Deux morts dans un accident de la route à Aflou (Laghouat)    Alain Michel et le Chabab défient la Saoura    Lyazid Sedkaoui inhumé hier    Tous derrière l'Entente    Baptisée du nom du chahid Ali Kadri    Conventions de coopération scientifique avec l'Afrique du Sud et l'Allemagne    Nécessité de s'imprégner des valeurs du 1er Novembre dans toute pratique politique (ANR)    CAF: programme chargé pour Issa Hayatou à Alger    Au commencement de la lutte armée    Le poids des mots, le choc des images    Programme d'appui européen au patrimoine algérien    Kimel, une ville dans la tourmente depuis les premiers combats jusqu'à l'indépendance (témoins)    Le 19e Salon du livre inauguré hier par Sellal    Texte intégral du message du président de la République à l'occasion du 60e anniversaire de la Révolution du 1er Novembre    Bataille à l'ONU    Arrestation de trois individus pour escroquerie    Plus de 3.000 infractions liées à l'environnement et l'urbanisme enregistrées en septembre    Ligue 1 Mobilis/9e journée (match avancé): victoire du NA H.Dey devant le CS Constantine (2-0)    Le président du Burkina Faso Blaise Compaoré démissionne    «Aucun cas d'Ebola n'a été enregistré»    Réchauffement, Russie : L'UE tente l'autonomie énergétique    Tunisie: La famille de feu Chokri Belaid poursuit Al-Jazeera en justice    La Révolution de Novembre a transcendé l'impossible (Bouteflika)    La chaîne Mariott va construire 6 nouveaux hôtels en Algérie en partenariat avec Red-Med    Coupe de la Ligue anglaise: 2e titularisation de Abeid (Newcastle), Bentaleb (Tottenham) toujours absent    Tunisie: Démarrage du Dialogue national pour examiner les moyens d'une transition pacifique    Algérie: Abdelouahab Nouri et son homologue français plaident pour un partenariat économique solide et diversifié    L'Algérie condamne "avec force" les attaques terroristes contre des forces de sécurité nigériennes (MAE)    Algérie : Signature d'un accord de partenariat entre la chaîne Marriott et Red-Med pour la construction de 6 nouveaux hôtels    La lutte armée, une conviction profonde de sa nécessité pour recouvrer la dignité de l'Algérien (témoignage)    La grève générale de syndicats contre la précarité des conditions de vie au Maroc largement suivie (Syndicats)    Le succès démocratique en Tunisie va-t-il déteindre sur l'Algérie ? Au CPP de Radio M, on est sceptique    Les opportunités d'investissement en Algérie présentées le 10 décembre à Londres (ambassadeur)    Des historiens plaident pour la réhabilitation de la "dimension politique" du combat pour l'indépendance    L'Algérie et le Sénégal travaillent à bâtir des convergences "fortes" (MAE sénégalais)    Neuropathies: lancement d'un nouveau traitement ayant peu d'effets secondaires en Algérie    Mondial-2018 - La Fifa s'excuse pour une carte incluant la Crimée dans la Russie    Tibhirine: Trévidic réclame l'expertise des prélèvements effectuée sur les crânes    Ligue 1-Mibilis (9e j) JS Kabylie : l'entraîneur Ciccolini ne s'attendait pas à battre le MC Alger    L'euro recule, le yen au plus bas en six ans lors des échanges asiatiques    Tunisie-Législatives 2014 : Le dépôt des recours contre les résultats préliminaires du 31 octobre au 02 novembre 2014    Le FFS chez les syndicats dès aujourd'hui    La France ne remettra jamais des archives qui "lui font tort" (ministre des Moudjahidine)    Le programme de 2007 enfin clos    Il a remis ses lettres de créance au Président Bouteflika    Ouled El-Houma    POLITIQUE ÉTRANGÈRE DU PAYS    Trucs et astuces    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Conférence nationale des chefs d'établissement du supérieur
La rentrée universitaire sous de bons auspices !
Publié dans Liberté le 17 - 09 - 2012

Le seul hic pour certains établissements réside dans le déséquilibre sur le plan de l'hébergement des étudiants. Certaines résidences universitaires enregistrent un grand déficit et d'autres comptent un surplus en nombre de lits disponibles. Le choix et l'orientation des nouveaux bacheliers ont engendré ce déséquilibre.
