DOUBLE CAGNOTTE EN JEU    Quarté - Quintescope    Nouveau dérapage au CPP, où l'on a fait l'éloge d'un ministre algérien (audio)    Contrebande: arrestation de 8 personnes et saisie de drogue et de carburant dans le sud    les éleveurs de bovins montent au créneau    Le Qatar "prêt" à accueillir le Mondial-2022 quelle que soit la date    BP mise gros en Egypte    Installation de la 1re cellule de suivi et de dépistage des pathologies oculaires en milieu scolaire    Mostaganem: un pêcheur noyé et un autre porté disparu    Algérie: signature du contrat pour la réalisation du complexe sidérurgique de Bellara (Jijel)    L'Algérie n'a plus importé de semences céréalières depuis 1995    Mars a perdu 87% de son eau dans l'espace    L'acteur Harrison Ford blessé dans le crash d'un petit avion    Quatre images d'une même supernova observées    24 blessés dans un dérapage d'un avion de ligne à New York    Maroc: reprise des pourparlers politiques inter-libyens à Skhirat    Laurent Fabius (ministre des AE) sera en visite au Maroc les 9 et 10 mars prochain    Tunisie: ''Avortement d'une opération d'acheminement d'armes à des fins terroristes selon le ministère de l'intérieur    Les jeux vidéos améliorent les résultats à l'école    La ferme aquacole d'Agla mise en exploitation et réception de l'abri de pêche de Honaine    Algérie: 80 décisions d'un montant de 97.953.841,66 DA exécutées en 2014 par la chambre de règlement des litiges    Algérie - L'inefficacité du pouvoir aggrave la crise du gaz de schiste    Bouteflika reçoit le prince Saoud Ben Mohamed Abdallah al-Fayçal al-Saoud    Sortie du dernier album de Rabah Asma : Totale confiance    Guerre civile en Libye : Les Libyens s'en remettent à l'Algérie    L'Algérie sur la voie de la Pologne    Le statu quo confirmé    JSK – MCEE : La non-domiciliation fait polémique    «La loi sur la protection de la femme sera maintenue»    In Salah : Les militaires rencontrent les représentants de la population    La réforme de l'école à l'épreuve de l'instabilité chronique : Les vérités de Mme Nouria Benghebrit    Vers le renforcement du partenariat dans le domaine agricole    Mise en œuvre de la commission sectorielle    Le Maroc condamne les violations des droits humains dans les camps de réfugiés à Tindouf    Les Etats-Unis outrés par Netanyahu    Lamamra s'entretient avec plusieurs responsables à Genève    Djabou risque de s'éloigner des Verts    CE MONDE QUI BOUGE    Volley-ball : championnat d'Afrique des clubs    RENCONTRE DES MINISTRES ARABES DE L’INTÉRIEUR À ALGER    Le musée des Arts et Expressions culturelles sur la bonne voie    TEBESSA: Le cinéma revient    L'Education au moyen de la langue maternelle    L'UGTA "mobilisée"    Symbole fort d'un patrimoine commun !    Derby algérois palpitant,belle affiche à Oran    Trois policiers tués et un autre grièvement blessé    Juba affirme que les sanctions entraveront la paix et affecteront    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

AYANTS DROIT DE CHAHID ET DE MOUDJAHID
Des textes d'application en souffrance depuis...1999 !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 01 - 2008

De nombreux lecteurs nous écrivent depuis des années à propos des textes d'application de la loi du chahid et du moudjahid de 1999, notamment ceux ayant trait à la protection sociale des ayants droit. Ces textes, qui, à ce jour, ne sont toujours pas parus, sont pourtant régulièrement annoncés par le gouvernement.
L'espace retraite d'aujourd'hui est entièrement consacré à ces questions.
La loi n° 99-07 du 5 avril 1999, parue au Journal officiel n° 25 du 12 avril 1999 est relative au moudjahid et au chahid. En matière de protection sociale, les articles 36, 41 et 42 traitent des avantages accordés en matière de retraite. L'article 36 de cette loi énumère les droits aux soins dont peuvent bénéficier gratuitement les ayants droit de chouhada, leurs veuves, leurs conjoints et leurs enfants mineurs, handicapés, sans limite d'âge. L'article 41 précise que les moudjahidine et les veuves de chouhada en activité bénéficient, en matière de retraite, d'une réduction d'âge et de bonification double des années de participation à la guerre de Libération nationale. Cette retraite est reversée intégralement aux ayants droit : «La retraite du moudjahid et de la veuve de chahid est reversée intégralement à leurs ayants droit, conformément à la réglementation en vigueur, et que cette disposition sera définie par voie réglementaire.» L'article 42 considère que les années de guerre constituent une période de travail effectif ouvrant droit au versement d'une pension de retraite et de sa liquidation au profit des enfants de chouhada en activité. Mais il est utile de préciser qui sont les ayants droit au regard de cette loi. Pour le chahid (article 13) les ayants droit sont «les ascendants, la ou les veuves, et les fils et les filles du chahid», alors que pour le moudjahid (article 14), les ayants droit sont «les ascendants, et la ou les veuves». Par conséquent, les enfants de moudjahid ne sont pas considérés comme étant des ayants droits. Il y a, cependant, des exceptions à cette dernière notion : elle est précisée par les articles 24 et 28. L'article 24 stipule que «la pension d'invalidité du moudjahid est reversée sur la base de 100% à la veuve en plus de la pension complémentaire. En cas de décès de la veuve, cette pension est reversée aux enfants mineurs et aux filles non mariées célibataires sans aucun revenu». L'article 28 de cette même loi précise, notamment que «bénéficient de la pension de compensation les fils de moudjahidine handicapés qui sont nés après 1942 (et qui n'ont bénéficié d'aucune autre pension d'invalidité, conformément à la législation relative à la Sécurité sociale)», et aussi ceux qui sont nés avant 1942 «sous réserve qu'ils n'aient eu aucune conduite contraire à la Révolution de libération nationale ». Un texte d'application de cette loi a été publié au JO n°4 du 14 janvier 2007 : il s'agit du décret exécutif n° 07-10 du 11 janvier 2007 relatif aux réductions en matière de prix et de location et de vente de logements publics. Pour en savoir plus sur cette loi, il faut accéder au site Internet du Journal Officiel :


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.