Real Madrid : Modric attendu pour la fin de saison    Le foncier industriel disponible à Oran pour les projets viables    L'ONU veut relancer le dialogue    L'ONU dit « non » à une solution militaire    Les pays africains exigent la présence de la Rasd    Affaire de l'autoroute Est-ouest: suspension de l'audience, le procès reprendra lundi    Education: poursuite du dépôt des dossiers de recrutement des enseignants    1.281 victimes durant le 1er semestre de 2015    Plus de 150 spécialistes au congrès maghrébin sur la chirurgie infantile à El-Oued    Beaux-arts d'Alger: les étudiants de nouveau en grève    MOB : Le trophée de la Coupe d'Algérie exposé à la maison de la culture    MCA : Bachiri : «Les joueurs de l'USMA auraient pu rester deux jours sans pouvoir nous marquer»    "Consommons algérien": offrir des produits de qualité pour convaincre le consommateur    SLOGAN ‘'CONSOMMONS NATIONAL'' ET LE RETOUR DU CREDIT A LA CONSOMMATION : Sans vision stratégique, impacts limités sur l'économie algérienne    Séisme au Népal : une réplique de magnitude 6,7    Plongeon d'un 4 X 4 dans les eaux du barrage de Taksebt : les recherches se poursuivent    Cagnotte en ligne de mire    Le jeune Touairi honoré par les siens    Ouverture sur l'environnement socio-économique, une responsabilité sociétale de l'Université    Le nombre de touristes algériens visitant la Tunisie a augmenté de 5,6%, du 1er janvier au 10 avril 2015    USM Alger : le titre de champion s'éloigne, Pfister se tourne vers la Ligue des champions    Faible mobilisation des électeurs    La ville des Roses en liesse!    Zetchi: "Fier de notre parcours et des académiciens"    "Ce que j'ai dit à Ouyahia..."    Bousculade en haut lieu    "Je veux des excuses en public!"    Le marché immobilier marocain porté par la demande dans le segment résidentiel (document)    Une casemate détruite à Skikda par l'ANP    Un baril à 80 dollars d'ici fin 2015?    Début du tournage de deux films-documentaires    BOUMERDES: Démocratie participative, dites-vous ?    Praticiens de la santé : Retour à la protesta    Oued Tlelat, Sidi Chahmi, Hassi Ben Okba et Oran : Une dizaine de blessés dans cinq accidents    Sous l'égide du R20 : Coup de starter au projet du tri sélectif    Quand un pantin s'en prend à un autre    AIN TEMOUCHENT: Les huissiers de justice se concertent    TLEMCEN: Il y a cent ans, la grande «Hidjra»    Casting pour le film «Le marin»    La fête de la distillation de l'eau de rose revient    Opposition ancienne et opposition nouvelle    Conférence de Bandung : Une clôture avec l'adoption de trois documents principaux    Commémoration du centenaire des massacres de 1915    Dix islamistes et trois soldats tués en deux jours    Un terroriste abattu par les forces de l'ANP    Deuxième édition de son concours « Oobarmijoo »    Constantine n'oublie pas ses enfants!    Des acteurs amérindiens quittent le tournage du film d'Adam Sandler    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

AYANTS DROIT DE CHAHID ET DE MOUDJAHID
Des textes d'application en souffrance depuis...1999 !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 01 - 2008

De nombreux lecteurs nous écrivent depuis des années à propos des textes d'application de la loi du chahid et du moudjahid de 1999, notamment ceux ayant trait à la protection sociale des ayants droit. Ces textes, qui, à ce jour, ne sont toujours pas parus, sont pourtant régulièrement annoncés par le gouvernement.
L'espace retraite d'aujourd'hui est entièrement consacré à ces questions.
La loi n° 99-07 du 5 avril 1999, parue au Journal officiel n° 25 du 12 avril 1999 est relative au moudjahid et au chahid. En matière de protection sociale, les articles 36, 41 et 42 traitent des avantages accordés en matière de retraite. L'article 36 de cette loi énumère les droits aux soins dont peuvent bénéficier gratuitement les ayants droit de chouhada, leurs veuves, leurs conjoints et leurs enfants mineurs, handicapés, sans limite d'âge. L'article 41 précise que les moudjahidine et les veuves de chouhada en activité bénéficient, en matière de retraite, d'une réduction d'âge et de bonification double des années de participation à la guerre de Libération nationale. Cette retraite est reversée intégralement aux ayants droit : «La retraite du moudjahid et de la veuve de chahid est reversée intégralement à leurs ayants droit, conformément à la réglementation en vigueur, et que cette disposition sera définie par voie réglementaire.» L'article 42 considère que les années de guerre constituent une période de travail effectif ouvrant droit au versement d'une pension de retraite et de sa liquidation au profit des enfants de chouhada en activité. Mais il est utile de préciser qui sont les ayants droit au regard de cette loi. Pour le chahid (article 13) les ayants droit sont «les ascendants, la ou les veuves, et les fils et les filles du chahid», alors que pour le moudjahid (article 14), les ayants droit sont «les ascendants, et la ou les veuves». Par conséquent, les enfants de moudjahid ne sont pas considérés comme étant des ayants droits. Il y a, cependant, des exceptions à cette dernière notion : elle est précisée par les articles 24 et 28. L'article 24 stipule que «la pension d'invalidité du moudjahid est reversée sur la base de 100% à la veuve en plus de la pension complémentaire. En cas de décès de la veuve, cette pension est reversée aux enfants mineurs et aux filles non mariées célibataires sans aucun revenu». L'article 28 de cette même loi précise, notamment que «bénéficient de la pension de compensation les fils de moudjahidine handicapés qui sont nés après 1942 (et qui n'ont bénéficié d'aucune autre pension d'invalidité, conformément à la législation relative à la Sécurité sociale)», et aussi ceux qui sont nés avant 1942 «sous réserve qu'ils n'aient eu aucune conduite contraire à la Révolution de libération nationale ». Un texte d'application de cette loi a été publié au JO n°4 du 14 janvier 2007 : il s'agit du décret exécutif n° 07-10 du 11 janvier 2007 relatif aux réductions en matière de prix et de location et de vente de logements publics. Pour en savoir plus sur cette loi, il faut accéder au site Internet du Journal Officiel :


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.