Autriche : un pilote se tue dans le crash de son avion    Trois morts et 3 blessés dans deux accidents à Batna    JMP 2015/aviron de mer : l'Algérie termine à la 3e place    Afrobasket-2015 (Finale) : premier titre historique pour le Nigéria    Algérie:Mobilis se félicite de sa position de leadership de la 3G    Formation pour journalistes d'expression amazighe du 1 au 5 septembre à Alger    Maroc:15ème Conférence des directeurs des structures Arabes de Protection Civile, du 2 au 3 septembre à Rabat    Migrants:nouveau naufrage au large de la Libye, au moins 37 morts    Tunisie:Le parti des travailleurs réitère son refus de la loi sur la réconciliation économique    Libye:quatre soldats tués dans des combats à Benghazi    Habitat : Le logement reste une priorité    Importation : La facture du médicament recule de près de 30%    Les réserves n'ont pas été levées: L'ouverture du stade Benabdelmalek encore différée    Mondiaux d'athlétisme - 1500 m «Messieurs» : Taoufik Makhloufi se contente de la 4e place    Football - Ligue 1 : L'USMA confirme, le RCR se rebiffe, la JSK et le MCA déçoivent    Le général Hassan en prison : Une mise sous mandat de dépot et des questions    Le temps de la diversion    Solidarité: Des promesses pour la rentrée scolaire    ANNABA: 9 vols programmés pour 2.600 hadjis    Parler, ça ne coûte pas cher    MEDEA: En hommage à «H'mimiche»    Honneur à la robe kabyle    Reprise des opérations d'enlèvement des décombres dans le vieux ksar    La JSK perd un match et gagne... son public    Cisjordanie : manifestations contre le mur de l'Apartheid    Le ministère de l'Intérieur entend réformer les mécanismes de la fisc    Syrie : Premiers raids des avions turcs avec la coalition contre l'EI    Liban : Des milliers de manifestants à Beyrouth contre le gouvernement    Constantine : Production céréalière en baisse de 25%    Boumerdes : Des potentialités touristiques qui permettent de redynamiser le secteur    Etats-Unis : Les cours du coton aidés par les exportations et la météo    Ligue 2 Mobilis (3e journée) : Le CA Batna prend la tête    La Bourse de Paris va regarder du côté de la macroéconomie    Tunisie : Une révision avant la fin de l'année de la loi sur la Fonction publique    Yasmina Khadra : "Avec Kadhafi, l'expérience d'écriture a été incroyablement physique"    Arrestation en juillet de 67 personnes    Le "e-gouvernement" réactivé    Les lois de la République "seront appliquées scrupuleusement"    Un cahier des charges pour les concessions    Deux peuples qui veulent la paix    Les Verts s'envoleront aujourd'hui pour Pretoria    Quatre suspects incarcérés en Hongrie    Mohamed, la fresque sur l'islam en ouverture    Prix d'honneur pour Spike Lee, Gena Rowlands et Debbie Reynolds    A PROPOS DU PARTI DE MADANI MEZRAG : Selon Bedoui, les lois seront ‘'scrupuleusement'' appliquées    Un terroriste éliminé et des munitions récupérées par l'ANP    MANIFESTATION "EL BAHIA EN FÊTE" : "Imzad", "Kayna Samet" et "Sinik" en osmose avec le public oranais    ...découverte d'une casemate et de deux ateliers de fabrication de bombes artisanales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

DEVELOPPEMENT DES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES
En quête encore de stratégie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 03 - 2010

La stratégie de développement des industries agroalimentaires (IAA) doit être finalisée avant la fin de l'année 2010 et mise en branle à l'horizon 2014.
Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir) - C'est ce que le ministre de l'Industrie et de la Promotion des investissements, Hamid Temmar, a souhaité hier à la résidence El Mithak, à l'ouverture des travaux des premières Assises nationale des industries agroalimentaires. Inédites et étalées sur deux jours, ces assises regroupent des experts, des opérateurs économiques et des représentants institutionnels. Certes, un plan d'action stratégique, communément appelé Plan national d'appui aux industries agroalimentaires, est en cours de maturation depuis deux ans, dans le cadre de la stratégie industrielle engagée dès 2007. Il repose notamment sur la réalisation de diagnostics stratégiques de filières, la promotion des territoires à haut potentiel, la mutualisation et la mise en réseau des entreprises. Ce programme de travail est également structuré autour de l'instrumentation du dispositif institutionnel de pilotage, la mise en place de leviers de compétitivité, le développement des activités d'agrofourniture de l'amont jusqu'à la transformation, l'encadrement du marché et le renforcement des compétences et des qualifications dans les IAA. Néanmoins, le secteur agroalimentaire manque encore d'une stratégie de développement réelle. Une stratégie à même de combler les nombreux déficits qu'enregistre le pays en matière de sécurité alimentaire, et donc de sécurité nationale, et en matière de régulation, améliorer l'offre nationale de produits agricoles transformés, pallier les dysfonctionnements de ce secteur, lui assurer une meilleure intégration dans le tissu économique et agricole, booster son attractivité et sa compétitivité. Or, ce plan d'action qui est soumis à ces assises nécessite encore de la maturation, une large mobilisation de tous les acteurs concernés, tant publics que privés, voire un consensus stratégique. Cela même si l'on envisage, selon le directeur général de l'intelligence économique des études et de la prospective auprès du MIPI, Mohamed Bacha, la création de plusieurs structures d'appui. Il s'agirait d'un Conseil national des IAA (placé auprès du Premier ministère), une délégation interministérielle aux IAA, un centre technique industriel à caractère national, un comité interministériel de logistique, un observatoire économique des IAA (OIAA), un fonds spécial de soutien (doté d'un minimum de 50 milliards de DA) et de quatre technopoles agroalimentaires à vocation régionale.
C. B.
A propos du Plan national d'appui
Le Plan national d'appui aux industries agroalimentaires a pour principal objectif d'accroître de 10 points la contribution des IAA dans le PIB industriel en la faisant passer de 50 % en 2009 à 60 % en 2014 et réaliser au moins 5 000 contrats industriels- agriculteurs par an. Ce plan vise également à densifier le tissu industriel des IAA à travers la création de 500 entreprises au sein d'agropoles entre 2010 et 2014 et la création de 100 000 emplois jusqu'à 2014. Mais aussi mettre à niveau, aux normes ISO, un nombre de 500 entreprises relevant des IAA dont 200 certifiées ISO 22 000, éligibles aux opérations d'exportation, multiplier par 10 les exportations des IAA à l'horizon 2014 et renforcer les capacités d'exportation avec la création de 5 consortiums d'exportation à l'horizon 2014. Egalement, l'on préconise la mise en œuvre de 17 fiches d'orientation et 50 actions pour la mise en œuvre du PNDIAA dont 5 ont trait aux instruments de pilotage, 15 aux leviers de compétitivité, 7 à l'amont agricole, 12 à la transformation, 3 à l'agrofourniture et 8 à l'encadrement du marché.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.