Poursuite des travaux du congrès du RND    Le président Bouteflika félicite M. Ouyahia à l'occasion de son élection secrétaire général du RND    Pour le CPP, le 4e mandat boutéflikien pèse sur le présent et l'avenir des médias algériens    Clôture du Forum global des femmes parlementaires    Le pétrole termine la semaine en hausse à Londres    Taïeb Baccouche nouveau secrétaire général de l'UMA    Coupe de la Confédération (8e de finale bis-aller) : le MO Bejaia défie l'ES Tunis    Les joueurs du MCA honorés par le Wali après un défilé avec le trophée dans la capitale    Trois éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés à Bourmerdès et Bordj Bou Arréridj (MDN)    L'exposition collective "Tropique du Cancer" présentée à Alger    Le pétrole ouvre en baisse à New York    Illizi : deux morts suite au renversement d'un poids lourd sur la RN-3    Le Kenya refuse d'accueillir de nouveaux réfugiés    UNIVERSITE "ABDELHAMID IBN BADIS" : 1er congrès mondial sur le soufisme à Mostaganem    Anigo : « Fin mai, je serai peut-être ailleurs »    Mise à l'écart du Premier ministre Ahmet Davutoglu    Démantèlement d'une cellule terroriste à Sidi Bouzid    Ouverture d'une agence de l'emploi privée    Renforcement du contrôle de la qualité des produits alimentaires    La pomme de terre de saison à Tipasa sauvée    Deux sénateurs américains appellent leur pays à exiger un référendum d'autodétermination    UN SPRINT ROYAL    Restauration de certaines parties de la mosquée du ksar de Sfissifa    Des programmes alléchants    Houria Aïchi à l'affiche    Tottenham veut doubler de salaire de Kane    Le Hamas accuse Israël d'empiéter sur le territoire de Ghaza    La lente disparition du billet "Ben Laden"    PSG : La pubalgie ne quitte pas Verratti    Le Département d'Etat a autorisé la vente à la Tunisie de 24 hélicoptères de reconnaissance Bell OH-58D Kiowa    Classement Fifa : l'Algérie conserve sa 33e place mondiale    Angleterre : Oxlade-Chamberlain n'ira pas à l'Euro    L'aveuglement du regard des autres    Espagne: premier cas détecté de microcéphalie associée au virus Zika    Les cours du pétrole terminent en petite hausse    Dans la peau d'un trader : SMS 2    Ecosse : les indépendantistes revendiquent une victoire "historique"    La foule en question    La spiruline, ou le "super aliment"    La Colombie déclare 74 prisons en état d'urgence sanitaire    Le piano: histoire d'un instrument    L'art, une histoire de perception...    Mettre fin au gaspillage alimentaire est un vrai défi pour la région MENA (rapport de la FAO)    Comment l'Arabie Saoudite va sortir du piège pétrole avant l'Algérie    Début des travaux du congrès extraordinaire du RND à l'Aurassi    Skikda: Les terroristes en déroute, échec d'une tentative de fuite    Photo de Bouteflika: Valls plaide sa bonne foi auprès de Sellal    Des parlementaires contre-attaquent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BM-SMART, UN NOUVEAU RECEPTEUR NUMERIQUE SATELLITE
Zapper et naviguer simultanément
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 03 - 2011

A partir d'avril prochain, et pour moins de 20 000 DA, les Algériens pourront regarder leurs chaînes TV préférées et naviguer sur Internet à partir de leur téléviseur. Ce dernier devenant en quelque sorte l'ordinateur. Cette alternative est possible avec le BM-Smart, un récepteur numérique satellite, fruit d'un partenariat entre l'entreprise algérienne Bomare Company et le sud-coréen Celrun, leader mondial dans l'ingénierie appliquée aux télécommunications.
