« L'ONU doit trouver des mécanismes pour appliquer ses résolutions »    24e championnat du monde de handball 2015    MENACES INFORMATIQUES : L'Algérie et le Maroc pinglés par Kaspersky Lab    DEUX MEURTRES A ELUCIDER POUR LES ENQUETEURS : Découverte de deux corps sans vie à Mascara    Mister You en maestro    Une de la Potel, une chance réelle    quarté-Quintescope    JERUSALEM ET AL-QODS SONT EN GUERRE.    QUI EST CENSE DEFENDRE LES ENFANTS EXPLOITES A MOSTAGANEM ? : Des enfants exploités à outrance par des viticulteurs    ALGERIE TELECOM FAIT SON BILAN : Plus de 4 milliards de préjudice dus aux vols des câbles    Le gouverneur du Missouri retire la Garde nationale de Ferguson    SIDI BEL ABBES : Séminaire national sur la gestion de la problématique des inondations    SAIDA : Un enfant tué suite au renversement d'un véhicule    Quelque 250 athlètes à Jijel    Les pièces au programme    Huit troupes en lice en hommage à Benguettaf    L'Algérie réaffirme la nécessité d'une solution politique à la crise libyenne    ANTHOLOGIE MUSICALE DES GNAOUA    Mauritanie-Arrêt biologique de la pêche aux poulpes    Première réunion de travail entre Gourcuff et Neghiz    La Conseillère Afrique de la présidence de la République française en visite de travail lundi à Alger    Le Sahara comme vous ne l'avez jamais vu ! (VIDEO)    En soutien aux palestiniens    Algérie:Fièvre aphteuse:appel à l'activation du système d'indemnisation des éleveurs    Algérie:Elaboration d'une stratégie nationale de protection contre les inondations (ministre)    Libye:Mise en garde du gouvernement aux chaînes de télévision contre l'incitation à la violence    Algérie-Jeux méditerranéens 2021:dix pays soutiennent la ville d'Oran pour l'organisation des jeux    Mauritanie:15 millions de dollars du Fonds mondial pour l'Environnement pour la Grande Muraille Verte    Tunisie:Augmentation de 32% du nombre des jours perdus à cause des grèves au 1er semestre 2014    Algérie:Trois nouveaux hôpitaux en cours de réalisation dans la wilaya de Saïda    Algérie-Maroc:Le ministre des Moudjahidine reçoit une délégation de l'Armée de libération marocaine    Syrie: 12.000 jihadistes étrangers de 50 pays, dont 100 Américains (USA)    Ligue des champions : "L'ES Sétif jouera la 6ème journée contre Sfax sans pression" (Madoui)    Secousse tellurique de 3,9 degrés enregistrée à Mostaganem    Des pécheurs tunisiens portent secours à 74 migrants clandestins en mer    Egypte: 33 morts dans la collision de deux bus à Charm el-Cheikh    Espagne: Cristiano Ronaldo a repris l'entraînement avec le Real    Télécommunications : La fibre optique pour les localités de plus de 1000 habitants    Message de Bouteflika : «La stabilité et la sécurité de notre pays sont tributaires de la stabilité du voisinage»    Permis biométrique : La commission interministérielle installée    Les réponses de Mohamed Salah Boultif    La famille de Kasdi Merbah réclame «une véritable enquête»    M. Grine déterminé à accompagner la presse publique dans ses projets de modernisation    Les malheurs du même sang    La protesta monte au siège national    La plate-forme de la Soummam fait le consensus    Vers où se tournerait le regard, sinon vers l'armée ?    Projet de construction à la cité des Sources: Saïd Bouteflika défie de donner une seule preuve pouvant justifier les rumeurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

«Je suis inquiète...»
MME HANOUNE À PROPOS DES ELECTIONS LOCALES
Publié dans L'Expression le 23 - 09 - 2012

«Les prochaines élections constituent un tournant important dans la vie du pays»
Le peu d'engouement des partis politiques pour le rendez-vous électoral du 29 novembre prochain est un mauvais signe pour le PT.
