La liberté de la presse a reculé en 2016    Le pétrole rebondit en Asie    L'émissaire de l'ONU à Khartoum pour évoquer la crise libyenne    Affrontements entre soldats turcs et kurdes de Syrie    Iran: Washington exige la libération d'Américains détenus    Belfodil : «On est des êtres humains, on ne peut être tout le temps ....»    Naples propose 2ME pour convaincre Ghoulam !    Reconduction de l'accord OPEP: le SG de l'OPEP exprime son optimisme    Nécessité d'opérer un changement radical qui servira les intérêts du citoyen (PL)    Oran: lancement prochain de la 2e phase de l'investissement Renault-Algérie    Sous-traitance industrielle : Le spécialiste des joints d'étanchéité Sealynx s'installe en Algérie    Louisa Hanoune à Béjaïa : «Ce régime est un danger pour le pays»    Ghoul appelle à ne pas toucher aux symboles de l'Etat et de la Révolution    En bref...    Sonatrach : Les salariés titulaires du DUEA et de la licence reviennent à la charge    Justice : 10 ans de réclusion pour homicide    Mascara : La détresse des malades cancéreux    Voici venu le temps des imposteurs !    Amnesty International Belgique réitère son engagement à défendre les droits de l'Homme au Sahara occidental occupé    Sellal inaugure une usine de traitement de gaz à Hassi-Moumène    Solidarité avec les prisonniers palestiniens en grève de la faim : Allumage de bougies à l'ambassade de Palestine à Alger    Tiaret : 6 morts et 14 blessés suite au renversement d'un bus de voyageurs    L'USMA et le MCA connaissent leurs adversaires    L'USMBA, le MCA et l'USMA peuvent-ils encore détrôner l'ESS ?    Les Annabis ne décolèrent pas    Y a-t-il réduction des approvisionnements des laiteries en poudre de lait ?    Mohcine Belabbas : "Le train de vie de l'Etat doit être réduit"    L'Algérie recule de cinq places    "Ni délestage ni hausse des tarifs cet été"    La police et le rectorat diligentent des enquêtes    Bréves du Centre    Le ministère du Commerce lance une opération de contrôle    Sellal préconise un programme d'urgence pour l'Afrique    L'Europe boursière dans le rouge avant la BCE    La situation est sous contrôle !    Le ministre des Affaires étrangères se confie à la presse: Les attaques marocaines, l'Elysée et le dossier libyen    Une ambiance de bla-bla-bla    Béni-Saf: Un ancien condamné à mort chez les jeunes des CFPA    Rail, rail    Une SPA pour gérer les ordures    Le Doyen boudé par ses supporters    Les espaces électoraux désertés    Le RCD choisit la place des Martyrs    Lucas Alcaraz convoque 27 joueurs    Hommage au sourcier des convergences    Appel à candidature pour le "Laboratoire d'Alger"    L'ambassade de Suisse en Algérie lance un concours photo    Concert du quartet Festen le 30 avril à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BM-SMART, UN NOUVEAU RECEPTEUR NUMERIQUE SATELLITE
Zapper et naviguer simultanément
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 03 - 2011

A partir d'avril prochain, et pour moins de 20 000 DA, les Algériens pourront regarder leurs chaînes TV préférées et naviguer sur Internet à partir de leur téléviseur. Ce dernier devenant en quelque sorte l'ordinateur. Cette alternative est possible avec le BM-Smart, un récepteur numérique satellite, fruit d'un partenariat entre l'entreprise algérienne Bomare Company et le sud-coréen Celrun, leader mondial dans l'ingénierie appliquée aux télécommunications.
Meriem Ouyahia- Alger (Le Soir) - Cet accord exclusif permettra à Bomare Company, connue sur le marché algérien sous la marque commerciale de Stream System, de servir les marchés d'Afrique et du Moyen-Orient, notamment en récepteurs numériques satellites et en produits professionnels comme la solution IPTV pour l'hôtellerie et les opérateurs télécoms. «Le partenariat porte sur un transfert technologique et industriel ainsi que sur la mutualisation des efforts dans le domaine de la recherche et du développement ou celui du commerce. La coopération portera au départ sur la fabrication et la commercialisation des produits de Celrun dans notre usine. Par la suite, cet accord s'orientera vers la sous-traitance des produits destinés au marché européen», a expliqué Ali Boumediène, directeur général de Bomare Company, lors d'une visite guidée organisée dimanche dernier, au sein de son usine, en présence d'une délégation sud-coréenne. Avec un chiffre d'affaires de 600 millions de dinars réalisé durant l'année écoulée, Bomare Company se lance le défi de continuer dans l'exportation de ses produits après de fructueuses tentatives, notamment vers l'Espagne. Le choix de Celrun a été motivé, comme souligné par son directeur marketing, ST Jeong, par l'acquisition de cette entreprise d'une technologie avancée, permettant d'intégrer dans l'ensemble de la chaîne de production des produits électroniques, dans le respect des normes européennes les plus exigeantes, notamment en termes de qualité et d'environnement. A ce propos, Bomare Company a été le premier opérateur industriel algérien à adopter la directive européenne ROHS qui bannit l'usage de certains composants chimiques, comme le plomb dans les soudures, nocifs pour la santé du consommateur. «Celrun est le détenteur exclusif d'un micro-processeur américain puissant, en l'occurrence Sigma Design permettant de développer cette technologie». Une technologie qui deviendra accessible aux Algériens, d'abord grâce au BM-Smart. Ce récepteur satellite numérique full HD (1080p) avancé est muni des fonctionnalités multimédia conçues pour satisfaire les nombreuses exigences des différentes normes de diffusion mondiale. La démonstration faite au sein du département technique de Bomare Company a permis de constater la qualité des images. Doté d'un clavier interactif, ce «démo» permet de consulter sa messagerie électronique ou de visualiser des vidéos, notamment sur le site YouTube, directement sur l'écran TV, sans avoir besoin d'un PC, d'une unité centrale ou d'un laptop. La seule nécessité est d'acquérir une connexion internet. «Le prochain modèle sera conçu avec une intégration Wifi», a tenu à souligner le DG de la compagnie. Ce dernier, dont les investissements avoisinent le 1,2 milliard de dinars, ne compte pas s'arrêter là. «Nous avons ficelé, depuis 2006, un projet d'extension dans lequel seront injectés près de 300 millions de dinars destinés en partie à la réalisation d'une extension, pour prendre en charge la fabrication des carcasses pour LED, LCD et récepteurs», a révélé Ali Boumediène. L'étendue du circuit informel alimenté par les produits chinois a été le frein au développement de cette société, spécialisée dans le domaine de la fabrication et du montage de récepteurs satellites numériques, de téléviseurs LED et LCD ainsi que de la sous-traitance à travers son unité de production de cartes électroniques, son pôle d'ingéniering et ses unités d'injection plastique, de peinture et de sérigraphie. Il rappellera, à ce sujet, que Stream System est le seul opérateur industriel national dans son domaine d'activité à offrir une garantie de 5 ans sur l'ensemble de sa gamme. Par ailleurs, Stream System se veut aussi un incubateur de compétences à travers la concrétisation de nombreux protocoles d'accord avec des laboratoires de recherche et des universités algériennes, à l'image de l'Ecole supérieure d'Informatique (ex-INI) ou de l'Université des sciences et technologies Houari - Boumediène (USTHB). Nous avons investi à Sidi Abdallah pour près de 450 millions de dinars, du fait qu'après trois années de partenariat, notre équipe sera intégrée dans le processus pour produire la machine de A à Z», conclut fièrement le DG de Bomare Company.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.