Skikda : un quatrième terroriste éliminé (MDN)    Rebrab dans les Panama Papers : Un média roumain à l'origine de la révélation    "MOOC - France Université Numérique" : Plus de 150 cours à suivre tranquillement chez soi    Sahara occidental : L'Algérie réitère la nécessité d'un référendum d'autodétermination    La Constitution amendée permet d'appréhender une nouvelle étape sur la voie de l'ancrage de la démocratie (Bouteflika)    Futur port de Cherchell: "nous pouvons financer ce projet sans compter sur le trésor public"    Signature d'un accord social de stabilité et de développement des ports d'Algérie    Le futur code du travail répond aux exigences du nouvel ordre économique mondial    L'ancien diplomate Noureddine Djoudi décoré par le président Sud-africain Jacob Zuma    Conflit au Yémen: pourparlers "productifs" entre les parties rivales    Slimani fait la Une de la presse portugaise    Les Foxes prêts à offrir un salaire de 5 millions d'euros à Mahrez    Football: cérémonie en l'honneur des arbitres des finales de la Coupe d'Algérie    Handball/Coupe d'Algérie: 1er sacre historique pour le MC Saida    Championnat du Portugal (32e j): Slimani marque son 26e but de la saison    Evasion d'un détenu: 17 personnes devant le procureur de la République près le tribunal d'el Harrach    Nécessité de redynamiser les rôles de la société pour lutter contre le suicide    L'université d'Oran se procure 23 films sur la guerre de libération nationale    Les générations doivent s'inspirer de l'exemple des chouhada    Théâtre d'Oran: "El Ghalta" gagne les faveurs du public    Ouamar Saoudi:"L'intégration nord-africaine passe par des mutualisations sectorielles graduelles"    Mexique : huit enfants autochtones sur dix vivent dans la pauvreté    Le président ivoirien ce lundi à Alger    MCA – NAHD : très bonne organisation au niveau du stade    Plus de 80% des Syriens vivent sous le seuil de pauvreté (ONU)    Réhabiliter le vétérinaire pour un élevage sain et une production animale compétitive    Assaut des forces irakiennes pour reprendre une localité à Daech    Syrie: Kerry réclame un cessez-le-feu dans tout le pays    Le FMI a offert "400 millions de dollars" à l'Equateur    Au CPP, la tournée des zaouïas de Khelil plus parlante que l'hospitalisation muette du président (audio-vidéo)    Conflits employeur-employé : Lourde mission des inspecteurs du travail    Black-out sur l'état de santé de Bouteflika    Arrestation des voleurs de 4 milliards de centimes    On vous le dit    17 joueurs ont déjà disputé une finale de coupe d'Algérie    «On pousse à bout la patience des Algériens»    «Vous avez des problèmes avec la justice, vous n'avez pas le droit d'être honoré»    La zaouïa El Hamlaouia rejette sa demande de visite    «La poésie, d'abord une façon d'être»    en bref...    SCANDALE- Les candidats au concours de recrutement des enseignants trichent !    Musée national Ahmed-Zabana : Remise d'un canon archéologique    Concert/ «Une américaine à Alger» : Du jazz dans les cahiers de l'Osn    Le silence de Tayeb Louh    Info ou intox de l’Occident et des monarchies(*) en Syrie    LUTTE CONTRE LE TERRORISME    L’autre face-à -face    L’EMPIRE DES MOTS DE FADHEL ZAKOUR    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SECOUSSE DE 5,0 SUR L'ECHELLE DE RICHTER
Panique, mais pas exagérée
Publié dans Le Soir d'Algérie le 26 - 04 - 2012

Tôt hier matin, de nombreux habitants de l'Algérois ont été réveillés hier par un tremblement de terre.
Rym Nasri - Alger (Le Soir) - La secousse tellurique de magnitude 5,0 sur l'échelle de Richter s'est produite aux environs de 4 heures 18 minutes à 8 km à l'est de Beni-Haoua (à 100 km au nord-est de Chlef), selon le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag). La secousse a été également ressentie dans les wilayas avoisinantes, notamment à Aïn Defla. Située dans une zone sismique, l'Algérie est régulièrement affectée par des tremblements de terre, particulièrement au nord. Le violent séisme du 21 mai 2003, qui a frappé la région d'Alger et particulièrement la ville de Boumerdès et les localités environnantes, semble avoir laissé des séquelles dans l'esprit des habitants de la région du centre du pays. Certains ont gardé un traumatisme psychologique difficile à effacer. A la moindre secousse, ils s'affolent et déclenchent un mouvement de panique. Pour quitter leur domicile et rejoindre la rue, ces traumatisés et terrorisés des tremblements de terre n'hésitent pas à se précipiter en dévalant les escaliers des immeubles en trombe ou même en sautant d'un balcon. En l'absence de sensibilisation, cette psychose et ces réactions dangereuses engendrent souvent des blessures graves et même, parfois, des décès. Redoutant les nombreuses répliques, certains préfèrent dormir dans des fourgons ou à la belle étoile loin des habitations. Enregistrée tôt le matin, le séisme d'hier n'a, heureusement, pas provoqué des scènes de panique. D'ailleurs, la grande majorité des citoyens ne l'a pas ressenti. La Protection civile assure que la secousse n'a causé aucun dégât matériel ou fait des victimes humaines. Seul le souvenir du séisme de Boumerdès a été éveillé chez les Algérois qui n'ont pas cessé d'en parler durant toute la journée d'hier. Pour rappel, la région de Chlef fut frappée le 10 octobre 1980 par un séisme d'une magnitude 7,1. Il avait fait, au moins, 5 000 morts.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.