UGTA et patronat saluent les dispositions de la LFC 2015    «Œuvrer côte-à-côte pour des solutions aux crises au Proche-Orient»    ANGLETERRE : La famille Ben Laden décimée dans un accident d'avion    7 DECES PAR NOYADE EN UNE SEMAINE A MOSTAGANEM : 4 noyés et un disparu à la plage de "Sonacther"    Intérêt des cinéphiles pour le Festival du film court incitant au bénévolat    Le moudjahid Brahim Chibout, un modèle pour les générations (Bouteflika)    Arsenal insiste pour Busquets    La Grande mosquée d'Alger sera réceptionnée dans les délais    Accidents de la circulation: 19 morts et 79 blessés durant les dernières 48H    Importations: création d'une cellule pour un meilleur contrôle aux frontières    Le dialogue politique, thème central de l'université d'été du mouvement El-Islah    David Luiz : "Di Maria est un joueur incroyable"    12 hectares détruits par des incendies à Tissemsilt    Fred: "Je ne me suis jamais dopé"    Tunisie : l'UPR appelle à un référendum populaire sur la loi de réconciliation    Libye : le dialogue interlibyen pourrait reprendre la semaine prochaine (Leon)    Algérie : Noureddine Bedoui reçu à Niamey par le président nigérien    Algérie : baisse de l'activité industrielle dans le secteur public    L'Algérie et la Russie signent un procès-verbal sur les relations économiques    Algérie : l'ancien ministre des Moudjahidine Brahim Chibout est décédé    Des spécialistes jugent "préoccupante" la mortalité infantile et maternelle en Afrique de l'Ouest    L'Algérie condamne la mort d'un bébé palestinien brûlé vif par des colons israéliens à Naplouse    L'OMS prendra le relais de la Mission de l'ONU contre Ebola le 1er août    TURQUIE    JOURNÉE SANS VOITURE DANS LA CAPITALE    EnquÃate-Témoignages    ScÚnes de vie    HANDBALL    Croquettes de camembert    VOLLEY-BALL : CHAMPIONNAT D'AFRIQUE SENIORSMESSIEURS    VOVINAM VIET VO DAO : MONDIAUX-2015 (1re JOURNÉE)    LE COUP DE BILL’ART DU SOIR    L'UE octroie à la Tunisie une première aide de 116,8 millions d'euros    Education : Conférence régionale pour l'évaluation des examens de fin d'année    AIN TEMOUCHENT : L'auteur présumé d'un crime arrêté    TIZI-OUZOU: Le nouveau wali et le commandant du groupement de Gendarmerie installés    Le courroux du patronat privé    Face à Boko Haram : Le Tchad rétablit la peine de mort    LA LANGUE, ARME D'UN POUVOIR SPOLIE    De la langue de bois à l'art de communiquer    L'Algérie se classe à la 12e position    Une mesure de la FAF à l'aune de l'humeur décapante des présidents    Les licences d'importation de retour, en attendant les textes d'appli    Le journaliste Malik Aït Aoudia tire sa révérence    De nouveaux débris découverts sur l'île de la Réunion    Grine appelle à une « critique constructive »    Madame Courage de Marzak Allouache en compétition    Ouverture du concours d'écriture de scénario    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

AYANTS DROIT DE CHAHID ET DE MOUDJAHID
Des textes d'application en souffrance depuis...1999 !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 01 - 2008

De nombreux lecteurs nous écrivent depuis des années à propos des textes d'application de la loi du chahid et du moudjahid de 1999, notamment ceux ayant trait à la protection sociale des ayants droit. Ces textes, qui, à ce jour, ne sont toujours pas parus, sont pourtant régulièrement annoncés par le gouvernement.
L'espace retraite d'aujourd'hui est entièrement consacré à ces questions.
La loi n° 99-07 du 5 avril 1999, parue au Journal officiel n° 25 du 12 avril 1999 est relative au moudjahid et au chahid. En matière de protection sociale, les articles 36, 41 et 42 traitent des avantages accordés en matière de retraite. L'article 36 de cette loi énumère les droits aux soins dont peuvent bénéficier gratuitement les ayants droit de chouhada, leurs veuves, leurs conjoints et leurs enfants mineurs, handicapés, sans limite d'âge. L'article 41 précise que les moudjahidine et les veuves de chouhada en activité bénéficient, en matière de retraite, d'une réduction d'âge et de bonification double des années de participation à la guerre de Libération nationale. Cette retraite est reversée intégralement aux ayants droit : «La retraite du moudjahid et de la veuve de chahid est reversée intégralement à leurs ayants droit, conformément à la réglementation en vigueur, et que cette disposition sera définie par voie réglementaire.» L'article 42 considère que les années de guerre constituent une période de travail effectif ouvrant droit au versement d'une pension de retraite et de sa liquidation au profit des enfants de chouhada en activité. Mais il est utile de préciser qui sont les ayants droit au regard de cette loi. Pour le chahid (article 13) les ayants droit sont «les ascendants, la ou les veuves, et les fils et les filles du chahid», alors que pour le moudjahid (article 14), les ayants droit sont «les ascendants, et la ou les veuves». Par conséquent, les enfants de moudjahid ne sont pas considérés comme étant des ayants droits. Il y a, cependant, des exceptions à cette dernière notion : elle est précisée par les articles 24 et 28. L'article 24 stipule que «la pension d'invalidité du moudjahid est reversée sur la base de 100% à la veuve en plus de la pension complémentaire. En cas de décès de la veuve, cette pension est reversée aux enfants mineurs et aux filles non mariées célibataires sans aucun revenu». L'article 28 de cette même loi précise, notamment que «bénéficient de la pension de compensation les fils de moudjahidine handicapés qui sont nés après 1942 (et qui n'ont bénéficié d'aucune autre pension d'invalidité, conformément à la législation relative à la Sécurité sociale)», et aussi ceux qui sont nés avant 1942 «sous réserve qu'ils n'aient eu aucune conduite contraire à la Révolution de libération nationale ». Un texte d'application de cette loi a été publié au JO n°4 du 14 janvier 2007 : il s'agit du décret exécutif n° 07-10 du 11 janvier 2007 relatif aux réductions en matière de prix et de location et de vente de logements publics. Pour en savoir plus sur cette loi, il faut accéder au site Internet du Journal Officiel :


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.