Algérie: Plus de 1900 hectares ravagés dans 186 incendies en une semaine    Libye-Algérie, aujourd'hui à 19h : Les Verts n'ont rien à perdre    CRB : Bechou «Porter les couleurs du CRB est un rêve d'enfant qui se réalise»    Le temps de la colère    Réactions    Algérie: Peut-on sortir de la crise politique par le haut ? (Opinion)    Arsenal : Les représentants d'Alexis Sanchez font le point    Les cours peinent à remonter la pente    La Seaco s'attaque aux fuites souterraines    L'Algérie reste attachée au Cemoc    Le Sénat supprimé en Mauritanie    Ouyahia installé dans ses fonctions    Les mises en garde du consul général de France à Annaba    Les rendez-vous de la rentrée sociale 2017    Youcef Attal officiellement au KV Courtrai    Défaite de l'Algérie face au Bahreïn en Coupe du président (42-40)    Bouhella : "L'Algérie au Caire pour engranger le maximum d'expérience"    Les travailleurs de Carravic de Bouira protestent    Réaction gênée du FLN    98 enseignants de différents paliers admis au concours de recrutement à Blida    17 personnes arrêtées à Constantine    Arrestation de quatre personnes pour trafic de cocaïne    Fermeture du journal "La Tribune" : une affaire de gros sous    La technique musicale mise en avant    Algérie - Gouvernement: Bedda et Saci remplacés par Yousfi et Temmar, "retour" éphémère de Benagoun    Constantine /Aïd el-Adha : 45 points de vente de moutons    Biskra : 5 morts et 49 blessés dans un accident de la circulation à Oumache    Ils semblent avoir de beaux jours devant eux sous l'ère Trump : USA/ Les néo-nazis se sentent pousser des ailes    Situation hydrique : Satisfecit, mais.....    Elle sillonnera la wilaya de Tizi Ouzou : Une caravane artistique arrive ce soir    Libye : L'Armée du général Haftar ignore un mandat d'arrêt de la CPI contre un de ses commandants    Algérie: Le ministère du commerce délivre 16 licences d'importation de bois    A la sauce spaghettis    Mascara: 5.000 bottes de foin parties en fumée    Le nouveau Premier ministre prend ses fonctions: Les chantiers d'Ouyahia    Un autre moyen de pression ?    Après Hiroshima…    Concours «Cirta Science 9»: Les lauréats s'envolent vers Chicago    Ces libres penseurs qui font peur aux obscurantistes    Les nuits coloniales    L'Algérien Rihane admis dans le tableau final    Participation de Hasna El-Becharia et Souad Asla    Face à la menace nord-coréenne, Séoul se dote de missiles Patriot modernisés    En 2018/19 : La BM prédit un ralentissement de la croissance    Travaux publics et transports : Les ambassadeurs de l'Arabie Saoudite et du Canada reçus par Zaalane    Un individu abattu par l'armée à Bouira    Coutinho durcit le ton et part au clash    France : Les berges de Layoule mettent l'agriculture à l'honneur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





DEVELOPPEMENT DES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES
En quête encore de stratégie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 03 - 2010

La stratégie de développement des industries agroalimentaires (IAA) doit être finalisée avant la fin de l'année 2010 et mise en branle à l'horizon 2014.
Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir) - C'est ce que le ministre de l'Industrie et de la Promotion des investissements, Hamid Temmar, a souhaité hier à la résidence El Mithak, à l'ouverture des travaux des premières Assises nationale des industries agroalimentaires. Inédites et étalées sur deux jours, ces assises regroupent des experts, des opérateurs économiques et des représentants institutionnels. Certes, un plan d'action stratégique, communément appelé Plan national d'appui aux industries agroalimentaires, est en cours de maturation depuis deux ans, dans le cadre de la stratégie industrielle engagée dès 2007. Il repose notamment sur la réalisation de diagnostics stratégiques de filières, la promotion des territoires à haut potentiel, la mutualisation et la mise en réseau des entreprises. Ce programme de travail est également structuré autour de l'instrumentation du dispositif institutionnel de pilotage, la mise en place de leviers de compétitivité, le développement des activités d'agrofourniture de l'amont jusqu'à la transformation, l'encadrement du marché et le renforcement des compétences et des qualifications dans les IAA. Néanmoins, le secteur agroalimentaire manque encore d'une stratégie de développement réelle. Une stratégie à même de combler les nombreux déficits qu'enregistre le pays en matière de sécurité alimentaire, et donc de sécurité nationale, et en matière de régulation, améliorer l'offre nationale de produits agricoles transformés, pallier les dysfonctionnements de ce secteur, lui assurer une meilleure intégration dans le tissu économique et agricole, booster son attractivité et sa compétitivité. Or, ce plan d'action qui est soumis à ces assises nécessite encore de la maturation, une large mobilisation de tous les acteurs concernés, tant publics que privés, voire un consensus stratégique. Cela même si l'on envisage, selon le directeur général de l'intelligence économique des études et de la prospective auprès du MIPI, Mohamed Bacha, la création de plusieurs structures d'appui. Il s'agirait d'un Conseil national des IAA (placé auprès du Premier ministère), une délégation interministérielle aux IAA, un centre technique industriel à caractère national, un comité interministériel de logistique, un observatoire économique des IAA (OIAA), un fonds spécial de soutien (doté d'un minimum de 50 milliards de DA) et de quatre technopoles agroalimentaires à vocation régionale.
C. B.
A propos du Plan national d'appui
Le Plan national d'appui aux industries agroalimentaires a pour principal objectif d'accroître de 10 points la contribution des IAA dans le PIB industriel en la faisant passer de 50 % en 2009 à 60 % en 2014 et réaliser au moins 5 000 contrats industriels- agriculteurs par an. Ce plan vise également à densifier le tissu industriel des IAA à travers la création de 500 entreprises au sein d'agropoles entre 2010 et 2014 et la création de 100 000 emplois jusqu'à 2014. Mais aussi mettre à niveau, aux normes ISO, un nombre de 500 entreprises relevant des IAA dont 200 certifiées ISO 22 000, éligibles aux opérations d'exportation, multiplier par 10 les exportations des IAA à l'horizon 2014 et renforcer les capacités d'exportation avec la création de 5 consortiums d'exportation à l'horizon 2014. Egalement, l'on préconise la mise en œuvre de 17 fiches d'orientation et 50 actions pour la mise en œuvre du PNDIAA dont 5 ont trait aux instruments de pilotage, 15 aux leviers de compétitivité, 7 à l'amont agricole, 12 à la transformation, 3 à l'agrofourniture et 8 à l'encadrement du marché.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.