Syrie: la ville kurde de Kobané "totalement assiégée" par les éléments de l'EI    Un groupe tunisien lié à Al-Qaïda annonce son soutien à l'EI    L'appui aux exportations hors hydrocarbures, thème d'une journée d'étude, jeudi à Sétif    Algérie:Les plans d'aménagement de sept ZET adoptés par l'APW d'Aïn Temouchent    Deux terroristes abattus dans la wilaya de Jijel    Ligue 1 française/ FC Metz : l'Algérien Ahmed Kashi rejoue après plusieurs semaines d'absence    Algérie:un numéro vert mis à la disposition des jeunes demandeurs d'emploi avant la fin de l'année (ANEM)    Visite du ministre des Travaux publics à TLEMCEN    Ramtane Lamamra s'est entretenu avec John Kerry et Susan Rice    Il leur a présenté le rapport d'étape du BEA    Miloud Chorfi à la tête de l'autorité de régulation de l'audiovisuel    Suite À ses critiques contre les Magistrats contenues dans le dernier rapport de la CNCPPDH    Commerce extérieur    Champions League et Europa League    Demi-finale aller de la Ligue des Champions d'Afrique : ES Sétif – TP Mazembe    Ouverture hier du colloque international sur la Numidie de Massinissa    Dida Badi (anthropologue)    A l'approche d'Aïd Al Adha les autorités marocaines se montent rassurantes sur l'état du cheptel    Libye:Des assassinats ciblés font quatorze morts à Benghazi    Une nouvelle institution pour consolider la mission de service public    EN BREF    Ennahda dénonce l'exclusion    Les projets de la confusion    Le grand ménage de la ministre    Nouveaux combats au sud de Malakal    British Airways rénove ses avions    Ça patine dans 22 lycées    L'arbitre Bitam met à nu la corruption    L'A Boussaâda seule aux commandes    51 kilogrammes de drogue saisis    Volée de bois vert contre Ould Khelifa    Coup d'envoi du concours    L'Orchestre multinational fait un tabac    La CAF a accéléré l'installation de l'Autorité audiovisuelle    Le Ford C-Max s'intègre à la gamme    Après son entrée fracassante à Wall Street : Alibaba devient la plus grosse IPO de l'histoire    Logement rural : Les modalités d'accès à l'aide recadrées par arrêté    Education nationale : Nouria Benghebrit met en garde les absentéistes    El-Oued : Manifestation contre la taxe de voyage introduite par la Tunisie    Laghouat : Distribution prochaine de 6.000 lots de terrain dans les communes d'Aflou    La Libye se dote de sa première loi antiterroriste    Peugeot ose le Quartz, un 4x4 hybride de 500 ch    Mohamed-Tahar Fergani donne le ton    Le championnat d'Algérie dames débutera le 26 septembre    L'EN féminine à la 75e place    Florilège de pièces du répertoire universel    Festival international de la BD sous le slogan «Le Mondial des Bulles    ADHÉSION DE L’ALGÉRIE À L’OMC    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

SECOUSSE DE 5,0 SUR L'ECHELLE DE RICHTER
Panique, mais pas exagérée
Publié dans Le Soir d'Algérie le 26 - 04 - 2012

Tôt hier matin, de nombreux habitants de l'Algérois ont été réveillés hier par un tremblement de terre.
Rym Nasri - Alger (Le Soir) - La secousse tellurique de magnitude 5,0 sur l'échelle de Richter s'est produite aux environs de 4 heures 18 minutes à 8 km à l'est de Beni-Haoua (à 100 km au nord-est de Chlef), selon le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag). La secousse a été également ressentie dans les wilayas avoisinantes, notamment à Aïn Defla. Située dans une zone sismique, l'Algérie est régulièrement affectée par des tremblements de terre, particulièrement au nord. Le violent séisme du 21 mai 2003, qui a frappé la région d'Alger et particulièrement la ville de Boumerdès et les localités environnantes, semble avoir laissé des séquelles dans l'esprit des habitants de la région du centre du pays. Certains ont gardé un traumatisme psychologique difficile à effacer. A la moindre secousse, ils s'affolent et déclenchent un mouvement de panique. Pour quitter leur domicile et rejoindre la rue, ces traumatisés et terrorisés des tremblements de terre n'hésitent pas à se précipiter en dévalant les escaliers des immeubles en trombe ou même en sautant d'un balcon. En l'absence de sensibilisation, cette psychose et ces réactions dangereuses engendrent souvent des blessures graves et même, parfois, des décès. Redoutant les nombreuses répliques, certains préfèrent dormir dans des fourgons ou à la belle étoile loin des habitations. Enregistrée tôt le matin, le séisme d'hier n'a, heureusement, pas provoqué des scènes de panique. D'ailleurs, la grande majorité des citoyens ne l'a pas ressenti. La Protection civile assure que la secousse n'a causé aucun dégât matériel ou fait des victimes humaines. Seul le souvenir du séisme de Boumerdès a été éveillé chez les Algérois qui n'ont pas cessé d'en parler durant toute la journée d'hier. Pour rappel, la région de Chlef fut frappée le 10 octobre 1980 par un séisme d'une magnitude 7,1. Il avait fait, au moins, 5 000 morts.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.