Ould Ali satisfait de la prise en charge des jeunes des wilayas du sud et des hauts plateaux dans les camps de vacances    John Kerry rencontrera Sergueï Lavrov demain à Genève    AUGMENTATION DE LA PART DE LA FLOTTE ALGÉRIENNE    Relizane    Tendances    La Cnan se dote d'un nouveau navire    Il sera mis en œuvre le 18 septembre prochain    Hanoune : "Le régime a provoqué la déliquescence des institutions"    Merkel sollicite les pays nord-africains    De nombreuses communautés menacées    La rectification électronique opérationnelle depuis hier    Huis clos pour le MCA et l'USMA, mais pas pour le CRB    Les Crabes qualifiés pour les demi-finales    AprÚs le refus de Ghezzal    Mesloub rempile avec le FC Lorient    "Les points noirs soulevés par le rapport américain seront clarifiés"    51 morts et 2 077 blessés en une semaine    Le diktat des chauffeurs de taxi    Les "angles" de l'affrontement de Rome et de la Numidie mis en exergue    ...SORTIR...    La danse, le corps et l'âme    Littérature    Constantine - En prévision de l'Aïd: Trois points pour la vente du mouton    Réunion d'Alger: Caracas favorable à un gel de la production de pétrole    Représentation au sein du Parlement: La «Diaspora des Algériens résidant à l'étranger» saisit Sellal    Constantine 18 bombes artisanales détruites    Fournitures scolaires: Attention danger !    Un choc d'ignorances    Orior : Le groupe rachète le belge Culinor    USA : Les banquiers centraux au chevet de la faible croissance    Souk Ahras : La figue de barbarie inonde les espaces commerciaux    Afrique du Sud : Un maire de l'opposition élu à Johannesburg    Guinée : Des investissements nécessaires pour réhabiliter le réseau routier    Camps de réfugiés sahraouis : Les agences humanitaires de l'ONU appellent à une réponse urgente    Subprimes : L'ex-PDG de Fannie Mae conclut un accord avec la SEC    Souk Ahras : Le premier roman de Samir Bouzidi apparaît    Addis-Abeba promet qu'il ne sera pas inquiété    Rio ou la soif de l'or    Quatre joueurs suspendus par la LFP    Un joueur de cornemuse tué par son instrument    La femme arabe s'impose par les JO    Combats douteux    La lutte contre la cybercriminalité de plus en plus complexe    L'homme d'une "success story"    L'Union des familles laïques de France s'en mêle    Le court métrage "Koceila" au programme    Grande affluence à la représentation    "Va lire, mon enfant!"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AYANTS DROIT DE CHAHID ET DE MOUDJAHID
Des textes d'application en souffrance depuis...1999 !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 01 - 2008

De nombreux lecteurs nous écrivent depuis des années à propos des textes d'application de la loi du chahid et du moudjahid de 1999, notamment ceux ayant trait à la protection sociale des ayants droit. Ces textes, qui, à ce jour, ne sont toujours pas parus, sont pourtant régulièrement annoncés par le gouvernement.
L'espace retraite d'aujourd'hui est entièrement consacré à ces questions.
La loi n° 99-07 du 5 avril 1999, parue au Journal officiel n° 25 du 12 avril 1999 est relative au moudjahid et au chahid. En matière de protection sociale, les articles 36, 41 et 42 traitent des avantages accordés en matière de retraite. L'article 36 de cette loi énumère les droits aux soins dont peuvent bénéficier gratuitement les ayants droit de chouhada, leurs veuves, leurs conjoints et leurs enfants mineurs, handicapés, sans limite d'âge. L'article 41 précise que les moudjahidine et les veuves de chouhada en activité bénéficient, en matière de retraite, d'une réduction d'âge et de bonification double des années de participation à la guerre de Libération nationale. Cette retraite est reversée intégralement aux ayants droit : «La retraite du moudjahid et de la veuve de chahid est reversée intégralement à leurs ayants droit, conformément à la réglementation en vigueur, et que cette disposition sera définie par voie réglementaire.» L'article 42 considère que les années de guerre constituent une période de travail effectif ouvrant droit au versement d'une pension de retraite et de sa liquidation au profit des enfants de chouhada en activité. Mais il est utile de préciser qui sont les ayants droit au regard de cette loi. Pour le chahid (article 13) les ayants droit sont «les ascendants, la ou les veuves, et les fils et les filles du chahid», alors que pour le moudjahid (article 14), les ayants droit sont «les ascendants, et la ou les veuves». Par conséquent, les enfants de moudjahid ne sont pas considérés comme étant des ayants droits. Il y a, cependant, des exceptions à cette dernière notion : elle est précisée par les articles 24 et 28. L'article 24 stipule que «la pension d'invalidité du moudjahid est reversée sur la base de 100% à la veuve en plus de la pension complémentaire. En cas de décès de la veuve, cette pension est reversée aux enfants mineurs et aux filles non mariées célibataires sans aucun revenu». L'article 28 de cette même loi précise, notamment que «bénéficient de la pension de compensation les fils de moudjahidine handicapés qui sont nés après 1942 (et qui n'ont bénéficié d'aucune autre pension d'invalidité, conformément à la législation relative à la Sécurité sociale)», et aussi ceux qui sont nés avant 1942 «sous réserve qu'ils n'aient eu aucune conduite contraire à la Révolution de libération nationale ». Un texte d'application de cette loi a été publié au JO n°4 du 14 janvier 2007 : il s'agit du décret exécutif n° 07-10 du 11 janvier 2007 relatif aux réductions en matière de prix et de location et de vente de logements publics. Pour en savoir plus sur cette loi, il faut accéder au site Internet du Journal Officiel :


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.