Algérie-Afrique du sud : Le président Zuma achève sa visite en Algérie    A l'occasion de sa victoire à l'élection présidentielle : Le président Bouteflika félicite le nouveau président nigérian Muhammadu Buhari    Assemblées locales : A quoi servent les élus ?    Affaires de l'"autoroute Est-Ouest'' et ''Sonatrach1'' : Reprise des procès les 19 avril et 7 juin prochains    CNEP-Banque : Plus de 185.000 souscripteurs à la bancassurance    Bourses : Les places européennes terminent le trimestre en baisse, prises de bénéfices    Plaidoyer en faveur d'un partenariat    Autoroute Est-Ouest, Khalifa bank, Khalifa Moumen et Sonatrach I : 4 procès en six semaines...    Irak Baghdad annonce la "libération" de Tikrit des mains de l'EI    Libye : Le chef du gouvernement rebelle démis par le Parlement    La guerre par indigènes interposés    L'Union africaine se saisi du dossier : Tournant majeur pour la cause sahraouie    Benchouia Mohamed. Entraîneur de l'ASO : «Nous jouerons pour la qualification»    Tour d'Algérie 2015 : Hichem Chaâbane en maillot orange    Un stage et des enseignements    L'autoroute Khemis Meliana - Tissemsilt - Tiaret : Lancement des travaux en 2015    Selon Sid-Ahmed Ferroukhi : Un décret sur les plans d'aménagement et de gestion des pêcheries sera promulgué début 2016    24 HEURES    Hamid Grine à Ghardaïa : La formation des journalistes, clé de la modernisation du champ médiatique    Blocage au Sénat    Les dossiers des agents radiés soumis à l'étude    140 affaires enrôlées    54 contrebandiers arrêtés    La drogue dure fait son chemin    Aucun incident à signaler    Les Sétifiens confiants mais prudents    Le musée égyptien de Turin renaît après des travaux pharaoniques    Idris Elba pas assez "anglais-anglais" selon Roger Moore    Liverpool: Sterling refuse une prolongation    USMH : Hadj Kamel suspendu un mois    Commerce extérieur : des recommandations et des attentes    Report du procès du Groupe CNAN au 29 avril    La Palestine admise au cpi    Muhammad Buhari, Président !    Riyad ne veut pas d'une intervention terrestre    Le film historique "Lotfi" présentée à la presse algéroise    Le président Bouteflika félicite le nouveau président nigérian    Accidents de la route: 57 morts et 640 blessés en une semaine (GN)    Constantine: les palais de la culture Malek-Haddad et Al Khalifa prêts dans 10 jours    Bayern Munich : Coup dur pour Alaba ?    Guelma : une nécropole Romaine découverte près de Guelaât-Bousbaâ    Ligue 2 "Mobilis" (25e journée) : l'USM Blida peut mettre un pied et demi en Ligue 1    VENTE DE VÉHICULES    Le Soir du Centre    Il se tiendra le mois de novembre prochain à Alger    IL TRANSFORME LES RACINES MORTES EN PERSONNAGES EXTRAORDINAIRES POUR RACONTER DES LÉGENDES    L'OPGI lance un lifting de la «Pêcherie» d'Oran : Ravalement des façades de 9 immeubles    "Offrande au pays du cèdre"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

SECOUSSE DE 5,0 SUR L'ECHELLE DE RICHTER
Panique, mais pas exagérée
Publié dans Le Soir d'Algérie le 26 - 04 - 2012

Tôt hier matin, de nombreux habitants de l'Algérois ont été réveillés hier par un tremblement de terre.
Rym Nasri - Alger (Le Soir) - La secousse tellurique de magnitude 5,0 sur l'échelle de Richter s'est produite aux environs de 4 heures 18 minutes à 8 km à l'est de Beni-Haoua (à 100 km au nord-est de Chlef), selon le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag). La secousse a été également ressentie dans les wilayas avoisinantes, notamment à Aïn Defla. Située dans une zone sismique, l'Algérie est régulièrement affectée par des tremblements de terre, particulièrement au nord. Le violent séisme du 21 mai 2003, qui a frappé la région d'Alger et particulièrement la ville de Boumerdès et les localités environnantes, semble avoir laissé des séquelles dans l'esprit des habitants de la région du centre du pays. Certains ont gardé un traumatisme psychologique difficile à effacer. A la moindre secousse, ils s'affolent et déclenchent un mouvement de panique. Pour quitter leur domicile et rejoindre la rue, ces traumatisés et terrorisés des tremblements de terre n'hésitent pas à se précipiter en dévalant les escaliers des immeubles en trombe ou même en sautant d'un balcon. En l'absence de sensibilisation, cette psychose et ces réactions dangereuses engendrent souvent des blessures graves et même, parfois, des décès. Redoutant les nombreuses répliques, certains préfèrent dormir dans des fourgons ou à la belle étoile loin des habitations. Enregistrée tôt le matin, le séisme d'hier n'a, heureusement, pas provoqué des scènes de panique. D'ailleurs, la grande majorité des citoyens ne l'a pas ressenti. La Protection civile assure que la secousse n'a causé aucun dégât matériel ou fait des victimes humaines. Seul le souvenir du séisme de Boumerdès a été éveillé chez les Algérois qui n'ont pas cessé d'en parler durant toute la journée d'hier. Pour rappel, la région de Chlef fut frappée le 10 octobre 1980 par un séisme d'une magnitude 7,1. Il avait fait, au moins, 5 000 morts.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.