L'Algérie et le Niger pour une solution politique à la crise libyenne    Les avocats boycottent les audiences    Les Verts derniers de la classe    CAN-2015: deux quarts de finales déplacés à Bata et Malabo (CAF)    DOUANES ALGERIENNES : La facture des importations de produits pharmaceutiques en hausse    Le ministère invite les personnes fragiles à se faire vacciner    Tamanrasset : hausse des activités de contrebande en 2014 (Douanes)    Les syndicats partagés    Trois Algériens en lice    TOUJOURS EN FUITE, L'EX-SG PRES DE LA COUR DE MOSTAGANEM FAIT ENCORE PARLER DE LUI... : La victime dénonce les dessous d'un embargo !    Tayeb Louh : «L'Algérie se doit de combler les vides juridiques contenus dans sa législation»    Lamamra et son homologue égyptien soulignent la convergence de vues des deux pays    Le gouvernement sahraoui interpelle l'UA    La Tunisie et la RDC, un nul et deux heureux    Mostaganem : Arrestation de trafiquants de faux billets à Safsaf    Boumerdès : Un jeune poignardé mortellement par des inconnus    Visite de travail du ministre de la Communication    La gagne ouverte    Les enjeux de la chute de Kobané    Zeguili promet des «révélations»    Anis Rahmani: Ennahar ne défend pas les ministres mais l'Algérie    Justice: Procès des auteurs d'un attentat terroriste en 2008 à Béni Amrane    Un terroriste arrêté par l'armée à Lakhdaria    Aides humanitaires aux réfugiés sahraouis : le CRS met en garde contre les tentatives de décourager les donateurs    Libye: situation sécuritaire inquiétante, poursuite du dialogue à Genève dans un esprit positif    Les chutes de neige ne faiblissent pas à Sétif    Devises: l'euro progresse face au dollar, le marché reste prudent avant la Fed    CAN: il n'y aura pas de place pour tout le monde    Les transports aériens et maritimes seront ouverts aux investisseurs privés nationaux (Ghoul)    Révision à la baisse de la tarification des médicaments annoncée dans les prochains jours (ministre)    Maroc:20% des associations s'accaparent 80% du financement public destiné à l'action associative (ministre)    Des députés appellent à la création d'un système bancaire de contrôle des mouvements des capitaux    Le syndicat des acteurs d'Hollywood décerne ses prix    Passage lundi d'un astéroïde à une distance de 1,2 million de kilomètres de la Terre    In Salah: le "comité des 22" n'est plus, Place "Somoud" veut préserver l'unité pour un arrêt définitif des forages    L’Algérie face aux grands défis énergétiques du 3e millénaire    Coupe d’Afrique des Nations (3e journée, groupe C) : Ce soir (19h) : Sénégal-Algérie    LE TRAFIC AÉRIEN FORTEMENT PERTURBÉ HIER    Tunisie:Ghannouchi souhaite un consensus sur la composition et le plan d'action du gouvernement    CHUTES DE NEIGE    Kamel Daoud reporte sa conférence à Tizi-Ouzou et déclare :    Cinéma    ACTUCULT    Afin de réclamer la réouverture de l'université : Marche des enseignants à Béjaïa    Areva : Coupes inédites dans les effectifs à La Hague    Grèce : Syriza plébiscité pour dire non à l'austérité imposée par l'Europe    Des hommes armés encerclés dans un immeuble au centre-ville de Batna    Les Hébrides et la Symphonie italienne de Mendelssohn au programme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

BM-SMART, UN NOUVEAU RECEPTEUR NUMERIQUE SATELLITE
Zapper et naviguer simultanément
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 03 - 2011

A partir d'avril prochain, et pour moins de 20 000 DA, les Algériens pourront regarder leurs chaînes TV préférées et naviguer sur Internet à partir de leur téléviseur. Ce dernier devenant en quelque sorte l'ordinateur. Cette alternative est possible avec le BM-Smart, un récepteur numérique satellite, fruit d'un partenariat entre l'entreprise algérienne Bomare Company et le sud-coréen Celrun, leader mondial dans l'ingénierie appliquée aux télécommunications.
