Forum d'El Moudjahid : Les contrevérités du ministre    La peur du chaos syrien    Angleterre : Mahrez et Leicester champions    Sensibilisation sur la fièvre Zika    Des parlementaires contre-attaquent    A l'invitation du président Bouteflika : Le président Ivoirien en Algérie    L'Algérie n'est pas prête    Vers l'augmention du volume    Rachat d'El Khabar par Cevital : L'affaire reportée à mercredi prochain    France : Les pilotes d'Air France se préparent à la grève    Selon Tebboune : L'interdiction du recours aux produits d'importation a favorisé la relance de la production locale    Batimatec tient toutes ses promesses    Les entrepreneurs algériens trouvent de nouveaux financements    L'Afrique veut prendre son destin en main    Valls se justifie    Feu vert de la Cour suprême au référendum contre la relocalisation de réfugiés    Syrie: de quoi parle-t-on?    Valls s'excuse auprès de Sellal    Le scrutin fixé aux 23 avril et 7 mai 2017    France : Les cinq points noirs qui menacent le nucléaire français    Sahara occidental : L'occasion qu'a raté l'Espagne    Droit international à géométrie variable    Rendez-vous crucial    Les Crabes en pleine concentration sur l'ES Tunis    Ligue des champions : La meilleure équipe d'Europe, c'est l'Atlético    "Notre sélection olympique n'a rien à perdre à Rio"    Hanni "Lion d'or" belge    Le coach de Fenerbahçe s'oppose à la venue de Feghouli    660 avocats prêtent serment    Les petites bourses à rude épreuve    L'embarras du choix    Le dispositif de prévention renforcé    Empêchés de tenir leur sit-in à Blida    Les agriculteurs des Aurès optent pour l'or rouge    Les pickpockets de retour dans les marchés d'El Harrach    Education à distance : Près de 500.000 apprenants participent aux examens de fin d'année scolaire    Le Keblouti, source de la littérature révolutionnaire    Une méditation romanesque sur le deuil    Pari réussi par de jeunes comédiens    Desquels faisons-nous partie?    Colloque national sur le Coran à Chlef : Plus d'une trentaine de penseurs et chercheurs nationaux attendus    Communication, réflexion et cinéma    Pourquoi l'Algérie ne sera pas présente au Sommet de la télévision à Abidjan    Selon Mohamed Aissa : L'Islam qu'on connaît au Maghreb et en Afrique a une seule source    1.600 délégués attendus    Vie des clubs / JSMB : elle joue sa survie à Oum El-Bouaghi : Yemma Gouraya retient son souffle    Omnisports / Judo - JO-2016 : L'Algérie en force à Rio    Skikda: Un cinquième terroriste abattu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AYANTS DROIT DE CHAHID ET DE MOUDJAHID
Des textes d'application en souffrance depuis...1999 !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 01 - 2008

De nombreux lecteurs nous écrivent depuis des années à propos des textes d'application de la loi du chahid et du moudjahid de 1999, notamment ceux ayant trait à la protection sociale des ayants droit. Ces textes, qui, à ce jour, ne sont toujours pas parus, sont pourtant régulièrement annoncés par le gouvernement.
L'espace retraite d'aujourd'hui est entièrement consacré à ces questions.
La loi n° 99-07 du 5 avril 1999, parue au Journal officiel n° 25 du 12 avril 1999 est relative au moudjahid et au chahid. En matière de protection sociale, les articles 36, 41 et 42 traitent des avantages accordés en matière de retraite. L'article 36 de cette loi énumère les droits aux soins dont peuvent bénéficier gratuitement les ayants droit de chouhada, leurs veuves, leurs conjoints et leurs enfants mineurs, handicapés, sans limite d'âge. L'article 41 précise que les moudjahidine et les veuves de chouhada en activité bénéficient, en matière de retraite, d'une réduction d'âge et de bonification double des années de participation à la guerre de Libération nationale. Cette retraite est reversée intégralement aux ayants droit : «La retraite du moudjahid et de la veuve de chahid est reversée intégralement à leurs ayants droit, conformément à la réglementation en vigueur, et que cette disposition sera définie par voie réglementaire.» L'article 42 considère que les années de guerre constituent une période de travail effectif ouvrant droit au versement d'une pension de retraite et de sa liquidation au profit des enfants de chouhada en activité. Mais il est utile de préciser qui sont les ayants droit au regard de cette loi. Pour le chahid (article 13) les ayants droit sont «les ascendants, la ou les veuves, et les fils et les filles du chahid», alors que pour le moudjahid (article 14), les ayants droit sont «les ascendants, et la ou les veuves». Par conséquent, les enfants de moudjahid ne sont pas considérés comme étant des ayants droits. Il y a, cependant, des exceptions à cette dernière notion : elle est précisée par les articles 24 et 28. L'article 24 stipule que «la pension d'invalidité du moudjahid est reversée sur la base de 100% à la veuve en plus de la pension complémentaire. En cas de décès de la veuve, cette pension est reversée aux enfants mineurs et aux filles non mariées célibataires sans aucun revenu». L'article 28 de cette même loi précise, notamment que «bénéficient de la pension de compensation les fils de moudjahidine handicapés qui sont nés après 1942 (et qui n'ont bénéficié d'aucune autre pension d'invalidité, conformément à la législation relative à la Sécurité sociale)», et aussi ceux qui sont nés avant 1942 «sous réserve qu'ils n'aient eu aucune conduite contraire à la Révolution de libération nationale ». Un texte d'application de cette loi a été publié au JO n°4 du 14 janvier 2007 : il s'agit du décret exécutif n° 07-10 du 11 janvier 2007 relatif aux réductions en matière de prix et de location et de vente de logements publics. Pour en savoir plus sur cette loi, il faut accéder au site Internet du Journal Officiel :


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.