Abdelghani Hamel salue les résultats positifs accomplis par la police algérienne    Hydraulique: 411 projets mis en service au premier semestre 2014 (ministre)    Au moins 75 civils victimes des raids de l'armée irakienne    Plus de 3,5 tonnes de marchandises saisies à Bejaia    Transfert : Yacine Brahimi (Grenade) s'engage pour cinq ans avec le FC Porto    PLUS DE 600 MORTS, 4000 BLESSES ET 100 000 DEPLACES : Gaza pleure ses morts    La police fête son 52ème anniversaire    Algérie Telecom étend son offre 4G LTE fixe aux cybercafés    L'euro stable face au dollar sur les marchés asiatiques    Ain Defla : 3 morts et 16 blessés dans un accident de la route    D'autres manifestations sont prévues dans d'autres villes    Les attentats visent notamment les forces de sécurité    Disparu depuis le 13 juillet    ASO Chlef : La préparation bat son plein avant les derniers réglages en Turquie    L'Occident joue l'Autorité palestinienne contre le Hamas    Constructions inachevées : Près de 2.500 dossiers, seulement, régularisés en 5 ans    Hamid Grine : «Séparer le bon grain de l'ivraie»    Ghardaïa : Lueur d'espoir    Transport de voyageurs et de marchandises : 1.470 décès dans des accidents    Education : Révélations sur un massacre    Prise en charge des cancéreux: De souffrances en souffrances    Algérie: Le projet de loi relatif au service national adopté à l'unanimité    La Chine veut renforcer ses investissements en Algérie    Un plan d'action pour booster le théâtre    EN BREF    Les APC s'efforcent d'aider les familles nécessiteuses    Crash d'un hélicoptère de l'armée libyenne    Au Brésil, les opérateurs télécoms sont les grands gagnants du Mondial    Installé récemment aux commandes de l'équipe nationale    "Je me suis trompé en partant à l'Inter"    Suspension des négociations de paix à Brazzaville    Monaco justifie la vente de James au Real Madrid    Malya Saâdi donne un concert à Alger    Les taliban s'expriment en tamazight    Etrange silence des partis et organisations politiques    Nessma Tv zappe Ghaza et opte pour le Ramadhan    De l'inhumanité du colonialisme...    Mais où est donc passé le glaive de Constantin ?    Une caravane pédagogique pour les jeunes    Hommage au jurisconsulte, Al-Gubrini (1246-1314)    Marchés : Les Bourses européennes tiraillées entre inquiétude géopolitique et bons résultats    Une fusillade fait quatre morts à Mombasa    Ghaza: L'Algérie appelle le Conseil de sécurité à agir pour mettre fin à l'agression militaire israélienne    Les Rouge et Noir fin prêts pour la Supercoupe    «Halilhodzic avait la chance d'avoir derrière lui un homme comme Raouraoua»    Le champ politique a joué la carte de son destin !    4e match amical et 4e victoire de l'USM Alger    Wall Street rebondit grâce aux résultats d'entreprises    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La wilaya d'Alger dévoile ses grands projets structurants
Ils s'étendent jusqu'en 2030
Publié dans Liberté le 21 - 06 - 2011

De la reconquête du front de mer au réaménagement de quelques quartiers, en passant par la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun, le boulevard urbain, la ceinture des agriparcs et autres promenades, la capitale vit ces dernières années au rythme des mutations pour devenir vers 2030, Alger ville monde.
L'exposition organisée par la wilaya d'Alger, à l'occasion des Assises nationales de l'urbanisme, a attiré une grande foule de curieux mais aussi de connaisseurs qui ont suivi avec un intérêt particulier les explications données par un consultant de la wilaya sur les grandes mutations de la capitale dont l'objectif est de faire d'Alger, à l'horizon 2030, une métropole méditerranéenne à l'instar des villes comme Marseille et Barcelone. Depuis trois ans, des BET nationaux, suivis par des responsables de la wilaya, travaillent aux côtés de deux grands BET internationaux, Parquexpo (Portugal) et Charpentier (France) sur ce projet d'envergure établi sur plusieurs phases. Coïncidant avec le cinquantenaire de l'indépendance, 2012 verra le lancement de la reconquête du front de mer, la réhabilitation du centre historique, la restauration des équilibres écologiques, le réaménagement de quelques quartiers autour des grands équipements en chantier, la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun. Cette phase correspond à la période 2009/2014. À partir de 2015 et jusqu'en 2019, le programme consacre le grand événement international avec la réalisation du nouveau port en eaux profondes, l'aménagement de la baie d'Alger, la reconquête de certaines friches industrielles, le boulevard urbain et la ceinture des agriparcs. Entre 2020 et 2024, les chantiers intéresseront l'écométropole de la Méditerranée, la poursuite de l'aménagement de la baie, le tram-train de la rocade. En phase finale, 2025/2029, Alger terminera sa mue pour devenir ville monde disposant d'un macromaillage en transports en commun, de promenades comme la Grande-Poste, les rues Larbi-Ben-M'hidi, Malika-Gaïd, Didouche-Mourad, le square Port-Saïd, La Casbah, une charte des espaces publics.
Vision pour la baie d'Alger
“Pour faire d'Alger l'écométropole de la Méditerranée, ville attractive agréable à vivre et fière de son identité, il est nécessaire de repenser les relations entre Alger et son port et ouvrir la ville sur la mer, reconquérir les espaces portuaires et recréer le lien entre la ville et la mer”, explique M. Benaïssa, consultant à la wilaya d'Alger, qui préconise un certain nombre de plans au profit de la capitale dont le plan bleu (mer propre, un trait de côte retrouvé), un plan vert (préserver le poumon forestier, valoriser les cœurs agricoles et rétablir un maillage vert), faire d'Alger la ville des mobilités et des proximités et enfin un plan blanc. On ne peut évidemment parler de baie d'Alger sans évoquer oued El-Harrach. La nouvelle vision prévoit de structurer le nouveau centre de gravité de la métropole algéroise autour de son embouchure à travers deux équipements prestigieux que sont la Grande-Mosquée et l'Opéra d'Alger.
Les actions à court, moyen et long terme consistent en un développement en quatre phases, à savoir rendre aux Algérois l'accès facile aux plages, affirmer le renouveau d'Alger par la renaturalisation et la revalorisation des berges de l'oued, transformer l'autoroute Est- Ouest en boulevard urbain, ouvrir la ville sur le port par une promenade ludique de front de mer en lien avec la place des Martyrs. Il est question justement de réaliser au niveau de cette place la Maison d'Alger et le mémorial. L'extension d'Alger vers l'Est se fera avec le triangle Hussein-Dey qui dispache à l'Ouest vers les nouvelles universités de la périphérie, le lycée international, les parkings à étages de Sidi-Yahia et El-Madania, les futures gares routières de Kouba et d'El-Biar et le Centre des affaires de Bab-Ezzouar vers l'Est. Certains de ces projets sont au stade de chantiers, d'autres sont en voie d'achèvement. L'espoir fait vivre, attendons donc la fin de la prochaine décennie pour voir la grande mue d'Alger ville monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.