Hospitalisation à domicile: un saut qualitatif dans l'amélioration des prestations de la santé publique    Victoire des Verts face à la Tunisie    Arsenal cible un attaquant de la Juventus !    Khenchela : Vers la proscription de l'usage des fusils lors des mariages    Najdat Anzour fait le procès de Daesh    Mellouk, le lanceur d'alerte made in Algeria (Vidéo)    Installation du président et du procureur général de la Cour d'Alger    Syrie: al-Assad décrète une amnistie, création de couloirs humanitaires autour d'Alep    Juventus, Higuain : "J'ai passé trois années merveilleuses à Naples"    6 casemates et 3 bombes de confection artisanale détruites à Tizi Ouzou, Jijel et Skikda (MDN)    Quelque 500 participants à un séminaire sur la coopération commerciale sino-africaine à Pékin    JO 2016: "les athlètes seront hébergés dans des conditions satisfaisantes" (Chebbah)    AADL 2013 / Logements plus chers et retard dans les versements : Souscripteurs patientez !    Bouira / Zone industrielle de Sidi Khaled : Ultimatums aux investisseurs    Coupe de la CAF / Défaits hier (1-0) par le TP Mazembe : Les Crabes y croient encore    Tomber de rideau sur la 9ème édition du FIOFA    Omnisports / AfroBasket U18 (5e journée) : L'Algérie battue mais qualifiée    Les revenus d'Ooredoo Algérie en hausse de 2% sur un an grâce à la G3 (communiqué)    FIOFA: le long métrage égyptien "Nouara" remporte le "Wihr d'or"    Festival du théâtre scolaire: des troupes de Tipasa, Tissemsilt et Oum El Bouaghi s'illustrent    Opposition : une conférence contre la nouvelle loi électorale    Un accès difficile aux estivants    Plus de 5 400 produits remboursables    L'USMH, le RCA, le RCR, l'USMB et l'OM interdits de recrutement !    François Hollande cédera-t-il à la pression ?    Sahara Occidental: le Maroc refuse toujours de coopérer avec Ross    Traduction en tamazight des textes fondamentaux de l'Etat    Alger: 170 familles de fonctionnaires bénéficient de logements de type LSP    Saisie d'anabolisants à l'aéroport    Alger: Incendie dans une discothèque à Riad El Feth, un mort    Skikda: Des vendeurs de fruits et légumes squattent une artère principale    Le passeport rouge ou être ministre    Postes de hautes responsabilités : La nationalité algérienne exclusive exigée    Modèle de croissance économique : Rénover la politique budgétaire et privilégier l'investissement    Conseil constitutionnel : Bouteflika a nommé trois nouveaux membres    Verts d'Europe : Soudani buteur, Zagreb domine Tbilissi    Cisjordanie occupée : L'ONU condamne l'expansion des colonies israéliennes    Retraite : Les règles des départs anticipés fixées    H. Clinton pas aussi "nickel" qu'on le présume!    La filière détenait un arsenal de propagande    Un second vote informel le 5 août    Classe politique: l'impératif débat d'idées    La sûreté de wilaya de Constantine honore plusieurs journalistes    Le président Bouteflika exprime la solidarité de l'Algérie    Fin de formation pour 770 nouveaux enseignants    Le chef de l'Etat tacle l'opposition    Clap de fin pour Mohamed Khan    L'AARC n'existera plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La wilaya d'Alger dévoile ses grands projets structurants
Ils s'étendent jusqu'en 2030
Publié dans Liberté le 21 - 06 - 2011

De la reconquête du front de mer au réaménagement de quelques quartiers, en passant par la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun, le boulevard urbain, la ceinture des agriparcs et autres promenades, la capitale vit ces dernières années au rythme des mutations pour devenir vers 2030, Alger ville monde.
L'exposition organisée par la wilaya d'Alger, à l'occasion des Assises nationales de l'urbanisme, a attiré une grande foule de curieux mais aussi de connaisseurs qui ont suivi avec un intérêt particulier les explications données par un consultant de la wilaya sur les grandes mutations de la capitale dont l'objectif est de faire d'Alger, à l'horizon 2030, une métropole méditerranéenne à l'instar des villes comme Marseille et Barcelone. Depuis trois ans, des BET nationaux, suivis par des responsables de la wilaya, travaillent aux côtés de deux grands BET internationaux, Parquexpo (Portugal) et Charpentier (France) sur ce projet d'envergure établi sur plusieurs phases. Coïncidant avec le cinquantenaire de l'indépendance, 2012 verra le lancement de la reconquête du front de mer, la réhabilitation du centre historique, la restauration des équilibres écologiques, le réaménagement de quelques quartiers autour des grands équipements en chantier, la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun. Cette phase correspond à la période 2009/2014. À partir de 2015 et jusqu'en 2019, le programme consacre le grand événement international avec la réalisation du nouveau port en eaux profondes, l'aménagement de la baie d'Alger, la reconquête de certaines friches industrielles, le boulevard urbain et la ceinture des agriparcs. Entre 2020 et 2024, les chantiers intéresseront l'écométropole de la Méditerranée, la poursuite de l'aménagement de la baie, le tram-train de la rocade. En phase finale, 2025/2029, Alger terminera sa mue pour devenir ville monde disposant d'un macromaillage en transports en commun, de promenades comme la Grande-Poste, les rues Larbi-Ben-M'hidi, Malika-Gaïd, Didouche-Mourad, le square Port-Saïd, La Casbah, une charte des espaces publics.
Vision pour la baie d'Alger
“Pour faire d'Alger l'écométropole de la Méditerranée, ville attractive agréable à vivre et fière de son identité, il est nécessaire de repenser les relations entre Alger et son port et ouvrir la ville sur la mer, reconquérir les espaces portuaires et recréer le lien entre la ville et la mer”, explique M. Benaïssa, consultant à la wilaya d'Alger, qui préconise un certain nombre de plans au profit de la capitale dont le plan bleu (mer propre, un trait de côte retrouvé), un plan vert (préserver le poumon forestier, valoriser les cœurs agricoles et rétablir un maillage vert), faire d'Alger la ville des mobilités et des proximités et enfin un plan blanc. On ne peut évidemment parler de baie d'Alger sans évoquer oued El-Harrach. La nouvelle vision prévoit de structurer le nouveau centre de gravité de la métropole algéroise autour de son embouchure à travers deux équipements prestigieux que sont la Grande-Mosquée et l'Opéra d'Alger.
Les actions à court, moyen et long terme consistent en un développement en quatre phases, à savoir rendre aux Algérois l'accès facile aux plages, affirmer le renouveau d'Alger par la renaturalisation et la revalorisation des berges de l'oued, transformer l'autoroute Est- Ouest en boulevard urbain, ouvrir la ville sur le port par une promenade ludique de front de mer en lien avec la place des Martyrs. Il est question justement de réaliser au niveau de cette place la Maison d'Alger et le mémorial. L'extension d'Alger vers l'Est se fera avec le triangle Hussein-Dey qui dispache à l'Ouest vers les nouvelles universités de la périphérie, le lycée international, les parkings à étages de Sidi-Yahia et El-Madania, les futures gares routières de Kouba et d'El-Biar et le Centre des affaires de Bab-Ezzouar vers l'Est. Certains de ces projets sont au stade de chantiers, d'autres sont en voie d'achèvement. L'espoir fait vivre, attendons donc la fin de la prochaine décennie pour voir la grande mue d'Alger ville monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.