Trump bouscule ses Alliés et refuse de s'engager    Alcaraz dresse une liste de 30 joueurs    501 lieutenants sur le terrain    Le gouvernement de la nouvelle étape    La campagne de la pêche lancée hier    Des "poids lourds" au tapis    Un gouvernement plus que jamais...technocrate!    Gutteres appelle à être à l'écoute des peuples de ce continent    L'UE est "en retard de 10 ans" par rapport à la Russie    La trilogie de Tebboune    Zamalek-USMA le 2 juin à 22h à Alexandrie    Des joueurs boudent pour salaires impayés    Saisie de 50 kg de résine de cannabis    Le plan spécial Ramadhan    Une circulation automobile calamiteuse    "Il est un exemple de penseur algérien"    Une photographie de la réalité algérienne    70 programmes présentés par cinq chaînes durant ce Ramadhan    45e partie    Mobilisation de 58 brigades de contrôle pour le Ramadhan    BRÈVES de l'Ouest    10 ans de prison pour l'agresseur d'un policier en service    19e partie    Pour l'amendement de l'article 26    Mauvaise gestion des derbies algérois    Les mosquées Hacène-Bey et Ahmed-Hamani rouvertes    Des spécialistes tire la sonnette d'alarme    Un individu abattu à Bejaïa et un autre appréhendé à Ghardaïa    Les citoyens appelés à faire preuve de prudence    Une imposante marche organisée à Bejaia    Tebboune est un «homme d'écoute et de convivialité »    Découverte d'une cache d'armes et des munitions    La deuxième place en ligne de mire    L'univers musical du qanoun et du santour en clôture    Guterres appelle à respecter les installations médicales dans les pays en conflit    Terrorisme : d'autres facettes (I)    OPEP : Prolongement de 9 mois de la réduction de la production    LA COMPOSANTE DU 1ER GOUVERNEMENT TEBBOUNE DEVOILEE : 13 ministres remerciés    L'Algérie condamne "avec vigueur" l'attentat terroriste ayant ciblé un bus en Egypte    Action de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Liste    Mustapha Berraf se succédera-t-il à lui-même ?    En bref...    Carnet de bord des législatives 12    Relooking au gouvernement    Ben Badis était-il le père spirituel du FLN ?    Raja Meziane : Une artiste révoltée poussée à l'exil    Borhane Ali-Tatar : Champion de dictée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ECONOMIE DU SAVOIR ET ASIATISATION DU MONDE
L'Algérie sera-t-elle au rendez-vous à l'horizon 2020 ?
Publié dans Le Soir d'Algérie le 05 - 03 - 2009

L'Algérie sera-t-elle au rendez-vous à l'horizon 2020 à l'ère du développement de l'économie du savoir et de l'asiatisation du monde ? Un questionnement qui ressort en filigrane de la conférence animée hier à l'Institut supérieur de gestion et de planification (ISGP) par Mortéda Zabouri, professeur de géopolitique à l'HEC Montréal.
Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir) - Pour ce politologue, l'Algérie possède les atouts pour faire face aux évolutions en cours, marquées tant par la résurgence du monde asiatique (Chine en particulier), en tant que nouveau standard postmonde occidental et par laquelle passait cette mythique route de la Soie, que par la rareté des ressources naturelles et des terres arables. Mais également des évolutions et des transformations caractérisées par l'obsolescence du parc technologique actuel et le développement d'une nouvelle technologie, les nanotechnologies, le génie génétique, la science fondamentale, et par la question de la gestion des ressources ainsi que le passage à la production de biens et services réels et non fictifs ou mercantilistes. Et c'est dans ce sens que la crise économique qui sévit actuellement dans le monde, et qui va perdurer 10 ans permet, cependant, selon Mortéda Zabouri, une décantation. L'Algérie possède également, selon l'hôte de l'ISGP, des atouts susceptibles de lui permettre de s'insérer dans la dynamique du développement de l'économie du savoir, clé de toute hiérarchie sociale, boostée par une nouvelle classe de mandarins ou de classe savante dans plusieurs pays d'Asie. A charge cependant pour l'Algérie qui a toujours appartenu au monde de la route de la Soie de comprendre que «le compteur tourne» et de pouvoir vaincre sa schizophrénie latente (quête ambitieuse de l'excellence mais sentiment d'impuissance et peur d'en être incapable, des ambitions mais aussi des inquiétudes et un sentiment de dégoût). A condition que notre pays s'inscrive dans cette dynamique de l'économie du savoir sur le long terme, en ciblant les nouvelles technologies et développant des élites issues de l'intelligentsia.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.