ALI BENFLIS ET LA CORRUPTION :    Commémoration du 70e anniversaire du 8 mai 1945    Un autre terroriste éliminé à Aà ̄n Defla    L'ombre de Saddam Hussein plane toujours sur l'Irak    Libye:l'ONU demande l'aide du Soudan pour amener les parties en conflit à signer un projet d'accord    Tournoi play-off de superdivision A (1re et 2e journées)    AprÚs la consécration du MOB en coupe d’Algérie    Algérie:un incinérateur d'une capacité de 300 tonnes/an pour la wilaya de Chlef    Prévu en juin    Le Bonjour du «Soir»    ACTUCULT    Journée mondiale de la liberté de la presse : Le rôle de la presse dans la gestion territoriale mis en exergue    La Tunisie est capable de protéger les juifs mieux que n'importe quel autre pays (ministre)    Menace djihadiste : Sommet des pays du Golfe    Qu'a promis Al Sissi au roi Salmane?    Près de 11 000 visiteurs au Salon du véhicule utilitaire et industriel de l'Ouest    Maroc:SIAM 2015: Une édition "très réussie sur tous les plans" avec pas moins de 817.000 visiteurs (Commissaire)    Algérie:le ministre de l'Energie et des mines reçoit le directeur général de Total    Sidi Bel-Abbès, centre de formation : L'USMBA bénéficie d'une assiette de trois hectares    DRB Tadjenanet : L'accession à portée de main    Il a été condamné à perpétuité par contumace en 2007 : Le procès de Moumène Khalifa s'ouvre aujourd'hui    La violence sur ascendants prend des proportions inquiétantes : 256 affaires traitées par la gendarmerie en trois mois    APC d'Oran : 800 millions pour de nouveaux stades de proximité    Procès de l'autoroute Est-Ouest : Des avocats accusent    LE DIABLE NE SERA PASAU PALAIS    Communication : Grine veut une presse vertueuse    Le jugement dernier, faute de jugements possibles    Côse toujours    EL-BAYADH: L'œuvre et la vie du Dr M'hamed Boukhobza revisitées    CSS 1 - MCEE 0 : (El Eulma qualifié aux TAB 6-7) : Babia en phase de poules !    CRB : Draoui : «Si on arrête la JSK, on jouera le podium»    L'ITMAS de Tizi-Ouzou : Un acteur incontournable dans la formation aux métiers agricoles    Le groupe public de cimenterie : Investissement de 154 mds DA pour augmenter la production    Coupe d'Algérie 2015 Une première historique pour les Hammadites    Algérie-cuba : Le président Raul Castro a entamé hier sa visite d'état    Ouverture hier de la 18ème édition : Batimatec 2015, échange d'informations et d'expertises    Marché mondial des métaux : L'or sous 1 200 dollars l'once après des commentaires de la Fed    Réalisation des infrastructures routières à Naâma : Kadi insiste sur la nécessité d'effectuer les études avancées    Les 4 agresseurs arrêtés par la GN    L'Unfpa salue les efforts de l'Algérie    52 civils tués dans des raids de la coalition    Nécessité de respecter les lois et résolutions du parti    Grine appelle à améliorer les conditions de travail    Plus de 120.000 enfants morts en 2013 à cause de faux médicaments    Le Mouloudia d'El Eulma rejoint l'Entente en phase des poules    « La drogue menace la stabilité du pays »    Le ballet national marque le point !    Le Président Bouteflika rend hommage aux qualités de l'artiste défunt    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

DEVELOPPEMENT DES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES
En quête encore de stratégie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 03 - 2010

La stratégie de développement des industries agroalimentaires (IAA) doit être finalisée avant la fin de l'année 2010 et mise en branle à l'horizon 2014.
Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir) - C'est ce que le ministre de l'Industrie et de la Promotion des investissements, Hamid Temmar, a souhaité hier à la résidence El Mithak, à l'ouverture des travaux des premières Assises nationale des industries agroalimentaires. Inédites et étalées sur deux jours, ces assises regroupent des experts, des opérateurs économiques et des représentants institutionnels. Certes, un plan d'action stratégique, communément appelé Plan national d'appui aux industries agroalimentaires, est en cours de maturation depuis deux ans, dans le cadre de la stratégie industrielle engagée dès 2007. Il repose notamment sur la réalisation de diagnostics stratégiques de filières, la promotion des territoires à haut potentiel, la mutualisation et la mise en réseau des entreprises. Ce programme de travail est également structuré autour de l'instrumentation du dispositif institutionnel de pilotage, la mise en place de leviers de compétitivité, le développement des activités d'agrofourniture de l'amont jusqu'à la transformation, l'encadrement du marché et le renforcement des compétences et des qualifications dans les IAA. Néanmoins, le secteur agroalimentaire manque encore d'une stratégie de développement réelle. Une stratégie à même de combler les nombreux déficits qu'enregistre le pays en matière de sécurité alimentaire, et donc de sécurité nationale, et en matière de régulation, améliorer l'offre nationale de produits agricoles transformés, pallier les dysfonctionnements de ce secteur, lui assurer une meilleure intégration dans le tissu économique et agricole, booster son attractivité et sa compétitivité. Or, ce plan d'action qui est soumis à ces assises nécessite encore de la maturation, une large mobilisation de tous les acteurs concernés, tant publics que privés, voire un consensus stratégique. Cela même si l'on envisage, selon le directeur général de l'intelligence économique des études et de la prospective auprès du MIPI, Mohamed Bacha, la création de plusieurs structures d'appui. Il s'agirait d'un Conseil national des IAA (placé auprès du Premier ministère), une délégation interministérielle aux IAA, un centre technique industriel à caractère national, un comité interministériel de logistique, un observatoire économique des IAA (OIAA), un fonds spécial de soutien (doté d'un minimum de 50 milliards de DA) et de quatre technopoles agroalimentaires à vocation régionale.
C. B.
A propos du Plan national d'appui
Le Plan national d'appui aux industries agroalimentaires a pour principal objectif d'accroître de 10 points la contribution des IAA dans le PIB industriel en la faisant passer de 50 % en 2009 à 60 % en 2014 et réaliser au moins 5 000 contrats industriels- agriculteurs par an. Ce plan vise également à densifier le tissu industriel des IAA à travers la création de 500 entreprises au sein d'agropoles entre 2010 et 2014 et la création de 100 000 emplois jusqu'à 2014. Mais aussi mettre à niveau, aux normes ISO, un nombre de 500 entreprises relevant des IAA dont 200 certifiées ISO 22 000, éligibles aux opérations d'exportation, multiplier par 10 les exportations des IAA à l'horizon 2014 et renforcer les capacités d'exportation avec la création de 5 consortiums d'exportation à l'horizon 2014. Egalement, l'on préconise la mise en œuvre de 17 fiches d'orientation et 50 actions pour la mise en œuvre du PNDIAA dont 5 ont trait aux instruments de pilotage, 15 aux leviers de compétitivité, 7 à l'amont agricole, 12 à la transformation, 3 à l'agrofourniture et 8 à l'encadrement du marché.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.