Arsenal cible un attaquant de la Juventus !    Victoire des Verts face à la Tunisie    Khenchela : Vers la proscription de l'usage des fusils lors des mariages    Najdat Anzour fait le procès de Daesh    Mellouk, le lanceur d'alerte made in Algeria (Vidéo)    Juventus, Higuain : "J'ai passé trois années merveilleuses à Naples"    Installation du président et du procureur général de la Cour d'Alger    Syrie: al-Assad décrète une amnistie, création de couloirs humanitaires autour d'Alep    Le service de maternité du CHU Constantine, un acquis à préserver    6 casemates et 3 bombes de confection artisanale détruites à Tizi Ouzou, Jijel et Skikda (MDN)    Quelque 500 participants à un séminaire sur la coopération commerciale sino-africaine à Pékin    JO 2016: "les athlètes seront hébergés dans des conditions satisfaisantes" (Chebbah)    AADL 2013 / Logements plus chers et retard dans les versements : Souscripteurs patientez !    Bouira / Zone industrielle de Sidi Khaled : Ultimatums aux investisseurs    Coupe de la CAF / Défaits hier (1-0) par le TP Mazembe : Les Crabes y croient encore    Tomber de rideau sur la 9ème édition du FIOFA    Omnisports / AfroBasket U18 (5e journée) : L'Algérie battue mais qualifiée    Les revenus d'Ooredoo Algérie en hausse de 2% sur un an grâce à la G3 (communiqué)    FIOFA: le long métrage égyptien "Nouara" remporte le "Wihr d'or"    Festival du théâtre scolaire: des troupes de Tipasa, Tissemsilt et Oum El Bouaghi s'illustrent    Opposition : une conférence contre la nouvelle loi électorale    Un accès difficile aux estivants    Plus de 5 400 produits remboursables    L'USMH, le RCA, le RCR, l'USMB et l'OM interdits de recrutement !    François Hollande cédera-t-il à la pression ?    Sahara Occidental: le Maroc refuse toujours de coopérer avec Ross    Traduction en tamazight des textes fondamentaux de l'Etat    Alger: 170 familles de fonctionnaires bénéficient de logements de type LSP    Saisie d'anabolisants à l'aéroport    Alger: Incendie dans une discothèque à Riad El Feth, un mort    Skikda: Des vendeurs de fruits et légumes squattent une artère principale    Le passeport rouge ou être ministre    Postes de hautes responsabilités : La nationalité algérienne exclusive exigée    Modèle de croissance économique : Rénover la politique budgétaire et privilégier l'investissement    Conseil constitutionnel : Bouteflika a nommé trois nouveaux membres    Verts d'Europe : Soudani buteur, Zagreb domine Tbilissi    Cisjordanie occupée : L'ONU condamne l'expansion des colonies israéliennes    Retraite : Les règles des départs anticipés fixées    H. Clinton pas aussi "nickel" qu'on le présume!    La filière détenait un arsenal de propagande    Un second vote informel le 5 août    Classe politique: l'impératif débat d'idées    La sûreté de wilaya de Constantine honore plusieurs journalistes    Le président Bouteflika exprime la solidarité de l'Algérie    Fin de formation pour 770 nouveaux enseignants    Le chef de l'Etat tacle l'opposition    Clap de fin pour Mohamed Khan    L'AARC n'existera plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SECOUSSE DE 5,0 SUR L'ECHELLE DE RICHTER
Panique, mais pas exagérée
Publié dans Le Soir d'Algérie le 26 - 04 - 2012

Tôt hier matin, de nombreux habitants de l'Algérois ont été réveillés hier par un tremblement de terre.
Rym Nasri - Alger (Le Soir) - La secousse tellurique de magnitude 5,0 sur l'échelle de Richter s'est produite aux environs de 4 heures 18 minutes à 8 km à l'est de Beni-Haoua (à 100 km au nord-est de Chlef), selon le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag). La secousse a été également ressentie dans les wilayas avoisinantes, notamment à Aïn Defla. Située dans une zone sismique, l'Algérie est régulièrement affectée par des tremblements de terre, particulièrement au nord. Le violent séisme du 21 mai 2003, qui a frappé la région d'Alger et particulièrement la ville de Boumerdès et les localités environnantes, semble avoir laissé des séquelles dans l'esprit des habitants de la région du centre du pays. Certains ont gardé un traumatisme psychologique difficile à effacer. A la moindre secousse, ils s'affolent et déclenchent un mouvement de panique. Pour quitter leur domicile et rejoindre la rue, ces traumatisés et terrorisés des tremblements de terre n'hésitent pas à se précipiter en dévalant les escaliers des immeubles en trombe ou même en sautant d'un balcon. En l'absence de sensibilisation, cette psychose et ces réactions dangereuses engendrent souvent des blessures graves et même, parfois, des décès. Redoutant les nombreuses répliques, certains préfèrent dormir dans des fourgons ou à la belle étoile loin des habitations. Enregistrée tôt le matin, le séisme d'hier n'a, heureusement, pas provoqué des scènes de panique. D'ailleurs, la grande majorité des citoyens ne l'a pas ressenti. La Protection civile assure que la secousse n'a causé aucun dégât matériel ou fait des victimes humaines. Seul le souvenir du séisme de Boumerdès a été éveillé chez les Algérois qui n'ont pas cessé d'en parler durant toute la journée d'hier. Pour rappel, la région de Chlef fut frappée le 10 octobre 1980 par un séisme d'une magnitude 7,1. Il avait fait, au moins, 5 000 morts.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.