Indépendance de la Catalogne: Nouveau délai de Madrid pour Carles Pugdemont    Trafic de psychotropes: 55 000 comprimés d'ecstasy saisis    Dalal Halou expose ses oeuvres: Une imagination à toute épreuve    Crise autour de Kirkouk: l'UE appelle au dialogue    Shakespeare : "On attendait une réponse de Mahrez, il l'a fait de la meilleure des manières"    Ligue 1 Mobilis : Le programme des rencontres de la 7ème journée    L'opposition éclatée    Equipe nationale: Madjer et ses adjoints se projettent sur le match face au Nigeria    Ligue des champions d'Europe: Real Madrid-Tottenham et Man City-Naples, deux chocs majeurs    Préparatifs de la campagne électorale: Onze salles pour les meetings et 119 sites d'affichage    Tizi Ouzou: Tiferdoud remporte le 1er prix du village le plus propre    Chlef- Erreurs sur les manuels scolaires : la ministre minimise    Santé: «La situation est plus que critique»    Loi sur les hydrocarbures: Les raisons d'une révision, selon le ministre    Ooredoo Algérie récompense les lauréats du concours Media Star 2017    Quel rôle pour le Conseil supérieur de l'éducation nationale (1ère partie)    Le Niger leur donne jusqu'au 31 décembre pour se repentir    Manifestation pour la paix dans les rues de Mogadiscio    Ouverture d'un atelier de formation sur la question des genres dans les médias    14 candidatures rejetées à Tizi Ouzou    Vers la création d'une autorité de régulation indépendante    Les associations des consommateurs appellent à plus de visibilité    L'Algérie sacrée avec 51 médailles d'or    L'Algérie recule à la 67e place    Saadane nouveau DTN, Charef désigné DEN    Addadi réélu pour un nouveau mandat    «Plus de 143.800 femmes rurales bénéficiaires de crédits de l'ANGEM depuis 2012»    L'information classique résiste à la concurrence de l'Internet    Les candidats prennent d'assaut la Toile    Sept télés privées bientôt régularisées    Formation de 500 agriculteurs aux techniques d'irrigation    Un pédophile de 52 ans sous les verrous    4 000 retraits de permis 3 760 arrestations    La sensibilisation s'invite à l'université    Messahel s'entretient à Addis-Abeba avec le président de la Commission de l'UA    L'accord entre le Fatah et le Hamas renforcera la cause palestinienne    Le Kurdistan "chauffe" le baril    242 établissements assurent l'enseignement de tamazight    Une halte pour la mémoire    Le jury installé    Atelier sur l'évaluation du profil environnemental du parc culturel de l'Atlas saharien    Nucléaire : Les relations se compliquent à l'ONU    Lutte contre la criminalité : Le progrès réalisé par notre police salué    Vers l'exportation de 50.000 tonnes de dattes    Ould Abbès élimine "les candidats hostiles à Bouteflika"    Les promesses de Raouya    Reprise de la production    13 pays participent au 9e Festival de musique symphonique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BM-SMART, UN NOUVEAU RECEPTEUR NUMERIQUE SATELLITE
Zapper et naviguer simultanément
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 03 - 2011

A partir d'avril prochain, et pour moins de 20 000 DA, les Algériens pourront regarder leurs chaînes TV préférées et naviguer sur Internet à partir de leur téléviseur. Ce dernier devenant en quelque sorte l'ordinateur. Cette alternative est possible avec le BM-Smart, un récepteur numérique satellite, fruit d'un partenariat entre l'entreprise algérienne Bomare Company et le sud-coréen Celrun, leader mondial dans l'ingénierie appliquée aux télécommunications.
Meriem Ouyahia- Alger (Le Soir) - Cet accord exclusif permettra à Bomare Company, connue sur le marché algérien sous la marque commerciale de Stream System, de servir les marchés d'Afrique et du Moyen-Orient, notamment en récepteurs numériques satellites et en produits professionnels comme la solution IPTV pour l'hôtellerie et les opérateurs télécoms. «Le partenariat porte sur un transfert technologique et industriel ainsi que sur la mutualisation des efforts dans le domaine de la recherche et du développement ou celui du commerce. La coopération portera au départ sur la fabrication et la commercialisation des produits de Celrun dans notre usine. Par la suite, cet accord s'orientera vers la sous-traitance des produits destinés au marché européen», a expliqué Ali Boumediène, directeur général de Bomare Company, lors d'une visite guidée organisée dimanche dernier, au sein de son usine, en présence d'une délégation sud-coréenne. Avec un chiffre d'affaires de 600 millions de dinars réalisé durant l'année écoulée, Bomare Company se lance le défi de continuer dans l'exportation de ses produits après de fructueuses tentatives, notamment vers l'Espagne. Le choix de Celrun a été motivé, comme souligné par son directeur marketing, ST Jeong, par l'acquisition de cette entreprise d'une technologie avancée, permettant d'intégrer dans l'ensemble de la chaîne de production des produits électroniques, dans le respect des normes européennes les plus exigeantes, notamment en termes de qualité et d'environnement. A ce propos, Bomare Company a été le premier opérateur industriel algérien à adopter la directive européenne ROHS qui bannit l'usage de certains composants chimiques, comme le plomb dans les soudures, nocifs pour la santé du consommateur. «Celrun est le détenteur exclusif d'un micro-processeur américain puissant, en l'occurrence Sigma Design permettant de développer cette technologie». Une technologie qui deviendra accessible aux Algériens, d'abord grâce au BM-Smart. Ce récepteur satellite numérique full HD (1080p) avancé est muni des fonctionnalités multimédia conçues pour satisfaire les nombreuses exigences des différentes normes de diffusion mondiale. La démonstration faite au sein du département technique de Bomare Company a permis de constater la qualité des images. Doté d'un clavier interactif, ce «démo» permet de consulter sa messagerie électronique ou de visualiser des vidéos, notamment sur le site YouTube, directement sur l'écran TV, sans avoir besoin d'un PC, d'une unité centrale ou d'un laptop. La seule nécessité est d'acquérir une connexion internet. «Le prochain modèle sera conçu avec une intégration Wifi», a tenu à souligner le DG de la compagnie. Ce dernier, dont les investissements avoisinent le 1,2 milliard de dinars, ne compte pas s'arrêter là. «Nous avons ficelé, depuis 2006, un projet d'extension dans lequel seront injectés près de 300 millions de dinars destinés en partie à la réalisation d'une extension, pour prendre en charge la fabrication des carcasses pour LED, LCD et récepteurs», a révélé Ali Boumediène. L'étendue du circuit informel alimenté par les produits chinois a été le frein au développement de cette société, spécialisée dans le domaine de la fabrication et du montage de récepteurs satellites numériques, de téléviseurs LED et LCD ainsi que de la sous-traitance à travers son unité de production de cartes électroniques, son pôle d'ingéniering et ses unités d'injection plastique, de peinture et de sérigraphie. Il rappellera, à ce sujet, que Stream System est le seul opérateur industriel national dans son domaine d'activité à offrir une garantie de 5 ans sur l'ensemble de sa gamme. Par ailleurs, Stream System se veut aussi un incubateur de compétences à travers la concrétisation de nombreux protocoles d'accord avec des laboratoires de recherche et des universités algériennes, à l'image de l'Ecole supérieure d'Informatique (ex-INI) ou de l'Université des sciences et technologies Houari - Boumediène (USTHB). Nous avons investi à Sidi Abdallah pour près de 450 millions de dinars, du fait qu'après trois années de partenariat, notre équipe sera intégrée dans le processus pour produire la machine de A à Z», conclut fièrement le DG de Bomare Company.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.