Sellal appelle à sauver le marché pétrolier    «Rattraper le retard en termes de coopération dans le domaine éducatif est notre priorité commune»    Moscou dénonce les accusations «inadmissibles» des Occidentaux    Hillary Clinton domine le premier débat face à Donald Trump    Les dates de la finale connues    Un rôle leader dans l'élevage du pur sang arabe et du cheval barbe    L'émouvant message de Messi à Totti    11 casemates et 2 bombes artisanales détruites    Décès de nourrissons suite à leur vaccination    La Russie souligne la nécessité de prendre des mesures « communes, le plus vite possible »    Un nouvel accord entre l'Algérie et l'organisation R20 d'ici fin 2016    Des téléphones portables, des puces et des cartes mémoire récupérés    « L'enquête déterminera l'origine de la collision », selon Yacine Bendjaballah, DG de la SNTF    Champions League: Leicester City - FC Porto (Mahrez, Slimani, Brahimi)    PORT D'ALGER : L'affaire des conteneurs sera jugée dans les prochains jours    Ligue des champions : Le programme TV des matchs de mardi    Lutter contre la criminalité en milieu carcéral    Brailsford : « Wiggins avait besoin de ces médicaments »    qui sort le plus au cours des matchs ?    Hannachi, Hamar et le DG du MCA convoqués pour audition    Campagne contre l'islamophobie    Le président Ali Bongo investi pour un second septennat    Deux explosions visent une mosquée    « El Khotoba » lance la compétition    Visages et paysages d'Algérie    Participation de « La route d'Istanbul »    Les avertissements de Brahim Ghali    Louh annonce un bilan des réformes de la justice    Plan bleu : 659 infractions de motocycles enregistrées    Education nationale : De nouveaux enseignants seront recrutés    Le frère de Mohamed Tamalt exige une enquête    Espace : Lancement réussi de trois satellites algériens depuis l'Inde    Sellal : «L'autorité de régulation de la presse écrite sera installée...»    Bise du pays du matin frais    Pétrole: Discussions entre la Russie et les autres producteurs    Allemagne: deux explosions visant une mosquée    Elargir l'accès des jeunes    L'accord qui met fin à une rébellion d'un demi-siècle    L'Algérie, une des destinations les plus fermées aux touristes    L'ultimatum des parents d'élèves    Plus de 3 800 stagiaires inscrits à la session de septembre à Khenchela    Recueil de contes populaires dans plusieurs régions du pays en octobre    Le Parti communiste français dénonce les propos de Hollande    Le profil bas des autorités algériennes    Affectés au niveau de 5 tribunaux: Prestation de serment de 30 nouveaux magistrats    Yémen : La coalition arabe veut un règlement d'ensemble    "La réunion de l'Icso va clarifier beaucoup de choses"    Exposition de bouquinistes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AYANTS DROIT DE CHAHID ET DE MOUDJAHID
Des textes d'application en souffrance depuis...1999 !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 01 - 2008

De nombreux lecteurs nous écrivent depuis des années à propos des textes d'application de la loi du chahid et du moudjahid de 1999, notamment ceux ayant trait à la protection sociale des ayants droit. Ces textes, qui, à ce jour, ne sont toujours pas parus, sont pourtant régulièrement annoncés par le gouvernement.
L'espace retraite d'aujourd'hui est entièrement consacré à ces questions.
La loi n° 99-07 du 5 avril 1999, parue au Journal officiel n° 25 du 12 avril 1999 est relative au moudjahid et au chahid. En matière de protection sociale, les articles 36, 41 et 42 traitent des avantages accordés en matière de retraite. L'article 36 de cette loi énumère les droits aux soins dont peuvent bénéficier gratuitement les ayants droit de chouhada, leurs veuves, leurs conjoints et leurs enfants mineurs, handicapés, sans limite d'âge. L'article 41 précise que les moudjahidine et les veuves de chouhada en activité bénéficient, en matière de retraite, d'une réduction d'âge et de bonification double des années de participation à la guerre de Libération nationale. Cette retraite est reversée intégralement aux ayants droit : «La retraite du moudjahid et de la veuve de chahid est reversée intégralement à leurs ayants droit, conformément à la réglementation en vigueur, et que cette disposition sera définie par voie réglementaire.» L'article 42 considère que les années de guerre constituent une période de travail effectif ouvrant droit au versement d'une pension de retraite et de sa liquidation au profit des enfants de chouhada en activité. Mais il est utile de préciser qui sont les ayants droit au regard de cette loi. Pour le chahid (article 13) les ayants droit sont «les ascendants, la ou les veuves, et les fils et les filles du chahid», alors que pour le moudjahid (article 14), les ayants droit sont «les ascendants, et la ou les veuves». Par conséquent, les enfants de moudjahid ne sont pas considérés comme étant des ayants droits. Il y a, cependant, des exceptions à cette dernière notion : elle est précisée par les articles 24 et 28. L'article 24 stipule que «la pension d'invalidité du moudjahid est reversée sur la base de 100% à la veuve en plus de la pension complémentaire. En cas de décès de la veuve, cette pension est reversée aux enfants mineurs et aux filles non mariées célibataires sans aucun revenu». L'article 28 de cette même loi précise, notamment que «bénéficient de la pension de compensation les fils de moudjahidine handicapés qui sont nés après 1942 (et qui n'ont bénéficié d'aucune autre pension d'invalidité, conformément à la législation relative à la Sécurité sociale)», et aussi ceux qui sont nés avant 1942 «sous réserve qu'ils n'aient eu aucune conduite contraire à la Révolution de libération nationale ». Un texte d'application de cette loi a été publié au JO n°4 du 14 janvier 2007 : il s'agit du décret exécutif n° 07-10 du 11 janvier 2007 relatif aux réductions en matière de prix et de location et de vente de logements publics. Pour en savoir plus sur cette loi, il faut accéder au site Internet du Journal Officiel :


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.