Meriem Ouyahia- Alger (Le Soir) - Cet accord exclusif permettra à Bomare Company, connue sur le marché algérien sous la marque commerciale de Stream System, de servir les marchés d'Afrique et du Moyen-Orient, notamment en récepteurs numériques satellites et en produits professionnels comme la solution IPTV pour l'hôtellerie et les opérateurs télécoms. «Le partenariat porte sur un transfert technologique et industriel ainsi que sur la mutualisation des efforts dans le domaine de la recherche et du développement ou celui du commerce. La coopération portera au départ sur la fabrication et la commercialisation des produits de Celrun dans notre usine. Par la suite, cet accord s'orientera vers la sous-traitance des produits destinés au marché européen», a expliqué Ali Boumediène, directeur général de Bomare Company, lors d'une visite guidée organisée dimanche dernier, au sein de son usine, en présence d'une délégation sud-coréenne. Avec un chiffre d'affaires de 600 millions de dinars réalisé durant l'année écoulée, Bomare Company se lance le défi de continuer dans l'exportation de ses produits après de fructueuses tentatives, notamment vers l'Espagne. Le choix de Celrun a été motivé, comme souligné par son directeur marketing, ST Jeong, par l'acquisition de cette entreprise d'une technologie avancée, permettant d'intégrer dans l'ensemble de la chaîne de production des produits électroniques, dans le respect des normes européennes les plus exigeantes, notamment en termes de qualité et d'environnement. A ce propos, Bomare Company a été le premier opérateur industriel algérien à adopter la directive européenne ROHS qui bannit l'usage de certains composants chimiques, comme le plomb dans les soudures, nocifs pour la santé du consommateur. «Celrun est le détenteur exclusif d'un micro-processeur américain puissant, en l'occurrence Sigma Design permettant de développer cette technologie». Une technologie qui deviendra accessible aux Algériens, d'abord grâce au BM-Smart. Ce récepteur satellite numérique full HD (1080p) avancé est muni des fonctionnalités multimédia conçues pour satisfaire les nombreuses exigences des différentes normes de diffusion mondiale. La démonstration faite au sein du département technique de Bomare Company a permis de constater la qualité des images. Doté d'un clavier interactif, ce «démo» permet de consulter sa messagerie électronique ou de visualiser des vidéos, notamment sur le site YouTube, directement sur l'écran TV, sans avoir besoin d'un PC, d'une unité centrale ou d'un laptop. La seule nécessité est d'acquérir une connexion internet. «Le prochain modèle sera conçu avec une intégration Wifi», a tenu à souligner le DG de la compagnie. Ce dernier, dont les investissements avoisinent le 1,2 milliard de dinars, ne compte pas s'arrêter là. «Nous avons ficelé, depuis 2006, un projet d'extension dans lequel seront injectés près de 300 millions de dinars destinés en partie à la réalisation d'une extension, pour prendre en charge la fabrication des carcasses pour LED, LCD et récepteurs», a révélé Ali Boumediène. L'étendue du circuit informel alimenté par les produits chinois a été le frein au développement de cette société, spécialisée dans le domaine de la fabrication et du montage de récepteurs satellites numériques, de téléviseurs LED et LCD ainsi que de la sous-traitance à travers son unité de production de cartes électroniques, son pôle d'ingéniering et ses unités d'injection plastique, de peinture et de sérigraphie. Il rappellera, à ce sujet, que Stream System est le seul opérateur industriel national dans son domaine d'activité à offrir une garantie de 5 ans sur l'ensemble de sa gamme. Par ailleurs, Stream System se veut aussi un incubateur de compétences à travers la concrétisation de nombreux protocoles d'accord avec des laboratoires de recherche et des universités algériennes, à l'image de l'Ecole supérieure d'Informatique (ex-INI) ou de l'Université des sciences et technologies Houari - Boumediène (USTHB). Nous avons investi à Sidi Abdallah pour près de 450 millions de dinars, du fait qu'après trois années de partenariat, notre équipe sera intégrée dans le processus pour produire la machine de A à Z», conclut fièrement le DG de Bomare Company.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.