télécoms. «Le partenariat porte sur un transfert technologique et industriel ainsi que sur la mutualisation des efforts dans le domaine de la recherche et du développement ou celui du commerce. La coopération portera au départ sur la fabrication et la commercialisation des produits de Celrun dans notre usine. Par la suite, cet accord s'orientera vers la sous-traitance des produits destinés au marché européen», a expliqué Ali Boumediène, directeur général de Bomare Company, lors d'une visite guidée organisée dimanche dernier, au sein de son usine, en présence d'une délégation sud-coréenne. Avec un chiffre d'affaires de 600 millions de dinars réalisé durant l'année écoulée, Bomare Company se lance le défi de continuer dans l'exportation de ses produits après de fructueuses tentatives, notamment vers l'Espagne. Le choix de Celrun a été motivé, comme souligné par son directeur marketing, ST Jeong, par l'acquisition de cette entreprise d'une technologie avancée, permettant d'intégrer dans l'ensemble de la chaîne de production des produits électroniques, dans le respect des normes européennes les plus exigeantes, notamment en termes de qualité et d'environnement. A ce propos, Bomare Company a été le premier opérateur industriel algérien à adopter la directive européenne ROHS qui bannit l'usage de certains composants chimiques, comme le plomb dans les soudures, nocifs pour la santé du consommateur. «Celrun est le détenteur exclusif d'un micro-processeur américain puissant, en l'occurrence Sigma Design permettant de développer cette technologie». Une technologie qui deviendra accessible aux Algériens, d'abord grâce au BM-Smart. Ce récepteur satellite numérique full HD (1080p) avancé est muni des fonctionnalités multimédia conçues pour satisfaire les nombreuses exigences des différentes normes de diffusion mondiale. La démonstration faite au sein du département technique de Bomare Company a permis de constater la qualité des images. Doté d'un clavier interactif, ce «démo» permet de consulter sa messagerie électronique ou de visualiser des vidéos, notamment sur le site YouTube, directement sur l'écran TV, sans avoir besoin d'un PC, d'une unité centrale ou d'un laptop. La seule nécessité est d'acquérir une connexion internet. «Le prochain modèle sera conçu avec une intégration Wifi», a tenu à souligner le DG de la compagnie. Ce dernier, dont les investissements avoisinent le 1,2 milliard de dinars, ne compte pas s'arrêter là. «Nous avons ficelé, depuis 2006, un projet d'extension dans lequel seront injectés près de 300 millions de dinars destinés en partie à la réalisation d'une extension, pour prendre en charge la fabrication des carcasses pour LED, LCD et récepteurs», a révélé Ali Boumediène. L'étendue du circuit informel alimenté par les produits chinois a été le frein au développement de cette société, spécialisée dans le domaine de la fabrication et du montage de récepteurs satellites numériques, de téléviseurs LED et LCD ainsi que de la sous-traitance à travers son unité de production de cartes électroniques, son pôle d'ingéniering et ses unités d'injection plastique, de peinture et de sérigraphie. Il rappellera, à ce sujet, que Stream System est le seul opérateur industriel national dans son domaine d'activité à offrir une garantie de 5 ans sur l'ensemble de sa gamme. Par ailleurs, Stream System se veut aussi un incubateur de compétences à travers la concrétisation de nombreux protocoles d'accord avec des laboratoires de recherche et des universités algériennes, à l'image de l'Ecole supérieure d'Informatique (ex-INI) ou de l'Université des sciences et technologies Houari - Boumediène (USTHB). Nous avons investi à Sidi Abdallah pour près de 450 millions de dinars, du fait qu'après trois années de partenariat, notre équipe sera intégrée dans le processus pour produire la machine de A à Z», conclut fièrement le DG de Bomare Company.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.