AS Monaco : Carvalho rassure sur sa blessure    Al Sadd veut voir Xavi ramener le style du Barça avec lui    Sommet arabe: appel à soutenir la Palestine    Nécessité de maintenir le soutien international à la lutte contre Ebola (OMS)    Une loi de finances complémentaire corrigera les errements du commerce extérieur (Abdelmalek Sellal)    Le Maroc, une destination de prédilection des touristes polonais    Algérie:marche et sit-in pacifiques à In-Salah et Tamanrasset contre l'exploitation du gaz de schiste    Chiellini : «J'ai toujours été un fan de Walcott »    Algérie:relogement de 1500 familles "début avril 2015" à Constantine (OPGI)    Bouira    Relizane    Algérie:mise en vente de la vignette automobile jusqu'au 30 avril 2015    Kiosque arabe    Des procÚs et des hommes    Ligue des champions d’Afrique    Basket-ball – 23e journée du championnat de Superdivision A    AUX ORIGINES DU MALG. TÉMOIGNAGE D’UN COMPAGNON DE BOUSSOUF DE ABDERRAHMANE BERROUANE    Apulée, thÚme d'une rencontre à Chlef animée par Maâmar Farah    Tunisie:arrestation à Bizerte de trois individus suspectés d'avoir des liens avec un groupe terroriste    Algérie:les délais de livraison du passeport biométrique seront bientôt réduits à une semaine    Ecole supérieure de l'air de Tafraoui : Une formation de pointe pour devenir un pôle d'excellence    Amical - Aujourd'hui à 15h00 Algérie-Sultanat d'Oman : Les Verts en quête de rachat    Bouira : Destruction de 5 casemates    En présence de chefs d'Etat et de gouvernement étrangers : La Tunisie a marché contre le terrorisme    Nod nod    A l'initiative de l'association «Fen wa Ibdâa» : Arzew renoue avec les activités culturelles    Vente-dédicace au siège de l'APC : «Miloud Hadefi, le Kaiser africain. Histoire du football algérien»    Wendel : Bénéfice net 2014 divisé par 17 en raison d'exceptionnels    Algérie-Roumanie : La secrétaire d'état roumaine aux Affaires étrangères en visite en Algérie    Ligue 2 Mobilis : L'USM Blida prend le large, le WA Tlemcen toujours relégable    Selon Boudiaf : Le développement de la santé au sud du pays est une priorité    Nucléaire iranien : Le dénouement approche, Zarif fait preuve d'optimisme    Après l'attaque du Musée du bardo : Marche contre le terrorisme à Tunis    Le président sud-africain aujourd'hui en Algérie : L'approfondissement de la coopération bilatérale au centre des entretiens    Emploi : Le projet Alice, une exploitation qui doit s'étendre en Algérie    Tout, sauf la démocratie et l'islamisme    Berraf : "L'athlète doit travailler d'arrache-pied"    Retour aux sources et exportations vers l'Algérie    Bruxelles appelée à débloquer une nouvelle aide financière    La tendance toujours en hausse    Arrestation d'un cadre pour escroquerie    Arrestation de douze personnes à Blida    Une dizaine de morts dans l'attaque d'un hôtel    Un arrêt des cours dominé par des... activités artistiques    Pas moins d'une quarantaine d'exposants au rendez-vous    Le président Bouteflika reçoit le nouvel ambassadeur d'Afrique du Sud    L'émir Abou Sakhr abattu avec huit autres terroristes    Les petits partis tentent d'exister    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La wilaya d'Alger dévoile ses grands projets structurants
Ils s'étendent jusqu'en 2030
Publié dans Liberté le 21 - 06 - 2011

De la reconquête du front de mer au réaménagement de quelques quartiers, en passant par la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun, le boulevard urbain, la ceinture des agriparcs et autres promenades, la capitale vit ces dernières années au rythme des mutations pour devenir vers 2030, Alger ville monde.
L'exposition organisée par la wilaya d'Alger, à l'occasion des Assises nationales de l'urbanisme, a attiré une grande foule de curieux mais aussi de connaisseurs qui ont suivi avec un intérêt particulier les explications données par un consultant de la wilaya sur les grandes mutations de la capitale dont l'objectif est de faire d'Alger, à l'horizon 2030, une métropole méditerranéenne à l'instar des villes comme Marseille et Barcelone. Depuis trois ans, des BET nationaux, suivis par des responsables de la wilaya, travaillent aux côtés de deux grands BET internationaux, Parquexpo (Portugal) et Charpentier (France) sur ce projet d'envergure établi sur plusieurs phases. Coïncidant avec le cinquantenaire de l'indépendance, 2012 verra le lancement de la reconquête du front de mer, la réhabilitation du centre historique, la restauration des équilibres écologiques, le réaménagement de quelques quartiers autour des grands équipements en chantier, la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun. Cette phase correspond à la période 2009/2014. À partir de 2015 et jusqu'en 2019, le programme consacre le grand événement international avec la réalisation du nouveau port en eaux profondes, l'aménagement de la baie d'Alger, la reconquête de certaines friches industrielles, le boulevard urbain et la ceinture des agriparcs. Entre 2020 et 2024, les chantiers intéresseront l'écométropole de la Méditerranée, la poursuite de l'aménagement de la baie, le tram-train de la rocade. En phase finale, 2025/2029, Alger terminera sa mue pour devenir ville monde disposant d'un macromaillage en transports en commun, de promenades comme la Grande-Poste, les rues Larbi-Ben-M'hidi, Malika-Gaïd, Didouche-Mourad, le square Port-Saïd, La Casbah, une charte des espaces publics.
Vision pour la baie d'Alger
“Pour faire d'Alger l'écométropole de la Méditerranée, ville attractive agréable à vivre et fière de son identité, il est nécessaire de repenser les relations entre Alger et son port et ouvrir la ville sur la mer, reconquérir les espaces portuaires et recréer le lien entre la ville et la mer”, explique M. Benaïssa, consultant à la wilaya d'Alger, qui préconise un certain nombre de plans au profit de la capitale dont le plan bleu (mer propre, un trait de côte retrouvé), un plan vert (préserver le poumon forestier, valoriser les cœurs agricoles et rétablir un maillage vert), faire d'Alger la ville des mobilités et des proximités et enfin un plan blanc. On ne peut évidemment parler de baie d'Alger sans évoquer oued El-Harrach. La nouvelle vision prévoit de structurer le nouveau centre de gravité de la métropole algéroise autour de son embouchure à travers deux équipements prestigieux que sont la Grande-Mosquée et l'Opéra d'Alger.
Les actions à court, moyen et long terme consistent en un développement en quatre phases, à savoir rendre aux Algérois l'accès facile aux plages, affirmer le renouveau d'Alger par la renaturalisation et la revalorisation des berges de l'oued, transformer l'autoroute Est- Ouest en boulevard urbain, ouvrir la ville sur le port par une promenade ludique de front de mer en lien avec la place des Martyrs. Il est question justement de réaliser au niveau de cette place la Maison d'Alger et le mémorial. L'extension d'Alger vers l'Est se fera avec le triangle Hussein-Dey qui dispache à l'Ouest vers les nouvelles universités de la périphérie, le lycée international, les parkings à étages de Sidi-Yahia et El-Madania, les futures gares routières de Kouba et d'El-Biar et le Centre des affaires de Bab-Ezzouar vers l'Est. Certains de ces projets sont au stade de chantiers, d'autres sont en voie d'achèvement. L'espoir fait vivre, attendons donc la fin de la prochaine décennie pour voir la grande mue d'Alger ville monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.