Algérie- Ferroukhi fait appel au privé pour renforcer les capacités de stockage de la pomme de terre    Tripoli exclut toute intervention militaire étrangère (Premier ministre)    Mali : 11 soldats tués dans l'attaque d'un camp de l'armée à Gourmas Rharous (bilan officiel)    Après Ramos, Man U vise Pepe    Bielsa ne veut plus de Doria    Année scolaire 2015-2016: la rentrée est fixée au 6 septembre prochain    Cancer du pancréas: une étude offre l'espoir d'un dépistage précoce    L'ONU appelle à favoriser l'allaitement maternel sur le lieu de travail    Tunisie:l'assemblée approuve deux projets de loi relatifs aux prérogatives des chefs de l'Etat et du gouvernement    Ligue 1 de football (préparation) : le MOB boucle son stage tunisien par un match nul face aux Saoudiens d'Al-Fath (0-0)    Algérie:Djezzy et Google Developers Group organisent des rencontres au profit de développeurs algériens    Deux soldats tués dans l'attaque d'un convoi militaire en Turquie    Les cours du pétrole rebondissent en Asie    Mauritanie:un ancien porte-parole d'Ansar Dine remis en liberté    La Catalogne s'approche d'élections décisives, inquiétude à Madrid    Le jeu trouble des islamistes    Education : Le soutien du PT à Benghebrit    Bouira : Un mort et deux blessés dans une fusillade    WA Tlemcen : Bouali Tayeb se contente des moyens de bord    Natation : Les nageurs d'Oran s'illustrent en dépit des difficultés    JSM Tiaret : L'avenir du club en question    Algérie:l'unité Pipes and Tubes d'ArcelorMittal fermée, le complexe métallurgique paralysé    Tunisie:arrestation, à Kébili, de sept individus soupçonnés d'appartenir à une organisation terroriste    Le Sahel, toujours sous la menace terroriste    Au secours, El Gheït    Tizi Ouzou : Des dizaines de membres d'une délégation ministérielle Intoxiqués    Santé : A la recherche du bon remède    Ingratitude sans pudeur, oubli sans remords    Film arabe : Des promesses pour le prochain Festival international    Les souscripteurs menacent d'occuper les logements AADL à Sétif    Le parcours de l'ancien footballeur Koussim en photos    Coopération : La commune d'Alger-Centre et la ville sahraouie d'El Ayoun renouvellent leur jumelage    Répartition équitable ades fruits du développement national    En vue de booster les exportations hors hydrocarbures : Le FCE émet des propositions    Commission provisoire d'identification des journalistes professionnels : Proroger sa mission jusqu'à fin septembre    Fête du Bijou de Beni yenni : Un produit original qui mérite d'être connu    Création d'un nouveau «pôle islamiste»    Sous le slogan «L'Algérie unie par la musique»    Amnesty International interpelle Sellal et lance une pétition    Hicham Medjber (Arbaâ) et Bariza Ghezlani (ASSN) vainqueurs    Nouveau tour de vis de la Banque d'Algérie sur les opérations de comme    L'ENSEIGNEMENT DES LANGUES ENFLAMME LE DEBAT POLITIQUE : Des politiques font bloc contre les recommandations de Benghebrit    Le wali de Boumerdès prend ses nouvelles fonctions    200.000 cas régularisés depuis mars 2011    Les Hauts-Plateaux sous les feux des projecteurs    Algérie:mesures au profit des bijoutiers de Beni Yenni et l'artisanat traditionnel (ministre)    «La problématique est comment maîtriser la langue arabe enseignée»    Snoop Dogg arrêté en Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

HALAWIYATE
Publié dans Liberté le 21 - 07 - 2011

Ramadhan est déjà là, à voir les transformations de nombreux commerces qui débiteront des tonnes de gâteaux et autres sucreries.
Désignés sous l'appellation générique de halwa (douceurs) dans les parlers populaires, les gâteaux sont une nouveauté gastronomique pour la majorité des Algériens. Il y a moins d'un demi-siècle, la pâtisserie était l'apanage des villes. Et encore ! D'un côté, les halawat des hdar, héritiers de la tradition andalouse et turque qui ne sortaient guère des vieilles cités, de l'autre les sucreries du souk sur les étalages des halwadji. Seuls quelques rares privilégiés pouvaient déguster la pâtisserie dite française. De nos jours, les gâteaux sont devenus un véritable phénomène socioculturel.
Le fonds culinaire berbère ne recèle que de rares spécialités pâtissières, généralement de simples pâtes levées auxquelles étaient ajoutés du beurre et du miel. Comme cette kutamiya dont la recette est révélée dans un manuscrit de l'époque où la vaillante tribu berbère des Koutama rayonnait sur le Maghreb. Miel, beurre, farine de céréales et parfois des dattes, c'est la base de toutes les pâtisseries anciennes qui ont persisté dans notre culture culinaire. Rudimentaire préparation certes, mais c'était le mieux que l'on pouvait.
La conquête de l'Espagne fera découvrir aux Berbères, qui s'établiront en Andalousie, une autre face de ce qu'un auteur nomme “l'empire du doux”. Les échanges de la péninsule ibérique avec les grandes cités maghrébines de l'époque verront apparaître un chamboulement dans la conception du gâteau. Mais il faut attendre l'exode des musulmans andalous vers les côtes du sud de la Méditerranée pour que nous connaissions des préparations telles que le kaak, le makrout, la ghribiya, le fanid, la zlabiya, le sfendj… À la même époque, l'établissement des Turcs à El Djazaïr apportera un autre savoir-faire en la matière. Baklawa, tcharak, ktayef dateraient de cette époque. Il est difficile de fixer avec certitude les apports historiques. Cordoue et Istanbul ont hérité du savoir-faire de Bagdad qui, elle-même, l‘a reçu des Persans. Au XVIe siècle, Alger, à son tour, bénéficiera d'influences croisées qui se fondront pour donner l'essentiel de ce qu'on appelle aujourd'hui “pâtisserie traditionnelle”.La terminologie pied-noir en a fait la “pâtisserie orientale”.
Retour d'histoire, nouveaux ingrédients et nouvelle influence moyen-orientale métamorphoseront à nouveau nos halawiyate.
Momo
[email protected]
RECETTE Gâteau de semoule au sésame
Ingrédients :
l 100g de semoule fine
l 1 litre de lait
l 30g de beurre
l 3 cuillérées à soupe de miel
l 1 bâtonnet de cannelle
l 20g de graines de sésame grillées
Préparation :
Versez le lait dans une casserole, ajoutez le bâtonnet de canelle et portez-le à ébullition.
Lorsque celui-ci bout, retirez le bâtonnet de cannelle, versez en pluie la semoule et mélangez jusqu'à épaississement.
Hors du feu, ajoutez le beurre et mélangez.
Ajoutez le miel, mélangez bien le tout.
Répartissez la semoule dans 4 moules, égalisez bien le dessus et parsemez de graines de sésame.
Enfournez à 180°C pour 10 mn, le temps que le dessus gratine un peu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.