Trump bouscule ses Alliés et refuse de s'engager    Alcaraz dresse une liste de 30 joueurs    501 lieutenants sur le terrain    Le gouvernement de la nouvelle étape    La campagne de la pêche lancée hier    Des "poids lourds" au tapis    Un gouvernement plus que jamais...technocrate!    Gutteres appelle à être à l'écoute des peuples de ce continent    L'UE est "en retard de 10 ans" par rapport à la Russie    La trilogie de Tebboune    Zamalek-USMA le 2 juin à 22h à Alexandrie    Des joueurs boudent pour salaires impayés    Saisie de 50 kg de résine de cannabis    Le plan spécial Ramadhan    Une circulation automobile calamiteuse    "Il est un exemple de penseur algérien"    Une photographie de la réalité algérienne    70 programmes présentés par cinq chaînes durant ce Ramadhan    45e partie    Mobilisation de 58 brigades de contrôle pour le Ramadhan    BRÈVES de l'Ouest    10 ans de prison pour l'agresseur d'un policier en service    19e partie    Pour l'amendement de l'article 26    Mauvaise gestion des derbies algérois    Les mosquées Hacène-Bey et Ahmed-Hamani rouvertes    Des spécialistes tire la sonnette d'alarme    Un individu abattu à Bejaïa et un autre appréhendé à Ghardaïa    Les citoyens appelés à faire preuve de prudence    Une imposante marche organisée à Bejaia    Tebboune est un «homme d'écoute et de convivialité »    Découverte d'une cache d'armes et des munitions    La deuxième place en ligne de mire    L'univers musical du qanoun et du santour en clôture    Guterres appelle à respecter les installations médicales dans les pays en conflit    Terrorisme : d'autres facettes (I)    OPEP : Prolongement de 9 mois de la réduction de la production    LA COMPOSANTE DU 1ER GOUVERNEMENT TEBBOUNE DEVOILEE : 13 ministres remerciés    L'Algérie condamne "avec vigueur" l'attentat terroriste ayant ciblé un bus en Egypte    Action de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Liste    Mustapha Berraf se succédera-t-il à lui-même ?    En bref...    Carnet de bord des législatives 12    Relooking au gouvernement    Ben Badis était-il le père spirituel du FLN ?    Raja Meziane : Une artiste révoltée poussée à l'exil    Borhane Ali-Tatar : Champion de dictée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SECOUSSE DE 5,0 SUR L'ECHELLE DE RICHTER
Panique, mais pas exagérée
Publié dans Le Soir d'Algérie le 26 - 04 - 2012

Tôt hier matin, de nombreux habitants de l'Algérois ont été réveillés hier par un tremblement de terre.
Rym Nasri - Alger (Le Soir) - La secousse tellurique de magnitude 5,0 sur l'échelle de Richter s'est produite aux environs de 4 heures 18 minutes à 8 km à l'est de Beni-Haoua (à 100 km au nord-est de Chlef), selon le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag). La secousse a été également ressentie dans les wilayas avoisinantes, notamment à Aïn Defla. Située dans une zone sismique, l'Algérie est régulièrement affectée par des tremblements de terre, particulièrement au nord. Le violent séisme du 21 mai 2003, qui a frappé la région d'Alger et particulièrement la ville de Boumerdès et les localités environnantes, semble avoir laissé des séquelles dans l'esprit des habitants de la région du centre du pays. Certains ont gardé un traumatisme psychologique difficile à effacer. A la moindre secousse, ils s'affolent et déclenchent un mouvement de panique. Pour quitter leur domicile et rejoindre la rue, ces traumatisés et terrorisés des tremblements de terre n'hésitent pas à se précipiter en dévalant les escaliers des immeubles en trombe ou même en sautant d'un balcon. En l'absence de sensibilisation, cette psychose et ces réactions dangereuses engendrent souvent des blessures graves et même, parfois, des décès. Redoutant les nombreuses répliques, certains préfèrent dormir dans des fourgons ou à la belle étoile loin des habitations. Enregistrée tôt le matin, le séisme d'hier n'a, heureusement, pas provoqué des scènes de panique. D'ailleurs, la grande majorité des citoyens ne l'a pas ressenti. La Protection civile assure que la secousse n'a causé aucun dégât matériel ou fait des victimes humaines. Seul le souvenir du séisme de Boumerdès a été éveillé chez les Algérois qui n'ont pas cessé d'en parler durant toute la journée d'hier. Pour rappel, la région de Chlef fut frappée le 10 octobre 1980 par un séisme d'une magnitude 7,1. Il avait fait, au moins, 5 000 morts.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.