Les nouveaux walis donneront un nouveau souffle    Le vieux parti ne répond plus    Ould Ali déterminé à poursuivre le processus    "Les subventions doivent être ciblées"    La guerre des douanes et des banques    La sécurité sociale et le Snmg pour tout travailleur    Réunion du Comité bilatéral frontalier: les participants traiteront la question du commerce frontalier    La lutte contre le terrorisme exige une coopération internationale au niveau opérationnel    L'Ethiopie accueille pour la 1re fois un président US    La trêve humanitaire déjà en péril    Schurmann espère le renfort des binationaux    Combien coûtent les stages à l'étranger?    Meghni fait frissonner les Sanafir    Ce que sera l'Ecole algérienne en 2030    Les autorités se noient dans le sable    Arrestation de 71 contrebandiers à In Guezzam    Maroc-France:les polices des deux pays démantèlent un réseau international de trafic de drogue    La commission du jury installée aujourd'hui    Plus de 40 artistes de 11 pays prendront part au programme    4e édition de la manifestation des Cadets de la musique andalouse    Constantine 2015: Annaba et Constantine célèbrent la poésie et les poètes    Gourcuff effectuera en septembre une tournée en Europe ...    Algérie:le FCE remet à Sellal ses propositions sur l'émergence de l'économie nationale    Maroc:les prochaines échéances électorales vont se dérouler dans "la transparence totale" (ministre)    Entre lecture des uns et des autres    La FAF prend des mesures radicales : Plus de recrutement de joueurs étrangers, stabilité pour les staffs techniques    Le problème du déversement des eaux usées en mer reste entier    Mila : Deux morts dans un accident de la route    USMBA-Pressenti pour présider la SSPA : Le sénateur El Hennani s'insurge contre le blocage    AS Khroub : Le staff technique sous pression    Dépôt de l'argent de l'informel dans les banques : Un ultimatum jusqu'à décembre 2016    Guerre en Syrie : La Turquie piégée    La troupe oranaise «Masrah El Madina» s'invite au TRC    LA GRANDE CAGE A LIONS    La «Zaouia Cheïkh Abdelbaki Benziane» en cours de réhabilitation    Il vise à redynamiser l'action du gouvernement et des institutions publiques, indique le ministre de l'Intérieur    Equipe nationale : Guinée et Sénégal au programme des Verts    Afin de préparer la prochaine Tripartite : Bouchouareb présidera une réunion demain    8 morts et 41 blessés en 24 heures    Le ministre de l'Habitat annonce de nouvelles facilitations d'achat    Fuite de plusieurs images    Le programme de fidélité "My Dacia" lancé    Le plus grand rassemblement au monde des amis de la "Deuche" !    Les importations ne dépasseront pas les 150.000 unités en 2015    L'Algérie présente au Caire    Vers 36 semaines de scolarité par an    Tamazight élargie à 20 wilayas    Financement de la réalisation d’équipements et services publics    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

DEVELOPPEMENT DES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES
En quête encore de stratégie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 03 - 2010

La stratégie de développement des industries agroalimentaires (IAA) doit être finalisée avant la fin de l'année 2010 et mise en branle à l'horizon 2014.
Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir) - C'est ce que le ministre de l'Industrie et de la Promotion des investissements, Hamid Temmar, a souhaité hier à la résidence El Mithak, à l'ouverture des travaux des premières Assises nationale des industries agroalimentaires. Inédites et étalées sur deux jours, ces assises regroupent des experts, des opérateurs économiques et des représentants institutionnels. Certes, un plan d'action stratégique, communément appelé Plan national d'appui aux industries agroalimentaires, est en cours de maturation depuis deux ans, dans le cadre de la stratégie industrielle engagée dès 2007. Il repose notamment sur la réalisation de diagnostics stratégiques de filières, la promotion des territoires à haut potentiel, la mutualisation et la mise en réseau des entreprises. Ce programme de travail est également structuré autour de l'instrumentation du dispositif institutionnel de pilotage, la mise en place de leviers de compétitivité, le développement des activités d'agrofourniture de l'amont jusqu'à la transformation, l'encadrement du marché et le renforcement des compétences et des qualifications dans les IAA. Néanmoins, le secteur agroalimentaire manque encore d'une stratégie de développement réelle. Une stratégie à même de combler les nombreux déficits qu'enregistre le pays en matière de sécurité alimentaire, et donc de sécurité nationale, et en matière de régulation, améliorer l'offre nationale de produits agricoles transformés, pallier les dysfonctionnements de ce secteur, lui assurer une meilleure intégration dans le tissu économique et agricole, booster son attractivité et sa compétitivité. Or, ce plan d'action qui est soumis à ces assises nécessite encore de la maturation, une large mobilisation de tous les acteurs concernés, tant publics que privés, voire un consensus stratégique. Cela même si l'on envisage, selon le directeur général de l'intelligence économique des études et de la prospective auprès du MIPI, Mohamed Bacha, la création de plusieurs structures d'appui. Il s'agirait d'un Conseil national des IAA (placé auprès du Premier ministère), une délégation interministérielle aux IAA, un centre technique industriel à caractère national, un comité interministériel de logistique, un observatoire économique des IAA (OIAA), un fonds spécial de soutien (doté d'un minimum de 50 milliards de DA) et de quatre technopoles agroalimentaires à vocation régionale.
C. B.
A propos du Plan national d'appui
Le Plan national d'appui aux industries agroalimentaires a pour principal objectif d'accroître de 10 points la contribution des IAA dans le PIB industriel en la faisant passer de 50 % en 2009 à 60 % en 2014 et réaliser au moins 5 000 contrats industriels- agriculteurs par an. Ce plan vise également à densifier le tissu industriel des IAA à travers la création de 500 entreprises au sein d'agropoles entre 2010 et 2014 et la création de 100 000 emplois jusqu'à 2014. Mais aussi mettre à niveau, aux normes ISO, un nombre de 500 entreprises relevant des IAA dont 200 certifiées ISO 22 000, éligibles aux opérations d'exportation, multiplier par 10 les exportations des IAA à l'horizon 2014 et renforcer les capacités d'exportation avec la création de 5 consortiums d'exportation à l'horizon 2014. Egalement, l'on préconise la mise en œuvre de 17 fiches d'orientation et 50 actions pour la mise en œuvre du PNDIAA dont 5 ont trait aux instruments de pilotage, 15 aux leviers de compétitivité, 7 à l'amont agricole, 12 à la transformation, 3 à l'agrofourniture et 8 à l'encadrement du marché.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.