Les élections législatives du 10 mai dernier semblent avoir beaucoup marqué le Parti des travailleurs qui redoute un scénario analogue lors des prochaines municipales. En conclave durant deux jours dans la ville touristique de Zéralda, les membres du comité central sont revenus sur ce scrutin et sur les résultats qui l'ont sanctionné, accusant le FLN et le RND d'avoir détourné, à leur profit, des centaines de milliers de voix, avec la complicité de l'administration. «Les élections législatives du 10 mai ont été entachées par de nombreuses irrégularités qui ont profité essentiellement au FLN et au RND. Partout, le PT a terminé en tête, mais le détournement des voix au profit de ces deux formations a fait perdre à notre parti un nombre incalculable de sièges», a déclaré, hier, Louisa Hanoune, en marge des travaux du CC. Qualifiant ces élections de triste épisode, la présidente du PT dit s'en remettre aux membres de son comité central qui décideront de la participation ou non du parti aux élections communales et de wilaya, prévues pour le 29 novembre prochain. «Les prochaines élections constituent un tournant important dans la vie du pays. Cela fait des mois que nous les préparons, mais nous n'avons pas encore pris de décision quant à notre participation. Tout se décidera à l'issue des travaux du comité central qui étudiera la situation, en pesant le pour et le contre, avant de faire connaître sa position.» Se disant très inquiète quant au peu d'engouement qu'elles suscitent auprès des citoyens, Louisa Hanoune en appelle au président de la République pour qu'il intervienne et donne des garanties concernant l'organisation du scrutin. Usant de la métaphore «chat échaudé craint l'eau froide», la conférencière trouve normal le manque d'engouement des citoyens qui en ont marre, dit-elle, des tricheries et des promesses non tenues. «La mise à jour du fichier électoral, l'assainissement des listes pour éviter que des électeurs ne soient portés sur plusieurs registres, l'arrêt du processus d'attribution d'agrément à des partis qui ne représentent qu'eux-mêmes, sont indispensables et peuvent susciter un meilleur engouement de la part des électeurs», a-t-elle souligné. Revenant sur les élections de 2007 qui ont vu le PT se présenter dans près de 1000 APC, Louisa Hanoune est persuadée que son parti est sur une trajectoire ascendante et que si les élections du 29 novembre sont transparentes et ne sont pas entachées d'irrégularités et si le CC donne son feu vert, le Parti des travailleurs en serait le grand vainqueur. Adepte des formules chocs et analysant la crise interne qui secoue présentement les partis au pouvoir, la dame de fer parle de chat qui se mord la queue, allusion au nomadisme politique et aux défections en cascade d'élus du FLN et du RND qui ont rejoint d'autres formations politiques. «Ces partis se sont fait hara-kiri, en refusant d'amender le texte de loi relatif au nomadisme politique. A la longue, il s'est retourné contre eux.» Louisa Hanoune a abordé, ensuite, les questions brûlantes de l'actualité nationale et internationale. Selon elle, le nouveau gouvernement ne diffère pas beaucoup de l'ancien parce qu'il n'a pas en son sein de véritables technocrates capables de répondre aux préoccupations des citoyens et relancer la machine économique. «Nous ne nous reconnaissons pas dans ce gouvernement. De même que nous refusons les concessions faites aux investisseurs étrangers afin, soi-disant, de les inciter à venir investir chez nous.» Pointant un doigt accusateur en direction du FCE, Louisa Hanoune est convaincue qu'il défend les intérêts des patrons étrangers. «Nous sommes contre la révision de la loi sur les hydrocarbures ainsi que celle relative à la suppression ou réduction de certaines taxes pour drainer les investisseurs étrangers», a-t-elle martelé. Irritée par les problèmes auxquels est confronté, actuellement, le secteur de l'éducation, Mme Hanoune plaide pour un plan Orsec pour sauver les 8.300.000 élèves et extirper l'Ecole algérienne des griffes de ceux qui s'opposent à son essor. Idem concernant l'université qui, selon elle, est une bombe à retardement en raison des multiples problèmes qu'elle vit, particulièrement, ces dernières années.
La question de la Syrie et la sécurisation de nos frontières ont été, aussi, abordées par Louisa Hanoune qui pense que l'Algérie est toujours menacée en raison de ses positions courageuses et de l'intérêt qu'elle porte aux causes justes et aux pays qui luttent pour recouvrer leur liberté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.