Le partenariat et la concertation algéro-maliens favoriseront le succès du dialogue intermalien    Algérie-France:Hollande s'entretient avec Sellal de l'enlèvement du ressortissant français    Le tarissement des ressources financières, un moyen efficace    Des nouveautés à l'affiche    Une conférence nationale pour début novembre, annonce Bouchouareb    La formation professionnelle draine plus de bacheliers    Hassen Hamar (président de l'ESS)    Joueurs Algériens à l'étranger    Un chef terroriste éliminé    Sellal reçoit le président du groupe parlementaire d'amitié France-Algérie    Tayeb Belaïz annonce une stratégie globale de relance    Seconde soirée du Dimajazz2014    Les présidents de club évoquent l'Affaire de l'arbitre Amine Bitam    Centre universitaire dE AIn Témouchent    L'ONU dénonce un possible « transfert forcé » de milliers de Palestiniens    Football-Equipe algérienne A' : les locaux entament un stage à Sidi Moussa    Quelles incidences sur l'économie algérienne ?    Chambre algérienne de commerce et d'industrie    L'APN adopte la liste des vice-présidents    Des locaux pour les activités culturelles    Plus de 130 000 Syriens fuient en Turquie pour échapper aux djihadistes    Régulation de la presse écrite    Les projets de transport vont bon train à Oran    Le nouveau directeur de l'éducation installé    Prise en charge en fonction de la disponibilité des places    Championnat du Portugal (J 5) : deuxième but de la saison pour Slimani, Brahimi et Porto accrochés    VISITE DU MINISTRE DES TRANSPORTS A MOSTAGANEM : Le ministre déplore les retards dans le lancement des projets    ALGER : Arrestation d'un maçon accusé de la strangulation d'une femme    500 LOGEMENTS SOCIAUX D'OUED TLELAT : Les bénéficiaires des pré-affectations invités à payer la caution        Les jihadistes de l'EI appellent à tuer des citoyens des pays de la coalition    Plus de 1.250 commerces fermés dans la seule commune d'Alger-centre (maire)    Tunisie:Le collectif JID lance la plate-forme «Ikhtiar tounes» pour aider les électeurs à faire le bon choix    Colonisation : Les Sahraouis accusent les Nations unies de complicité    Football - Ligue 1 : Fin de série pour l'USMA    Benflis dévoile sa démarche et celle du pôle du changement    Mokri, la révolution et la politique    Le RND restructure sa base    La politique «complexe» de la France dans le dossier sahraoui    Entretien avec Ahmed CHENIKI : Les jeux tragiques de la pauvreté culturelle en Algérie    Mouton de l'Aïd : La fièvre aphteuse plane toujours sur les marchés    Hommage à Sidi Mohamed Dib    Tourbillon de plaisir...    26 joueurs malawites en stage    Djamel Menad limogé    Plus d'une dizaine de troupes au menu    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle : Titularisation de 36.000 bénéficiaires    Benjamin Stora, pour donner un nouvel élan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Conférence nationale des chefs d'établissement du supérieur
La rentrée universitaire sous de bons auspices !
Publié dans Liberté le 17 - 09 - 2012

Le seul hic pour certains établissements réside dans le déséquilibre sur le plan de l'hébergement des étudiants. Certaines résidences universitaires enregistrent un grand déficit et d'autres comptent un surplus en nombre de lits disponibles. Le choix et l'orientation des nouveaux bacheliers ont engendré ce déséquilibre.
De retour aux commandes du secteur qu'il a quitté il y a quelques mois à peine, Rachid Harraoubia a réuni, hier, les chefs d'établissement de l'enseignement supérieur et directeurs d'écoles supérieures pour faire le point sur la rentrée universitaire 2012-2013. À en croire le discours officiel et les chiffres avancés par les différents intervenants lors de cette rencontre, la rentrée universitaire s'annonce sous de bons auspices. Tous les moyens humains et matériels ont été mis à la disposition du secteur pour assurer une bonne reprise à plus d'un million d'étudiants dans les différents cycles d'enseignement supérieur.
