Les auteurs de l'assassinat de K. Mhenna arrêtés    Le transport maritime ouvert au privé    Les dirigeants européens se penchent mardi à Bruxelles sur les conséquences politique du Brexit    Dernière mise en demeure du ministère    Ligue 1 Mobilis: la saignée se poursuit à l'USM Alger    Angleterre : Wenger pour remplacer Roy Hodgson ?    Abdelkader Choual nommé à la tête de la CREG    La communauté internationale doit œuvrer pour garantir le droit à l'autodétermination aux Sahraouis    Unai Emery est le nouveau entraîneur du Paris SG    Escalade de violence au Yémen    HASSI AMEUR (ORAN) : Chute mortelle d'un adolescent dans un puits    Milovan Rajevac conviendra-t-il tactiquement aux Verts ?    Emeutes de Ain Arnet : 25 personnes arrêtées    Algérie-Le ministère de la Communication met en demeure les télévisions offshores non autorisées    L'Ensemble féminin de musique andalouse en concert à Alger    Soirée thématique à Alger dédiée à Meriem Fekkaï et Fadhéla Dziria    Un terroriste et d'un élément de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Naples : la mafia détenait le monopole du marché du pain    Equipe nationale / il promet une équipe à dimension mondiale - Rajevac : «L'Algérie possède de grands joueurs»    Recrutement des enseignants / L'épreuve aura lieu début juillet : 148 689 candidats à l'oral    en bref...    Aït Athmane : «Je tenais à être présent aux JO»    Yémen / Série d'attentats-suicides : Carnage à l'heure du ftour    Vie des clubs / NAHD - la reprise est fixée au 1er juillet : Seddiki veut résilier son contrat    Dix monuments et sites historiques classés biens culturels    Le P/APW d'Alger honore le général-major El Hamel    "Les velléités d'un coup d'Etat existent"    Retrait de la plénière de 4 groupes parlementaires    Le nid de la renaissance de la boqala    Un conseil communal de la jeunesse en projet    L'Onu prend en charge 250.000 victimes de Boko Haram    L'hémicycle sera chaud ce jeudi    Brexit syndical    Retour vers l'enfer    Trois tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation saisies    Saisie de 53 quintaux de kif traité en six mois    Nouvelair lance un nouveau vol entre Tunis et Alger    Mebarakou et Zerdab rejoignent leur nouvelle équipe à Aïn Draham    Hommage à Cheikha Tetma et Maâlma Yamna    Nouveau modèle de croissance économique : Réformes qui conditionnent l'avenir de la nation    Les bureaux de poste ouverts jusqu'à 23 h30    Nouveau P-DG de Sonelgaz : Mustapha Guitouni installé dans ses fonctions    BEA : Saïd Kessasra remplace Mohamed Loukal    Trois terroristes identifiés    Projet de loi relatif au régime éléctorl Bedoui affirme que le seul objectif est la garantie d'une élection intègre    Record battu à l'APN    Aline Moussaoui nous quitte    Percée attendue de Podemos aux législatives    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SECOUSSE DE 5,0 SUR L'ECHELLE DE RICHTER
Panique, mais pas exagérée
Publié dans Le Soir d'Algérie le 26 - 04 - 2012

Tôt hier matin, de nombreux habitants de l'Algérois ont été réveillés hier par un tremblement de terre.
Rym Nasri - Alger (Le Soir) - La secousse tellurique de magnitude 5,0 sur l'échelle de Richter s'est produite aux environs de 4 heures 18 minutes à 8 km à l'est de Beni-Haoua (à 100 km au nord-est de Chlef), selon le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag). La secousse a été également ressentie dans les wilayas avoisinantes, notamment à Aïn Defla. Située dans une zone sismique, l'Algérie est régulièrement affectée par des tremblements de terre, particulièrement au nord. Le violent séisme du 21 mai 2003, qui a frappé la région d'Alger et particulièrement la ville de Boumerdès et les localités environnantes, semble avoir laissé des séquelles dans l'esprit des habitants de la région du centre du pays. Certains ont gardé un traumatisme psychologique difficile à effacer. A la moindre secousse, ils s'affolent et déclenchent un mouvement de panique. Pour quitter leur domicile et rejoindre la rue, ces traumatisés et terrorisés des tremblements de terre n'hésitent pas à se précipiter en dévalant les escaliers des immeubles en trombe ou même en sautant d'un balcon. En l'absence de sensibilisation, cette psychose et ces réactions dangereuses engendrent souvent des blessures graves et même, parfois, des décès. Redoutant les nombreuses répliques, certains préfèrent dormir dans des fourgons ou à la belle étoile loin des habitations. Enregistrée tôt le matin, le séisme d'hier n'a, heureusement, pas provoqué des scènes de panique. D'ailleurs, la grande majorité des citoyens ne l'a pas ressenti. La Protection civile assure que la secousse n'a causé aucun dégât matériel ou fait des victimes humaines. Seul le souvenir du séisme de Boumerdès a été éveillé chez les Algérois qui n'ont pas cessé d'en parler durant toute la journée d'hier. Pour rappel, la région de Chlef fut frappée le 10 octobre 1980 par un séisme d'une magnitude 7,1. Il avait fait, au moins, 5 000 morts.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.