Sidi Bel-Abbès: ouverture de la 8ème édition du Festival culturel local du théâtre professionnel    Algérie - Perspectives de réalisation de 10 grands transferts d'eau à partir du Sud vers les Hauts plateaux    Les dépassements émanant de policiers à Tizi-Ouzou des "actes isolés" (Belaiz)    Ban Ki-moon félicite l'Algérie pour la tenue pacifique des élections présidentielles    Décès de Garcia Marquez: Yousfi présente les condoléances de l'Algérie au nom du président de la République    Coup d'envoi de la 7e caravane de sensibilisation aux accidents de la route    Aucune société britannique ne s'est retirée de l'Algérie après l'attaque de Tiguentourine (Robertson)    Algérie:aucun inconvénient quant à la réalisation d'hôpitaux privés (ministre)    L'allaitement réduirait le risque de maladies cardiovasculaires, selon une étude    Crise ukrainienne    Coupe d'Algérie (finale)/ Déplacement des supporters de la JSK    Equipe nationale    Champions League/ Real Madrid 1 – Bayern Munich 0    Allocation forfaitaire de solidarité (AFS)    Cinq mois de solutions inefficaces    Bourse d'Alger    Bientôt une action de valorisation du patrimoine culturel ancestral du M'zab    Mondial-2014 : pas de matchs en clair sur Eutelsat Hot Bird (FIFA)    Algérie:hausse de plus de 11% de la valeur des importations de marchandises en 2013 (ONS)    Un certificat de conformité est désormais exigé pour toute domiciliation bancaire    Un général de police tué hier dans un nouvel attentat au Caire    Affaire USMMH-USMBA    Ligue 2 (26e journée)    Espagne    Karim Tabou à l'université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou    BRÈVES de l'Ouest    Elle avait été transférée dans une clinique privée    À une semaine de l'échéance de la médiation washingtonienne    Clôture de la rencontre des cinq pays du Sahel    Ansej    Clarifications de Mohamed Chafik Mesbah    Marrakech veut attirer 3,8 millions de touristes par an à l'horizon 2018    Algérie:faire de la PME un axe stratégique de développement local (FCE)    «J'ai eu trois millions de voix»    Après la proclamation des résultats par le Conseil constitutionnel    Projet de reconstruction du navire historique «Raïs Hamidou»    Une nette hausse au 1er trimestre 2014    L'ambassadeur américain à Alger rend visite au CRA    Washington et Téhéran exposent leurs arguments    Algérie - Côte d'Ivoire les 30 avril et 3 mai à Alger    Erdogan présente les condoléances de la Turquie    Décryptage du vote de notre émigration    "La guerre d'Algérie" n'est pas finie à Cannes    Tunisie : Une cellule de crise pour suivre la situation des deux diplomates kidnappés en Libye    La CNAS a lancé un sondage d'opinion sur ses prestations    Le patrimoine attend toujours une réelle et pérenne prise en charge    Pourquoi interroger le passé, l'avenir n'est-il pas plus important ?    Une ressource symbolique et économique non renouvelable    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Sid El KHEIR demeure le père protecteur de la capitale des Hauts Plateaux
Une croyance toujours vivace
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 07 - 2009

Tous les vendredis, les disciples de Sid El Kheir apportent des nourritures qu'ils distribuent aux pauvres. Une fois cette tâche terminée, pieds nus, tête baissée, ils pénètrent dans le mausolée pour prier et demander afin que les vœux soient exaucés. Le père de la capitale des Hauts Plateaux connu sous le nom de Sid El Kheir, est envahi par des indigents comme tous les vendredis.
Quel que soit le temps qu'il fait, ils sont toujours présents, espérant avoir un «gain» plus important que la semaine écoulée. Parmi ces pauvres gens, il y a les occasionnels et les habitués. Les habitués connaissent les points stratégiques. Ce sont généralement des femmes âgées qui surveillent avec le regard vif le moindre arrivage de « nourritures». Il y a également des enfants et des handicapés même des non voyants et parmi eux des vieillards.
Ces mendiants se répartissent en groupes. Près de la porte d'entrée du cimetière, devant le mausolée et quelques-uns à l'intérieur près des tombes. Après la distribution de la nourriture, la plupart des femmes se dirigent vers les mausolées de Sid El Kheir et Sid El Zouaoui afin d'entamer la visite en pénétrant pieds nus, tête baissée en signe de respect.
Plusieurs femmes à l'intérieur pleurant et là on sent qu'elles prient Sid El Kheir de toutes leurs forces. La pénombre emplissait la pièce. On entendait le crépitement des flammes et on voyait des bougies allumées. Des femmes font la prière, d'autres faisant la gymnastique pour prendre du henné, c'est pour la «baraka».
Chacune d'elles venait rendre visite au père des Sétifiens pour lui demander de l'aider à résoudre ses problèmes. Elles ont enfin l'occasion de pleurer de toutes leurs forces. Elles repartent soulagées, en étant sûres que demain sera meilleur. Sid El Kheir exaucera leurs vœux. Elles ont allumé les bougies, bu de l'eau pour la «baraka». La prochaine fois, elles ramèneront plus de denrées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.