Gaïd Salah inspecte la corvette " Ezzadjer " au Commandement des Forces navales    L'Algérie et l'Organisation mondiale du commerce    Messahel prend part à la réunion ministérielle préparatoire à la 6ème Conférence de la TICAD VI    «Mondanités» (II)    Grande offensive turque en territoire syrien contre Daech    Le représentant du Chef de l'Etat, Abdelkader Messahel prend part à Nairobi au 25ème Sommet du MAEP    247 morts, selon un nouveau bilan de la Protection civile    Deux morts et sept blessés dans une collision    Facteur de cohésion sociale    Mostaganem: témoignages et débat sur le mouvement du théâtre amateur    «L'objectif du gouvernement consiste à bâtir une école stable et de qualité»    Indentification du terroriste neutralisé mardi dernier à Batna (MDN)    Le Sporting de Slimani débutera sur le terrain du Real    Taoufik Makhloufi engagé dans le 800 m    Les parents d'élèves appellent à la «dépolitisation» de l'école    L'USMH face au défi mouloudéen    Le pétrole en baisse en cours d'échanges européens    Des terrains ont été octroyés d'une façon illicite    TRANSPORT MARITIME DE MARCHANDISE : La CNAN se dote d'un nouveau navire    MDN : Un terroriste se rend aux autorités sécuritaires à Adrar    Prêt à former des alliances    Gaïd Salah inspecte la corvette « Ezzadjer »    Le président Bouteflika félicite le président Tabaré Vazquez    La police s'attaque à la fourmilière urbaine    Le facteur humain, première cause    Un pèlerin algérien blessé à Médine secouru par la Protection civile    EDUCATION NATIONALE : La rentrée scolaire le 4 septembre prochain    Sellal reçoit le représentant spécial du SG de l'ONU et chef de la Mission onusienne au Mali    Le rythme annuel à 5,5% en juillet    Li Chengwen plaide pour la promotion de la coopération    SOUS LE PATRONAGE DE M. LE WALI DE MOSTAGANEM : Mostaganem commémore la grande bataille de Mazagran    Mostaganem: ouverture de la 49ème édition du Festival national du théâtre amateur    RAOUL capablanca, LE PLUS GRAND JOUEUR DE TOUS LES TEMPS    Quintescope    Une faille inquiétante    France - Les tensions sur le burkini atteignent le gouvernement    Pas de relâche sur le front numérique !    Mihoubi appelle à « rentabiliser » ces établissements    Kamel Hammadi compose le premier album de Celia Ould-Mohand    Rempart d'une grande civilisation    Tunisie - Un programme exceptionnel sera mis en œuvre pour surmonter la crise que connait le pays (Chahed)    Séisme en Italie: le meeting d'athlétisme de Rieti annulé    Le Barça se dit très intéressé par Paco Alcacer    La FAHB fait sa mise au point    Le chômage mondial des jeunes atteindrait 71 millions en 2016 (OIT)    «La rentrée sociale se fera sous le signe des luttes unitaires»    39e congrès de la FIDH : La LADDH représentée par Me Noureddine Benissad    Un terroriste neutralisé, des armes et des munitions récupérées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





DEVELOPPEMENT DES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES
En quête encore de stratégie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 03 - 2010

La stratégie de développement des industries agroalimentaires (IAA) doit être finalisée avant la fin de l'année 2010 et mise en branle à l'horizon 2014.
Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir) - C'est ce que le ministre de l'Industrie et de la Promotion des investissements, Hamid Temmar, a souhaité hier à la résidence El Mithak, à l'ouverture des travaux des premières Assises nationale des industries agroalimentaires. Inédites et étalées sur deux jours, ces assises regroupent des experts, des opérateurs économiques et des représentants institutionnels. Certes, un plan d'action stratégique, communément appelé Plan national d'appui aux industries agroalimentaires, est en cours de maturation depuis deux ans, dans le cadre de la stratégie industrielle engagée dès 2007. Il repose notamment sur la réalisation de diagnostics stratégiques de filières, la promotion des territoires à haut potentiel, la mutualisation et la mise en réseau des entreprises. Ce programme de travail est également structuré autour de l'instrumentation du dispositif institutionnel de pilotage, la mise en place de leviers de compétitivité, le développement des activités d'agrofourniture de l'amont jusqu'à la transformation, l'encadrement du marché et le renforcement des compétences et des qualifications dans les IAA. Néanmoins, le secteur agroalimentaire manque encore d'une stratégie de développement réelle. Une stratégie à même de combler les nombreux déficits qu'enregistre le pays en matière de sécurité alimentaire, et donc de sécurité nationale, et en matière de régulation, améliorer l'offre nationale de produits agricoles transformés, pallier les dysfonctionnements de ce secteur, lui assurer une meilleure intégration dans le tissu économique et agricole, booster son attractivité et sa compétitivité. Or, ce plan d'action qui est soumis à ces assises nécessite encore de la maturation, une large mobilisation de tous les acteurs concernés, tant publics que privés, voire un consensus stratégique. Cela même si l'on envisage, selon le directeur général de l'intelligence économique des études et de la prospective auprès du MIPI, Mohamed Bacha, la création de plusieurs structures d'appui. Il s'agirait d'un Conseil national des IAA (placé auprès du Premier ministère), une délégation interministérielle aux IAA, un centre technique industriel à caractère national, un comité interministériel de logistique, un observatoire économique des IAA (OIAA), un fonds spécial de soutien (doté d'un minimum de 50 milliards de DA) et de quatre technopoles agroalimentaires à vocation régionale.
C. B.
A propos du Plan national d'appui
Le Plan national d'appui aux industries agroalimentaires a pour principal objectif d'accroître de 10 points la contribution des IAA dans le PIB industriel en la faisant passer de 50 % en 2009 à 60 % en 2014 et réaliser au moins 5 000 contrats industriels- agriculteurs par an. Ce plan vise également à densifier le tissu industriel des IAA à travers la création de 500 entreprises au sein d'agropoles entre 2010 et 2014 et la création de 100 000 emplois jusqu'à 2014. Mais aussi mettre à niveau, aux normes ISO, un nombre de 500 entreprises relevant des IAA dont 200 certifiées ISO 22 000, éligibles aux opérations d'exportation, multiplier par 10 les exportations des IAA à l'horizon 2014 et renforcer les capacités d'exportation avec la création de 5 consortiums d'exportation à l'horizon 2014. Egalement, l'on préconise la mise en œuvre de 17 fiches d'orientation et 50 actions pour la mise en œuvre du PNDIAA dont 5 ont trait aux instruments de pilotage, 15 aux leviers de compétitivité, 7 à l'amont agricole, 12 à la transformation, 3 à l'agrofourniture et 8 à l'encadrement du marché.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.