EdF, Benzema : «Ben Arfa, c'était Messi»    Real Madrid: Alaba se rapproche    M. Bouchouareb propose la création d'un nouveau mécanisme pour le suivi des projets algéro-italiens    Sûreté d'Alger: campagne de sensibilisation en direction des conducteurs de bus    Qatar – Algérie : Bougherra a donné le coup d'envoi fictif du match    Cyclisme/Tour international de Constantin : Mansouri Abderrahmane vainqueur    Forum social mondial: l'OUSA réitère son soutien à la cause sahraouie    Algérie: volonté pour l'amélioration du service public à Ouargla (wali)    Athlétisme/1500m : "Makhloufi se prépare dans les meilleures conditions" (DTN)        La Ligue arabe apporte son "soutien total" à l'intervention au Yémen    Un numéro d'immatriculation des professionnels du secteur de l'Education opérationnel en octobre (Benghebrit)    UE : le Maroc appelé à garantir le respect des libertés d'association, de rassemblement et d'expression    Egypte: réunion des ministres arabes des Affaires étrangères en prévision du sommet arabe    Le vice-président du FCE préconise un "assainissement fiscal" (interview sur Radio M)    Algérie: La gestion électronique du budget sera généralisée à l'ensemble des communes en 2016    Conférence sur l'expérience algérienne en matière de promotion des droits de la femme    De nouveaux livres scolaires à la rentrée 2016-2017    Algérie: programme de rattrapage d'urgence pour la commune de Douera (Alger)    Le Maroc appelle à l'apaisement de la situation de malentendu entre l'Arabie saoudite et la Suède    Ce que le salarié va réellement gagner    Le FLN tente de recoller ses morceaux    "L'activité sismique de l'Algérie est normale"    Algérie: Bouteflika reçoit le controversé président du Zimbabwe Mugabe    Hamel insiste sur la sécurité des villes    Le FFS de plus en plus isolé    Libye: le regain de violence inquiète l'ONU    Encore un report!    Tadjenanet et Relizane s'arrachent la 2e place    Le Doyen dos au mur    Le bateau pour El Djamila c'est fini?    Filières pomme de terre, blé et lait : De nouveaux produits d'assurance    Foutaise la brouille israélo-américaine    Guerre internationale contre le terrorisme : Vrai ou faux ?    Pause    TLEMCEN: Hamid Grine prône son concept de cercle vertueux pour les médias    Le revers du temps    MEDEA: Un challenge de la calligraphie arabe    Opposition ancienne et opposition nouvelle    Equipe nationale: Gourcuff durcit le ton et avertit ses joueurs    Rattrapage des cours durant la première semaine des vacances : 20% des lycées ont ouvert leurs portes aux élèves    Diabète insipide    Le conseil de l'europe appelle à signer la convention    Tunisie : Tunis accueille la réunion altermondialiste du Forum social mondial    Tassaft-Ouguemoune n'oublie pas...    Nécessité d'une bonne gestion du budget    Restitution d'une oeuvre de Matisse à la famille Rosenberg    Pour son 1er numéro du mois d'Avril : L'émission Thalassa pose ses voiles en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Sid El KHEIR demeure le père protecteur de la capitale des Hauts Plateaux
Une croyance toujours vivace
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 07 - 2009

Tous les vendredis, les disciples de Sid El Kheir apportent des nourritures qu'ils distribuent aux pauvres. Une fois cette tâche terminée, pieds nus, tête baissée, ils pénètrent dans le mausolée pour prier et demander afin que les vœux soient exaucés. Le père de la capitale des Hauts Plateaux connu sous le nom de Sid El Kheir, est envahi par des indigents comme tous les vendredis.
Quel que soit le temps qu'il fait, ils sont toujours présents, espérant avoir un «gain» plus important que la semaine écoulée. Parmi ces pauvres gens, il y a les occasionnels et les habitués. Les habitués connaissent les points stratégiques. Ce sont généralement des femmes âgées qui surveillent avec le regard vif le moindre arrivage de « nourritures». Il y a également des enfants et des handicapés même des non voyants et parmi eux des vieillards.
Ces mendiants se répartissent en groupes. Près de la porte d'entrée du cimetière, devant le mausolée et quelques-uns à l'intérieur près des tombes. Après la distribution de la nourriture, la plupart des femmes se dirigent vers les mausolées de Sid El Kheir et Sid El Zouaoui afin d'entamer la visite en pénétrant pieds nus, tête baissée en signe de respect.
Plusieurs femmes à l'intérieur pleurant et là on sent qu'elles prient Sid El Kheir de toutes leurs forces. La pénombre emplissait la pièce. On entendait le crépitement des flammes et on voyait des bougies allumées. Des femmes font la prière, d'autres faisant la gymnastique pour prendre du henné, c'est pour la «baraka».
Chacune d'elles venait rendre visite au père des Sétifiens pour lui demander de l'aider à résoudre ses problèmes. Elles ont enfin l'occasion de pleurer de toutes leurs forces. Elles repartent soulagées, en étant sûres que demain sera meilleur. Sid El Kheir exaucera leurs vœux. Elles ont allumé les bougies, bu de l'eau pour la «baraka». La prochaine fois, elles ramèneront plus de denrées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.