Meriem Ouyahia- Alger (Le Soir) - Cet accord exclusif permettra à Bomare Company, connue sur le marché algérien sous la marque commerciale de Stream System, de servir les marchés d'Afrique et du Moyen-Orient, notamment en récepteurs numériques satellites et en produits professionnels comme la solution IPTV pour l'hôtellerie et les opérateurs télécoms. «Le partenariat porte sur un transfert technologique et industriel ainsi que sur la mutualisation des efforts dans le domaine de la recherche et du développement ou celui du commerce. La coopération portera au départ sur la fabrication et la commercialisation des produits de Celrun dans notre usine. Par la suite, cet accord s'orientera vers la sous-traitance des produits destinés au marché européen», a expliqué Ali Boumediène, directeur général de Bomare Company, lors d'une visite guidée organisée dimanche dernier, au sein de son usine, en présence d'une délégation sud-coréenne. Avec un chiffre d'affaires de 600 millions de dinars réalisé durant l'année écoulée, Bomare Company se lance le défi de continuer dans l'exportation de ses produits après de fructueuses tentatives, notamment vers l'Espagne. Le choix de Celrun a été motivé, comme souligné par son directeur marketing, ST Jeong, par l'acquisition de cette entreprise d'une technologie avancée, permettant d'intégrer dans l'ensemble de la chaîne de production des produits électroniques, dans le respect des normes européennes les plus exigeantes, notamment en termes de qualité et d'environnement. A ce propos, Bomare Company a été le premier opérateur industriel algérien à adopter la directive européenne ROHS qui bannit l'usage de certains composants chimiques, comme le plomb dans les soudures, nocifs pour la santé du consommateur. «Celrun est le détenteur exclusif d'un micro-processeur américain puissant, en l'occurrence Sigma Design permettant de développer cette technologie». Une technologie qui deviendra accessible aux Algériens, d'abord grâce au BM-Smart. Ce récepteur satellite numérique full HD (1080p) avancé est muni des fonctionnalités multimédia conçues pour satisfaire les nombreuses exigences des différentes normes de diffusion mondiale. La démonstration faite au sein du département technique de Bomare Company a permis de constater la qualité des images. Doté d'un clavier interactif, ce «démo» permet de consulter sa messagerie électronique ou de visualiser des vidéos, notamment sur le site YouTube, directement sur l'écran TV, sans avoir besoin d'un PC, d'une unité centrale ou d'un laptop. La seule nécessité est d'acquérir une connexion internet. «Le prochain modèle sera conçu avec une intégration Wifi», a tenu à souligner le DG de la compagnie. Ce dernier, dont les investissements avoisinent le 1,2 milliard de dinars, ne compte pas s'arrêter là. «Nous avons ficelé, depuis 2006, un projet d'extension dans lequel seront injectés près de 300 millions de dinars destinés en partie à la réalisation d'une extension, pour prendre en charge la fabrication des carcasses pour LED, LCD et récepteurs», a révélé Ali Boumediène. L'étendue du circuit informel alimenté par les produits chinois a été le frein au développement de cette société, spécialisée dans le domaine de la fabrication et du montage de récepteurs satellites numériques, de téléviseurs LED et LCD ainsi que de la sous-traitance à travers son unité de production de cartes électroniques, son pôle d'ingéniering et ses unités d'injection plastique, de peinture et de sérigraphie. Il rappellera, à ce sujet, que Stream System est le seul opérateur industriel national dans son domaine d'activité à offrir une garantie de 5 ans sur l'ensemble de sa gamme. Par ailleurs, Stream System se veut aussi un incubateur de compétences à travers la concrétisation de nombreux protocoles d'accord avec des laboratoires de recherche et des universités algériennes, à l'image de l'Ecole supérieure d'Informatique (ex-INI) ou de l'Université des sciences et technologies Houari - Boumediène (USTHB). Nous avons investi à Sidi Abdallah pour près de 450 millions de dinars, du fait qu'après trois années de partenariat, notre équipe sera intégrée dans le processus pour produire la machine de A à Z», conclut fièrement le DG de Bomare Company.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.