L'équipage du vol AH5017 avait demandé à se dérouter puis à rebrousser chemin (Laurent Fabius)    Crash du vol AH 5017: le Gouvernement décide de mesures d'accompagnement des familles victimes    Ghaza: sept enfants palestiniens tués par une frappe israélienne sur un camp de réfugiés    Crash du vol d'Air Algérie: Hollande ostensiblement en première ligne    Liga sagres 2014-2015 (préparation): débuts en amical de Yacine Brahimi avec le FC Porto    Fraude fiscale: poursuite de l'enquête sur Messi    Crash au Mali: l'enquête s'annonce longue et difficile    Les aviculteurs pour une reconduction de la suppression de TVA sur les matières premières    "Ikber", un modèle de construction ancestral bien préservé par les Touaregs du Tassili    Fièvre aphteuse à Sétif : les services vétérinaires en état d'alerte pour empêcher la propagation du foyer    Aid El-fitr: Plusieurs actions de solidarité avec les enfants hospitalisés    Les Algérois célèbrent l'aïd El fitr en ayant une pensée à la population de Ghaza    Libye: le FN dénonce "les graves erreurs" de Sarkozy et du PS    L'hôpital de Ain Azel saccagé : Deux morts et plusieurs blessés    Libye:l'Allemagne évacue son personnel diplomatique en pour des raisons de sécurité    Algérie:poursuite des essais techniques du téléphérique Oued Koreiche-Bouzaréah    La sévère expertise d'un commandant de bord : «Il y a une défaillance au niveau du commandement d'Air Algérie»    Tunisie:un plan pour assurer le retour des tunisiens de Libye    Une vingtaine de centrales photovoltaïques installées d'ici la fin de l'année (CDER)    Depuis le début de l'agression israélienne : Plus de 1.000 morts à Ghaza    Ligue des champions d'Afrique : L'Entente proche du carré final    RCD : Les événements de Ghardaïa et le crash de l'avion d'Air Algérie    Permanences de l'Aïd : Près de 2.000 commerces réquisitionnés à l'Ouest    Oh, impuissance quand tu nous tiens !    Maroc:grâce Royale au profit de 277 personnes à l'occasion de l'Aid Al-Fitr    Vol AH 5017 : Le PDG d'Air Algérie était à bord du MD-83 la veille de son crash    Olympique Lyonnais : Nabil Fékir n'a pas encore tranché sur son avenir international    Lundi, premier jour de Aïd El-fitr    L'Aïd El-Fitr a été fixé au lundi 28 juillet en Algérie    Ibn 'Arafa Al-warghamî Une référence dans les fetwas au Maghreb    DEUX POIDS DEUX MESURES !    25 MORTS ET 64 BLESSES EN 48H SUR LES ROUTES DU PAYS !    Né dans le sillage de l'opposition à un 4e mandat pour Bouteflika    Elle a réuni 500 personnalités dans une conférence sur la transition    Le président Bouteflika présente ses condoléances aux chefs d'Etat des pays touchés par le crash    Match amical    Il a rompu avec ses éclipses post-présidentielles    Le club cède 80% des droits à un fonds d'investissement    Les clubs professionnels face à «l'impératif» de s'occuper convenable    Dirigé par Amine Kouider, il présente «Schéhérazade»    La police fête un événement historique....    Mohamed Assef et Indila à l'honneur    L'Etat n'a jamais cessé de d'œuvrer à recouvrer la sécurité et bannir la culture de la violence à Ghardaïa (Sellal)    Sept entraîneurs étrangers en Ligue 1    "Nous sommes dans l'inhumain"    L'hommage au Sage    Oran : Prochain recensement de sites archéologiques des communes côtières    Ouargla : Plusieurs actions pour la réhabilitation du musée saharien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La wilaya d'Alger dévoile ses grands projets structurants
Ils s'étendent jusqu'en 2030
Publié dans Liberté le 21 - 06 - 2011

De la reconquête du front de mer au réaménagement de quelques quartiers, en passant par la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun, le boulevard urbain, la ceinture des agriparcs et autres promenades, la capitale vit ces dernières années au rythme des mutations pour devenir vers 2030, Alger ville monde.