De retour aux commandes du secteur qu'il a quitté il y a quelques mois à peine, Rachid Harraoubia a réuni, hier, les chefs d'établissement de l'enseignement supérieur et directeurs d'écoles supérieures pour faire le point sur la rentrée universitaire 2012-2013. À en croire le discours officiel et les chiffres avancés par les différents intervenants lors de cette rencontre, la rentrée universitaire s'annonce sous de bons auspices. Tous les moyens humains et matériels ont été mis à la disposition du secteur pour assurer une bonne reprise à plus d'un million d'étudiants dans les différents cycles d'enseignement supérieur.
Remerciant d'emblée les différents responsables présents pour leurs efforts notamment pendant les différentes étapes sensibles de fin d'année et d'inscription de nouveaux bacheliers, le ministre de l'Enseignement supérieur a précisé que “l'objectif de cette conférence n'est pas d'évaluer la rentrée universitaire. C'est encore trop tôt pour cela, mais nous allons le faire très prochainement. Cette conférence nous permet cependant de faire le point sur les dernières retouches pour le coup d'envoi officiel". Rachid Harraoubia insistera sur la nécessité de “conjuguer les efforts en vue de parvenir à un enseignement de qualité et de la recherche ainsi que l'ouverture de l'université sur l'environnement international". Après avoir donné la parole aux présidents des trois conférences régionales (Centre, Est et Ouest) et au DG de l'Onou pour exposer leurs rapports sur la rentrée universitaire, le ministre a tenu un point de presse. Harraoubia insistera pour entamer sa rencontre avec la presse par “une introduction" très spéciale. Comme pour se laver les mains des incidents dramatiques qui ont émaillé la dernière année universitaire, le ministre a tenu à expliquer les modes de gestion adoptés par son secteur. “Les décisions du département de l'enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ne sont pas celles du ministre. Mais celles de tous les responsables et conseils scientifiques", explique le conférencier. Et d'ajouter que le ministère est doté “d'une commission nationale d'habilitation où les décisions collectives sont prises et d'un comité national d'évaluation installé il y a une année. La concertation, c'est la base de toutes les mesures de notre ministère qui diffère des autres départements".
En prenant du recul d'un secteur qu'il a connu depuis de longues années et où il était sûr de revenir un jour — “J'étais sûr que j'allais revenir à l'université", a-t-il reconnu —, Harraoubia a, semble-t-il, pu mettre le doigt sur les erreurs qui ont porté préjudice à l'image de son département. “Ce qui nous a manqué, c'est la communication. D'ailleurs, nous allons communiquer autrement", s'engage-t-il.
Travaux de réfection des résidences universitaires
Cela dit, la rentrée universitaire de cette année est caractérisée par la principale mesure de lancement des travaux de réfection et de la majorité des résidences universitaires en vue d'éviter que le drame survenu à Tlemcen ne se reproduise. Les walis ont pris les dispositions nécessaires pour que les travaux entamés à tous les niveaux (réfection, réseau électrique et gaz, incendie, sortie de secours...) soient achevés le plus tôt possible.
Les résidences ont été conçues selon les normes de l'époque de leur construction et aujourd'hui, il y a lieu de les adapter aux nouvelles normes qui assureront plus de sécurité aux étudiants et aux fonctionnaires.
Il faut savoir à ce propos que 450 000 étudiants, soit 41,04%, sont hébergés et 805 000, soit 73,06%, perçoivent une bourse. Les statistiques de la tutelle montrent un grand déséquilibre dans l'hébergement des étudiants.
Certaines résidences souffrent de déficit en lits et d'autres comptent un surplus en lits disponibles. “Cela est dû au choix et à l'orientation des bacheliers", explique Harraoubia. Et d'annoncer la prochaine réception de quatre écoles nationales supérieures à Koléa et les facultés de médecine et de droit.
Une rallonge de 440 000 milliards de centimes pour loger les enseignants
Bonne nouvelle pour les enseignants qui attendent l'achèvement du fameux projet de 12 000 logements lancés sur instruction du président de la République.
Le premier magistrat du pays a donné instruction pour dégager une rallonge de 440 000 milliards de centimes pour l'achèvement de ce projet. Pour ce qui est de la création d'universités privées, le conférencier dira que la loi existe, mais les personnes intéressées doivent répondre aux cahiers des charges.
M B


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.