Grine appelle les journalistes au "professionnalisme et à éviter le sensationnel"    Pretoria : séance d'entrainement des Verts sans Mahrez    Accidents de la circulation : 85 morts en une semaine    Un terroriste arrêté et des armes récupérées à Jijel (MDN)    Somalie: 855.000 personnes menacées d'insécurité alimentaire    Le pétrole baisse, lesté par la Chine    Chaos à la gare de Budapest    Le Real Madrid ne va pas insister pour De Gea    Conférence sur le climat : L'ONU évoque un manque de financement    Krach boursier en Chine : Un journaliste mis en cause    Conseil supérieur de la magistrature : nomination de 300 magistrats    NAHD : Laïche en colère contre les joueurs    Parlement Ouverture demain de la session d'automne    Oued Tlélat : 19 personnes arrêtées pour trouble à l'ordre public    CHU d'Oran :Un nouveau pôle des urgences en projet    Fuites d'eau à Bouira : Les habitants s'en remettent au wali    Le ministre iranien des Affaires étrangères en visite en Algérie    Jeux Méditerranéens 2015 : l'Algérie 4e au tableau des médailles    Clôture de la manifestation "Oran en fête" : des moments intenses au théâtre de verdure    Syrie: des images satellite confirment la destruction du temple de Bêl à Palmyre    IL SERA LE PRINCIPAL POINT DE LA RÉUNION DE DEMAIN    Volley-ball : Mondial 2015 (japon) dames    Gratin de courgettes    Sécurité sociale    Rojo : «J'ai reçu des offres mais..... »    Un spectacle désopilant à Souk Ahras    "Homeland 5" consacre un épisode pour "Charlie Hebdo"    Mais qui se souvient de l'émir Khaled?    Algérie:le parti des travailleurs met en garde contre tout retour à l'endettement extérieur    Le président Bouteflika, une "référence absolue d'homme d'Etat au service de l'humanité"    Jeux africains 2015 : à J-3 du coup d'envoi, course contre la montre pour les organisateurs    Une remise à plat de l'organisation d'Air Algérie dès octobre prochain    Algérie-Lait: de nouvelles mesures en faveur des éleveurs    Algérie:baisse de la facture des importations des matériaux de construction sur les 7 premiers mois    Soupçons de chantage contre le Maroc: les journalistes contre-attaquent    Les Verts entament leur stage    75 000 élèves bénéficieront de la prime de scolarité    Un véhicule dérape : un mort et cinq blessés graves d'une même famille    Mettre un terme aux dysfonctionnements    «15% des travailleurs ne sont pas déclarés»    Risque d'une bulle financière horizon 2017 en Algérie    «L'Algérie puisait sa force dans la détermination du peuple à tourner la page du passé»    Pendant la période du hadj, recevez des appels en Arabie Saoudite pour seulement 20 DA la minute    Une session de formation et d'échange d'expériences se tiendra prochainement    La pièce «Kharbacha» de Laghouat séduit les enfants    Une trentaine de longs métrages à l'affiche    Lancement du nouveau Tucson en Afrique en attendant l'Algérie    Le rendez-vous le plus excentrique de la planète    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La wilaya d'Alger dévoile ses grands projets structurants
Ils s'étendent jusqu'en 2030
Publié dans Liberté le 21 - 06 - 2011

De la reconquête du front de mer au réaménagement de quelques quartiers, en passant par la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun, le boulevard urbain, la ceinture des agriparcs et autres promenades, la capitale vit ces dernières années au rythme des mutations pour devenir vers 2030, Alger ville monde.
L'exposition organisée par la wilaya d'Alger, à l'occasion des Assises nationales de l'urbanisme, a attiré une grande foule de curieux mais aussi de connaisseurs qui ont suivi avec un intérêt particulier les explications données par un consultant de la wilaya sur les grandes mutations de la capitale dont l'objectif est de faire d'Alger, à l'horizon 2030, une métropole méditerranéenne à l'instar des villes comme Marseille et Barcelone. Depuis trois ans, des BET nationaux, suivis par des responsables de la wilaya, travaillent aux côtés de deux grands BET internationaux, Parquexpo (Portugal) et Charpentier (France) sur ce projet d'envergure établi sur plusieurs phases. Coïncidant avec le cinquantenaire de l'indépendance, 2012 verra le lancement de la reconquête du front de mer, la réhabilitation du centre historique, la restauration des équilibres écologiques, le réaménagement de quelques quartiers autour des grands équipements en chantier, la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun. Cette phase correspond à la période 2009/2014. À partir de 2015 et jusqu'en 2019, le programme consacre le grand événement international avec la réalisation du nouveau port en eaux profondes, l'aménagement de la baie d'Alger, la reconquête de certaines friches industrielles, le boulevard urbain et la ceinture des agriparcs. Entre 2020 et 2024, les chantiers intéresseront l'écométropole de la Méditerranée, la poursuite de l'aménagement de la baie, le tram-train de la rocade. En phase finale, 2025/2029, Alger terminera sa mue pour devenir ville monde disposant d'un macromaillage en transports en commun, de promenades comme la Grande-Poste, les rues Larbi-Ben-M'hidi, Malika-Gaïd, Didouche-Mourad, le square Port-Saïd, La Casbah, une charte des espaces publics.
Vision pour la baie d'Alger
“Pour faire d'Alger l'écométropole de la Méditerranée, ville attractive agréable à vivre et fière de son identité, il est nécessaire de repenser les relations entre Alger et son port et ouvrir la ville sur la mer, reconquérir les espaces portuaires et recréer le lien entre la ville et la mer”, explique M. Benaïssa, consultant à la wilaya d'Alger, qui préconise un certain nombre de plans au profit de la capitale dont le plan bleu (mer propre, un trait de côte retrouvé), un plan vert (préserver le poumon forestier, valoriser les cœurs agricoles et rétablir un maillage vert), faire d'Alger la ville des mobilités et des proximités et enfin un plan blanc. On ne peut évidemment parler de baie d'Alger sans évoquer oued El-Harrach. La nouvelle vision prévoit de structurer le nouveau centre de gravité de la métropole algéroise autour de son embouchure à travers deux équipements prestigieux que sont la Grande-Mosquée et l'Opéra d'Alger.
Les actions à court, moyen et long terme consistent en un développement en quatre phases, à savoir rendre aux Algérois l'accès facile aux plages, affirmer le renouveau d'Alger par la renaturalisation et la revalorisation des berges de l'oued, transformer l'autoroute Est- Ouest en boulevard urbain, ouvrir la ville sur le port par une promenade ludique de front de mer en lien avec la place des Martyrs. Il est question justement de réaliser au niveau de cette place la Maison d'Alger et le mémorial. L'extension d'Alger vers l'Est se fera avec le triangle Hussein-Dey qui dispache à l'Ouest vers les nouvelles universités de la périphérie, le lycée international, les parkings à étages de Sidi-Yahia et El-Madania, les futures gares routières de Kouba et d'El-Biar et le Centre des affaires de Bab-Ezzouar vers l'Est. Certains de ces projets sont au stade de chantiers, d'autres sont en voie d'achèvement. L'espoir fait vivre, attendons donc la fin de la prochaine décennie pour voir la grande mue d'Alger ville monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.