Libye:fin du mouvement de désobéissance civile à Benghazi    Algérie:Le décret portant carte nationale du journaliste professionnel adopté par le gouvernement    Maroc:l'inflation aurait ralenti à 0,5 pc au 1er trimestre 2014 (HCP)    Crise ukrainienne    Bordj Badji-Mokhtar    Sporting CP    Salon international de l'agroalimentaire    Dr Hadjab Makloufi* à InfoSoir :    En bref...    Présidentielle 2014: réunion de coordination des directeurs de campagne des candidats Touati, Rebaïne et Benflis    Quelques réflexions sur les déclarations du Ministre de l'Energie algérien sur la forte consommation intérieure d'hydrocarbures    Signature prochaine d'accords avec plusieurs pays en prélude à l'adhésion de l'Algérie à l'OMC (ministre)    Le panel d'experts onusien souhaite voir l'élection présidentielle se dérouler dans un climat de paix    Le tronçon du tramway Bordj el Kiffan-Café Chergui, à l'Est d'Alger, inauguré    Présidentielle 2014: la CNSEL a tranché 210 recours (Brahmi)    Un receveur de la poste de Sidi Bel Abbès accusé de détournement de deniers publics    L'EPTV "dénonce" les accusations du candidat Ali Benflis    Il a levé toute ambiguïté hier lors d'une conférence de presse    Des milliers de personnes ont marché pour la disqualification de l'élection présidentielle    Rapport du SG de l'ONU sur le Sahara occidental    Coupe du Roi    Yacine Brahimi    Match amical Algérie-Roumanie    RENCONTRE À ALGER AVEC JERÔME FERRARI    Débat    Logement: la pré-affectation participe à la mise en confiance du citoyen (responsable)    Le président Bouteflika appelle les citoyens à participer massivement à la présidentielle du 17 avril    Libye:la Jordanie met les ravisseurs de son ambassadeur devant leurs responsabilités    Encore 5 jours de congé aux élèves    Un rapport de l'ONU appelle au respect des minorités    L'armée met en garde contre tout débordement    Yebda retrouve la compétition    Une publication sur l'histoire du patrimoine d'Oran    "Appel à participation aux concours organisés par Algérie Télécom"    MBC ferme ses bureaux dans le Monde arabe    Métaux précieux : L'or au plus haut en raison des tensions en Ukraine    Le djihadiste Belmokhtar en Libye : "Ce serait une menace pour la paix"    Ouargla : Livraison attendue de quatre marchés couverts avant la fin 2014    Olympiades des jeux électroniques : Participation de 200 jeunes filles et garçons    Tunisie : Colère de députés après les condamnations clémentes d'ex-proches de Ben Ali    Une délégation de la CAF en Côte d'Ivoire jusqu'au 18 avril    L'Algérie risque d'être absente dans l'épreuve par équipes    Aujourd'hui, le peloton se met en branle!    L'urgence de réhabiliter la signalisation routière    Nécessaire révision de la répartition des moyens de transport    Le confort, un bien grand mot    La valeur commune et la variable distinctive    La macro photographique à l'honneur dans «Regards reconstruits»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La wilaya d'Alger dévoile ses grands projets structurants
Ils s'étendent jusqu'en 2030
Publié dans Liberté le 21 - 06 - 2011

De la reconquête du front de mer au réaménagement de quelques quartiers, en passant par la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun, le boulevard urbain, la ceinture des agriparcs et autres promenades, la capitale vit ces dernières années au rythme des mutations pour devenir vers 2030, Alger ville monde.
L'exposition organisée par la wilaya d'Alger, à l'occasion des Assises nationales de l'urbanisme, a attiré une grande foule de curieux mais aussi de connaisseurs qui ont suivi avec un intérêt particulier les explications données par un consultant de la wilaya sur les grandes mutations de la capitale dont l'objectif est de faire d'Alger, à l'horizon 2030, une métropole méditerranéenne à l'instar des villes comme Marseille et Barcelone. Depuis trois ans, des BET nationaux, suivis par des responsables de la wilaya, travaillent aux côtés de deux grands BET internationaux, Parquexpo (Portugal) et Charpentier (France) sur ce projet d'envergure établi sur plusieurs phases. Coïncidant avec le cinquantenaire de l'indépendance, 2012 verra le lancement de la reconquête du front de mer, la réhabilitation du centre historique, la restauration des équilibres écologiques, le réaménagement de quelques quartiers autour des grands équipements en chantier, la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun. Cette phase correspond à la période 2009/2014. À partir de 2015 et jusqu'en 2019, le programme consacre le grand événement international avec la réalisation du nouveau port en eaux profondes, l'aménagement de la baie d'Alger, la reconquête de certaines friches industrielles, le boulevard urbain et la ceinture des agriparcs. Entre 2020 et 2024, les chantiers intéresseront l'écométropole de la Méditerranée, la poursuite de l'aménagement de la baie, le tram-train de la rocade. En phase finale, 2025/2029, Alger terminera sa mue pour devenir ville monde disposant d'un macromaillage en transports en commun, de promenades comme la Grande-Poste, les rues Larbi-Ben-M'hidi, Malika-Gaïd, Didouche-Mourad, le square Port-Saïd, La Casbah, une charte des espaces publics.
Vision pour la baie d'Alger
“Pour faire d'Alger l'écométropole de la Méditerranée, ville attractive agréable à vivre et fière de son identité, il est nécessaire de repenser les relations entre Alger et son port et ouvrir la ville sur la mer, reconquérir les espaces portuaires et recréer le lien entre la ville et la mer”, explique M. Benaïssa, consultant à la wilaya d'Alger, qui préconise un certain nombre de plans au profit de la capitale dont le plan bleu (mer propre, un trait de côte retrouvé), un plan vert (préserver le poumon forestier, valoriser les cœurs agricoles et rétablir un maillage vert), faire d'Alger la ville des mobilités et des proximités et enfin un plan blanc. On ne peut évidemment parler de baie d'Alger sans évoquer oued El-Harrach. La nouvelle vision prévoit de structurer le nouveau centre de gravité de la métropole algéroise autour de son embouchure à travers deux équipements prestigieux que sont la Grande-Mosquée et l'Opéra d'Alger.
Les actions à court, moyen et long terme consistent en un développement en quatre phases, à savoir rendre aux Algérois l'accès facile aux plages, affirmer le renouveau d'Alger par la renaturalisation et la revalorisation des berges de l'oued, transformer l'autoroute Est- Ouest en boulevard urbain, ouvrir la ville sur le port par une promenade ludique de front de mer en lien avec la place des Martyrs. Il est question justement de réaliser au niveau de cette place la Maison d'Alger et le mémorial. L'extension d'Alger vers l'Est se fera avec le triangle Hussein-Dey qui dispache à l'Ouest vers les nouvelles universités de la périphérie, le lycée international, les parkings à étages de Sidi-Yahia et El-Madania, les futures gares routières de Kouba et d'El-Biar et le Centre des affaires de Bab-Ezzouar vers l'Est. Certains de ces projets sont au stade de chantiers, d'autres sont en voie d'achèvement. L'espoir fait vivre, attendons donc la fin de la prochaine décennie pour voir la grande mue d'Alger ville monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.