Remerciant d'emblée les différents responsables présents pour leurs efforts notamment pendant les différentes étapes sensibles de fin d'année et d'inscription de nouveaux bacheliers, le ministre de l'Enseignement supérieur a précisé que “l'objectif de cette conférence n'est pas d'évaluer la rentrée universitaire. C'est encore trop tôt pour cela, mais nous allons le faire très prochainement. Cette conférence nous permet cependant de faire le point sur les dernières retouches pour le coup d'envoi officiel". Rachid Harraoubia insistera sur la nécessité de “conjuguer les efforts en vue de parvenir à un enseignement de qualité et de la recherche ainsi que l'ouverture de l'université sur l'environnement international". Après avoir donné la parole aux présidents des trois conférences régionales (Centre, Est et Ouest) et au DG de l'Onou pour exposer leurs rapports sur la rentrée universitaire, le ministre a tenu un point de presse. Harraoubia insistera pour entamer sa rencontre avec la presse par “une introduction" très spéciale. Comme pour se laver les mains des incidents dramatiques qui ont émaillé la dernière année universitaire, le ministre a tenu à expliquer les modes de gestion adoptés par son secteur. “Les décisions du département de l'enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ne sont pas celles du ministre. Mais celles de tous les responsables et conseils scientifiques", explique le conférencier. Et d'ajouter que le ministère est doté “d'une commission nationale d'habilitation où les décisions collectives sont prises et d'un comité national d'évaluation installé il y a une année. La concertation, c'est la base de toutes les mesures de notre ministère qui diffère des autres départements".
En prenant du recul d'un secteur qu'il a connu depuis de longues années et où il était sûr de revenir un jour — “J'étais sûr que j'allais revenir à l'université", a-t-il reconnu —, Harraoubia a, semble-t-il, pu mettre le doigt sur les erreurs qui ont porté préjudice à l'image de son département. “Ce qui nous a manqué, c'est la communication. D'ailleurs, nous allons communiquer autrement", s'engage-t-il.
Travaux de réfection des résidences universitaires
Cela dit, la rentrée universitaire de cette année est caractérisée par la principale mesure de lancement des travaux de réfection et de la majorité des résidences universitaires en vue d'éviter que le drame survenu à Tlemcen ne se reproduise. Les walis ont pris les dispositions nécessaires pour que les travaux entamés à tous les niveaux (réfection, réseau électrique et gaz, incendie, sortie de secours...) soient achevés le plus tôt possible.
Les résidences ont été conçues selon les normes de l'époque de leur construction et aujourd'hui, il y a lieu de les adapter aux nouvelles normes qui assureront plus de sécurité aux étudiants et aux fonctionnaires.
Il faut savoir à ce propos que 450 000 étudiants, soit 41,04%, sont hébergés et 805 000, soit 73,06%, perçoivent une bourse. Les statistiques de la tutelle montrent un grand déséquilibre dans l'hébergement des étudiants.
Certaines résidences souffrent de déficit en lits et d'autres comptent un surplus en lits disponibles. “Cela est dû au choix et à l'orientation des bacheliers", explique Harraoubia. Et d'annoncer la prochaine réception de quatre écoles nationales supérieures à Koléa et les facultés de médecine et de droit.
Une rallonge de 440 000 milliards de centimes pour loger les enseignants
Bonne nouvelle pour les enseignants qui attendent l'achèvement du fameux projet de 12 000 logements lancés sur instruction du président de la République.
Le premier magistrat du pays a donné instruction pour dégager une rallonge de 440 000 milliards de centimes pour l'achèvement de ce projet. Pour ce qui est de la création d'universités privées, le conférencier dira que la loi existe, mais les personnes intéressées doivent répondre aux cahiers des charges.
M B


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.