L'exposition organisée par la wilaya d'Alger, à l'occasion des Assises nationales de l'urbanisme, a attiré une grande foule de curieux mais aussi de connaisseurs qui ont suivi avec un intérêt particulier les explications données par un consultant de la wilaya sur les grandes mutations de la capitale dont l'objectif est de faire d'Alger, à l'horizon 2030, une métropole méditerranéenne à l'instar des villes comme Marseille et Barcelone. Depuis trois ans, des BET nationaux, suivis par des responsables de la wilaya, travaillent aux côtés de deux grands BET internationaux, Parquexpo (Portugal) et Charpentier (France) sur ce projet d'envergure établi sur plusieurs phases. Coïncidant avec le cinquantenaire de l'indépendance, 2012 verra le lancement de la reconquête du front de mer, la réhabilitation du centre historique, la restauration des équilibres écologiques, le réaménagement de quelques quartiers autour des grands équipements en chantier, la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun. Cette phase correspond à la période 2009/2014. À partir de 2015 et jusqu'en 2019, le programme consacre le grand événement international avec la réalisation du nouveau port en eaux profondes, l'aménagement de la baie d'Alger, la reconquête de certaines friches industrielles, le boulevard urbain et la ceinture des agriparcs. Entre 2020 et 2024, les chantiers intéresseront l'écométropole de la Méditerranée, la poursuite de l'aménagement de la baie, le tram-train de la rocade. En phase finale, 2025/2029, Alger terminera sa mue pour devenir ville monde disposant d'un macromaillage en transports en commun, de promenades comme la Grande-Poste, les rues Larbi-Ben-M'hidi, Malika-Gaïd, Didouche-Mourad, le square Port-Saïd, La Casbah, une charte des espaces publics.
Vision pour la baie d'Alger
“Pour faire d'Alger l'écométropole de la Méditerranée, ville attractive agréable à vivre et fière de son identité, il est nécessaire de repenser les relations entre Alger et son port et ouvrir la ville sur la mer, reconquérir les espaces portuaires et recréer le lien entre la ville et la mer”, explique M. Benaïssa, consultant à la wilaya d'Alger, qui préconise un certain nombre de plans au profit de la capitale dont le plan bleu (mer propre, un trait de côte retrouvé), un plan vert (préserver le poumon forestier, valoriser les cœurs agricoles et rétablir un maillage vert), faire d'Alger la ville des mobilités et des proximités et enfin un plan blanc. On ne peut évidemment parler de baie d'Alger sans évoquer oued El-Harrach. La nouvelle vision prévoit de structurer le nouveau centre de gravité de la métropole algéroise autour de son embouchure à travers deux équipements prestigieux que sont la Grande-Mosquée et l'Opéra d'Alger.
Les actions à court, moyen et long terme consistent en un développement en quatre phases, à savoir rendre aux Algérois l'accès facile aux plages, affirmer le renouveau d'Alger par la renaturalisation et la revalorisation des berges de l'oued, transformer l'autoroute Est- Ouest en boulevard urbain, ouvrir la ville sur le port par une promenade ludique de front de mer en lien avec la place des Martyrs. Il est question justement de réaliser au niveau de cette place la Maison d'Alger et le mémorial. L'extension d'Alger vers l'Est se fera avec le triangle Hussein-Dey qui dispache à l'Ouest vers les nouvelles universités de la périphérie, le lycée international, les parkings à étages de Sidi-Yahia et El-Madania, les futures gares routières de Kouba et d'El-Biar et le Centre des affaires de Bab-Ezzouar vers l'Est. Certains de ces projets sont au stade de chantiers, d'autres sont en voie d'achèvement. L'espoir fait vivre, attendons donc la fin de la prochaine décennie pour voir la grande mue d'Alger ville monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.